Adama de Telos : Toute vie a besoin de paix pour que l’évolution ait lieu. Sans paix, les espèces luttent simplement pour leur survie et n’ont jamais le « temps » d’ajouter à la force et à la sagesse qu’elles ont accumulées.

Moi : j’ai lu cela dans un livre écrit sur Telos et j’aimerais que vous développiez, Adama. Tout d’abord, peut-être en nous disant quand les Agarthans ont compris cela ?

Adama : Bien sûr, Sharon. Merci de me le demander. Comme vous le savez peut-être, les Agarthiens, qui comprennent les Telosiens, étaient à l’origine des Lémuriens, qui sont venus sur votre planète en provenance d’autres races de la galaxie.

Moi : Quelles races ?

 

Adama : Les Lyriens étaient une race, les Siriens en étaient une autre, même certains d’Orion, mais nous étions particulièrement des espèces qui avaient une capacité féminine plus élevée que celle qui prévalait sur notre planète à l’époque. Nous étions une race pacifique, et pourtant nous avons été vaincus par les Atlantes, un masculin sombre. Nous avons fui vers la terre intérieure pour y reprendre notre mode de vie non guerrier, et bien que nous nous soyons aventurés de temps en temps vers la terre extérieure, nous restons à l’intérieur de la planète pour nous protéger de vos manières guerrières.

Moi : Avez-vous l’intention de fusionner à nouveau avec notre peuple ?

Adama : En fait, nous le ferons. Nous sommes tous Un : les Terriens. Et notre karma est lié. Comme nous vivons tous sur cette planète, c’est notre travail collectif de créer un équilibre.

Moi : Hmmm. Donc nous, les étrangers, n’avons pas bien fait notre travail.

Adama : Non, vous ne l’avez pas fait, donc ce que nous allons faire, c’est vous apprendre à l’avenir. Oui, vous aurez de l’aide d’espèces d’un autre monde, mais à vos débuts, les Telosiens vous sembleront aussi étrangers que ces autres espèces non guerrières.

Quant à la déclaration que j’ai faite, je l’ai faite parce que c’est la vérité. La guerre, c’est la destruction et la mort. Pour évoluer, il faut avoir la vie, donc dans la vie il faut la paix, sinon la vibration collective sera celle de la survie. C’est la fréquence de votre collectif maintenant : la survie. Et c’est pour cela que vous continuez à faire la guerre entre vous, et que vous sentez que c’est nécessaire.

Quand, en fait, vous aurez retrouvé tout votre spectre de fréquences lumineuses sur la terre extérieure, vous verrez plus clairement ce que je veux dire et vous pourrez vous y conformer.

Ce sont vos fréquences déséquilibrées avec lesquelles vous interagissez qui ont créé ce déséquilibre, et bien sûr, avec les Atlantes toujours sur votre planète, qui font des ravages dans vos esprits, votre monde est toujours en déséquilibre.

Moi : Intéressant. Vous les voyez comme des Atlantes.

Adama : Oui, c’est ainsi que nous les appelons. Vous voyez les Atlantes comme des êtres bienveillants, mais en fait, c’est l’invasion de l’Atlantide par des parties belligérantes de l’espace qui a créé le déséquilibre là-bas, et tout a été soit connu, soit il y a eu un refus de se conformer et beaucoup ont quitté l’île avant qu’elle ne coule finalement. Les Atlantes sont le sac mélangé comme vous l’appelez. Les lémuriens ont toujours été pacifiques, et bien sûr les esprits qui prévalaient à l’époque en Atlantide voyaient notre mode de vie comme étant inférieur, alors ils ont aussi envahi notre paradis.

Moi : je continue à me demander pourquoi toutes ces vieilles îles sont englouties ?

Adama : Oui. Malheureusement, il est possible de couler une masse terrestre sur la terre extérieure. Il n’y a pas de noyau qui s’attache à l’autre bout du monde. Vos masses terrestres sont plus fragiles que vous ne le croyez. Encore une fois, Sharon, c’est une question d’équilibre. Lorsqu’une masse terrestre s’enfonce, une autre surgit.

Moi : Eh bien, nous en avons deux qui remontent, ce qui signifie que quelque chose va couler ?

Adama : Vous allez perdre des terres dans les années à venir. Le visage de la Terre va encore changer.

Moi : Pourquoi ?

Adama : L’eau va monter. Elle sera déplacée par la masse des terres qui se lèveront. C’est simplement la façon dont la terre extérieure fonctionne. Gaia travaille toujours à rétablir des conditions idéales sur la planète. Lorsque les masses terrestres sont trop endommagées, elle les déplace simplement pour que certaines se lèvent et d’autres tombent à nouveau. Vous savez bien qu’il y a maintenant de nombreuses villes englouties sous le niveau des océans.

Moi : C’est vrai.

Adama : Le changement est juste la façon dont la planète fonctionne.

Moi : Vous avez ça dans la terre intérieure ?

Adama : Pas comme ça. Nous ne sommes pas sur la croûte. C’est plus stable au centre.

 

Moi : Intéressant. Donc nous sommes dans une grande période de changement maintenant ?

Adama : Oui, la fin d’un âge, l’âge des Poissons. Maintenant que des énergies renouvelées atteignent à nouveau ses rivages, Gaia peut reprendre ses cycles plus naturels.

Moi : Intéressant.

Adama : C’est intéressant. Je vais y aller maintenant. Vous n’avez plus de questions et je ne veux pas vous fatiguer. Merci de me laisser parler à votre peuple.

Moi : Je vous en prie. J’essaie de faire plus, mais l’ascension peut être vraiment débilitante parfois.

Adama : Je vous dis au revoir.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email