Les Enseignements du Crimson Circle
Série Émergence

SHOUD 11 – ADAMUS SAINT-GERMAIN,
canalisé par Geoffrey Hoppe

Présenté au Crimson Circle, le 6 juillet 2019

 

NOTE: Ces canalisations ont été réalisées lors de la célébration des « 10 ans avec Adamus » à Santa Fe, les 15 et 16 Juin 2019

 

Je suis ce que je suis, Adamus du domaine souverain (applaudissements du public). Je vous remercie. Je vous remercie.

Ah, je suis très heureux de vous voir ici rassemblés à l’occasion de cette célébration. Une célébration qui ne concerne pas tant ma personne. Heh, eh bien … (plus de rires) … peut-être que si en fait, beaucoup. Mais elle concerne vraiment les Shaumbra, vous, sur les dix dernières années. Je vais me promener dans les allées pour voir combien d’entre vous je peux regarder dans les yeux.

Dix ans! C’est passé si vite. C’est comme si je venais à peine de terminer ma tasse de café au Club des Maîtres Ascensionnés et que dix ans s’étaient écoulés ! Je suis sûr que vous avez éprouvé la même chose (quelques rires). Dix ans passés en un éclair, sans rien de comparable. Dix ans de changements incroyables. Je sais que parfois vous doutiez que quoi que ce soit soit en train de changer, parfois vous vous demandiez même s’il se passait quelque chose.

Dix ans à déraciner ceux qui n’étaient vraiment pas prêts pour l’illumination incarnée. C’est de tout cela dont il s’agit. De rien d’autre. Vous avez sans doute découvert qu’il ne s’agit pas vraiment d’avoir une meilleure vie humaine (rires). Il s’agit d’être des Maîtres réalisés sur cette planète.

Dix ans de nombreuses distractions. Oh, comme j’ai dû travailler sur les distractions ! Combien d’heures j’ai dû passer, à travailler assis à mon bureau au Club des Maîtres Ascensionnés, en me demandant : « Comment vais-je les distraire ce mois-ci, à ce Shoud, durant cet atelier? » Dix ans de pur divertissement par l’un des plus grands artistes de tous – Kuthumi (rires et applaudissements).

Dix ans d’information très profonde. Pas mes informations. Non, j’en suis juste le collecteur. Je suis juste celui qui vient pour ressentir en chacun de vous, où vous en êtes, ce à quoi vous êtes prêts pour la suite. Je rassemble simplement tout cela (toutes ces informations); Je le distille, parce qu’il y a beaucoup de merde dedans parfois. Je le distille et puis je le régurgite. Et je vous le renvoie. Je vous renvoie (vomis) ce que vous (quelques rires) pensez, ressentez, ce que vous êtes en train de traverser.

 

Il ne s’agit pas de Vous

Dix ans à rassembler toutes ces informations, et la chose remarquable c’est – et s’il vous plaît n’oubliez jamais cela, parce que vous pensez si souvent que vous faites tout cela pour vous-même, que tout cela vous concerne, vous et personne d’autre, que c’est un cheminement solitaire qui vous regarde entièrement, et que vous devez en découdre avec de féroces tempêtes et des dragons et toutes ces difficultés dans la vie – et en fait, il ne s’agit pas vraiment de vous. Vous faites tout cela pour ceux qui viendront après vous.

Ressentez cela un instant. Vous ne faites vraiment pas tout cela pour vous! Ça en donne l’impression, mais, vous savez, comme je vous le dis depuis le début, vous auriez pu accomplir votre Réalisation il y a une, deux, peut-être trois vies de cela mais vous vous êtes dit: « Non, je vais attendre. » Vous étiez au bord de le faire et vous vous êtes dit: « Je vais juste attendre. Je le ferai quand viendra cette époque extraordinaire pour la planète, le Temps des Machines, et je le ferai en même temps qu’un groupe d’autres humains comme moi. Nous sommes tous des individus autonomes, mais nous le ferons ensemble en quelque sorte. Je le ferai de sorte qu’il y en ait un enregistrement sur cette planète, l’histoire de comment on atteint la Réalisation », et c’est ce que vous êtes en train de faire.

Je sais que vous avez l’impression que cela vous concerne vous, et je sais qu’il ya des jours où vous avez des doutes énormes et que vous vous demandez si vous le faites comme il faut. Si je pouvais vous demander de mettre tout cela de côté, au moins pour les prochains jours, afin de réaliser ce que vous êtes vraiment en train de faire.

Vous savez, tous ces doutes, toutes ces difficultés et tout le reste, vous y avez déjà fait face dans des vies passées. Vous n’aviez pas besoin de recommencer, pour aucun de ces problèmes. Vos problèmes d’abondance ou de santé, vous n’aviez pas besoin de les réexpérimenter à nouveau. Et ce n’est pas que vous ayez fait une erreur et que vous deviez recommencer à y faire face; vous le faites (vous les revivez) pour aider à ce que l’on puisse écrire cette histoire, l’histoire documentée de comment on arrive à la Réalisation sur cette planète.

Ressentez cela un instant. Il Il ne s’agit vraiment pas de vous. Pas du tout.

(pause)

Il y a des moments, je sais, où vous traversez cette nuit obscure de l’âme. Vous traversez certaines de vos pires expériences – des problèmes de santé, des problèmes mentaux et tout cela – mais c’est à ce moment-là que vous devez vous arrêter un instant et vous dire : « Tu sais, je fais cela pour réextérioriser certains de ces anciens problèmes ou de ces situations humaines, et à présent, je les transmute avec sagesse et je laisse toutes ces traces derrière moi pour les nombreux, nombreux autres humains qui vont parcourir cette route. Je laisse toutes ces traces derrière moi » et c’est exactement ce que vous faites.

 

 

Dix ans

Au cours des dix années que nous avons passées ensemble, vous avez construit une bibliothèque d’informations pour les autres – avec vos histoires, vos profondeurs, vos préoccupations et vos inquiétudes. Mais ressentez le Maître un instant, parce que le Maître que vous êtes comprend exactement ce que je dis. Vous êtes revenus traverser certaines expériences à nouveau, afin de les transmuter en sagesse et de laisser cette information en cadeau à cette planète et aux humains qui viendront après vous. Tous ne s’en serviront pas, tous parmi ceux qui viendront après vous ne s’en serviront pas, mais il y en a suffisamment qui puiseront dans ce que vous avez fait durant cette vie.

Prenez un moment pour ressentir cela.

Je sais que parfois vous vous dites: « Non, non. Il s’agit, il s’agit uniquement de moi, Adamus. Tu dois parler de quelqu’un d’autre en disant cela, parce que je traverse vraiment tous ces trucs et ils sont bien réels. » Tout à fait, mais jetez un oeil à pourquoi vous le faites.

Dix ans. Dix ans. Regardez les changements que vous avez vécus. Et, encore une fois, je sais que parfois il vous semble que tout cela se produit très lentement. Ce n’est pas du tout le cas. Regardez la sagesse que vous avez amenée dans votre propre vie. Vous êtes encore en train d’apprendre comment utiliser cette sagesse, vous apprenez encore ce qu’est réellement la sagesse, mais regardez la sagesse que vous avez développée dans votre vie au cours des dix dernières années.

Regardez toutes les libérations, tous les lâcher prise que vous avez effectués. La liberté ancestrale, le lâcher prise sur les ancêtres, et certaines personnes ne comprennent vraiment pas ce que cela signifie. Elles pensent qu’il s’agit de nier ses ancêtres, en disant à votre famille, votre lignée, d’aller voir ailleurs. Non, il s’agit de vous dire que: « Je suis ce que je suis. Je suis mon propre corps, mental et esprit. Oui, j’ai cette association avec ma famille », parce qu’à notre époque encore sur cette planète, les humains arrivent toujours par le processus biologique de la naissance, mais même cela va changer. Le lâcher prise sur la famille, et en le faisant, vous vous libérez vous-même et vous les libérez également.

Vous savez, il y a tant de problèmes sur cette planète, la vaste, très vaste majorité, qui sont perpétués et transportés à travers les lignées familiales (l’héritage ou le patrimoine génétique) – les problèmes de santé, les problèmes mentaux, les problèmes d’addictions – et il n’y a rien dans la composition du corps et du mental qui dise que ça doit être comme ça. Mais il y a une énergie qui s’écoule dans la lignée familiale d’une vie à l’autre, et vous avez appris à lâcher prise sur cela. C’est un énorme, énorme pas. Oh, et je sais que vous avez encore quelques-uns de ces problèmes issus de votre patrimoine familial, mais vous êtes en train de lâcher prise sur cet héritage de famille.

Dix ans, et je dirais que parmi les choses les plus importantes que nous avons faites ensemble, il y a le Et, le fait d’apprendre que vous êtes multidimensionnel, que vous n’êtes pas seulement cette personne physique-ci avec ce mental, cet âge précis, à cette époque précise. Vous êtes multidimensionnel et nous allons vraiment nous étendre à ce sujet dans le travail que nous allons faire à partir de maintenant.

Et ensuite il y a le Permettre. Le Permettre. J’adore le Permettre, parce que c’est si fichtrement simple. C’est l’essence d’un Maître – Permettre. Et cela ne signifie pas permettre au monde extérieur de vous piétiner, pas du tout. Cela signifie permettre tout ce que vous êtes, permettre au Maître d’entrer dans la maison de l’humain; permettre tout ce que vous êtes, et dont l’humain pourrait ne pas être conscient à cet instant même. Mais avec le Permettre, avec une ouverture et en vous disant: « Je permets » alors ça arrive et alors vous réalisez ce que ça signifie. Et ensuite, vous l’incarnez. C’est permettre aux parts les plus grandioses de vous de rejoindre l’humain que vous êtes ici sur cette planète.

