Campagne annuelle de financement

LIRE LA SUITE

------------------------

Moi : Adama, pouvez-vous nous aider à répondre à cette question ?

Adama : Toujours. Je suis là pour toi, Sharon.

Moi : Merci. J’ai dit l’autre jour dans une vidéo, que certaines personnes vont devenir plus créatives dans la façon dont elles expriment leur droit à la liberté. En ce moment, les gens à Berlin sont assis dans le bâtiment du gouvernement jusqu’à ce que tous les politiciens quittent leur emploi, et au Canada, ils disent que le 15 septembre sera un jour où ils jetteront leurs masques et ne les porteront plus jamais. Un jour de désobéissance civile, ce que je crois qu’ils devraient faire. Mais j’ai dit que les gens se donneront de plus grands moyens pour retrouver leur liberté et que des gens pourraient commencer à être assassinés. Et voilà. Première page sur Yahoo, un groupe de manifestants arrêtés parce qu’ils avaient l’intention de commencer à tuer des politiciens.

 

Je vais sur ma ligne de temps pour lire mon flux et quelqu’un a posté un article sur la lumière et l’obscurité qui se battent en ce moment et on pourrait croire que l’obscurité gagne, mais ce n’est pas le cas. Hier, je parlais au commandant Lannick, qui pilote un vaisseau-mère près de chez moi, et ils me parlaient de la guerre qui se déroule au-dessus d’Ottawa. Le commandant Erron m’a dit que ces batailles se déroulent dans toutes les grandes villes entre l’obscurité et la lumière. Le gars qui a posté ça ne poste pas non plus sur ce site normalement.

Je pense que ce sont deux exemples de synchronicité. Ou peut-être qu’ils ne le sont pas. Que pensez-vous qu’elles signifient, le cas échéant ?

Adama : Ça veut dire que votre quotient de lumière augmente. Cela signifie que vous êtes plus en contact avec la lumière qu’avec l’obscurité sur terre, et que vous êtes capable de comprendre ce qui se passe autour de votre planète sans trop d’efforts.

Moi : les gens qui veulent tuer d’autres personnes ne ressemblent pas à la lumière.

Adama : Les gens qui sont arrêtés parce qu’ils veulent tuer d’autres personnes, ça l’est. Vous avez exploité leurs efforts pour arrêter ces meurtriers potentiels avant qu’ils ne mettent en œuvre leurs odieuses idées.

Moi : Ah, je vois.
Pouvez-vous nous parler de ce que Benjamin Fulford a dit, que les dirigeants du monde sont assassinés, apparemment par les chapeaux blancs ? Je trouve cela un peu exagéré.

Adama : Ils ne sont pas assassinés, Sharon, ils sont arrêtés et envoyés en procès. Mais ce procès pourrait entraîner leur mort, car votre peuple croit toujours en la peine capitale. Les entités qui habitent ces êtres, sont envoyées au soleil central pour être recyclées.

Moi : Donc nous allons voir tous ces procès après que tout soit dit et fait et que tout soit fini.

Adama : Oui, vous le verrez après coup, et cela sera fait de manière à vous informer, plutôt qu’à vous inclure.

Moi : C’est un bon point, Adama. Dans quelle mesure sommes-nous inclus ?

Adama : Pas autant que vous le souhaiteriez, Sharon. Les informations dont vous avez connaissance sur terre, qui arrivent par des canaux tels que Q et le président, font partie du programme d’information du citoyen. Votre peuple prend ensuite les informations et en informe les autres, donc vous faites votre part pour réveiller les autres sur votre planète. C’est ce à quoi il est destiné. C’est pourquoi les travailleurs de la lumière ont d’abord été informés de la vérité. Ils seraient plus enclins à informer les autres par sentiment de responsabilité sociale.

