Pamela Kribbe canalise Marie Madeleine

Chers hommes et femmes courageux,

Je vous salue tous, je suis Marie Madeleine. J’étais ici sur Terre à une époque de changement, à une époque où beaucoup de gens cherchaient un moyen de sortir de cette situation restrictive. La Terre était alors enveloppée d’une énergie qui gardait les gens petits et leur donnait le sentiment de n’avoir aucune valeur. Ce voile s’amincit maintenant ; plus de lumière vient d’en haut, et cette lumière vient de vos âmes qui restent en dehors du voile.

Quand vous vous incarnez sur Terre, vous prenez congé de votre plus grand moi, de qui vous êtes vraiment. Vous descendez dans un monde avec des structures de pensée et de sentiment qui ne sont pas de l’âme. Sentez-vous du plus profond de vous-même d’où vous venez, combien ce royaume est infini et d’une grande portée. Sentez son énergie et tirez-la à travers le voile, parce que vous pouvez le faire. Vous avez la capacité de vous rappeler qui vous étiez et êtes encore, cette simplicité et cette joie complète. Vous n’avez pas besoin de vous adapter à des structures qui ne sont pas les vôtres ; vous pouvez expérimenter la liberté.

Imaginez, symboliquement, que vous déployez vos ailes, comme un grand oiseau, ou peut-être un ange. A quoi ressemblent ces ailes, quelles couleurs scintillent et brillent ? Sentez la puissance dans ces ailes ! Vous pouvez voler et vous le faites souvent dans votre imagination. Vous n’êtes pas toujours ici sur Terre, dans ces structures artificielles, vous voyagez fréquemment. Vous êtes sensible et vous sentez les énergies qui ne rentrent pas dans ces structures mondaines.

Vous êtes des visionnaires et des voyants. Sentez un instant ce que ces mots évoquent en vous, parce qu’il y a un vieux tabou contre le fait d’être comme ça. Mais sachez qu’il y a deux raisons de voir à travers le voile, de regarder ce qui est essentiel et qui vous parle. La première raison pour laquelle vous vous sentez obligé de le faire est parce que vous voulez vous rappeler qui vous êtes vraiment dans cette vie. Vous ne voulez pas vivre enveloppé par les brumes, vous voulez être authentique avec vous-même, faire l’expérience de la vérité, et faire des pas décisifs sur votre chemin intérieur comme âme. Il y a donc en vous ce grand désir de briser les brumes et d’aller vers ce qui est essentiel.

La deuxième raison pour laquelle vous ressentez ce besoin intérieur est parce que vous êtes un précurseur, un pionnier de la conscience. Vous êtes aussi ici pour donner quelque chose aux autres, pour permettre à votre lumière de briller vers l’extérieur, pour surmonter les confusions, les douleurs, les peurs dans lesquelles l’humanité vit. Il y a encore un voile sur la Terre et bien qu’il commence à s’amincir, des gens puissants comme vous, qui permettent à leur lumière de briller, sont nécessaires ici pour servir d’exemple aux autres afin que les brumes se dissolvent.

C’est ce que vous êtes, et en tant que précurseur pour les autres, ce que vos âmes ont voulu réaliser dans cette vie sur Terre. Vous vivez le chemin que les autres doivent suivre, et par là je veux dire que vous ne vous tenez pas au-dessus des autres, mais à côté des autres. Vous êtes le chemin, donc vous êtes profondément mis au défi de supprimer les obstacles dans votre vie, de pénétrer profondément dans l’essence de la vie, et en faisant cela, vous illuminez aussi le chemin pour les autres, parce que vous êtes un exemple pour eux. Sentez la vérité de ces mots pendant un moment et considérez comment ils s’appliquent à vous.

Je peux pénétrer profondément en vous, parce que vous êtes ouverts pour ce qui est de l’autre côté du voile. Vous êtes les porteurs de lumière ; vous apportez une nouvelle ère et ce que vous appelez canaliser crée des ouvertures dans le linceul épais qui entoure la Terre et qui est rempli de pensées effrayantes et sombres. Chaque fois qu’une ouverture se produit, et que plus de lumière s’échappe, il y a plus de joie dans l’atmosphère terrestre, plus d’espoir et d’encouragement. Les gens sont alors plus disposés à regarder dans les yeux de l’autre, à lui tenir la main et à se reconnaître dans l’autre, et c’est le but de la canalisation.

