Cette belle canalisation est partagée avec amour avec nous par le Denver City of Light Group à partir de leur lecture avec Linda Dillon.

Salutations, je suis Jésus, je suis Yeshua, je suis Yeshi. Je suis connu sous tant de noms, Jésus de Nazareth et Jésus Sananda, tous sont Un et tous sont intégraux.

Je sais ce que c’est, mes amis bien-aimés, mes douces sœurs de lumière, de s’engager dans l’activité de transformer littéralement une ville, un village, un continent, une planète, une galaxie en un être de lumière et les défis, et parfois, oui, les frustrations, le sentiment d’impossibilité et l’infinie possibilité pour certains de refuser et d’autres de soutenir.

 

Laissez-moi être très clair – et je parle au nom de beaucoup et de notre Mère – quand je vous dis que « le vent tourne ». Maintenant, je pourrais vous dire que « le vent a tourné », et alors vous regarderiez autour de vous et chercheriez soit les eaux qui se précipitent, soit les eaux qui s’écoulent. Alors je vous dis : Je vous dis donc : « le vent a tourner » afin que vous puissiez observer le changement des énergies lorsque l’eau avance et recule, car c’est exactement ce qui se passe.

Ce n’est qu’une forme, et puis-je vous suggérer la forme finale, dans cette phase du Plan de notre Mère, de son Tsunami. Il vient et lave ce qui ne sert plus… et en même temps, il infuse, il remplit, il apporte le Nouveau… et ensuite, quand il se retire, il révèle le Nouveau. Beaucoup de travail… non, beaucoup d’accomplissement a eu lieu de manière très apparente et de manière que vous considéreriez comme plus subtile. Cela n’a pas d’importance. Le changement est en cours.

Maintenant, le changement de Gaïa, le changement de dimensions, le changement des royaumes a déjà été en grande partie accompli. Vous le savez. Ce que vous attendiez, ce à quoi vous avez participé, c’est le changement de la conscience du cœur humain – l’acceptation profonde, non seulement de vous-mêmes, mais très certainement du collectif, que vous êtes amour. Vous êtes beaucoup de choses et elles émanent toutes de l’essence de l’amour ; c’est la fibre même de votre être. Et donc, oui, vous avez raison quand vous dites que vous faites votre travail parce que vous vous aimez les uns les autres – parce que c’est le début, le milieu et la fin.

Le travail dans lequel vous vous engagez alors que les cœurs humains s’ouvrent et ont faim d’amour, votre travail est de les nourrir, de leur donner cette essence, car c’est vraiment le mana qui les aidera à survivre. C’est cette essence qui leur permet de s’ouvrir et de commencer à recevoir et à donner consciemment de l’amour à d’autres espèces, qu’elles soient galactiques ou intergalactiques, un chien, un chat, un escargot, un chameau… cela n’a pas d’importance car tout est pareil, comme vous le savez bien, mes chers.

Il n’y a aucun être – et certainement aucun être sur votre planète en ce moment – qui n’aspire pas à l’amour. Même les comportements les plus aberrants proviennent de problèmes d’estime de soi, de problèmes d’ego, du désir d’être plus important, plus remarqué, plus digne, et cela vient simplement d’un sentiment de perte, d’un effort massif de l’ego pour être vu.

Vous demandez les changements les plus significatifs, et une chose que je partage avec vous, c’est que ce sentiment de division – ce sentiment à bien des égards de « nous et eux », de Juifs et de Romains, de travailleurs de la lumière et de la population en général, de ceux qui cherchent à faire du mal et de ceux qui cherchent à construire la lumière – cette division se dissout, comme elle le doit, parce qu’il ne peut y avoir qu’une seule communauté, un seul cercle, une seule famille.

Cela a été et sera – non pas le plus grand défi, ce qu’il a été – ce sera le changement le plus significatif : que chacun, du plus petit au plus grand, devienne un apporteur, un détenteur, un transmetteur, un récepteur d’amour. C’est l’accomplissement du Plan de la Mère et c’est extraordinairement simple.

Non, ce n’est pas complexe, parce que tout ce qu’il faut vraiment, c’est un « oui » subtil de l’intérieur – une acceptation subtile, oui, par l’individu, que c’est ce qu’il a cherché – et une acceptation subtile par le collectif que tous sont les bienvenus, qu’il ne peut y avoir ce sentiment de délimitation. C’est le but de votre belle Cité de Lumière. Il s’agit d’éradiquer, d’effacer, les sens de séparation entre les différentes espèces, entre les différents groupes, de sorte qu’elle soit inclusive. Tous sont là.

Donc, ce que cela signifie… non, ce n’est pas du déni ou de la naïveté ; cela ne signifie pas que vous ne reconnaissez pas que certains sont plus avancés que d’autres, qu’il y en a qui ont encore du grabuge dans leur cœur, dans leur vie. Et alors ? C’est la réponse parce que lorsqu’ils découvrent qu’ils sont vraiment appréciés, non pas pour les gestes grandioses ou cachés, mais pour l’essence de ce qu’ils sont, alors le besoin d’agir de diverses manières disparaît tout simplement – non pas pour éradiquer le délicieux ego et la personnalité ; c’est la texture, la fibre, la diversité – mais le sentiment que l’on est dedans et dehors, que l’on a raison et tort. Cela doit disparaître.

Les Cités de Lumière, mes bien-aimés, sont des phares d’espoir qui brillent de tous leurs feux sur la planète. Et oui, c’est pourquoi elles grandissent, et oui, c’est pourquoi elles s’étendent à l’intérieur et à l’extérieur, afin que les gens puissent les trouver, qu’ils [puissent] y migrer. Ce n’est pas un club exclusif.

 

Oh, votre cercle sera toujours intact parce que vous n’avez pas seulement accepté l’amour des uns et des autres, vous avez également accepté le manteau de la responsabilité de la Mère. Vous êtes les assureurs que les choses ne dérapent pas. Vous détenez donc la clarté de l’intention, vous détenez la clarté de l’action, à la fois subtile et réelle, en particulier lorsque vous passez à une action de plus en plus importante.

Vous êtes entourés. Beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de membres de votre Famille Etoilée sont déjà bien installés et ils se permettent subtilement d’être vus, connus et engagés. Et encore une fois, ce sentiment de séparation disparaîtra tout simplement – que certains sont favorisés et d’autres non. Vous ne demandez pas à un chanteur d’opéra pourquoi il ne connaît pas la mécanique quantique ! Vous ne faites pas cela. Chacun a cette vaste beauté qui est autorisée à venir, à s’épanouir et à honorer le collectif. Mais ce que vous faites, c’est que vous nourrissez ces graines, ces plantes, afin qu’elles puissent sortir et littéralement fleurir… oui, même dans la neige.

… suite dans la partie 2/2

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0