Campagne de financement

Votre aide est importante : En savoir plus...

 

Pamela Kribbe canalise Mère Marie

Chers amis,

Je suis Mère Marie et je vous apporte une douce énergie. Vous en avez besoin, car vous avez été blessé par la vie sur Terre. Ces blessures peuvent parfois devenir si profondes que vous vous perdez ici et que vous vous demandez si vous pouvez affronter cette vie. Vous vous demandez si vous pouvez la supporter et quel est le sens de tout cela.

Tout d’abord, je veux vous convaincre de votre grandeur, de votre courage et de votre beauté. J’aimerais que vous puissiez vous voir à travers mes yeux. Je vois en vous le cœur du courage et de la détermination. Malgré toute la douleur que vous avez vécue, il y a une flamme en vous, une pulsion intérieure pour affronter cette vie.

 

vous êtes comme un oiseau, un bel oiseau céleste qui a été emprisonné dans une prison sombre, moisie et humide. Pourtant, vous êtes venu pour faire certaines choses dans cette prison. Vous êtes venu pour récupérer un enfant qui est caché dans un de ses coins. Cet enfant a été hypnotisé par la peur, par les idées restreintes des autres, par la société qui l’entoure. Cette prison n’est pas réelle, mais pour l’enfant, elle l’est : les murs sont très solides et la pièce est très sombre. Vous êtes venus pour racheter cet enfant. Il y a un moyen de sortir de cette prison, mais vous devez d’abord trouver l’enfant.

Imaginez que vous êtes présent dans cette pièce sombre sous la forme d’un oiseau ou d’un ange ; votre corps, votre essence, rayonne de lumière. Dans cet espace moisi et humide, il émane de vous une lumière douce et bleutée. L’enfant voit cette lumière et sent quelque chose naître en son cœur, car il reconnaît en vous l’énergie de la Maison, de la confiance et de la lumière.

À cet enfant, vous dites maintenant « Sors de là ! Viens à moi, je suis ta mère ». Sentez cette énergie maternelle en vous, la chaleur dans votre cœur, l’empathie que vous avez pour ce qui est vulnérable, pour ce qui est déformé et brisé en vous et aussi chez les autres. Sentez la douceur dans votre cœur. Vous portez tous en vous cette énergie maternelle.

J’étais une représentante de cette énergie maternelle dans la vie sur Terre lorsque j’étais la mère de Jeshua. Mais c’est une énergie universelle, une énergie qui donne la vie, qui protège, mais qui donne aussi la liberté. Cette énergie vient à vous, et je souhaite vivement que vous la reconnaissiez dans votre propre cœur, car vous avez tellement besoin de cette énergie pour vous guérir.

Laissez l’enfant venir vers vous et saluez-le avec vos yeux et vos mains. Peut-être que l’enfant se sent négligé et qu’il est effrayé ou hostile, triste ou vulnérable. Regardez-le, prenez-le dans vos bras et réconfortez-le. N’essayez pas de changer quoi que ce soit, mais enveloppez simplement l’enfant de la douceur dont il a besoin.

Lorsque vous acceptez l’enfant complètement tel qu’il est, vous ne faites plus qu’un avec lui ; vous le reconnaissez comme vous-même. L’enfant intérieur n’est pas une chose séparée, un être séparé ; c’est un aspect de vous, de votre moi terrestre. Mais parce que vous, en tant qu’être humain, êtes enclin à supprimer ou à négliger vos émotions, une partie de vous-même est devenue prisonnière, parce qu’elle ne pouvait pas montrer sa spontanéité. Il pourrait donc être utile de visualiser l’enfant intérieur et de le rencontrer de cette façon. Mais rappelez-vous que vous ne faites qu’un avec cet enfant ; c’est la vie spontanée en vous. Ses émotions, ses passions font partie de la vie elle-même.

Maintenant, ressentez l’énergie vitale de cet enfant, l’innocence et la joie originelle. Chaque enfant a la joie et la volonté de vivre, d’explorer et d’expérimenter la vie. Laissez l’énergie vitale originelle de cet enfant revenir dans votre corps et dans votre champ d’énergie. Non pas la douleur et le fardeau du passé, mais la vibration et l’inspiration originelles de cet enfant. Réalisez que cet enfant est indestructible.

Vous avez traversé de nombreuses vies avec beaucoup de traumatismes et de douleurs. Pourtant, l’enfant qui est en vous veut toujours vivre, mais il a besoin de vos soins. C’est pourquoi vous devez l’envelopper de votre amour et vous envoler, avec l’enfant, de cette prison humide. Cherchez simplement à trouver un moyen de le faire. Peut-être que les murs s’effondrent d’eux-mêmes, ou qu’une fenêtre s’ouvre largement, mais vous trouvez un moyen de sortir.

 

Alors déployez vos ailes, et laissez-vous flotter dans l’air et vous sentir libre. Sentez-vous protégé par les ailes puissantes de cet oiseau ou de cet ange. Sachez que vous êtes vraiment porté dans votre vie – vous n’êtes pas obligé de faire cavalier seul. Lorsque vous écoutez votre cœur, il y a des forces autour de vous qui veulent vous aider – encore et toujours.

Vous devez vous sentir libre de faire des erreurs, parce que faire des erreurs est très humain. Vous êtes ici pour apprendre – ou plutôt pour jouer et essayer des choses – et vous risquez de trébucher et de tomber en le faisant. Accordez-vous cette liberté, tout comme un enfant qui apprend à marcher ou à faire du vélo. Vous pouvez tomber et vous faire écorcher les genoux, mais ne soyez pas trop dur avec vous-même en ce qui concerne les « erreurs » que vous avez commises. Remontez et ressentez le soutien que vous apporte l’univers. Sentez-vous porté par le vent de la vie.

Merci beaucoup pour votre attention. Sentez l’énergie de l’amour se rassembler autour de vous.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne Annuelle de Financement 2020

Cliquez pour plus de Détails

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don