Dix ans ensemble, à une époque incroyable.

Quand Tobias est venu me voir en me disant : « Voudrais-tu STP me remplacer au Crimson Circle? » Et je vous ai dit que j’ai eu au départ un peu de réticence, en partie parce que je connaissais le groupe avec qui il travaillait. Je connaissais votre nature rebelle de pirates. Je sais que vous ne faites pas vos devoirs. Je sais que vous n’écoutez pas vraiment les matériaux (quelques rires) avec vos oreilles, mais vous le faites avec votre coeur. Et je savais à l’époque qu’il y aurait encore beaucoup de makyo (à éliminer), encore beaucoup de personnes impliquées dans ce qui n’est que du vampirisme énergétique. Je crois qu’il y a un nouveau mot pour en parler – les joueurs. Ce sont les personnes qui ne font que jouer à des jeux d’énergie. Elles ne sont pas vraiment intéressées par leur Réalisation dans cette vie.

Nous les avons en quelque sorte éliminées. Je l’ai fait en étant désagréables avec elles, en étant presque l’antithèse d’un être spirituel, mais, encore une fois, j’étais votre reflet. C’était votre irrévérence (que j’incarnais), plus que la mienne (quelques rires).

Quand je suis arrivé pour reprendre le job de Tobias, je me suis aperçu que je ne pouvais pas venir en tant que Saint-Germain, simplement Saint-Germain. Il devait y avoir une différence. Il devait s’ajuster à vous. Oh, Saint-Germain, mon essence, je suis un être merveilleux, un merveilleux être, mais j’ai dû faire beaucoup d’ajustements pour endosser ce personnage d’Adamus. Il devait être un reflet de vous. Et ça m’a demandé un certain travail.

Il m’a fallu pratiquer au Club des Maîtres Ascensionnés. Il m’a fallu procéder à quelques essais et épreuves avant d’arriver à obtenir un Adamus juste. Je suis vraiment juste un imitateur. Je vous vous imite quand je viens ici, et je devais maintenir un équilibre entre la théâtralité (la pièce de théâtre que je joue) et les blagues – des blagues vraiment bonnes (rires); ce sont vos blagues putain, je veux dire, si vous ne riez pas, c’est parce que vous n’êtes pas marrants – les blagues, et les messages profonds, des messages très profonds. Et je ne dis pas cela de moi, je le dis de vous. Il n’y a rien de comparable sur la planète. Vous pouvez étudier les anciens textes sacrés, il n’y a rien de comparable à ce que vous êtes en train de faire. Vous pouvez étudier les travaux ou les messages spirituels contemporains, des livres et des cours, il n’y a rien de comparable – rien du tout – parce que vous êtes prêts à aller à l’étape suivante. Vous êtes prêts à aller au bord du précipice. Vous êtes prêts à le faire réellement – pas seulement à en parler, mais à le faire réellement – dans cette vie. Voilà à quoi correspondent ces dix dernières années.

Nous semblons travailler par périodes de dix ans. Il y a eu les dix ans avec Tobias. Combien d’entre vous étaient là à l’époque de Tobias? Ah! Combien n’y étaient pas? Combien sont venus à cause de … (rires) … du Crimson Circle? (Adamus rit) Nous avons tendance à travailler par périodes de dix ans, et dans juste quelques mois, nous allons commencer notre prochaine phase de dix ans. Il y aura de nombreuses phases (intermédiaires) dans cette phase. Nous sommes en train de commencer la prochaine phase de dix ans, et dans quelques mois – quand nous commencerons notre prochaine série. Dans l’intervalle, vous êtes en train de terminer…

 

LINDA: Vous allez rester avec nous?

ADAMUS: Je ne prends aucun engagement pour le moment (rires). Cela dépendra de la façon dont tout le monde se comportera ce week-end (plus de rires).

Au cours des prochains mois, nous allons terminer certaines choses encore en suspens. Rappelez-vous lors du Shoud du mois de mai, je vous ai dit que vous alliez vivre une expérience d’ici 45 à 60 jours. Je suis sûr qu’aucun d’entre vous ne l’a encore vécue (rires). Nous allons terminer ça. Nous en sommes à environ 45 jours actuellement, un peu moins de 45. Nous avons encore un peu de temps pour arriver à vraiment faire le tour de ces énergies, et nous avons un peu de temps pour les laisser s’installer avant de commencer notre prochaine série, qui je crois arrive bientôt, autour de mon anniversaire en Août – le 3, si vous souhaitez me faire un cadeau – le 3, le 3 Août.

LINDA: Une autre fête ?!!

ADAMUS: Une autre – oui, nous ferons une autre fête.

Alors, ce que nous faisons ici à ce rassemblement, c’est en quelque sorte une récapitulation (conclusion) des dix dernières années. Pour ceux d’entre vous qui êtes ici, ou pour tous ceux qui regarderont cela plus tard, et pour les Shaumbra en général, nous allons récapituler tout ça.

Nous allons aussi donner un aperçu de ce qui va se passer ensuite, ici, un aperçu ce qui va arriver après. Alors pour enchainer là-dessus, sans plus tarder, j’invite notre premier invité pour la prochaine canalisation. Musique, s’il vous plaît, pour aider Cauldre à faire le changement, et chère Linda avec un peu de respiration et voyons ce qui va arriver ensuite.

LINDA: Donc, ceci dit, prenons une bonne respiration. Prenez cette bonne et profonde respiration (la musique commence), pendant que Geoff crée le changement pour la canalisation suivante.

Prenez une bonne et profonde respiration et ressentez-la. Ressentez toutes les énergies qui se déplacent et se transforment.

Respirez pour vous.

Encore une fois, respirez en Permettant. Respirez en tant qu’humain et Maître, respirez le Je Suis ce que je suis.

Respirez votre présence. Respirez dans votre cœur.

Prenez une bonne et profonde respiration.

Respirez … respirez et laissez l’énergie couler.

Soyez le souffle, le souffle de la vie, ce souffle qui indique à votre corps que vous choisissez la vie.

Ressentez cette énergie de fête.

Respirez …

(pause)

MERLIN: Salutations d’ici et d’au-delà. Je suis Merlin.

Je suis Merlin, d’une façon un peu différente de celle que vous avez expérimentée jusqu’à présent, parce qu’alors que je viens à ce rassemblement de Shaumbra, je suis Merlin, en tant que collectif. Merlin, un collectif de tous les Merlins qui ont jamais été Merlin. Nous arrivons maintenant ensemble en tant que collectif, chacun d’entre nous en tant que qu’être individuel et souverain, mais en venant aussi à vous en ce moment même en tant que groupe de Merlins.

Parlons un peu de Merlin, ce qu’est Merlin. C’est un titre.

Merlin est un titre qui a été accordé à certains individus au cours de l’histoire, une histoire qui remonte à loin, très loin en arrière mais qui concerne aussi le futur.

Merlin est un voyageur du temps et un métamorphe (celui qui change les formes, est capable de métamorphose).

Merlin est un magicien, et Merlin est une énergie.

 

Nous venons à vous à présent en tant que collectif de Merlins, parce que, comme ce cher Saint-Germain l’a mentionné, vous entrez dans une nouvelle ère pour vous les Shaumbra et c’est l’ère de Merlin au cours de laquelle vous allez tous devenir des Merlins. Vous allez nous rejoindre dans le collectif de Merlins qui ont existé auparavant, mais en demeurant individuels et souverains.

Parlons un instant de l’histoire de Merlin. Je suis sûr que nombre d’entre vous connaissent les histoires de Merlin et de Camelot, du roi Arthur, des histoires qui ont été écrites au 12ème siècle par Geoffrey Monmouth. Une part de ces histoires est vraie, une part relève de la légende, une part a été modifiée au fil du temps, mais c’est ce à quoi la plupart des gens pensent quand ils pensent à Merlin.

Regardons un instant, ressentez un instant la façon dont Merlin est né. Et rappelez-vous, parce que les dates et les époques peuvent vous sembler un peu confuses, souvenez-vous que Merlin est un voyageur du temps, donc ce qui était dans le passé, est aussi dans le futur. Le Merlin est vraiment hors du temps.

 

Yeshua et la naissance de Merlin

Nombre d’entre vous étaient présents sur la planète, sur la Terre, à l’époque de Yeshua. Certains d’entre vous ont cheminé avec Yeshua et ont pleuré avec Yeshua. Certains d’entre vous ont réellement jeté des pierres sur Yeshua comme les soldats romains. Certains d’entre vous n’étaient pas sur les terres de Palestine, ces terres qu’on appelle maintenant Israël. Certains d’entre vous étaient dans d’autres régions – en Afrique et en Europe et en Inde – mais nombre d’entre vous peuvent retracer vos origines les plus contemporaines à l’époque de Yeshua.

Ce fut le moment de l’ensemencement de la Conscience du Christ sur la planète. C’était la raison précise pour laquelle vous étiez venus vous incarner dans cette vie-là, pour semer la Conscience du Christ – pour l’amener à la Terre, l’intégrer à Gaia, l’intégrer à toute chose sur Terre – pour la semer, et ensuite la laisser reposer jusqu’à ce que le bon moment advienne.

