Un message courant dans le collectif ces derniers temps est « n’ayez pas peur ». Si vous comprenez que la peur est une contraction et qu’elle est contraire à votre flux, vous pouvez voir que la peur n’est pas une énergie qui va de l’avant. Mais dire simplement aux autres de ne pas avoir peur n’est pas nécessairement utile s’ils n’ont pas les outils pour aller au-delà de cette peur. En fait, cela peut les mettre dans un état d’impuissance plus profond, car ils sauront que la peur n’est pas utile, mais ils se sentiront encore plus mal dans leur peau parce qu’ils ne sont pas capables de se libérer de cette peur. Cela les met dans une résistance encore plus profonde à eux-mêmes et à leurs émotions qui cherchent simplement à être reconnues et guéries.

La peur est simplement une activation qui se produit lorsqu’une partie de vous ne se sent pas en sécurité. Se réprimander ou réprimander les autres pour ce sentiment naturel ne fera qu’aggraver le sentiment de manque de sécurité. Vous ne pouvez tout simplement pas résister à quoi que ce soit pour guérir, car la guérison est un flux et la résistance est contraire au flux. Alors, que faire face à la peur ?

La première chose à faire est de s’ancrer dans le moment présent. La grande majorité du temps, votre peur est une projection dans le futur, mais la réalité est que vous êtes bien dans le moment présent. En utilisant votre conscience pour remarquer toutes les choses qui fonctionnent pour vous dans votre moment présent, vous sortez des énergies des blessures du passé et des inconnus du futur. Respirez. Trouvez les choses qui vous soutiennent et ressentez la sécurité qui existe pour vous à ce moment-là.

 

Lorsque la peur surgit, c’est parce qu’il y a une partie de vous, un aspect ou un fragment d’enfant intérieur, qui réclame désespérément votre amour, votre attention et votre protection. Imaginez ce petit aspect de vous-même. De quoi a-t-il ou a-t-elle besoin de votre part ? De quoi avait-il besoin qu’il n’a pas obtenu et que vous êtes maintenant pleinement capable de lui fournir en tant qu’adulte ? Écoutez-les. Reconnaissez-les. Ils ont dû faire beaucoup de bruit pour attirer votre attention. Maintenant qu’ils l’ont, la guérison peut commencer. Ouvrez vos bras, rassemblez-les et ressentez le soulagement qu’ils éprouvent lorsqu’ils sont acceptés et réintégrés dans vos soins affectueux.

La peur peut également s’activer lorsque l’avenir est inconnu. La façon d’apaiser cette peur est d’approfondir votre foi et votre confiance. Travaillez avec vos guides. Utilisez la combinaison divine de l’abandon, de la foi, du flux et de la confiance pour naviguer dans les nouvelles énergies. Soyez prêt à recevoir. Commencez à vous ouvrir à l’idée que le changement peut apporter des choses merveilleuses pour vous. Rappelez-vous que vous êtes un morceau de Dieu, et en tant que tel, précieux et chéri et guidé avec amour à tout moment. Alignez-vous sur des énergies de vibrations plus élevées, de quelque manière que ce soit, pour vous rappeler votre propre sagesse et votre connexion.

Le moyen de dépasser la peur est de vous guider avec amour vers l’avant en tant qu’adulte sage et conscient que vous êtes devenu. Les grands changements ne doivent pas être faits d’un seul coup, mais plutôt en faisant votre meilleur choix, un moment présent à la fois. Faites appel à votre guidance supérieure, donnez aux parties de vous-même l’amour et le réconfort dont elles ont besoin, et faites simplement un pas de plus à la fois, et vous serez étonné de voir avec quel calme et quelle confiance vous pouvez commencer à naviguer dans votre monde. ~L’archange Gabriel à travers Shelley Young

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email