Chers amis, beaux enfants de l’humanité,

Je suis Jeshua, votre frère et ami. Je suis avec vous, je vous tiens la main. J’ai aussi parcouru le chemin sur lequel vous vous trouvez et j’ai connu les profondeurs du désespoir, de la tristesse intense et de la nostalgie de la Source. Je vous connais intérieurement, parce que vous êtes mes proches, ma famille. Je vous souhaite la bienvenue ici et maintenant.

Vous êtes le porteur d’un saint commandement : répandre la lumière du Ciel et le sentiment d’amour de la Source, ici sur Terre. Et tout d’abord pour vous-même, afin d’alléger votre charge de l’intérieur par l’amour, la douceur et l’humilité envers vous-même. On vous demande de vous incliner profondément devant qui vous êtes afin de donner forme ici à la lumière de votre âme. Pouvez-vous le faire ? Vous pouvez mettre vos mains ensemble devant votre cœur dans le salut oriental bien connu (Namaste : « Je m’incline devant vous ») et vous incliner devant vous-même. Et pourquoi je vous demande ça ? Parce que vous ne vous inclinez pas devant vous-même, souvent ou volontairement.

S’incliner devant soi-même signifie s’accepter complètement tel que l’on est aujourd’hui – être totalement soi-même et lâcher prise à tout le reste, comme avec une respiration douce. Être complet dans le moment présent, c’est de la vraie humilité, mais ce n’est pas tout. Dans cette humilité, en s’inclinant devant soi-même, il y a une confiance qu’il y a en vous un être semence parfait qui ne désire rien de plus que de s’ouvrir, de s’épanouir et de croître. Qu’est-ce qui nourrit cet être semence, qu’est-ce qui le fait éclater en fleurs et en croissance ? C’est votre attention silencieuse, votre appréciation et votre soutien qui nourrissent le plus cet être-semence.

Prenez du recul, et considérez-vous comme l’être grand et spécial que vous êtes. Intérieurement, tendez-vous vers elle avec vos mains dans l’admiration, comme si vous vous approchiez de quelque chose de merveilleusement précieux. Vous pouvez le voir comme un enfant, ou comme la graine d’une plante, ou peut-être vous voyez une collection de couleurs ou d’énergies, mais ce que vous voyez en réalité est l’être-âme que vous êtes.

L’âme s’éveille progressivement à travers de vastes courants de temps et d’espace. De l’âme coulent différents courants qui touchent et visitent la Terre, et ce sont vos incarnations sur Terre. De chaque incarnation, l’âme prend quelque chose en elle : des expériences, des connaissances, de la sagesse, mais aussi de la douleur et de l’incompréhension, et l’âme doit digérer tout cela. L’âme se trouve dans un processus constant de transformation, de croissance, qui devient toujours plus exubérant. La graine germe, et ce qui en sort est une merveille, un être de beauté et de splendeur qui grandit infiniment plus grand dans le cosmos.

En grandissant et en s’épanouissant, la lumière se répand comme une manifestation unique, parce qu’il n’y a pas une seule âme qui soit la même. Chaque âme répand la lumière de l’univers, la lumière de Dieu, d’une manière personnelle. Vous êtes maintenant dans l’une des nombreuses incarnations de votre âme. Vous êtes comme un rayon de soleil relié à votre âme, et parce que vous êtes relié à votre âme, vous êtes aussi relié aux autres rayons d’incarnation de votre âme.

Dans l’incarnation que vous vous trouvez maintenant, quelque chose de spécial est en cours, quelque chose de miraculeux : l’énergie sur Terre commence à changer. Les gens trouvent un accès plus grand et meilleur à leur réalité intérieure et à leur âme. Le voile, comme vous l’appelez, entre l’autre côté et la vie quotidienne devient plus mince et plus transparent. Les gens cherchent et tâtonnent pour trouver un sens et une signification à leur vie. La Terre elle-même, et les sphères autour de la Terre, changent avec cette recherche pour devenir plus perméables et accessibles aux vibrations supérieures et aux vérités essentielles.

C’est vous qui voulez tout absorber et faire descendre sur Terre cette connaissance de votre âme et de votre connexion avec l’Un, celui qui relie toutes les âmes. Vous avez soif de cette connexion, et cette vie est très appropriée pour cela. La vie sur Terre, dans son ensemble, veut maintenant aller vers une vibration différente et devenir rayonnante au niveau de l’âme, et avec la légèreté, l’harmonie, et l’inspiration qui vont avec.

Vous êtes les destinataires, les canaux de cette nouvelle énergie qui est en train de naître sur Terre. En recevant l’énergie de votre âme, l’information est libérée, et cette libération s’accompagne souvent de vieilles charges émotionnelles des vies antérieures – comme vous les appelez – d’autres incarnations, d’autres rayons du soleil qui est votre âme. Cela arrive pour une raison. En vous familiarisant avec ces charges émotionnelles, en les rachetant et en les transformant consciemment, vous apportez la paix à votre âme. Souvent, vous voyez l’âme comme étant plus élevée que votre petite personnalité, mais la vérité est que l’âme apprend, grandit et commence à fleurir à travers l’interaction avec ses incarnations, avec vous. Ne sous-estimez donc pas le sens de votre vie ici et maintenant sur Terre. Vous faites une différence pour votre âme. Comme vous vivez avec ouverture et conscience, et que vous vous inclinez devant la réalité de qui vous êtes, vous enrichissez votre âme au plus profond de vous-même.