Yeshua, celui que vous connaissez en tant que Yeshua ben Joseph, certains l’appellent Jésus, Yeshua était un collectif de Shaumbra. C’était une énergie de groupe dans laquelle vous avez tous instillé une part de vous-même, une part de votre énergie cristalline dans cet être appelé Yeshua. Et Yeshua a fait ressortir (en leur permettant d’être extériorisées) quelques-unes des plus extraordinaires, des plus difficiles et des plus éprouvantes conditions liées à la nature humaine.

Yeshua était, en quelque sorte, votre divinité en chair humaine. Et, comme vous le savez, Yeshua a beaucoup souffert. A un âge précoce – en passant, il y a tant d’histoires et de mythes sur Yeshua, et si vous ressentez tout cela comme juste, permettez-le. Si ce n’est pas le cas, laissez-le s’en aller.

Yeshua n’est pas né dans une famille pauvre et il n’est certainement pas né dans une crèche. Yeshua est né dans une famille assez riche, et il a eu une bonne éducation quand il était jeune. Il n’a jamais été charpentier, n’a jamais planté un clou sur du bois ou quelque chose du genre. Cela aurait été bien indigne de son rôle.

Yeshua s’est marié à un très jeune âge, et à l’époque, les mariages étaient arrangés, mais il est vraiment tombé amoureux de celle à qui il était destiné. Et il a épousé cette chère et magnifique femme, et tous les deux ont commencé leur vie de manière heureuse, en ayant tout deux l’abondance, tous deux venant de bonnes familles, tous deux ayant une bonne éducation. Mais en moins de deux ans, sa femme est tombée malade et elle est morte, et cet événement a anéanti Yeshua. Ça l’a anéanti. Comment cela pouvait-il arriver? Comment quelqu’un que vous aimez et dont vous prenez soin, comment peut-il simplement mourir devant vous? Malgré toutes les prières qu’il avait faites, appelant les rabbins à intervenir, appelant les guérisseurs, rien n’y fit, sa femme mourut sous ses yeux.

C’est cela qui le conduisit sur son chemin spirituel, et son histoire ressemble beaucoup à la vôtre – c’est en fait votre histoire. Il avait très peu de véritable intérêt pour la spiritualité avant la mort de sa femme, mais à présent, étant si triste et se retrouvant dans un tel lieu de ténèbres, il partit pour trouver des réponses, ne sachant pas où il allait aller, ne sachant pas où il allait finir, mais il prit la route pour trouver des réponses.

Il voyagea dans toute l’Europe – en Angleterre, France, Espagne, au Portugal, en Allemagne – il voyagea à travers toute l’Europe à la recherche de réponses, et comme il ne trouva pas là ce qu’il voulait, il alla en Egypte. Il s’assit dans la chambre du roi de la Grande Pyramide, un endroit où certains d’entre vous se sont assis. Il poursuivit son chemin en Inde. Il voyagea à travers les pays de l’Est à la recherche d’une réponse, et enfin il l’a trouva, en effet, il trouva la réponse et c’est vraiment pour une grande part la même sagesse que vous êtes en train d’amener dans votre vie actuellement. C’est simple. C’est facile. Il s’agit de : « Je suis ce que je suis. Je permets le Je Suis ».

Et dès qu’il eut trouvé la réponse et communié vraiment avec sa défunte épouse – elle dans les autres dimensions, lui dans un corps physique – Yeshua revint à Jérusalem et passa les trois années suivantes à enseigner, aimer et partager. Et à souffrir. A souffrir, parce qu’une grande partie du cheminement humain a été et est encore lié à la souffrance. Et puis, bien sûr, en point culminant à toutes ses souffrances, bien sûr, son exécution, sa crucifixion. Ça a été en quelque sorte un point d’exclamation sur la souffrance humaine.

À sa mort, en même temps qu’il effectuait sa transition de l’autre côté, lui et chacun d’entre vous ont donné naissance à Merlin.

Ça ne s’est pas passé durant sa vie; ça s’est passé au moment même de sa mort. Il a donné naissance à Merlin. Et donc, vous pourriez dire que chacun d’entre vous a participé à cela.

Il a donné naissance à Merlin pour dire: « Nous devons maintenir la magie sur cette planète », parce qu’il pouvait prévoir, tout comme vous pouvez prévoir qu’un jour viendrait où la magie serait balayée par les religions, par les grands discours, et par le fait d’être dans un état mental. Alors, Merlin a été créé pour maintenir la magie dans l’air. Merlin a été créé pour maintenir des choses comme la fantaisie et l’imagination dans l’air, et c’est ce que fait Merlin.

Yeshua est revenu à ses disciples, parfois collectivement (en groupe) et parfois individuellement, et il leur a dit: «J’existe. Je suis toujours là. » Oh, et ils en ont douté, quand bien même ils voyaient Yeshua et cette énergie Merlin de leurs propres yeux. Ils en ont douté et se sont demandé comment cela pourrait être, et Yeshua s’est alors tenu devant eux en leur disant: « Je suis le Merlin. Je suis toujours là. Il n’y a pas de mort ».

 

Il s’est tenu face à ces groupes, des groupes forts de 500 personnes, en tant que Merlin et Yeshua, et il leur a dit: « Maintenez la magie sur cette planète. » Et depuis lors, il y en a eu beaucoup d’autres qui ont endossé ce titre de Merlin. L’un après l’autre, y compris à une époque, celui que vous connaissez en tant que Saint-Germain, ils ont endossé le titre de Merlin.

Et puis, comme Merlin est un voyageur du temps, Merlin a voyagé avant l’époque de Yeshua, aux temps de l’Egypte, à l’époque où vous viviez encore dans des cavernes après la chute de l’Atlantide et il y a même eu des Merlins qui ont voyagé encore plus loin dans le temps. Chaque Merlin était responsable du fait de raconter une histoire. C’est une grande part de la responsabilité du Merlin – de raconter des histoires, de partager des histoires – que ça se fasse verbalement ou que ça se fasse comme aujourd’hui avec vos média, le fait de raconter les histoires.

Merlin est un voyageur du temps, non limité par le temps ou l’espace. Merlin est aussi un métamorphe. Vous vous souvenez de vos Pakauwahs? Ce fut l’une des toutes premières choses dont Adamus est venu vous parler, vos Pakauwahs. Ce n’était pas un jeu. Ce n’était pas seulement une distraction. Il s’agissait de vous dire: « Maintenant, vous avez la capacité d’être ce métamorphe, de vous métamorphoser dans votre propre Pakauwah. »

Et c’est une chose intéressante. Même si votre biologie ne se transforme pas nécessairement – votre biologie est toujours là – la personne ou les personnes devant qui vous vous trouvez, vous perçoivent comme différent. Bien que vous puissiez dire: « Non, je suis toujours dans mon corps, » vous êtes tout à coup un léopard ou un aigle ou un hibou. C’est ce que fait Merlin, c’est un métamorphe. Il n’a pas besoin de réagencer une biologie, juste de créer la perspective de ce en quoi Merlin veut se transformer, de ce en quoi vous voulez vous transformer. Un arbre? Un nuage? Un animal? Ou rien, juste de l’air. C’est ce que Merlin fait.

Le Merlin est là pour s’assurer que la magie demeure sur cette planète, surtout à une époque où la magie a été évincée – poussée vers la sortie par toute l’activité mentale, par l’intelligence de la planète, par la logique du mental. Merlin est là pour faire en sorte que la fantaisie et l’imagination et la magie continuent d’exister sur la planète.

Et, plus que tout, Merlin est celui qui est la magie de l’énergie. La magie de l’énergie. Merlin est l’énergie, l’énergie magique.

Nous n’avons pas eu de Merlin sur cette planète depuis presque 300 ans. Après la fermeture des écoles de mystère, nous avions aussi cessé toute activité de Merlin, en attendant, tout simplement en attendant – pas un individu, mais un groupe – et c’est la raison pour laquelle nous sommes assemblés ici aujourd’hui.

Vous, mes chers amis, êtes les nouveaux Merlins. Vous êtes des magiciens. Vous êtes la magie, les métamorphes, les voyageurs du temps. Vous êtes ceux qui apportent la magie à l’énergie.

Merlin sera là durant la prochaine ère des Shaumbra, pour les dix prochaines années au moins, en étant des magiciens de l’énergie.

Ramenons cela, ensemble, maintenant, peut-être avec la musique magique de Yoham.

Prenons une grande respiration dans le merabh des énergies magiques de Merlin.

 

Merabh de Merlin

Certains d’entre vous peuvent se demander: « Sommes-nous vraiment prêts? » Oh, tout à fait, et alors que vous en venez à votre Réalisation incarnée, vous commencez à le comprendre vraiment.

(la musique commence)

Vous commencez à comprendre vraiment l’histoire de vos dix dernières années, pourquoi vous êtes passés à travers les étapes que vous avez franchies et pourquoi vous êtes maintenant prêts à être les nouveaux Merlins de la planète.

Il ne s’agit plus qu’il y ait un seul être qui porte le titre et détienne l’énergie. Maintenant, il y en aura des milliers et des milliers.

On pourrait dire que le nouveau Merlin est peut-être une facette de vous. On pourrait dire que le nouveau Merlin est l’humain et le Maître intégrés ensemble.

La magie, cela signifie simplement être au-delà du spectre limité dans lequel la plupart des humains vivent. C’est tout. La magie, cela signifie simplement qu’il y a tellement plus que ce dont la plupart des gens peuvent être conscients (que ce que la plupart des gens peuvent percevoir), et c’est là.