Vous êtes un canal terrestre et vous créez un chemin en empruntant le chemin de l’auto mémoire. Lorsque vous êtes ouvert et que vous vous abandonnez à ce chemin, des énergies externes venant de l’extérieur de l’atmosphère terrestre viennent vous soutenir et vous fortifier. Ces énergies, ou guides, peuvent vous soutenir dans votre propre processus personnel et, en plus, il y a des énergies qui veulent transmettre quelque chose à d’autres personnes. Lorsque vous rencontrez d’autres personnes, syntonisez ce courant qui transcende vos idées personnelles et votre intellect, afin que vos idées puissent prendre une forme plus universelle. C’est un pas très important vers une nouvelle réalité. Ressentir cette connexion avec votre âme, votre moi supérieur qui transcende la Terre et qui survit à votre corps, est un signe d’être sain d’esprit et en bonne santé mentale.

 

Dans le monde de l’âme, qui est votre foyer naturel, vivent de nombreux autres êtres, y compris des guides et des enseignants, dont la mission sincère est d’aider l’humanité sur Terre. Il est donc naturel et beau quand vous, en collaboration avec ces lumières directrices, transmettez des informations, de la chaleur et de la compassion sur Terre. Mais vous verrez qu’une fois que vous prendrez des mesures sur ce chemin, beaucoup de peur surgit en vous. La recherche de votre propre libération intérieure, de votre propre chemin personnel, est une chose, mais faire avancer votre sagesse et vos connaissances parmi les autres, en ce qui concerne l’énergie éthérée et la transformation intérieure, provoque chez la plupart d’entre vous une peur et une résistance profondes ; vous entrez alors en collision avec les opinions et visions contemporaines de la vie.

Il y a des raisons très profondes pour lesquelles ce travail énergétique – canalisation, clarté, clairvoyance – a été vu avec suspicion et s’est heurté dans le passé à la résistance et au rejet. Cette suspicion prend aujourd’hui la forme d’une science rationnelle et autoritaire qui prétend avoir acquis une connaissance objective du monde et rejette donc le domaine du sentiment et de l’intuition comme illusoire et trop subjectif.

Mais il y a une tension plus profonde à la racine de ce rejet. Il y a chez les gens, et certainement chez ceux qui occupent des postes de pouvoir, une grande peur de lâcher prise. De nombreuses structures et hiérarchies sur Terre sont basées sur le pouvoir et le contrôle, et ceux qui ont le pouvoir veulent qu’il en reste ainsi. Quand les gens commencent à penser par eux-mêmes – par ce qu’ils ressentent ou veulent – cela signifie un danger pour l’ordre existant. Il y a une certaine emprise du pouvoir dans le monde humain, une force réactionnaire qui s’oppose au changement.

Vous entrez en collision avec ces pouvoirs lorsque vous vous levez en tant qu’individu, lorsque vous suivez votre propre chemin et répandez votre message dans le monde. Il se peut que dans la société d’aujourd’hui, il n’y ait plus de dictateur ou de pouvoir militaire ou ecclésiastique qui vous retienne, mais les modèles de peur, de contrôle et de pouvoir se sont intériorisés chez les gens, vous pouvez donc être rejeté par votre famille, vos voisins, un employeur. Et ce rejet est largement basé sur la peur, d’où jaillit un besoin de contrôle qui tente d’étouffer ou de dissiper cette énergie émotionnelle.

Que pouvez-vous faire contre ce rejet ? Comment pouvez-vous trouver un moyen de surmonter ce rejet dans votre propre vie ? Tout d’abord, je veux que vous réalisiez qui vous êtes, que vous êtes un pionnier dans le domaine de la conscience, que vous êtes grand, grand et courageux, et que vous avez déjà montré beaucoup de résistance aux vieilles énergies qui veulent vous attirer dans leur schéma. Prenez conscience de votre courage et de votre persévérance. Accrochez-vous à votre inspiration, à votre désir, c’est pourquoi vous êtes ici et pourquoi vous vivez votre vie comme vous l’avez vécue. En reconnaissant votre grandeur et votre courage, vous faites déjà un grand pas en avant. Ne vous laissez pas changer par les diktats de la société ; tenez-vous debout pour vous-même.

