Chers enfants de mes entrailles ! JE SUIS GAÏA !

La surface de mon corps a été divisée et disputée pendant longtemps. Ce n’était pas la grande intention lorsque j’ai formé les continents, mais l’avidité, le pouvoir, la séparation, ont fait que ma…, ma peau, mon corps ont été divisés. Comme si certains avaient plus de droits que d’autres. Et c’est ce qui s’est passé. Aujourd’hui, vous êtes séparés par des frontières physiques sur vos cartes, mais pas dans mon corps. Dans mon corps, vous êtes tous unis, juste concentrés à certains endroits.

 

Quel est le but de tant de séparation ? Il n’y a pas d’objectif ; pas un objectif commun à tous, qui soit bon pour tous. Certains points de mon corps ont commencé à produire des éléments qui pourraient être exploités par vous, et puis certains se sentent le droit de prendre le dessus, de dire que c’est à eux, au détriment de la pauvreté et du déséquilibre de tant d’autres qui sont loin de ce point.

Aujourd’hui, tout est déséquilibré. Tous les points de cette planète sont déséquilibrés. Même dans les petits villages, les petits groupes, il y a un déséquilibre ; certains ont beaucoup de nourriture sur la table, d’autres n’ont presque rien. Alors à quoi bon tant de séparation, à quoi bon tant de pouvoir ?

Le pouvoir pour le pouvoir touche à sa fin. Toutes ces inégalités cesseront d’exister. Tout le monde aura droit à tout. Alors je dis à chacun d’entre vous : Que possédez-vous ? La terre, la propriété, les maisons, les bâtiments, les endroits où il y a beaucoup d’exploitation, et qu’emportez-vous avec vous lorsque vous mourrez, lorsque vous quittez ce corps physique ? Je réponds : rien.

Beaucoup me diront qu’ils le laissent à leurs descendants, et que prendront-ils avec eux ? Rien non plus. Vous emportez dans votre âme tout ce que vous avez pratiqué au fil du temps, que ce soit en bien ou en mal. Alors pourquoi tant d’attachement à la terre, pourquoi tant d’attachement à la propriété ? Est-ce que quelqu’un vous a donné la possession d’une partie de mon corps ? Je ne vous ai jamais rien donné. Je ne vous ai jamais donné un morceau de papier disant : ce morceau de terre est à vous. Parce que je n’ai pas été créé pour être divisé, j’ai été créé pour être le berceau d’une civilisation, le berceau de l’être humain de cette planète.

Aujourd’hui, certains points de mon corps sont très visibles sur toute la planète, pourquoi ? Votre corps est divisé en zones énergétiques. Chaque point de votre corps a un chakra. J’ai aussi des chakras, et je peux vous dire que certains chakras se manifestent à la surface de la planète ; et je peux aussi vous dire que pour chaque point de ma surface, j’attire les bonnes personnes ; j’attire ceux qui devraient être à cet endroit. Pour quelle raison ? Ça n’a pas d’importance.

Disons que chaque point de ma surface possède une énergie vibrante, et que chaque être est attiré vers ce point en résonnant avec cette énergie. Au fil du temps, vous avez mené de nombreuses guerres, de nombreux conflits, vous avez fait couler beaucoup de sang. Cela a contaminé l’énergie de mon corps. Ainsi, les personnes qui sont impliquées dans tout cela sont attirées par ces points afin de pouvoir accomplir le cycle karmique de ce qu’elles ont commis autrefois.

Ainsi, chacun sur cette planète est amené à être là où il doit être pour son évolution. Ceux qui vivent aujourd’hui dans des lieux paradisiaques ne sont pas des privilégiés, comme beaucoup le pensent ; ils ont juste eu un voyage de l’âme qui leur permet aujourd’hui de dire, c’est tout bon, ils ont accompli tout leur karma, et ils peuvent y vivre en plein bonheur. C’est possible pour tout le monde. Il n’y a pas de punition pour quiconque, il y a un retour pour chaque action effectuée.