Cela ne demande aucun effort. Cela ne demande aucun travail d’être Merlin. Et c’est ce que nous allons faire, parce que, chers amis, vous allez réaliser que vous êtes vraiment juste de l’énergie – une énergie magique. Une énergie magique.

Prenez une grande respiration et, en ce moment même, avec ce collectif de Merlins venus du passé se joindre à chacun de vous, laissez-vous faire partie de ce groupe.

Laissez-vous devenir un Merlin, un magicien, un voyageur du temps et un métamorphe.

Vous avez choisi de rester sur cette planète sous une forme humaine, et vous ne voulez certainement pas continuer à le faire de la même façon que vous l’avez fait dans le passé.

Vous voulez avoir la liberté. Vous voulez comprendre et utiliser l’énergie d’une manière que vous n’avez jamais expérimentée auparavant.

Vous voulez sortir des anciennes limitations, et c’est ce que nous allons faire à partir de maintenant.

Prenez une grande respiration et ressentez en vous-même – « Je suis Merlin. Je suis Merlin. Je suis humain, je suis Maître, je suis divin, et je suis aussi Merlin ».

Merlin, le Maître de l’énergie.

Merlin qui comprend que toute énergie, chaque énergie qu’il perçoit lui appartient.

Merlin comprend qu’il est la danse de l’énergie sur cette planète, redevable à personne, à rien.

 

Prenez une grande respiration – « Je suis Merlin » – et laissez-vous rejoindre ce groupe estimé d’individus, dont vous ne connaitrez jamais le nom pour la plupart d’entre eux, mais ils ont été les Merlins du passé. Et ils vous invitent maintenant à vous joindre à eux.

« Je suis Merlin, le magicien de l’énergie. »

Là où nous allons à partir de maintenant, vous voudrez être ce magicien de l’énergie, à développer une toute nouvelle relation à l’énergie.

« Je suis Merlin. »

Oui, en effet, le premier Merlin est né à la mort de Yeshua pour faire en sorte que les histoires soient toujours racontées, que la fantasmagorie soit toujours là, que l’imagination soit toujours une possibilité ouverte.

Le premier Merlin est né pour faire en sorte que, peu importe ce qui arrive à cette planète, il y ait toujours la magie, ce qui signifie un au-delà (des choses), ce qui signifie qu’il y ait plus que juste une vie humaine ordinaire.

Ce Merlin est né à la suite d’une grande souffrance sur cette planète – celle de Yeshua- celle de tout le cheminement humain si accablé de souffrance, accablé par une profonde, profonde souffrance.

Alors nous, les Merlins du passé, nous venons à vous les nouveaux Merlins qui nous rejoignez et nous vous disons : « Allons tous maintenant au-delà de la souffrance. Allons au-delà de la souffrance sur cette planète, en commençant par vous dans votre vie. Faisons une transition au-delà de la souffrance physique, de la souffrance du mental, de la souffrance de l’âme ici sur cette planète ».

Voilà pourquoi nous avons attendu jusqu’à maintenant, jusqu’à la fin de cette période de dix ans pour venir. Nous avons attendu parce qu’il était important pour vous d’avoir une bonne compréhension de l’énergie. Il était important pour vous de prendre, pas seulement un, mais au moins trois engagements à rester ici sur cette planète en tant qu’être incarné, et à présent un engagement de plus est à ajouter à cela.

Les nouveaux Merlins vont au-delà de la souffrance.

Oui, d’autres sur la planète peuvent encore souffrir et votre cœur peut encore aller vers eux, mais vous serez les modèles qui leur montreront que la souffrance n’est pas supposée exister. La condition humaine n’est pas censée être liée à la souffrance.

Ce qui est né à l’époque de Yeshua – à travers sa mort, sa crucifixion, toutes les souffrances associées à cela – nous lui redonnons naissance à présent au-delà de la souffrance présente dans la condition humaine, et c’est ça le nouveau Merlin. C’est être le Maître de l’énergie.

Prenez une grande respiration et laissez ce Merlin que vous êtes aller au-delà de la souffrance présente dans la condition humaine. Ça suffit.

L’idée qu’une vie humaine est généralement emplie de nombreuses souffrances est profondément enracinée dans le mental et le corps humain, profondément enracinée. Nous allons utiliser notre magie pour aller au-delà de cela.

Certains d’entre vous tiendront à leur souffrance, comme vous avez tenu à vos ancêtres, comme vous avez tenu à vos problèmes d’abondance, comme vous avez tenu à votre manque d’estime de vous-même, mais tout ça se dissolvera à la fin.

Prenons un moment et permettez-vous simplement en tant que Merlin de libérer la souffrance présente dans la condition humaine.

Ressentez-le en vous-même, « Je suis Merlin. Je suis un magicien de l’énergie. La souffrance n’est plus mon expérience, ma vie, mon rôle ».

(pause)

Tous les Merlins réunis ici aujourd’hui, nous tous qui avons prétendu à ce titre dans le passé, nous nous réunissons ici avec vous, les nouveaux Merlins. Et, comme Adamus, nous serons avec vous à chaque étape du chemin.

(pause)

Vous allez continuer à entendre les mots et les messages d’Adamus, mais désormais nous nous joindrons à lui lors de chaque Shoud, de chacun de vos rassemblements, en tant que nouveaux Merlins ensemble avec vous.

Prenons une grande respiration, une bonne et profonde respiration.

Merlin est arrivé.

Salutations d’ici et d’au-delà. Nous sommes Merlin.

GEOFF: C’était la première partie de la conférence.

LINDA: Pouvez-vous juste respirer en cela et accepter cette immense invitation qui nous a été faite, cette immense déclaration du Merlin et de l’énergie?

GEOFF: C’était assez fort. Je me souviens qu’à la fin de cette première session, j’ai ressenti une présence très différente dans la pièce et que quelque chose avait vraiment changé. C’était intéressant de revoir ça à nouveau et de ressentir tout cela. Sensationnel.

Nous allons jeter un coup d’oeil maintenant à la deuxième partie. La deuxième partie de la série Emergence (Shoud 11) a été enregistrée à la fin de la conférence. Ça a été la dernière chose que nous avons faite, donc nous allons y jeter un oeil.

Pourrais-tu faire un peu de respiration avant?

LINDA: Je vais juste nous inviter à simplement nous permettre de continuer avec cela.

Restez dans une bonne respiration. Vous êtes déjà là, vous pouvez le faire. Il suffit de respirer et de laisser les énergies bouger.

Respirez et ressentez cet incroyable Merlin.

Prenez une bonne et profonde respiration alors que nous entrons dans la canalisation suivante avec encore plus à recevoir si vous le choisissez. Restez avec une bonne respiration.

 

ADAMUS: Je suis ce que je suis, Adamus du domaine souverain.

Je respire cette salle, notre rassemblement ici, je respire tous ceux qui viendront plus tard, parce que ceci constitue un autre de nos points tournants, de nos points de lancement, ce que Tobias avait l’habitude d’appeler un Point de Séparation. Vous le ressentirez beaucoup aujourd’hui et lors des prochains jours à venir, mais vous le remarquerez vraiment dans les années à venir, l’impact de ce qui se produit actuellement ici.

 

Le barbecue d’Adamus

Et en passant, avant d’aller plus loin, je veux répondre aux commentaires qui ont été faits pendant le barbecue (rires). Cauldre m’a demandé hier soir, qu’est-ce que j’ai pensé de tout cela ? Qu’est-ce que j’ai ressenti? Etais-je même là? Étais-je dans mon cristal? Je ne retourne jamais dans ce cristal (où j’ai été enfermé) (plus de rires), mais j’étais là. J’étais présent avec chacun des participants au barbecue qui était sur scène. J’étais présent tout autour de la scène. J’ai adoré ça. J’ai absolument adoré ça (applaudissements du public).

Vous savez, un Maître Ascensionné a tout ce dont il a besoin ou envie. Un Maître Ascensionné n’a besoin de rien d’autre. Que pourriez-vous faire comme cadeau à un Maître Ascensionné, autrement qu’en lui offrant votre rire? Votre rire. Ça a rempli mon cœur. Ça a rempli tout mon être, parce que je sais à quel point c’est difficile. C’était supposé vous prendre peut-être cinq vies, et vous êtes en train de le faire en une seule. Je sais que vous pensez que 20 ans est une longue période – ce n’est rien, si l’on considère tout ce que vous êtes en train de traverser. Donc, être capable de rire est le plus grand de tous les cadeaux, qui me donne tant de joie. Rire de moi? Mm, peut-être pas tant que ça (rires). Mais le rire, le rire tout simplement, j’en suis preneur, quelle que soit la façon dont je puisse l’obtenir.

En passant par ce que vous êtes en train de traverser, tout ce changement dans votre corps et le changement que nous faisons ici ce week-end, le changement dont nous allons parler dans un instant, être capable de traverser cela et de se lever du sol, essuyer quelques-unes des larmes de vos yeux et le sang sortant de votre corps, et ensuite se mettre à rire en se disant : « Bon sang! Donnez-m’en encore un peu plus. »(Rires) « Ce n’était pas suffisant, je peux en prendre encore plus. » C’est vraiment le plus beau des cadeaux.