Je veux maintenant parler de ces émotions fortes, de ces douleurs et de ces doutes profonds, en partie dus à d’autres incarnations, qui surgissent en vous en ce moment, et qui surgissent simultanément chez beaucoup d’autres personnes. Ce processus n’est pas seulement un processus individuel, c’est aussi un processus collectif, et il revêt une grande importance, non seulement pour vous, mais pour toute la conscience collective sur Terre. Elle affecte également les êtres non humains et la nature en général.

Vous êtes potentiellement un profond transformateur d’énergie ancienne, et vous devez parfois faire face à de vieilles charges émotionnelles violentes qui vous confondent. Avec votre esprit humain, vous ne pouvez même pas imaginer, et encore moins visualiser correctement, tout ce qui veut se libérer en vous pour être guéri. De très profondes couches de vieilles douleurs et de mal du pays apparaissent maintenant à la lumière, non seulement en vous, mais aussi chez d’autres personnes avec lesquelles vous êtes en relation. Que vous le vouliez ou non, que vous le réalisiez ou non, vous n’êtes pas seulement une sage-femme pour vous-même, mais en même temps pour tout un mouvement qui veut se développer en ce moment. Pour remplir ce rôle de sage-femme, vous devez posséder le pouvoir de la conscience de soi.

En même temps, cela fait partie du traumatisme le plus profond de l’être humain d’être privé de la force de la conscience de soi, de s’être aliéné de son savoir originel le plus profond, de son instinct de sagesse et de vérité. La profonde impuissance qui habite les gens est leur plus grand obstacle pour recevoir et transmettre une nouvelle énergie sur Terre. Les gens sont devenus profondément découragés dans leur croyance en eux-mêmes, alors ressentez ce découragement pendant un moment.

Sentez en vous le « besoin » d’être nourri par des sources extérieures, par d’autres personnes, par la connaissance et la sagesse des « experts », dont les réponses semblent très certaines et bien fondées. Ce besoin joue également un rôle dans vos relations. Combien de fois cherchez-vous une reconnaissance de l’extérieur de vous-même, pour le sentiment d’avoir le droit d’être là ? Le vide intérieur est si profond chez la plupart des gens qu’ils ne sont pas conscients de la recherche constante de l’affirmation extérieure. Sentez le vide en vous ; c’est un signe de force que d’en être conscient.

Imaginez-vous comme une fosse dans laquelle tombe quelqu’un, un creux solitaire entouré de murs gris, sans aucun moyen de connexion, de sécurité et de chaleur. Presque tous les êtres humains sur Terre ont un tel vide intérieur. Voyez cette figure en vous-même qui tombe ; voyez le désespoir dans ses yeux. Voyez-la tâtonner autour d’elle pour obtenir un soutien extérieur. Pourquoi êtes-vous devenu si éloigné de votre connaissance intérieure, de votre courage et de votre force d’âme ?

La réponse se trouve dans l’histoire de la Terre. Il y a eu une interaction entre le pouvoir et l’impuissance. Il y avait, et il y a toujours, une force sur Terre qui ne vient pas de la Lumière, mais qui se nourrit de la douleur des autres et se sent grandir par le pouvoir et le contrôle. En profondeur, vous avez tous été affectés par ce pouvoir que vous pourriez appeler « mauvais » ou « mal », en ce sens que c’est une force que vous rejetez parce qu’elle veut vous rendre petits et faibles.

Vous pouvez voir ce pouvoir et cette force actifs dans le passé en politique, dans la religion – dans toutes les sphères de la société. Et ce pouvoir – et les exigences, les préjugés et les tabous qui l’accompagnent – s’est intériorisé chez ceux qui ont absorbé cette énergie et ont commencé à penser et à agir de la même manière. Cette force obscure, dont je parle maintenant, fait aussi partie de Dieu, aussi contradictoire que cela puisse paraître. C’est une partie qui s’est perdue, qui s’est retrouvée coupée et qui est tombée dans un vide profond, où la recherche du pouvoir semble être la seule issue possible. Réalisez que chaque âme, chaque être vivant, a connu, en lui-même, cette recherche du pouvoir et l’a exercé. Vous avez été à la fois délinquant et victime. Le jeu de l’obscurité et de la lumière fait partie de l’univers.

