Ashian : Bonjour Jennifer, nous attendions votre contact et nous sommes très heureux que vous ayez accepté les coup de coude que nous vous avons offerts.

Jennifer : C’était difficile de les éviter !

A : ?

J : Votre dernière canalisation a été très bien reçue et a laissé les gens avec beaucoup plus de questions, mais je pense que vous souhaitez vraiment discuter des protocoles, faute d’un meilleur mot, liés à la rencontre avec les Galactiques.

A : Oui, c’est vrai. Nous sommes conscients de l’intérêt croissant que suscitent les arrivées imminentes de nos délégations – et nous soulignons qu’il s’agit de l’arrivée du public, car les arrivées se font en coulisses depuis six mois environ sur cette nouvelle base.

J : ‘Nouvelles bases’ ?

A : Il y a 6 à 9 mois (vous vous souvenez que vous travaillez dans le temps et que nous travaillons en vibration et en fréquence), il y a eu un accord sur le fait qu’un tournant avait été atteint : la vibration avait, pour la toute première fois, fait basculer un des  » niveaux indicateurs « .

Expliquons-le ainsi, il n’y a pas un seul niveau de vibration qui marque  » le commencement « , ni même  » la fin  » ; il y a une série de points de vibrations qui indiquent une expansion spirituelle et une volonté de maturité spirituelle, où l’on devient capable de reconnaître le divin inné et vos frères et sœurs Galactiques. Vous avez des marqueurs similaires ; quand quelqu’un atteint l’âge de 18 ans, c’est un signe qu’il est en train de mûrir, mais vous comprenez tous qu’il y a encore beaucoup de sagesse à acquérir. De même, 30, 40, 50 ans, etc. marquent tous des moments de votre vie où vous avez accumulé une collection d’expériences et, idéalement, où vous avez acquis sagesse et compassion.

C’est similaire dans le domaine spirituel, mais nous regardons les fréquences de lumière, plutôt que les années. De cette façon, vos enfants et petits-enfants atteignent souvent les marqueurs de fréquence beaucoup plus rapidement que vous, pour diverses raisons que nous n’aborderions pas maintenant, car cela nous détournerait de notre objectif actuel.

J : Je pense que vous avez déjà fourni beaucoup d’informations intéressantes !

 

A : Allons-y, très cher cœur…. Les délégations seront bientôt plus visibles et plus ouvertes. Ils seront plus accessibles à tous, et pas seulement à ceux qui font partie de la délégation de Gaïa qui leur est assignée. Et bien qu’il y ait beaucoup d’enthousiasme à vous rencontrer, nous vous suggérons délicatement le besoin de délicatesse lors de nos premières rencontres. Expliquons plus en détail….

La vie à Gaïa a été difficile, et vous vous êtes habitués à  » pousser et bousculer  » ce qui est impliqué dans votre vie, par exemple dans les transports aux heures de pointe, les entrées et sorties de concerts, les événements sportifs, les écoles, les usines… il y a beaucoup de contacts physiques inconsidérés qui sont souvent difficiles et inconfortables dans votre vie physique.

Ce n’est pas le cas pour les Galactiques. Nous sommes exceptionnellement conscients de l’espace physique, émotionnel, mental et psychique de chacun. Beaucoup d’entre nous ne conversent que par télépathie, c’est pourquoi nous avons l’honneur de respecter l’espace des autres, de demander la permission – par l’utilisation d’un message vibratoire qui est l’équivalent de votre « bonjour, êtes-vous prêt à interagir dans ce présent » – nous devons être invités avant de nous étendre dans l’espace d’un autre.

Ce n’est pas que nous n’aimons pas le contact physique, c’est que nous aimons beaucoup le contact physique, mais il est d’une vibration très différente des interactions physiques irréfléchies sur votre planète.

J : Oui, tout cela a un sens maintenant que tu le dis. Alors, qu’est-ce que cela signifie pour vous approcher ?

A : Cela signifie que la réunion physique est plus lente et plus réservée que vous ne l’imaginez. Nous sommes une famille, c’est vrai, mais pour nous comme pour vous, ce sera une nouvelle expérience. Il apportera également des sensations d’accablement physique à nos systèmes corporels car ils sont plus finement calibrés que les vôtres en ce moment.

Quand vous entrez en contact avec nous, nous percevons votre état émotionnel, vos pensées, vos intentions, vos peurs… ce n’est pas que nous les « lisons », c’est plutôt que l’ensemble de ces pensées etc. portent une vibration que nous pouvons vivre comme lourde. Si cela est combiné à des mouvements physiques violents ou à des contacts non sollicités, la vibration devient encore plus lourde pour nous, surtout parmi ceux d’entre nous qui n’ont pas été beaucoup exposés aux humains.

C’est ce que tu veux dire : Avancer lentement, parler doucement, ne pas toucher ?

A : Pas tout à fait de cette façon. C’est aussi trop grossier, trop brutal. Nous disons que vous voyez les gens bouger de façon plus respectueuse et consciente lorsqu’ils sont entourés de dignitaires que lorsqu’ils interagissent avec leurs meilleurs amis. Il y a une différence dans la qualité des deux ensembles de mouvements, bien que l’intention – d’interagir avec quelqu’un – soit la même.

 

J : OK…..

A : Permettez-moi de le dire ainsi, nous pourrons rester avec vous pour de plus longues sessions avec beaucoup plus de facilité, si nous ne sommes pas surchargés par des actions et des paroles brutales.

J : C’est logique. Il y a quelque chose que vous voulez ajouter….

A : Oui, merci. Nous voudrions affirmer que seuls les êtres qui ont travaillé à développer leur vibration, leur quotient lumineux – consciemment ou inconsciemment – seront d’une vibration où nous pourrons interagir ensemble. Ceux qui n’ont pas encore atteint ce niveau de maturité spirituelle n’auront aucun intérêt à nous rencontrer ou seront hostiles à nous rencontrer. Quoi qu’il en soit, ils n’entreront pas dans nos champs.

J : Est-ce que serrer la main est acceptable ?

A : Il vaudrait mieux un petit arc de la tête, avec la main droite levée vers le cœur* Commençons par un doux respect mutuel, au fur et à mesure que la familiarité augmente, cela va évoluer rapidement.

J : Et si on se trompe ? Et si quelqu’un fait quelque chose de mal dans le feu de l’action ?

A : Je ne veux pas être comme un dragon d’école ! Nous sentons vos intentions, et lorsqu’il s’agit d’une véritable erreur, il n’y a pas d’offense du tout.

Nous attendons les réunions avec impatience et nous ne voulons pas vous submerger d’instructions, mais plutôt vous expliquer comment nous interagissons entre nous, afin que vous puissiez mieux nous comprendre. De cette façon, toutes les parties se préparent à de bonnes premières rencontres qui nous donnent à tous un sentiment d’énergie et d’enthousiasme à l’idée de nous rencontrer à nouveau.

J : Merci beaucoup Ashian.

*C’est l’image que j’ai vue dans l’œil de mon esprit, mais c’était peut-être deux doigts au cœur. Je crois que c’est réel, mais je ne peux pas garantir que ce n’est pas mon imagination qui remplit un vide !

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email