Et comme vous pouvez l’imaginer, je suis retourné au Club des Maîtres Ascensionnés hier soir (plus de rires), dont je suis le président directeur général, et en réalité, j’en suis aussi le fondateur et le directeur des affaires sociales et le présentateur en chef. Et Linda est en train de regarder ce verre d’eau en se souvenant de l’époque où elle m’avait aspergé d’eau (en référence à quelque chose montré lors du Shoud 8 de la série Découverte, le public crie: « Ohhhh! » Et beaucoup de rires) Oh, et je suis tellement tenté de le faire à mon tour (plus de rires). C’est l’occasion idéale. Nous avons toutes ces caméras qui nous regardent. Tout le monde est en train d’anticiper cela (nombreuses réponses du public).

LINDA: Je vais y jouer.

ADAMUS: Mais comment le pourrais-je? (Plus de rires) Comment le pourrais-je alors que je peux attendre et voir son angoisse monter (rire) année après année après année! Mwah! Je vous adore, tout comme votre mari, mais cela n’a pas autant d’importance. Je vous adore.

Alors, chers Shaumbra, la capacité de rire. Je suis retourné au Club des Maîtres Ascensionnés hier soir, et ils étaient tous réunis à me dire « Eh bien, qu’est-ce que ça fait de se sentir critiqué et moqué et ridiculisé par des gens? Certains d’entre eux étaient vulgaires. Certaines d’entre eux étaient très sincères »(rires) Et j’ai fait asseoir tout le monde, tous les neuf mille maitres ascensionnés – près de dix mille depuis ces jours-ci. J’ai fait asseoir tout le monde, et j’ai partagé avec eux la beauté de ce moment, dans la comédie qui avait lieu, le fait d’être capable de rire. Au lieu de vous mettre à genoux et de prier de manière révérencieuse, soyez les pirates que vous êtes. Et j’ai dit à chacun d’entre eux, « Il n’y a pas de groupe comme les Shaumbra sur la planète. Il n’y en a pas! » Je leur ai dit: « Vos groupes font encore leurs méditations et leurs trucs à la abracadabra. Nous faisons un barbecue de Maître Ascensionné. » (Plus de rires) « C’est le progrès! C’est le progrès. » (le public applaudit)

Et c’est vraiment le cas, ça l’est vraiment, parce que le rire déplace des montagnes d’énergie. Il efface tellement de choses de votre corps. Vous en avez besoin actuellement. Je voudrais en faire un événement annuel – pas du fait de faire un barbecue de moi! (Plus glousse) Essayons avec Kuthumi la prochaine fois. Oh, au passage, Kuthumi (rires). Devinez où est Kuthumi en ce moment? (Plus de rires) Pris au piège dans un cristal (rires), à essayer d’en sortir, et il est en train de se souvenir de mon histoire de 10.000 ans et il commence à penser que je lui ai jeté une sorte de sort ou que j’ai fait de la sorcellerie sur lui, ce qui est vrai (plus de rires), et je veux juste qu’il en ait un petit aperçu.

Kuthumi, mon ami, il se tourne vers moi. « Abruti ?!!» (rires) Ce n’est même pas drôle. Ce n’est pas intelligent (plus de rires). Et ce n’est pas vraiment ce qui est arrivé, et je ne suis pas arrivé à vous avec un nom débile, quel qu’il soit du genre « Lord quelque chose ou autre-. » Non, non, non. Non, tout ça n’est qu’inventions. Juste une blague. Ça n’a rien à voir avec la vérité ou – la ferme, Kuthumi! (Rires) – ou la réalité.

Bien que je doive admettre deux choses. Il m’a donné quelques conseils. Il m’a donné quelques conseils sur la façon de mieux me relier aux Shaumbra (de mieux tisser un lien avec les Shaumbra), et il m’a donné quelques avertissements par rapport à ça. Ce n’étaient pas seulement des conseils, c’était aussi des avertissements par rapport à vous, et il m’a dit que vous étiez un groupe difficile. Il m’a dit que vous ne faisiez pas vos devoirs et que vous disiez des gros mots, et que vous crachiez et juriez et pétiez et tout le reste, et il m’a dit que parfois, rien qu’à l’odeur, on devait s’éloigner, mais – c’est vrai. Mais il y avait quelque chose de vrai là-dedans. Il m’a donné quelques conseils à ce sujet, et Kuthumi m’a également dit qu’il serait votre coach personnel, si vous le permettez, si vous le laissez, et il le fera. C’est une déclaration tout à fait véridique. Vous voulez une petite régénération de votre énergie? Et nous ne parlons pas seulement du côté physique. Vous voulez une petite régénération de votre putain d’attitude face à l’énergie ? Appelez Kuthumi, il sera là. Vous comprendrez mieux après la session d’aujourd’hui.

Mais Kuthumi, vraiment – Kuthumi est là tout le temps. Il est avec vous tout comme (tout autant que) je suis avec vous. Il joue un peu le gentil et je joue un peu le méchant, mais il est avec vous. Alors vraiment appelez-le. Il est disponible.

Donc, ceci dit, ce que nous avons fait hier matin et ce que nous allons faire cet après-midi correspond en fait au Shoud 11 de la série Emergence. De votre réunion de Juillet … (Adamus rit) Quoi, êtes-vous heureux qu’il soit déjà fait ? Ce sera pour votre réunion de Juillet, ça n’a pas d’importance. Vous pourrez le rediffuser, vous n’aurez rien d’autre à faire, vous n’aurez pas de réunion, mais ce que nous faisons ici est très important. Alors ça constituera le Shoud 11 comprenant la session d’hier et celle d’aujourd’hui. Ces deux segments composeront le Shoud 11 de la série Emergence.

LINDA: Wow.

ADAMUS: Ouais (applaudissements du public). Ce que nous allons faire, ce par quoi nous allons terminer aujourd’hui est très important. Je vais en parler un peu plus tard (rires).

Il s’agit vraiment de tourner une énorme page, ou de donner le coup d’envoi à quelque chose d’autre, peu importe. C’est un énorme, énorme changement, et encore une fois, vous pourriez ne pas vraiment le reconnaître tout de suite, mais c’est un énorme changement. Si énorme que ce que nous sommes en train de faire ici devient le point de démarrage / lancement d’un très grand nombre de nos prochaines sessions de Keahak – et de certaines des réunions et des ateliers et, bien sûr, jusqu’aux Shouds – mais nous allons vraiment nous concentrer sur ce que nous sommes en train de faire ici, ce que nous apportons ici aujourd’hui et qui va irradier les prochaines sessions de Keahak.

 

LINDA: Wow.

ADAMUS: Donc, ceci dit, n’ayant pas d’autres annonces à faire, nous allons demander à Yoham de revenir un instant. Nous allons revenir à Merlin pour poursuivre la session d’hier.

Alors, Linda, une petite respiration.

LINDA: Alors, s’il vous plaît, encore une fois, prenez une bonne respiration profonde, alors que nous soutenons ce changement d’Adamus vers Kuthumi – et jusqu’à Merlin (quelques rires). Prenez cette bonne respiration profonde et respirez dans les énergies de Merlin.

(la musique commence)

Respirez cela, laissez-le flux s’écouler.

Ohh, ressentez-le. Ressentez-le. Respirez le « Je suis là. Je suis présent. » Vos énergies sont là, soutenant ce message.

Respirez profondément, laissant le flux s’écouler, ressentez et permettez. Prenez cette bonne et profonde respiration de la vie.

Respirez … respirez pour vous.

Continuez à respirer et permettez, en invitant Merlin. Ressentez-le vraiment.

Maintenez une bonne et profonde respiration, alors que Merlin est là pour nous.

MERLIN: Salutations. Salutations d’ici et d’au-delà. Je suis Merlin.

(la musique s’arrête)

Le Merlin ici est un collectif de tous les Merlins qui ont jamais cheminé sur Terre. Et maintenant, dans ce second segment, le Merlin est aussi le collectif de chacun d’entre vous qui vous appelez Shaumbra. Le collectif, cela signifie que nous sommes réunis ensemble en unité, mais nous ne sommes pas liés les uns aux autres. Nous sommes réunis ensemble pour un bien commun, mais nous ne sommes pas dépendants les uns des autres, parce que chaque Merlin est un être souverain.

 

Le Merlin

Merlin, et le Merlin que vous êtes, est un voyageur du temps, parce que Merlin réalise qu’il vient de son propre passé et qu’il vient de son propre futur. Il n’y a pas de barrières ou de murs ou de portes qui le séparent du passé ou du futur, de sorte que Merlin peut facilement traverser le temps.

Merlin est le gardien du temps, le commandant du temps et l’utilisateur du temps, et par conséquent, à présent en tant que Merlins, tout cela est, en effet, quelque chose qui peut être amené dans votre propre vie. Afin que vous deveniez ce voyageur du temps, pour être ici et au-delà de tout cela en même temps.

Merlin est un métamorphe (capable de métamorphose), parce que Merlin réalise qu’il n’y a pas de réalité unique. Il y a beaucoup, beaucoup de réalités. Elle est entièrement basée sur la perception de l’observateur et l’intention du créateur. Par conséquent, donc, Merlin peut apparaître tel un lapin, un aigle, un arbre, une goutte d’eau, ou en rien de plus que l’air lui-même.

En tant que Merlins à présent, vous en viendrez à utiliser cette capacité. Vous en viendrez à utiliser cette capacité de façon à vous permettre de faire l’expérience des choses que vous choisirez d’expérimenter. Jamais, bien sûr, pour manipuler les autres. Jamais pour prendre l’énergie d’où qu’elle vienne à l’extérieur ou en dehors de vous-même, parce qu’il n’y a pas d’énergie en dehors de vous. Mais à présent, vous avez cette capacité de façonner et de changer votre réalité.

