Mes chers amis, nous vous aimons tellement,

Imaginez un ruisseau pur, propre et limpide. Il coule sans cesse, nourrissant tout ce qui se trouve sur ses rives. S’il n’était pas obstrué, il serait une force puissante, mais son flux est bloqué, dirigé, restreint ou toléré par tout ce qui se trouve sur ses rives ou sur son chemin. Le ruisseau ne juge rien de tout cela. Il nourrit aussi bien les arbres qui bloquent ou détournent son cours que ceux qui s’adaptent pour permettre son écoulement naturel.

 

On pourrait dire que le cours d’eau influence toute la vie qui l’entoure, en nourrissant et en soutenant l’écosystème, et que toute cette vie influence également le débit du cours d’eau. Les arbres, les rochers et les animaux peuvent bloquer, diriger, limiter ou permettre le flux, mais ils ne peuvent pas l’arrêter. Le ruisseau poussera contre les rochers qui bloquent son chemin, mais s’ils ne roulent pas, il les contournera. Si le cours d’eau se heurte à un barrage, son débit peut ralentir et s’infiltrer sous terre ou trouver un nouveau chemin. Le flux provient d’une source que la vie le long du chemin peut influencer, diriger, mais pas changer. La source et le ruisseau n’abandonnent pas, peu importe qui ou quoi bloque, dirige, limite ou permet. Ils continuent à fournir.

De même, il existe un courant d’amour éternel qui coule à travers toute la création. Par vos pensées, vos paroles et vos actes, vous façonnez ce flux. Vous le dirigez avec vos pensées et vos désirs d’amour. Vous le bloquez, dans une certaine mesure, avec vos doutes, votre incrédulité, votre haine et d’autres émotions inférieures. Vous lui permettez de nourrir votre cœur et votre vie lorsque vous avez un moment d’amour ou d’appréciation. Vous limitez sa capacité à vous nourrir avec les vibrations inférieures.

Ce courant d’amour divin ne s’arrête jamais. Vous pouvez lui résister jusqu’à un certain point, jusqu’à ce qu’il commence à vous pousser avec seulement une intention d’amour. Dans la mesure où vous permettez à l’amour de s’écouler vers vous et à travers vous, vous vous sentez porté par les courants de la Grâce, soutenu par la Source et guidé. Votre vie coule. Les miracles sont monnaie courante. Tout ce dont vous avez besoin vous est apporté directement, ou la guidance est portée à votre attention.

Dans la mesure où vous résistez au sentiment d’amour, vous ressentirez des niveaux croissants d’inconfort et de douleur, car l’amour est toujours présent. Y résister demande des niveaux d’effort croissants. Au début, vous ressentirez un inconfort mental ou émotionnel, puis finalement une douleur physique. La résistance fait mal. Permettre le flux d’amour est une sensation extraordinaire.

Ceci, très chers, est la raison pour laquelle nous vous encourageons à trouver la pensée la plus aimante que vous pouvez trouver à un moment donné, et si vous ne pouvez pas trouver une pensée aimante, trouvez une pensée apaisante. Si vous ne pouvez pas vous sentir bien dans la vie, sentez-vous bien dans une simple gorgée d’eau, de thé ou de café. Si vous souffrez, trouvez les parties de votre vie qui ne sont pas douloureuses et utilisez votre libre arbitre pour vous y concentrer. Sinon, respirez, ou dormez, ou méditez, regardez les nuages, regardez des vidéos joyeuses, ou lisez des textes inspirants. Admirez un rocher. Pensez à quelqu’un que vous aimez. Savourez une collation. Faites quelque chose pour vous replonger dans le flot incessant de l’amour. L’ampleur du sujet sur lequel vous choisissez de vous concentrer n’a pas d’importance. Trouver quelque chose qui ressemble à de l’amour.

Vous expérimentez le flux d’amour de plus en plus, avec chaque pensée aimable, chaque pensée, mot ou acte d’amour pour vous-même ou pour un autre. Vous faites l’expérience du flux d’amour chaque fois que vous appréciez quelqu’un ou quelque chose. Vous réintégrez le flux d’amour après en avoir été exclu, lorsque vous choisissez d’être gentil avec vous-même.

