Rien d’autre que ce que vous êtes n’est digne de confiance. Ce que vous êtes est joint à tous, toujours. Si vous puisez dans cette confiance comme source de vos pensées, de vos paroles, de vos actions et de votre direction, vous sentirez l’ampleur, le pouvoir et l’amour de cette confiance. Quand vous êtes assis dans cette grandeur, sachant que vous et tous en êtes dignes, vous n’avez pas d’adversaires. Rien dans la forme n’est une menace pour ce que vous êtes.

Changements de forme. C’est sa nature. Mettre sa confiance dans la forme, c’est mettre sa confiance dans l’instable. Quand l’instable bouge, vous réagirez avec colère et serez tenté d’attaquer et de défendre. Regardez à travers la forme jusqu’à l’essence véritable de tout. Suivez toutes vos instructions à partir de là. Vous vous sentirez enraciné dans cette stabilité. Faire confiance à une personne, à un personnage, à un rôle, c’est ne faire confiance à rien du tout. Approfondissez vos connaissances et vous aurez la certitude d’être enraciné dans ce que vous êtes.

Nous vous rappelons que vous suivez toujours les instructions. L’autonomie a toujours été un fantasme. C’est pourquoi ce monde est ici. Il a été conçu comme un lieu pour mettre en scène le fantasme de l’autonomie. Au lieu de retourner à la Source, où vous croyez être puni, vous vous cachez dans le temps et l’espace en prétendant être autonome. L’harmonieux ne peut pas être autonome. Ils peuvent rêver d’autonomie. C’est tout.

Vous avez toujours reçu des instructions parce que lorsque vous mettez en pratique le fantasme de l’autonomie, vous recevez des instructions moment par moment de l’ego, le programme que vous avez mis en place pour vous donner vos directives contradictoires. La seule alternative à l’ego, c’est d’être guidé par ce que vous êtes. Ce n’est que lorsque vous vous identifiez comme le personnage construit de pensées égoïques que vous croyez que suivre les directives de l’ego, c’est faire ce que vous voulez. Lorsque vous cessez de vous identifier comme le personnage construit de la pensée égoïste, la tentation de suivre la pensée égoïste s’atténue. Cela fonctionne dans les deux sens. Alors que vous continuez à questionner la pensée égoïste, à l’amener à la lumière, la tentation de vous identifier comme le personnage défini par l’ego s’atténue.

En fin de compte, vous êtes digne de confiance. Ça vaut la peine de découvrir qui vous êtes. Au fur et à mesure que vous découvrez qui vous êtes, vous découvrez qui tout le monde est et a toujours été, car il n’y a pas de séparation. Notez, comme votre personnage semble suivre la pensée en faisant ceci et cela, ce que vous ressentez. Il y a deux séries de pensées que vous devez suivre. L’un d’eux vient de ce que vous avez mis en place pour avoir une expérience réaliste du conflit. C’est le but pour lequel le corps a été fait. C’est vrai, le corps a été fait pour être un robot de combat. Cependant, mis en lumière, il peut être utilisé au service de la guérison.

 

L’autre ensemble de pensées émane sans cesse de qui vous êtes. Si cet ensemble de pensées émane de qui vous êtes, il doit aussi émaner de qui tout le monde est, parce qu’il n’y a pas de séparation. Cet ensemble de pensées émane de la paix, la vraie demeure de tous, sans conflit. Prenez l’engagement de mettre en lumière toutes les pensées dérangeantes. Dans la lumière, il se dissoudra, révélant les pensées qui viennent de qui vous êtes.

Vous êtes témoin et expérimentez la mise en scène d’une histoire. Dans cette histoire, vous apparaissez comme des personnages. Vous vous donnez l’expérience d’être un seul personnage à la fois. Un personnage de l’histoire n’est pas plus digne de confiance qu’un autre. La fiabilité des personnes ne peut être jugée. Tout jugement sur la fiabilité des personnes n’est qu’une autre histoire. La fiabilité de ce que chacun est vraiment peut être connue. Quand on se souvient de la fiabilité de ce que tout le monde est, on peut s’y concentrer quand on a l’impression d’interagir avec les autres. Lorsque vous vous y concentrez, vous vous invitez à être témoin de la lumière qu’ils sont. Vous invitez également les pensées de la lumière à venir à vous pour guider le personnage que vous expérimentez à travers l’histoire.

Vous pouvez venir en présence de tous les autres sachant comment faire confiance à ce qu’ils sont, sachant comment célébrer ce qu’ils sont. Quand vous restez dans cette résonance, vous restez en dehors du jugement. Si vous vous égarez dans le jugement, vous n’avez pas tort. Vous avez une opportunité. Remarquez simplement le jugement et amenez-le à la lumière, où il se dissoudra sûrement. Quand vous l’avez laissé se dissoudre, vous êtes là, dans la lumière. Toutes les instructions dont votre personnage a besoin vous seront données sous cet éclairage. Cette lumière intérieure est un endroit où vous pouvez demeurer en tout temps. On apprend à y rester en l’abandonnant – en bloquant la prise de conscience par le jugement – et ensuite en ressentant l’inconfort de cela.

Tout malaise que vous ressentez dans ce monde est toujours dû au blocage de la lumière de l’amour. Bloquer la lumière de l’amour est toujours volontaire, et vous pouvez toujours arrêter. Nous sommes là pour vous aider à retrouver la pleine conscience de la lumière que vous êtes, la lumière que tous les autres ont toujours été. Nous vous remercions de votre écoute, et nous vous célébrons toujours.

Les Anges, canalisé par Julie

Photo par Kawin Harasai sur Unsplash

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email