Il est maintenant temps de changer. Un jeu d’énergies peut créer une spirale ascendante ou descendante. Dans une spirale ascendante, l’obscurité et la négativité peuvent devenir un moteur de croissance et donc avoir un sens. Mais dans une spirale descendante, le sens manque de sens et la souffrance et la douleur peuvent jeter une ombre profonde qui n’est plus productive et jette un voile étouffant sur les gens. C’est ce qui s’est passé sur Terre, mais il est maintenant temps d’inverser la spirale et de lui donner une poussée ascendante. La Terre le demande, parce qu’elle ne peut plus supporter le linceul étouffant de la négativité, avec sa pollution et sa suffocation. Et l’humanité ne peut plus le supporter, parce qu’il y a trop de souffrance. Par conséquent, il y a des sons, au plus profond de l’humanité, l’appel au changement, à la guérison et à se tourner vers la lumière. C’est vous qui avez entendu cet appel dans votre être, il est donc important de réaliser qui vous êtes et avec quelles forces et quels jeux de pouvoir vous avez affaire.

Vous y pensez parfois trop à la légère et parfois trop sérieusement. Vous le prenez trop à la légère quand vous êtes impatient et que vous voulez vous forcer à la lumière. Vous voulez aller plus vite que vous ne pouvez gérer. Dans ces moments-là, on ne s’incline pas devant soi-même, mais on lutte contre soi-même, on pense que les choses doivent être différentes. Ce n’est donc pas votre cœur qui parle, mais votre volonté, qui parle pour un besoin de contrôle et de pouvoir. Vous devez prendre du recul et tenir compte de l’ampleur du processus de guérison que vous traversez. Ce n’est qu’alors qu’elle peut descendre profondément dans votre être, jusqu’à votre fondation et retourner ainsi à la lumière.

D’un autre côté, vous trouvez parfois que ce processus est trop lourd. Vous menacez de succomber à vos propres sentiments d’étouffement, d’oppression, de désespoir et de solitude ici sur Terre. Ce sont des moments où moi, et tous les guides autour de vous, nous voulons être très proches pour vous soutenir, parce que nous voulons vous dire combien vous êtes chers et comment vous pouvez être ouverts à la lumière. Votre âme est très proche. Ainsi, on vous demande d’avoir du respect pour tout ce qui vit en vous, même quand il y a beaucoup de choses lourdes ; de voir cette vie comme une vie de guérison et d’intégration, et de laisser votre processus intérieur se dérouler à un rythme qui vous est nécessaire pour être capable de vous garder en équilibre.

Réalisez à quel point ce processus intérieur est important. Vous regardez souvent du côté extérieur de la vie, et à quel genre de réalisations quelqu’un fait dans la société et à la forme visible qu’elle prend qui est si importante dans votre monde. Mais ce qui est beaucoup plus important, c’est ce qui se passe dans votre cœur, vos sentiments, votre esprit, et voyez si vous pouvez vraiment créer de l’espace en vous-même pour ces vieilles charges et énergies émotionnelles – parfois de vies lointaines – qui veulent venir à la lumière, ici et maintenant.

Vous êtes souvent en train de « déplacer des montagnes », mais parce que les résultats ne sont pas immédiatement visibles de l’extérieur, vous y pensez de manière trop désobligeante. Honorez-vous ; voyez la grandeur de ce que vous faites ! Respectez votre processus intérieur. Et quand il devient trop lourd et que les vieilles charges émotionnelles qui surgissent deviennent trop étouffantes, allez jusqu’au fond de vous-même. Ressentez ce pouvoir éternel et impérissable et rappelez-vous qui vous êtes vraiment. Même si vous êtes maintenant ici sur Terre dans un corps de chair et de sang, vous êtes fondamentalement libre – totalement libre. Vous êtes un être non lié de lumière, vous pouvez être partout en même temps.

Il se peut que vous ayez parfois envie d’un monde différent et que vous souhaitiez entrer en contact avec les royaumes intérieurs de lumière d’où vous venez. Et, à l’occasion, vous pouvez vous retirer de ce monde et voir au plus profond de vous-même que vous n’avez pas votre place ici, en ce sens que vous ne faites pas partie des énergies lourdes qui prévalent ici. De cette façon, vous entrez et sortez du monde. Vous y participez, vous digérez et transformez d’anciennes charges émotionnelles d’autrefois, mais vous pouvez aussi vous replier dans votre lumière, dans vos jeux et votre liberté. Voyez comme vous êtes un pont entre l’obscurité et la lumière. C’est le vrai sens d’être humain.

Sentez votre grandeur en faisant cela, et c’est ce que je veux souligner aujourd’hui. Vous êtes les maîtres d’une époque nouvelle, vous construisez le pont. Reconnaissez-vous ! Ne vous cachez pas derrière la malhonnêteté, la fausse modestie ou l’humilité. Montrez votre grandeur ! Montrez qui vous êtes vraiment.

Laissez la lumière de votre âme rayonner dès maintenant. Avec chaque respiration, vous lâchez prise et devenez encore plus ouvert à la lumière de votre âme. Sentez ce soleil rayonner. Sentez-vous comme la lumière devient légère dans cet endroit parce que vous êtes tous ici ensemble. Cette lumière impérissable est ce que vous êtes. C’est pourquoi je vous salue comme frères et sœurs, c’est pourquoi je crois en vous comme pionniers d’une nouvelle époque sur Terre.

Merci beaucoup de votre attention.

Jeshua

Traduit par Frédérik pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email