Quand vous regardez votre monde, très chers, que voyez-vous ? Voyez-vous la magnificence, la gloire et l’émerveillement de la création, ou voyez-vous la douleur et les problèmes ? Voyez-vous une conscience évolutive présente en toutes choses ou un groupe disparate d’êtres qui essaient tous de survivre ? Voyez-vous de l’espoir ou du désespoir ?

Maintenant, regardez en vous. Vous concentrez-vous plus facilement sur la magnificence, la gloire et votre émerveillement, ou vous attardez-vous sur la douleur et les problèmes ? Voyez-vous une conscience évolutive dans toutes vos pensées et sentiments ou en acceptez-vous seulement quelques-uns tout en critiquant ou en condamnant d’autres pensées et sentiments ? Vous sentez-vous plein d’espoir et heureux au sujet de votre vie, ou êtes-vous désespéré ?

Nous suggérons cet exercice simple parce que tout ce que vous voyez et ressentez en vous est ce que vous verrez dans votre monde extérieur. Si vous vous aimez et vous acceptez vous-même, vous aimerez et accepterez la conscience évolutive dans votre monde extérieur. Si vous laissez toutes les pensées et tous les sentiments en vous être, alors vous laisserez les autres en faire autant, et vous vous éloignerez simplement de ce qui ne résonne pas. Si vous jugez certains aspects de vous-même dignes d’amour et d’autres non, alors vous vous retrouverez à juger de la même chose chez les autres.

Lorsque vous vous trouvez à critiquer quelqu’un ou quelque chose dans le monde extérieur, essayez un autre exercice simple.

  • Exposez d’abord votre plainte à l’autre : « Je ne supporte pas quand ils… »
  • Dis-toi ensuite : « Si je suis… (la même plainte) Je ne suis pas digne d’amour. » Car c’est bien ce que vous vous dites.

Par exemple, « Je ne peux pas le supporter quand cette personne est si détestable » se traduit par « Si je suis détestable, je ne suis pas digne d’amour ». « Je ne supporte pas les gens qui mentent » est une autre façon de dire : « Si je mens, je ne suis pas digne d’amour. »

En vérité, très chers, vous êtes tous, toujours et pour toujours, dignes d’amour. Ce que vous dédaignez chez l’autre, c’est ce que vous jugez impossible à aimer chez vous-même. Ce n’est pas un reproche du ciel, mais plutôt une instruction. Vos bouleversements avec les autres vous aident à découvrir vos illusions de séparation, car en effet vous êtes tous Un, vivant, demeurant et créés en chaque souffle dans un seul Amour.

Vous n’êtes pas seulement digne d’amour. Vous êtes l’amour.

C’est votre voyage à la recherche de ce qui vous sépare de l’expérience de l’amour. Ceux qui vous contrarient vous montrent simplement les domaines dans lesquels vous vous jugeriez vous-même.

La prochaine fois que quelqu’un vous dérange, essayez de changer le paradigme du jugement à la vérité… « Ils sont haineux. Ils sont déconnectés de l’expérience de l’amour. Quand je suis haineux, je suis déconnecté de l’expérience de l’amour. » « Ils mentent. Ils sont déconnectés de l’expérience de l’amour et de la vérité. Quand je mens, (même à moi-même) je suis déconnecté de l’expérience de l’amour et de la vérité. »

Et ainsi vous voyez, très chers, la façon dont vous regardez le monde vous aide vraiment à voir la façon dont vous vous regardez vous-même.

Tous les êtres sont l’expression de l’amour divin. Ils s’en souviennent, ou pas. Vous vous souvenez, ou pas. Dans un seul moment d’acceptation de soi et de compassion de soi, vous vous souvenez de l’amour. Dans un seul moment de discernement contre le jugement d’un autre, vous vous souvenez de l’amour. Dans tout mouvement d’amour de soi ou d’un autre, vous vous reconnectez avec la vérité la plus profonde et essentielle de votre être.

 

Le monde est dans un état très diviseur en ce moment et pourtant nous sommes réconfortés parce que nous voyons tant d’entre vous aller vers plus d’amour, de tolérance, de paix et de bonté. Soyez cette lumière, d’abord pour vous-mêmes, très chers. Acceptez-vous vous-mêmes. Aimez-vous vous-mêmes. Surtout quand vous ne vous sentez pas dignes d’amour, aimez-vous davantage, et alors seulement, alors, vous pourrez honnêtement faire la même chose pour les autres.

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email