Et il y aura des moments pendant lesquels vous vivrez de multiples réalités à un même instant donné et cela ne sera plus une source de confusion pour le mental humain, parce que vous réaliserez que toutes les réalités, tous les potentiels existent tous dans et hors du temps, ensemble et en même temps.

Si nous avions discuté de cela il y a de très, très nombreuses années auparavant, cela aurait tout simplement submergé/ perturbé votre mental humain. Mais vous en êtes maintenant à un point de compréhension (suffisant) du Et et de toutes ses possibilités.

Le Merlin que vous êtes est un véritable magicien. Un magicien, cela signifie simplement que vous comprenez (vous avez la compréhension qu’il y a) toutes les dimensions, toutes les possibilités, et que celles que vous ne comprenez pas immédiatement, vous savez que vous pourrez les explorer sans crainte.

Et le Merlin, ce Merlin des temps modernes (contemporain) que vous êtes, est celui qui vient pour briser (faire voler en éclats) toutes les illusions de souffrance liées à la condition humaine sur cette planète, à commencer par vous-même. A côté des autres attributs du Merlin que j’ai mentionnés, et que vous pourriez qualifier d’attributs plus anciens, le nouvel attribut de Merlin est l’au-delà de la souffrance, l’au-delà de ce besoin d’être dans la condition humaine, de sorte que vous pouvez faire l’expérience de quelque chose, et être dans la vie, dans la joie et la sensualité sans plus de souffrance.

Dans les séances que nous ferons plus tard avec Adamus, avec tous les Merlins et les autres (entités) qui se joindront à nous, il y aura toujours un focus mis sur le fait de rompre avec cette souffrance. Et quand vous serez interrogés, lorsqu’on vous donnera le micro, lorsque vous serez sollicité pour donner votre avis sur quelque chose, s’il y a de la souffrance dans votre énergie, si vous continuez à porter / transporter de la souffrance autour de vous, vous serez rappelé à l’ordre à ce sujet, parce qu’il n’y a pas de place pour la souffrance là où nous allons. Plus de souffrance dans votre vie. Point.

(pause)

Le Merlin est la sagesse dont nous parlons depuis si longtemps. Le Merlin remplace, peut-être, le mot « Maître ». Vous pouvez à présent devenir de vrais Merlins. C’est la sagesse, et en Merlin il n’y a pas d’énergie. Il n’y a pas le besoin d’acquérir de l’énergie.

Dans le Merlin (l’état de Merlin), la sagesse n’est pas les pensées, parce que même – vous allez le constater – les pensées que vous avez toujours eu l’habitude d’avoir vont s’évaporer, pour être remplacées par le gnost et la sagesse. Ainsi, dans le Merlin, il n’y a pas de pensées. Il y a tout simplement la sagesse, la connaissance intérieure et le gnost.

Le Merlin ne vient pas pour sauver l’humain, pas du tout, mais le Merlin est là pour rappeler à l’humain qu’il n’est pas seul, qu’il est aussi le Merlin. Il est aussi le Je Suis.

Ne faites pas appel à Merlin afin qu’il fasse des choses pour vous. Devenez plutôt le Merlin et puis faites-les.

Ne faites pas appel à Merlin afin qu’il fasse des choses pour vous, comme guérir votre corps, corriger une situation financière, vous apporter une nouvelle relation amoureuse, vous rendre heureux, parce que ce n’est pas le rôle de Merlin. Vous serez tenu de devenir le Merlin à ce moment-là.

Donc, n’appelez pas le Merlin pour vous rendre la vie humaine meilleure, parce que dans ces prochaines années, le mot « humain » va totalement sortir de votre vocabulaire. Vous vous souviendrez de l’époque où vous étiez humain, mais vous ne serez plus l’humain limité que vous connaissez à présent.

Ne faites pas appel à Merlin, mais devenez le Merlin.

 

 

Le dragon

Le plus grand compagnon de Merlin est le dragon. Le Merlin et le dragon – ressentez-le un moment – ce sont de véritables compagnons l’un pour l’autre et, finalement, pour vous.

Le dragon n’a pas d’énergie. Le dragon n’a pas de corps. Le dragon n’a pas de destination. Le dragon n’est qu’une seule chose, et c’est la clarté.

Le dragon amène de la clarté et cette clarté très précisément est ce à quoi la plupart des humains résistent. Ils ne veulent pas tant que cela voir clairement. Ils veulent (se) cacher. Ils veulent couvrir les choses. Ils veulent vivre dans l’illusion, illusions sur illusions sur illusions, et c’est pourquoi la plupart résiste au dragon.

Beaucoup ont dit du dragon et de Merlin qu’ils étaient les méchants, les fils et les filles de Satan lui-même, parce qu’il y a tant de gens sur cette planète qui vivent dans la peur et qui s’accrochent à cette peur, qui résistent à la clarté de qui ils sont vraiment. Alors, que font-ils au lieu de permettre la clarté? Ils appellent le diable lui-même, et peut-être que parfois ils le ressentent ainsi, parce que la clarté peut être très dure et très submergeante. Mais vous êtes prêts pour la clarté qui vient avec le dragon, le compagnon du Merlin.

Il est venu le temps pour vous d’avoir une nouvelle vision. Au lieu de simplement avoir la vision de vos yeux et parfois la vision de vos pensées et de votre imagination, il est temps pour vous d’avoir la vision du dragon. C’est une vision intérieure. Finalement, elle verra aussi l’extérieur, mais initialement la vision est un regard totalement intérieur.

Il s’agit de vous regarder de la manière la plus grande et la plus claire, et parfois ça sera dérangeant. Parfois, vous verrez des choses sur vous-même, vous verrez vos propres peurs, vous verrez des parties de votre propre passé. Vous verrez des choses que vous considèrerez d’abord comme laides, inspirant la crainte, de mauvais goût, mais avec les yeux du dragon, avec la nouvelle vision du dragon que vous avez désormais, permettez-vous d’aller au-delà. Ne cherchez pas à les fuir.

Permettez à votre vision de pénétrer et d’aller au-delà, parce qu’au-delà de la perception de ce qui peut paraitre inconfortable à l’humain, au-delà réside le plus beau cadeau de tous – la compréhension de qui vous êtes vraiment.

Avec votre vision de dragon, vous verrez au-delà des apparences et des agonies et des soucis et des chagrins d’amour. Vous regarderez le passé de toutes ces choses, même des choses que vous détestez sur vous-même. Avec la vision du dragon, vous verrez au-delà de cela et vous arriverez à voir qui vous êtes vraiment.

Prenons ce moment maintenant pour accepter et permettre la vision du dragon à travers vos propres yeux.

Prenez une profonde respiration, parce que voici la vision du dragon, qui ne doit pas être utilisée pour l’extérieur, qui ne doit pas être utilisée pour pénétrer ou sonder et s’immiscer dans la vie des autres, mais pour vous regarder. C’est une nouvelle façon de percevoir qui vous êtes, cette vision du dragon.

(pause)

Dans ce rassemblement, nous amenons la beauté de Merlin avec toute sa sagesse, la clarté de son compagnon, le dragon, et nous amenons maintenant cette vision du dragon à vos propres yeux, dans votre mental, dans votre cœur afin que vous puissiez voir qui vous êtes vraiment.

N’ayez peur de rien que vous voyez.

N’ayez peur de rien que vous voyez, parce que ce que vous percevez d’abord n’est probablement pas la vraie vérité. Regardez de plus en plus profondément, plutôt que de fuir. Regardez de plus en plus profondément et vous arriverez à voir qui vous êtes.

Alors maintenant, vous amenez le Merlin en vous-même, la sagesse, ce que nous avons appelé jusqu’à maintenant le Maître. Vous amenez cela en vous-même et vous amenez la vision du dragon en vous-même.

Le dragon n’est pas l’énergie et le dragon ne fera pas des choses pour vous. Le dragon n’a pas de forme. Le dragon n’a pas de programme. Le dragon n’est pas votre animal de compagnie. Le dragon est votre vision.

Le dragon ne va pas sortir et faire des choses pour vous et faire que certaines choses arrivent, mais permettez la claire vision. Devenez la claire vision. Quand les choses sont brumeuses, lorsque l’image est floue, quand le vieux soi humain commence à avoir peur, laissez-vous devenir la vision du dragon dans votre propre vie, votre propre réalisation et votre éveil.

 

L’humain

Et puis le troisième point aujourd’hui, qui sera d’ailleurs sujet à une grande part de nos discussionsà venir et j’en suis sûr, de nombreuses discussions avec chacun d’entre vous.

Nous avons parlé jusqu’à présent de l’humain comme étant la part expérimentale de la Trinité (celui qui fait l’expérience). Il y a le Je Suis, qui est la conscience pure. Il y a le Maître, Merlin, qui est la véritable sagesse, et puis il y a l’humain avec son expérience.

L’expérience de l’humain est souvent dictée par le passé, par le karma, mais aussi par les croyances et par les limitations. L’expérience de l’humain alors amena l’énergie pour fournir le terrain de jeu pour l’expérience de l’humain. Mais depuis ce rassemblement effectué à la fin de la série Emergence, tout cela change.

 

L’humain est maintenant l’énergie et l’expérience suit.

L’humain – vous – devenez l’énergie. Et vous pourriez penser: « Eh bien, ne suis-je pas mes pensées? » Non, les pensées se changent maintenant en énergie.