Votre monde est en train d’être réinitialisé à un monde dans lequel vous pouvez réellement vous épanouir. À ce stade, vous n’avez pas beaucoup d’influence sur lui. Il est simplement fait pour vous au lieu d’être fait avec vous. La raison en est que la plupart d’entre vous le contesteraient ou le combattraient. Tant que vous n’aurez pas surmonté vos tendances reptiliennes, vous continuerez à vous battre pour le mauvais côté, comme vous le voyez.

Moi : C’est vrai.

Adama : Il faut juste le faire, avec ou sans votre bénédiction. Il y en a suffisamment à bord maintenant pour faire avancer cette lumière, donc ils ont la bénédiction de ces gens. Ne vous embêtez pas à discuter avec des gens qui portent des masques, et ne craignez pas leur influence sur votre société, parce que votre influence est beaucoup plus forte.

Moi : Ce qui est une bonne transition pour ma dernière question : L’autre message que j’ai vu était que nous devons laisser derrière nous tout ce qui entrave la progression de notre ascension.

Adama : Et ça a à voir avec vous. Si vous n’avez plus envie d’argumenter avec les masques, alors vous ne le ferez pas. Vous acceptez simplement qu’ils vivent comme ils le veulent et cela ne vous affectera pas parce que vous serez sur une ligne de temps plus élevée.

Moi : Je ne me vois pas sur une ligne de temps plus élevée, Adama. Je me vois vivre ici avec des masques et avec des personnes qui ne se sont pas encore réveillées. Les écoles sont masquées et les gens qui travaillent chez le vétérinaire me posent même des questions précises. Ces gens se sont tous soumis au programme de contrôle et certains le soutiennent même parce qu’ils ne peuvent pas dire qu’on leur ment. Je vis avec eux. Et certains jours, ça m’énerve, je l’admets.

Adama : Vous déménagez. Et vous allez créer une ville qui ne porte pas de masque et qui n’est pas conforme. Vous allez donc déménager dans une zone à plus fortes vibrations. Pour l’instant, votre lumière est toujours nécessaire là où vous êtes.

 

Moi : Vous pouvez le dire encore une fois. Mais j’ai réveillé certaines personnes. Je donne l’adresse de mon site web à chaque fois que j’en ai l’occasion et je pense que cela a aidé certaines personnes.

Adama : C’est le cas. Vous ne pouvez pas sauver toute la ville. Certaines personnes sont trop éloignées pour être aidées.

Moi : C’est vraiment triste.

Adama : C’est comme tu l’as expliqué à ton ami l’autre jour. L’Homo sapiens partageait le monde avec d’autres êtres humains bipédieux comme les néandertaliens. Comme l’homo sapiens était le type d’humain le plus évolué, ils ont survécu alors que Lucy et les autres sont morts. Ils n’ont pas pu survivre à cette partie de votre évolution. Ces êtres étaient là. Ils ressemblaient à des êtres humains et venaient de l’époque des dinosaures, quand les dinosaures parcouraient la terre. Puis les humains de l’espace ont dépassé la terre et les Lucies ont vécu un peu plus longtemps, mais aux côtés de l’humain extraterrestre.

Cela se reproduira car ceux qui sont plus adaptés à la situation actuelle, et plus capables d’évoluer, survivront alors que l’homo sapiens ne survivra pas.

Moi : Il est bizarre de penser que des membres de ma famille vont devenir les derniers de leur espèce.

Adama : Le dernier de l’espèce, l’homo sapiens, est déjà né. L’humain cristallin évolué est maintenant là, dans les enfants.

Moi : Pas étonnant que les obscurs fassent tant d’efforts pour nous opprimer et qu’ils veulent que le cerveau de ces enfants soit connecté à Internet – c’est la seule façon pour eux de survivre. Leur avenir est en jeu ici.

Adama : C’est leur avenir qui est en jeu. Et ils n’ont pas d’avenir. Il y a trop de lumière sur la planète Terre, même maintenant.