Supposons, par exemple, que quelqu’un ou une nouvelle vous contrarie vraiment. À première vue, il semblerait que quelqu’un ou quelque chose ait le pouvoir sur vos sentiments. Il est compréhensible et humain de se sentir ainsi. Mais au fond, votre contrariété provient d’une chose et d’une seule : vous vous sentez déconnecté de l’amour. Dès que quelqu’un vous met en colère, vous vous sentez mal, non pas à cause de ses actions, mais parce que vous êtes déconnecté de l’amour. Si quelqu’un qui se comporte mal en a plus que vous, cela peut vous inspirer de la jalousie, mais les mauvais sentiments viennent en réalité du fait que vous êtes déconnecté du flux d’amour.

 

Considérez ces exemples sous l’angle de la connexion. Supposons que vous ayez fait des efforts pour vous sentir aimant et heureux et que quelqu’un soit désagréable ou que des nouvelles vous bouleversent. Vous pourriez avoir une hésitation temporaire, mais vous vous rappellerez combien il est bon de se sentir aimant et vous recommencerez à prier pour cette situation, à faire quelque chose ou à vous éloigner. Lorsque vous vous sentez triste, mais que vous êtes prêt à vous réconforter, à vous apaiser et à demander à l’univers ou à vos proches l’amour que vous ne pouvez pas trouver pour vous-même à ce moment-là, vous ne tarderez pas à ressentir à nouveau les doux courants de l’amour. Supposons que vous ayez eu cette jalousie dont nous avons parlé dans le paragraphe précédent. En choisissant des pensées plus gentilles – peut-être des pensées d’appréciation pour ce que vous avez, et des pensées d’appréciation pour la bonne personne que vous êtes, vous rentrerez dans le courant d’amour et vous vous rappellerez que vous aussi pouvez manifester ce que vous voulez tout en étant en intégrité avec vous-même.

Dans le courant d’amour, très chers, vous ferez l’expérience du soutien, de l’amour, de l’abondance, de la guidance, de la grâce, de la facilité, du flux et de la joie que vous méritez vraiment. Vous y arriverez au fur et à mesure de vos choix, de vos pensées et de vos appréciations. Dans le courant de l’amour, vous avez une influence puissante sur votre monde également.

Alors comment arrêter la guerre ? Arrêtez de combattre l’amour et l’appréciation des belles choses de la vie. Abandonnez-vous à la pensée la plus aimante que vous puissiez avoir. Cherchez toutes les personnes qui font le bien. Entrez dans le courant de l’amour. Laissez-le s’écouler vers vous et à travers vous, permettant à plus d’amour d’entrer dans votre monde, ce qui aidera à faire pencher la balance loin des fréquences de la haine et de la guerre.

Comment créer l’abondance ? Arrêtez de combattre l’amour. Arrêtez de vous concentrer sur le manque et abandonnez-vous à la vérité – vous êtes aimé ! Le Divin veut vous guider vers une vie abondante. Appréciez tout ce que vous pouvez. Remerciez pour ce que vous avez et attendez avec impatience d’en avoir plus. Dans ce bon sentiment, vous êtes revenu dans le courant de l’amour.

Comment créer la santé ? Arrêtez de lutter contre l’amour. Concentrez-vous sur le bien-être que chaque cellule de votre corps cherche à atteindre. Aimez vos cellules. Appréciez-les. Appréciez tout ce qui est bon dans la vie et sachez que vous serez guidés pour prendre soin de vous d’une manière qui est parfaite pour votre corps, votre esprit et votre âme.

Mes chers, si vous observez vraiment vos pensées et vos sentiments pendant ne serait-ce qu’une heure, vous détecterez facilement quand vous ressentez de l’amour et quand vous vous sentez moins que de l’amour. Lorsque vous ne vous sentez pas bien, ne vous laissez pas abattre. Choisissez une meilleure pensée, une action plus douce, une nouvelle orientation. Vous méritez de vous sentir bien, que le monde extérieur vous facilite la tâche ou non.

 

En choisissant de vous sentir mieux, juste un peu à la fois, vous pénétrez plus profondément dans les courants du puissant flux d’amour qui vous nourrira, vous guidera et prendra soin de vous. Au fur et à mesure que vous cessez de résister à l’amour – en choisissant des choses qui vous font du bien, petit à petit – vous sentirez la force de son flux de plus en plus puissant dans votre vie, jusqu’à ce que votre vie devienne ce qu’elle était censée être – aimable, fluide, miraculeuse, abondante et joyeuse. Vous êtes tous dignes de cet amour. Comme le ruisseau d’eau, il n’y a pas de jugement, pas de retenue, seulement une offre incessante du flux qui donne la vie.

Que Dieu vous bénisse ! Nous vous aimons tellement.
– Les anges

Canalisé par Ann Albers

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email