Et vous pourriez penser, « Ne suis-je pas ma conscience? » Et la réponse est que vous ne l’avez jamais vraiment été. Vous ne l’avez jamais vraiment été. Il y a la conscience dans la trinité du Soi, mais l’humain lui-même, non, il n’a pas de conscience. Il a des pensées et des émotions. Il a des souvenirs et des ressentis, mais il n’y a jamais eu de vraie conscience dans l’humain.

Maintenant, nous changeons cela en partant d’un état d’expérience qui amène l’énergie, pour aller vers l’énergie qui permet l’expérience de votre choix. Il y a une différence énorme, un énorme changement en cela.

Prenez un instant, ma chère facette humaine du Je Suis, prenez un instant à présent pour ressentir à quoi cela peut ressembler d’être l’énergie …

(pause)

… et ensuite de choisir votre expérience, au lieu de l’inverse.

Une part de l’humain se rebelle contre cela en disant: « Mais je suis toutes ces choses. Je suis l’intelligence, je suis la conscience, je suis toutes ces choses. » Mais prenez un instant pour vous ressentir, chère facette humaine, en tant qu’énergie.

(pause)

Est-ce différent? Pourquoi est-ce différent? Parce que dans le passé, vous étiez la part expérientielle (celle qui faisait l’expérience), la seule part qui pouvait faire l’expérience des choses, la seule part qui pouvait aller dans les profondeurs des créations de votre créateur. La seule part qui pouvait. Et puis vous avez cherché à atteindre l’énergie à l’extérieur de vous. Aussi longtemps que vous avez été humain, vous avez eu la perception que l’énergie résidait à l’extérieur de vous, de sorte que vous avez suivi cette croyance. Vous avez cherché à atteindre l’énergie à l’extérieur de vous, afin qu’elle puisse vous soutenir et renforcer votre expérience. Mais à présent tout cela change ici à partir de ce jour.

Vous êtes d’abord de l’énergie. Prenez une profonde respiration et ressentez cela.

(pause)

Et quand je dis énergie, ne pensez pas en termes d’électricité ou d’essence ou de nucléaire ou toutes ces autres choses, pas en tant qu’énergie solaire non plus. Il s’agit de votre énergie. De votre énergie personnelle.

Dans les temps à venir, vous en viendrez à explorer ce qu’est réellement l’énergie, et vous penserez toujours que vous êtes plus que de l’énergie, que vous avez un mental avec ses pensées. Mais ensuite vous viendrez à réaliser que, non, il n’y a que de l’énergie à l’intérieur de vous.

Vous penserez à votre passé, vos souvenirs et vous penserez: « Eh bien, ce sont des choses différentes de l’énergie », et vous en viendrez à réaliser que c’est quand même de l’énergie.

Vous observerez vos peurs, vos angoisses, et vous penserez: « Eh bien, ces choses ne sont pas de l’énergie. Ces choses attirent l’énergie. » Mais vous en arriverez à réaliser que ces choses sont des énergies.

Vous imaginerez vos plus grands potentiels et accomplissements et vous penserez: « Eh bien, ces choses ne sont pas des énergies. Les énergies viennent pour soutenir cela. » Et puis vous réaliserez que ce sont des énergies. Elles s’intégrent à présent.

« Je suis humain. Je suis l’énergie. Je suis humain. Je suis l’énergie », et il viendra un jour bientôt où nous laisserons tomber le mot « humain ».

« Je suis l’énergie. Je suis le Merlin. Je suis ce que je suis. » Mais votre rôle à présent en tant que facette humaine, qui peut aussi à tout moment puiser dans cela, se joindre à Merlin, au Je Suis, votre rôle actuellement en tant qu’humain, c’est d’être l’énergie. C’est monumental.

Ceci n’a jamais eu lieu encore dans l’histoire humaine. Et je me rends compte que c’est un peu perturbant, mais ressentez le Merlin, ressentez votre sagesse en cet instant, afin de comprendre pourquoi c’est si important, pourquoi c’est un aussi grand changement. Ne demandez pas au Merlin de le faire pour vous. Ne demandez pas au Merlin de vous l’expliquer. Laissez-vous devenir le Merlin un instant, dans la sagesse.

(pause)

Et le Merlin comprend le passage / changement depuis l’humain étant l’expérience, jusqu’à l’humain étant désormais l’énergie. Et avec l’énergie à présent vous pouvez choisir l’expérience. C’est une part de cette trinité complète, une part de votre vraie capacité de création dans la réalité physique.

L’humain, l’énergie – oh, votre mental s’affole actuellement. C’est alors que vous prenez une profonde respiration et que vous devenez le Merlin afin que votre sagesse comprenne pourquoi l’humain devient l’énergie.

(pause)

 

Ceci étant dit, nous sommes le collectif des Merlins du passé, tous ceux qui ont porté ce titre, tous ceux qui ont traversé le temps et l’espace, tous ceux qui ont commandé au temps de les servir. Nous sommes les Merlins, étant aussi des métamorphes, ceux qui peuvent devenir tout ce qu’ils choisissent d’être simplement en le permettant.

Nous sommes les Merlins qui incluent désormais ceux qui vont accéder à partir de maintenant à la véritable réalisation incarnée – vous – ceux qu’on appelle les Shaumbra.

Ceci étant dit, nous vous transmettons nos salutations d’ici et d’au-delà.

Nous sommes les Merlins.

Et nous allons faire un retour à Adamus dans un instant.

LINDA: Alors … soyez dans votre souffle, alors que la transition est en train de se produire maintenant. Prenez quelques bonnes respirations profondes.

(La musique recommence à nouveau)

Ressentez ce message de Merlin. Laissez-le s’intégrer.

Restez dans votre souffle.

Pas besoin de mots. Il suffit de rester dans votre souffle. Maintenez une bonne et profonde respiration.

Respirez …

(Pause, la musique continue, puis s’efface)

ADAMUS: Je suis ce que je suis, Adamus du domaine souverain.

Mm, nous allons prendre une bonne et profonde respiration avec cela, chères énergies (quelques rires).

J’ai demandé à Merlin de venir pour vous délivrer ce message. Merlin et le dragon, ce sont des compagnons. Ils marchent côte à côte.

Le dragon arrive à présent. Il vous donne la vision. Ah, et pas telle que vous l’avez eue dans le passé, la vision avec vos yeux, mais vous amenez à vous la vraie vision, celle qui regarde à l’intérieur. Finalement, oui, elle regardera l’extérieur, mais actuellement, elle vaut uniquement pour l’intérieur. Elle vous fournira des quantités incroyables de clarté, sera parfois un peu effrayante, parfois écrasante. Mais passez à travers elle, plutôt que de la fuir. Permettez à votre vision, votre vision de dragon, de traverser toute peur intérieure, toute angoisse, tout blocage, tout ce que vous avez. Permettez à la vision de pénétrer tout ce qu’elle traverse, et d’aller droit vers l’autre côté, et vous découvrirez des choses sur vous-même que vous n’auriez jamais pu imaginer en les regardant juste à travers votre mental humain.

Merlin est la sagesse et, comme Merlin l’a dit, n’appelez pas Merlin pour qu’il fasse les choses à votre place. Devenez le Merlin. Soyez le Merlin.

Et enfin, la chose la plus importante de toutes et la chose dont je suis sûr qu’elle va vous perturber / déranger à un degré ou un autre pendant un certain temps, c’est que l’humain devient l’énergie. Actuellement, vous voulez que l’humain constitue l’ensemble du package, qu’il constitue le gâteau dans son entier, que tout soit enveloppé en un seul tenant, mais l’humain est une facette de cette trinité, composée du Je Suis, du Merlin et de l’humain. Alors, permettez-vous pendant un moment ici, d’être l’énergie.

Vous avez été l’expérience jusqu’à maintenant, l’expérience qui parfois – la plupart du temps – n’avait même pas été choisie par vous consciemment, évidemment. Elle se produisait simplement en tant que résultat de nombreuses dynamiques à l’oeuvre, mais maintenant vous devenez l’énergie et alors vous déterminez l’expérience que vous voulez.

Jouez avec ça. Jouez avec vous-même en tant qu’énergie. Et comme Merlin vous l’a dit, vos pensées sont à présent de l’énergie. Vos croyances, c’est de l’énergie. Vos ressentis, de l’énergie. Tout – vos aspirations, vos désirs – est en train de devenir à présent de l’énergie. Ressentez cela un instant.

Et alors vous allez faire l’expérience des choses, par choix, un choix équilibré par la clarté incroyable de Merlin et du dragon.

Prenons une profonde respiration et portons cela dans un merabh. Un merabh étant ce changement de conscience, mais aujourd’hui un énorme changement.

Prenons une grande respiration avec de la musique.

(La musique commence)

 

Merabh de l’énergie

Nous avons dû passer de nombreuses étapes avant d’en arriver là, faire de nombreux pas. D’abord de petits pas, puis des pas de géant. Nous avons franchi de nombreux Points de Séparation, et à présent nous en sommes arrivés à cet endroit. Et je sais que vous allez essayer de tout comprendre, et c’est ok. Mais plus que tout, permettez-le tout simplement.

Vous allez essayer de comprendre ce que cela signifie: « Si je suis simplement de l’énergie. » C’est l’humain qui se transmute en énergie. Vous avez encore le Merlin, vous avez encore le Je Suis. C’est l’humain qui change son rôle dans la trinité.

Oui, vous aurez encore des expériences (à vivre), mais ce sera à partir d’un siège à l’arrière plan que vous les ferez, vous, l’être d’énergie, et cela nous amène finalement à cette chose que Tobias vous avait présentée – la Nouvelle Energie – l’énergie et la conscience combinées ensemble. C’est l’une des étapes sur le chemin pour y arriver.