Moi : Je veux que tu viennes me rendre visite en Cornouailles. Je te présenterai à mes voisins. Je vis parmi les ivrognes drogués, ceux qui refusent d’évoluer, ceux qui sont restés dans les années 70. Je vis parmi les voleurs, ceux qui s’introduisent par effraction et cambriolent des maisons pour financer leur consommation de drogue.

Adama : Et les Cornouailles ont besoin de votre lumière.

Moi : Nous ne parlerons même pas de l’autre côté du pont. Apparemment, leurs chiens sont tous sauvages et courent dans les environs. Pas étonnant que tant de Mohawks viennent vivre en ville.
Adama : Votre planète va s’éloigner de cette incivilité.

Moi : Quand allons-nous avoir quelque chose à la télé qui ne soit pas destiné à nous laver le cerveau ? Désolé, mais tout cela prend trop de temps pour moi. Je vois encore trop de vieilles conneries et pas assez de nouvelles innovations, de libre pensée et de construction d’un nouveau monde.

Adama : C’est toi, Sharon.

Moi : C’est pour ça que je suis si impatient : Impatient de commencer à le faire. Regarde-moi bien. Une fois que j’aurai commencé, rien ne pourra m’arrêter. Tout ce que j’entends, c’est parler parler parler parler. Où sont les fonds de St-Germain ? Où est le réajustement financier ? Où ?

Adama : LOL : J’ai hâte de venir vous parler dans votre talk-show.

Moi : Nous vous interrogerons sur la vie à Telos.

Adama : Quant au réajustement financier, il est imminent. L’argent est déjà entre les mains de Trump. Ils doivent juste trouver un moyen de vous le donner qui ne vous fasse pas croire que vous êtes dépassé.

Moi : L’ironie, c’est que les gens ont déjà été dépassés. Ils sont déjà dans un système de contrôle. Et c’était le système financier.

Adama : Les événements doivent se mettre en place et créer un ordre logique, Sharon.

Moi : C’est vrai. L’idée de distribuer de gros tas d’argent à tout le monde n’aurait aucun sens s’il n’y avait pas une autre crise sanglante pour justifier son action. Nous avons une orientation de crise en ce moment. C’est aussi très fatigant.

Adama : Oui, ça l’est.

Moi : Il devrait distribuer cet argent une semaine avant les élections. Il serait voté à cent pour cent. Ce serait une fugue. Ce serait aussi une énorme manipulation du public.

Oui, c’est une autre chose, Adama. J’entends Trump dire que l’économie américaine va très bien et puis Robert Kiyosaki, auteur de Rich Dad Poor Dad, dit que l’économie s’effondre et que les actions sont en baisse. Alors, qui croyons-nous ?

 

Adama : Ils ne renflouent pas l’État profond. Trump a assez d’argent à sa disposition pour soutenir l’ensemble des États-Unis pendant un certain temps, mais ils ne renflouent pas l’État profond. Il s’agit de sauver les gens, pas les criminels.

Moi : Et j’ai entendu dire qu’ils n’ont plus d’argent. Mes sources nous l’ont dit.

Adama : Ils n’en ont plus. Par rapport à ce qu’ils avaient avant, ils sont fauchés.

Moi : D’accord. Je suppose qu’on doit juste s’asseoir et attendre. C’est tout. J’aime toujours l’idée de la désobéissance civile, au moins pour les pays qui ont encore des cabalistes à la tête. Aux États-Unis, ce n’est pas nécessaire. Vous êtes entre de bonnes mains. Continuez juste à réveiller les gens et à les faire attendre.

Adama : C’est un exercice de patience pour vous.

Moi : J’en ai eu trop et j’ai échoué à tous.

Adama : LOL : Tiens bon, Sharon, ça vient. Il arrive en petits morceaux, mais il va bientôt s’ouvrir à un ruisseau. Tout sera remis en ordre.

Moi : Merci.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne annuelle de financement.
Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0