 

Ainsi, certains points de cette planète deviennent des points vibrants de Lumière, en harmonie, en amour, et d’autres pas tant que ça. Mais je vous demande : qui détermine ce que vibre chaque point de la surface ? Il y a l’énergie de tout ce qui a été pratiqué là, oui il y en a, mais c’est comme je l’ai dit, chacun est attiré au bon endroit pour accomplir son cycle karmique. Et comment accomplit-on le cycle karmique ? En apprenant les leçons et avec beaucoup d’amour. C’est le sentiment primordial : l’amour.

Mais par-dessus tout, l’amour de l’endroit où vous êtes, où vous marchez. L’amour pour le sol qui vous donne ce que vous mangez, ce que vous buvez et où vous vivez. Beaucoup me voient comme une simple chose, sans âme, sans vie. Si j’étais sans vie, il n’y aurait pas d’arbres ; je serais comme du ciment sur toute la planète, totalement sans vie. Mais mon corps a la vie, ma peau a la vie, mes océans ont la vie. Alors comment puis-je me voir comme quelque chose qui n’a pas de vie ?

J’aime où vous marchez. J’aime l’endroit où vous vivez. Il ne sert à rien d’essayer de comprendre et de se plaindre de l’endroit où l’on se trouve ou de celui où l’on vit. Posez-vous la question : qu’ai-je à apprendre en vivant ici ? C’est le chemin. Ainsi, chaque jour, chaque seconde qui passe dans le temps terrestre, vous vous rapprochez du Grand Réveil de toutes les consciences sur cette planète. Et je dirais que l’une des premières choses que vous devez apprendre est que vous ne possédez rien. Il n’y a aucune propriété sur quoi que ce soit.

Cela a été créé exactement pour favoriser les grandes richesses de la planète, cela n’a apporté le bien-être de personne. Si c’était l’inverse, il n’y aurait pas de personnes vivant dans les rues partout sur la planète. Alors apprenez, regardez où vous vivez aujourd’hui et soyez reconnaissant d’avoir un endroit où vivre, mais ne vous y attachez pas. Il y aura beaucoup de mouvement sur la planète parce que tout le monde sera déplacé vers les endroits exacts où leur conscience et leurs énergies doivent être. Comme je l’ai dit, pour accomplir le cycle karmique de chacun.

Ne vous attachez donc à rien, car demain vous devrez peut-être tout lâcher, et à quoi cela ressemblera-t-il ? Est-ce que ce sera difficile, est-ce que ce sera douloureux ? Non, vous ne voulez pas lâcher prise ? Ce sera votre décision. Ainsi, que chacun de vous regarde le sol sur lequel il marche et sache qu’il ne vous appartient pas ; je ne vous ai donné aucune propriété. Le sol de cette planète est mon corps, et je vous permets d’y vivre, d’en vivre, mais pas d’en prendre possession.

Il n’y a pas de possessions. Il n’y a aucun morceau de terre qui vous appartient, parce que si demain, s’il faut tout détruire, je le ferai, parce que rien ne vous appartient. Vous avez modifié ma surface, vous avez perturbé mes rivières, et tout cela sera à nouveau rééquilibré. Pas comme une punition ; c’est la réaction à vos actions, pas une punition. Par cupidité, par pouvoir, par richesse.

 

Je veux donc que chacun d’entre vous sente sur la plante de ses pieds, maintenant, mon cœur qui bat. Je suis en vie. Je suis une planète vivante, et en tant que telle, je sais exactement où chacun d’entre vous doit se trouver, car vous êtes les enfants de mon sein. Vous avez tout ce que j’ai. Vous avez été créé pour vivre sur cette planète. Donc chacun d’entre vous sera attiré là où il doit être.

Ne vous attachez à rien. De nouveaux temps viendront. Des temps d’égalité, des temps de prospérité, mais pour tous, pas seulement pour certains. Sentez mon cœur battre à vos pieds et soyez assurés que je suis vivante, je suis une planète vivante et je ressens l’énergie de chacun d’entre vous et je sais exactement où chacun d’entre vous doit être au bon moment.

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais pour : https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email