Alors, cher humain, ressentez-vous en tant qu’énergie à présent. L’énergie qui n’a ni force ni dualité.

L’énergie qui ne fait pas mal. Elle n’est pas douloureuse.

L’énergie qui ne submerge pas, jamais.

Vous avez depuis toujours une crainte générale à propos de l’énergie – d’en avoir trop – parce que votre expérience avec elle a été parfois douloureuse. Mais vient maintenant le temps où vous pouvez être l’énergie. Et, comme vous l’a dit le Merlin, les humains et vous avez toujours été à l’extérieur, vous avez toujours regardé au-delà, en cherchant l’énergie partout ailleurs. Mais vous êtes maintenant l’énergie.

Ressentez la relation désormais entre la pure conscience du Je Suis et vous en tant qu’humain, en tant qu’énergie. Ressentez cette relation et comme elle pourrait être différente de celle d’être juste vous en tant que part expérientielle (qui fait l’expérience).

Ressentez le changement qui prend place actuellement dans votre biologie, dans votre mental, dans votre identité.

(pause)

Laissez-vous ressentir un instant l’intimité qui se déploie à présent, une intimité plus profonde avec le Merlin et le dragon – ce que nous appelions avant le Maître – mais le Merlin avec la sagesse, le dragon, avec la clarté.

Ressentez-vous à présent en tant que composante énergie, et comment cela influe sur votre relation à la sagesse, la clarté et la conscience.

(pause)

Vous avez témoigné de beaucoup de curiosité au sujet de l’énergie. Vous vouliez de l’énergie parfois et parfois, vous vouliez vous en éloigner. Nous avons discuté de l’énergie dans nos cours de physique ces dernières années, et maintenant le temps est venu où vous êtes l’énergie. Ce n’est sans doute pas ce que vous pensiez qu’il allait se passer.

Nous reparlerons beaucoup de cela dans les prochaines sessions de Keahak, des Shouds, des ateliers, mais ici, c’était l’endroit idéal pour initier cela – en avance sur le programme, bien sûr. Et bien, oui, en avance sur le programme.

Prenons une grande respiration dans l’énergie.

(pause)

Vous allez commencer à réaliser que vous n’êtes plus ce que vous pensiez qu’étaient vos pensées, ce qui courait à travers votre mental, parce que tout cela devient seulement de l’énergie.

Vous réalisez que vous n’êtes plus cette identité que vous pensiez que vous étiez. Vous allez ressentir une légère sensation de perte de cette identité, mais aussi une libération, parce que maintenant vous êtes juste de l’énergie.

(pause)

La façon dont vous avez eu l’habitude de l’utiliser pour résoudre des problèmes et faire face à la vie et traiter avec la vie change maintenant. L’ancienne façon de penser va tout simplement s’évanouir. Elle devient tout simplement une part d’énergie.

(pause)

Alors, durant les 45 derniers jours, nous avons effectué cette mise en place, vous avez effectué cette mise en place. Nous avons fait des changements. Vous avez eu l’impression de tout oublier, de perdre le contact avec vous-même – certains d’entre vous ont eu des accidents ou des incidents – tout cela faisait partie de ce changement en train de se mettre en place ici et maintenant.

Vous êtes, surtout, cher humain, vous êtes, surtout, de l’énergie. Et puis ceci étant dit, vous choisissez votre expérience, une expérience équilibrée par la sagesse, équilibrée par la clarté.

Vous pensiez que vous alliez sortir de votre mental, c’est ça vers quoi vous pensiez que vous alliez ? Absolument, en effet, parce que votre mental devient énergie. Vos pensées, votre passé, même vos limitations, même vos peurs, elles ne sont plus coincées dans votre mental. Elles sont amenées à l’énergie, une énergie qui ne contient pas de dualité, qui ne contient pas de force, qui n’a pas de programme prédéfini, jusqu’à ce que vous décidiez comment vous voulez en faire l’expérience.

Prenons une profonde respiration à présent et permettez le changement.

(Longue pause)

Ressentez vos pensées à présent en tant qu’énergie, même vos émotions en tant qu’énergie, même votre fatigue, votre corps, les choses que vous aimez le plus, même votre sensualité, ressentez-les à présent en tant qu’énergie …

(pause)

… parce qu’avant, elles étaient de simples illusions. De simples illusions, simplement un rêve, mais un rêve qui n’était pas qui vous êtes vraiment.

Prenons une profonde respiration dans ce jour-ci, dans l’énergie, dans la sagesse, dans la clarté.

Prenons une bonne et profonde respiration.

(pause)

 

Nous avions besoin de tous ces rires durant ces derniers jours. Nous avions besoin de tout cela pour en arriver à ce point, sinon nous aurions été embourbés dans la tristesse, à trop penser. Oh, nous avions besoin de rire, même si cela s’est fait à mes dépens. Pas de souci. Nous avions besoin de rire pour tourner la page, pour faire ce changement de conscience. Tout ce rire, vous savez que c’est juste de l’énergie.

Maintenant, ressentez un instant à quoi ça va ressembler de ne plus attirer l’énergie – vous n’attirez plus l’énergie pour amener votre expérience – vous êtes l’énergie.

Vous êtes l’énergie, absolument équilibrée avec la sagesse et la clarté. Imaginez ce que vous pouvez faire maintenant.

Prenons ensemble une respiration profonde. Une bonne – une vraiment bonne et profonde respiration tous ensemble.

Tout ce rire … tout ce rire à présent pour vous aider à faire cette transition. Vous êtes l’énergie. Imaginez ça. Hmm.

(Fin de la musique)

Mes chers amis, arrive maintenant la fin de notre rencontre. Nous sommes sur le point de commencer notre onzième année ensemble. Nous avons encore quelques (ou deux ?) mois avant de vraiment commencer avec la prochaine série. Vous avez deux mois pour absorber tout cela, pour vraiment le ressentir, pour faire cet ajustement depuis l’être expérientiel vers l’être d’énergie.

Prenons une bonne et profonde respiration avec ce que nous avons vécu, ce que nous avons fait ici, ce que nous allons amener à tous les Shaumbra. Prenons une bonne et profonde respiration et, si vous me le permettez un instant, pour toute la douleur que vous m’avez infligée ce dernier jour, j’aimerais une fois encore entendre la chanson Je suis ce que je suis. Elle m’a touché. Et si vous voulez tous la chanter avec moi, Je suis ce que je suis, ma chanson préférée.

(Yoham commence à jouer la chanson)

GERHARD ET EINAT: (chant) Je suis ce que je suis, un ange humain divin.

ADAMUS: Une énergie humaine divine (quelques rires).

GERHARD ET EINAT: Je suis ce que je suis, une énergie humaine

ADAMUS: Une énergie.

GERHARD ET EINAT: … divine.

GERHARD: Autre chose ?

ADAMUS: Une énergie divine (ils rient).

GERHARD, EINAT ET ADAMUS (à présent chantant ensemble): Ainsi soit-il.

EINAT: Un souffle après l’autre. Bienvenue à la maison

GERHARD: Au pays de Merlin.

EINAT: Au pays de Merlin!

ADAMUS: Je suis ce que je suis ...

GERHARD, EINAT ET ADAMUS: Une énergie humaine divine. Je suis ce que je suis …

ADAMUS: Une divine sagesse humaine.

ADAMUS: Une divine sagesse.

GERHARD: Une divine sagesse!

ADAMUS: Une divine sagesse. Je mets le souk dans votre chanson, intentionnellement (rires).

GERHARD, EINAT ET ADAMUS: Ainsi soit-il …

EINAT: Un souffle après l’autre

ADAMUS: Et j’aime ça, un souffle après l’autre.

GERHARD ET EINAT: Bienvenue à la maison dans le Merlin …

ADAMUS: Merlin. Merlin.

GERHARD ET ADAMUS: Merrrlin (rires). Merrrlin.

ADAMUS: Ouais. Ouais. Essayons encore une fois.

GERHARD, EINAT ET ADAMUS: Bienvenue chez vous dans le Merrrrlin. Je suis ce que je suis … (applaudissements du public)

ADAMUS: Woo! Vous pigez vite!

GERHARD, EINAT ET ADAMUS: … une divine énergie humaine. Je suis ce que je suis, la divine sagesse humaine.

ADAMUS: Vous pigez vite. Eh bien, pas si vite que ça (rires).

GERHARD ET EINAT: Que ce soit

EINAT: Un souffle après l’autre.

ADAMUS: (rire) Vous le faites rire !

GERHARD, EINAT ET ADAMUS: Bienvenue chez vous dans le Merrrr

GERHARD: … lin, lin!

ADAMUS: Bon! Bien! (Applaudissements du public) Reprenons depuis le début, mais un peu plus vite.

EINAT: D’accord.

ADAMUS: Oui, je veux dire, c’est une sorte de – Ramenons un peu plus de rythme. Ce sont des êtres d’énergie maintenant. Ouais. Ils ne sont plus seulement l’expérience. D’accord, mettez-y de l’entrain. Ouais! (le public commence à claquer des mains, alors que Yoham augmente le tempo)

Et sur cette belle note, mes chers amis, je veux vous faire mes adieux et rappelez-vous que tout va bien dans toute la création.

Je vous aime beaucoup. Merci (beaucoup d’acclamations et d’applaudissements du public, la musique continue).

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email