Permettez qu’il s’agisse d’une journée de libération des attachements. Partout où vous ressentez une tension ou une contraction, vous vous êtes attaché, mais seulement en pensée. Votre Soi est toujours vraiment illimité, mais quand vous vous attachez à ce qui est faux, vous essayez de tracer une limite autour de vous et de jouer avec les limites sous des formes infinies. Vous êtes appelés à l’illimité qui est votre Soi, et vous êtes invités à rester dans cette conscience à tout moment.
Quand vous expérimenterez votre Soi comme illimité, il vous sera reflété dans le monde de la forme. Les formes elles-mêmes ne signifient rien et n’ont aucune valeur, mais vous éprouverez plus facilement ce sentiment d’illimité avec ceux que vous percevez comme étant d’autres.

Nous vous invitons à vous concentrer sur les attachements sous forme d’identité corporelle aujourd’hui. Vous découvrirez que partout où vous êtes attaché à une pensée qui dérange, vous devez nécessairement croire que vous êtes un corps pour croire la pensée. Nous entrons directement dans la structure de pensée qui protège une personnalité distincte. Nous défaisons tous les attachements, et nous vous ouvrons à la vérité de l’illimité, de la création, de l’expansivité, de la facilité. En libérant le faux et en vous ouvrant à la vérité, vous pouvez partager la Vérité avec les autres.

Notification. Chaque fois qu’il y a un sentiment de contraction, on vous offre l’identité corporelle. Vous pouvez l’accepter ou non. C’est comme si vous vous laissiez arnaquer tous les jours, mais vous n’êtes jamais une victime. Vous écoutez simplement une machine qui vous envoie le même message sous de nombreuses formes, encore et encore et encore. Vous êtes l’inventeur de la machine. La machine de l’ego vous maintient dans la perception de séparation.

Nous appelons ego une machine pour vous aider à voir que vous l’avez inventé, et aussi pour vous aider à voir que ce n’est rien. L’ego n’est pas un ennemi vivant et puissant à combattre. Le seul pouvoir que l’ego a, c’est le pouvoir que vous lui donnez. Parce que vous êtes très puissant, parce que l’esprit est très puissant, l’ego peut être vécu comme une force très puissante – mais seulement parce que ce que vous êtes est une force très puissante. L’ego ne peut pas fonctionner sans le pouvoir que vous êtes. Quand vous commencez à voir quelle force puissante vous êtes, vous pouvez aussi voir l’erreur que vous avez commise en permettant à la perception de passer à travers le filtre de l’ego et de vous revenir ensuite sous une forme chaotique. Quand vous voyez l’erreur que vous avez faite, vous pouvez permettre sa correction. Ne vous battez tout simplement pas pour garder une perception déformée, et la perception déformée vous sera enlevée. Votre seul travail n’est pas de vous accrocher à la distorsion.

En choisissant de ne pas accepter le corps comme identité, la distraction de la structure de la personnalité s’atténue. Votre croyance en toutes les pensées et croyances qui ont été utilisées pour créer une personnalité séparée s’affaiblit et disparaît. Vous recevez de nombreuses invitations à accepter l’identité corporelle sous forme de jugements. C’est ici que le pardon est votre aide. Si vous croyez qu’une personne séparée peut faire du mal ou peut être défaillante ou peut être supérieure à vous, alors vous croyez en des personnes séparées. Nous vous demandons de mettre cette croyance en lumière aujourd’hui. Mettez-le dans la lumière, laissez-le partir, et voyez ce qui lui arrive. C’est le pardon – libérer votre faux soi en libérant le faux soi des autres. Le pardon vient à la lumière – voir l’innocence, la puissance et la force du Vrai Soi, et savoir que c’est vraiment tout ce qui est.

Au fur et à mesure que vous vous éloignez de l’identité corporelle, la distraction de la structure de la personnalité de vos semblables s’atténue. Vous arrêtez de les voir comme des personnalités. Vous cessez de vous préoccuper des actions et de la parole. Au fur et à mesure qu’ils perdent de leur valeur et de leur signification pour vous, quelque chose d’autre se dessine à l’horizon. C’est leur être même, et cet être est toujours partagé avec le vôtre. Rien d’autre n’est plus puissant et plus convaincant que ce que nous sommes tous, et cela devient la chose la plus importante. Dans les interactions, vous êtes guidé par cet être, et les autres ressentent cette résonance parce que vous leur permettez de se laisser guider par ce qu’ils sont vraiment. Nous pouvons tous entendre l’appel de ce que nous sommes. Nous ne perdons jamais cette capacité. C’est utile quand nos amis augmentent le volume pour nous. En voyant tous les autres tels qu’ils sont vraiment, vous augmentez ce volume, et si vous le faites pour les autres, vous le faites pour vous-même.

 

Nous sommes ravis de vous voir regarder à travers la forme, nous nous attendons à voir la joie et l’innocence parce que vous êtes certains maintenant qu’elle est là pour voir. Nous sommes toujours avec vous, nous vous aidons toujours avec une vision claire quand vous le permettez. Demandez de l’aide quand vous en avez besoin et sachez que nous sommes là.

Si vous souhaitez une pratique, voir : Pratique 32 – Je libère le faux

Photo par Anthony Rossbach sur Unsplash

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email