La prochaine étape est de sentir où votre énergie est vraiment la bienvenue, alors laissez-vous guider par ce sentiment. Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui ont besoin de ce que vous avez à donner, la chose même qui vous rend unique. Il y a des ouvertures dans le champ énergétique de la Terre, et des mouvements et des changements dans la pensée collective. Laissez-vous guider, car ce n’est pas l’intention de lutter contre l’ordre existant, mais de rester fort dans votre propre champ d’énergie, guidé par ce qui est bon et sûr pour vous, où vous pouvez prospérer et vous épanouir, et ne plus sentir le besoin de vous cacher. De telles possibilités et de tels lieux existent maintenant ici sur Terre ; ces gens sont là.

Utilisez votre intuition et laissez tomber la vieille idée de l’indignité. Il ne s’agit pas de « faire de son mieux » et de « faire ses preuves », il s’agit de sentir où l’on est le bienvenu, où l’on donne et partage, mais où l’on reçoit aussi inspiration et abondance en retour. Sentez l’équilibre ! Par exemple, voyez-vous debout dans un champ ou dans une ville parmi les gens. Tenez-vous fermement avec les deux pieds sur terre ; tenez-vous droit dans ce monde. Sentez-vous comme vous êtes différent et comme il est juste de vous éloigner de l’ancien, de prendre un nouveau chemin, de suivre votre cœur et vos sentiments. Faites-vous grand et sentez, sous vos pieds, la puissance de la planète qui vous soutient…

Quand vous faites cela, vous rayonnez votre lumière sur la Terre comme un transfert énergétique, et vous le faites d’une manière tranquille. Ne plus retenir votre énergie, votre rayonnement naturel, est un grand pas en avant. Vous pouvez investir beaucoup d’énergie pour retenir votre propre éclat et votre propre force – mais maintenant vous la laissez aller ! Voyez la paix que vous procure le fait de ne pas avoir à vous tenir dans toutes sortes de positions restrictives, mais plutôt d’être ici et de vous tenir droit. Laissez toute cette vague d’énergie se répandre sur la Terre. La Terre est autorisée à se connecter avec votre âme, ici ; c’est le but de votre vie.

 

Je veux maintenant vous demander de vous concentrer sur quel genre d’énergie veut couler à travers votre cœur dans le monde. Sentez cette énergie pendant un moment et essayez de la mettre en mots avec soin. Est-ce une énergie de douceur et de guérison, ou une énergie de clarté et de décision ? Est-ce plutôt une énergie féminine ou une énergie masculine qui veut couler à travers vous ? Peut-être pouvez-vous aussi sentir si cette énergie est plus que la vôtre, ou y a-t-il quelque chose ou quelqu’un qui se tient à côté de vous et renforce ce processus ? Profitez de cette énergie, parce que vous avez maintenant connecté avec votre essence et avec vos enseignants, guides ou énergies avec qui vous travaillez et qui se trouvent alignés avec vous. C’est une véritable collaboration quand vous ne vous sentez pas à part d’eux et quand vous sentez que vous êtes tous une partie essentielle de ce canal.

Enfin, je voudrais vous demander : qu’est-ce qui veut venir à vous du monde comme une belle, bonne et positive réponse en échange de ce que vous avez à donner ? L’énergie vous revient du monde, de l’atmosphère de la Terre et de l’humanité, qui parle de validation, de reconnaissance et de gratitude. Voyez si vous pouvez recevoir ça.

De cette façon, la boucle est bouclée. Vous formez un canal à travers le linceul, le voile, et vous vous mettez complètement dehors. Vous marchez sur le chemin intérieur de la libération au-delà de la peur et ensuite vous brillez votre lumière vers l’extérieur. Vous formez un canal pour les autres, vous les touchez avec votre énergie, puis vous recevez de l’énergie en retour. Vous êtes un être humain qui participe à deux mondes : celui de la Terre et celui du Ciel où réside votre âme et d’où elle vient. En tant qu’être humain terrestre, vous avez besoin de recevoir pour vous sentir bien ici ; de recevoir en retour ce que vous êtes et de donner. Lâchez toute idée d’indignité et soyez le centre rayonnant du don et de l’accueil dans ce cercle.

Je me sens profondément lié à vous et j’honore votre courage ! Je vous aime tendrement. Je vous remercie beaucoup.

Marie-Madeleine

© Pamela Kribbe

Traduit par Frédérik pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email