Peuple bien-aimé, vous êtes les messagers de Dieu et les anges sous forme humaine.

Savez-vous qui vous êtes ?

Des dieux de l’éternité, de la lumière de tout être.

Il n’y a pas de séparation entre nous, sauf celle que vous avez vous-mêmes déterminée par votre manque de conscience et que vous avez ainsi réclamée dans vos vies.

 

En vérité, je vous le dis : Nous sommes tous un ! Immuable et de tout temps, d’éternité en éternité.

Je vous salue et votre cœur se remplit de mon amour. La puissance de toute vie de l’être omniprésent.

Aujourd’hui, je donne cette connaissance, qui doit être portée à votre connaissance, afin que vous puissiez enfin sortir des vieilles images autour de ma vie sur terre.

Nous écrivons l’année 35. Les derniers jours à Jérusalem ont commencé. Mes dernières semaines pour faire mes adieux et donner les dernières « instructions ». Car nous avons tous été confrontés à nos nouvelles tâches, à porter notre lumière dans le monde et à l’apporter aux gens. Là où nous avons été envoyés, par l’intention de Dieu et avec le consentement de notre âme.

Le consentement donné dans l’éternité, avant même la naissance dans l’existence humaine. Le commandement le plus élevé et le plus important était d’aimer notre prochain :

Aime ton prochain comme toi-même.

Cette « formule » éveille l’amour inconditionnel, et à cette instruction toutes les instructions sont subordonnées.

Il était donc nécessaire d’intérioriser cette vision de la vie et de rester ainsi constamment concentré sur les forces qui génèrent l’amour afin d’expulser la négativité et l’obscurité des cœurs. Porter cette attention dans la vie quotidienne était une exigence absolue pour tous ceux qui voulaient donner l’exemple d’une vie d’amour pur.

Et à cette époque, cette intention s’est solidifiée chez les frères et les sœurs.

Après le « dernier repas », au cours duquel nous nous sommes une fois de plus renforcés par le pouvoir de l’amour, d’innombrables réunions personnelles ont eu lieu afin que je puisse accorder chacun de mes compagnons à leurs missions individuelles. Rien n’a été laissé au « hasard », car les cœurs des personnes m’avaient été confiés jusqu’alors et m’avaient été remis par Dieu. Le moment était donc venu et ils étaient tous accordés à fond sur leurs futures affectations.

Soyez conscients de vos missions et sachez qui vous êtes !

C’est ce qui compte le plus. Aujourd’hui comme hier. Il n’y a pas de temps qui puisse invalider ce fait, qui puisse miner ce besoin de connaître sa vie sur terre.

C’est d’une importance capitale !

Tant que cette connaissance est cachée à un homme, il est vraiment ignorant, et un tel homme est livré aux ténèbres.

Ce n’est que grâce à cela que vous devenez des êtres aptes. Capables de changer, de vous transformer en votre être, de renaître tels que vous êtes. Une vie humaine est construite sur cela, et sans la connaissance de cela, la vie est fade et vide, insatisfaisante et lente ; l’ombre s’entassent dans le cœur jusqu’à ce qu’elles l’obscurcissent complètement.

Ce « commandement » est donc vital. Hier comme aujourd’hui, de tout temps et dans l’éternité.

Il m’appartenait donc d’abord d’allumer ce feu intérieur chez mes frères et sœurs. Un feu qui s’exprime par le désir inconditionnel de cette connaissance.

Mais comment accéder à ce statut ? Comment est-il possible d’accéder à cette connaissance ?

Ces questions ont dû être affrontées, et grâce à mes « conseils » individuels, beaucoup ont pu trouver le chemin de leur destin, et surtout ils ont pu le vivre, le mettre en pratique et laisser leur empreinte sur terre en faisant confiance à leur être.

Ainsi, c’est toujours le souhait de l’individu, une intention pure, exprimée à partir du cœur, qui a précédé cette réalisation.

Une fois qu’un cœur est rempli du désir de l’être éternel, cette connaissance, la connaissance de notre descente, est également donnée !

Toutes les informations nécessaires, qui doivent nous soutenir dans notre action, sont données. Et un cœur pur, rempli de ce désir profond et sincère, reçoit la connaissance de la nature de son existence individuelle sur la planète terre.

Une fois le feu allumé, il est nécessaire d’entretenir la flamme. Pour qu’elle brûle tout ce qui entrave, et pour qu’elle éclaire tout ce qui regarde.

Beaucoup de mes apôtres étaient découragés, et tous ne pouvaient pas faire face de manière adéquate à la nouvelle situation qui se présentait.

Mais grâce aux dernières instructions, ils ont pu renouer avec la vie qui leur était devenue si familière ces dernières années. La vie par, dans et à travers l’amour.

Cette plénitude a été ravivée ces jours-là dans la plupart des cœurs de mes chers compagnons, de sorte qu’ils étaient prêts et courageux, dans la clarté et avec la certitude de la guidance intérieure de Dieu, pour vivre selon leurs missions.

Si tu veux savoir qui tu es, il est nécessaire d’introduire la lumière de Dieu dans ta vie !

Si cela est réalisé, tous les canaux qui étaient encore bloqués jusqu’à présent et qui te tenaient si loin de cette réalisation autour de ton être, s’ouvrent.

La volonté constante et persistante, votre attention dans la conduite de votre vie et votre dévotion à Dieu vous apportent ce grand cadeau. Et à partir de ce moment-là, tu ne t’égares plus, et en vérité : tes chemins sont bénis !

Soyez conscients et sachez qui vous êtes ! Agissez comme les dieux que vous êtes.

 

Vivez l’amour que vous êtes. Un et inconditionnel.

Ainsi, la troisième instruction a été et est donnée : Faites l’expérience de vous-mêmes en tant que Un !

Toute séparation est illusion et apporte le malheur, perturbe votre vie et mène à la guerre.

La race humaine est un ! Inséparablement unie pour l’éternité pour élever la planète. Ce fait est resté inchangé.

Dans Jérusalem de cette époque, cette connaissance, nouvelle pour la compréhension de cette époque, a été donnée. Elle a été déposée dans le cœur de ceux qui ont entrepris de porter au monde la Bonne Nouvelle que nous sommes des dieux ambulants.

Nos différences individuelles n’ont pas d’importance, puisque nous sommes unis par la force et la puissance primordiales de l’amour. Ni le sexe, ni la race, ni la religion, ni le statut social ne sont des indicateurs qui légitiment ce qui sépare.

Tous les aspects du Créateur UN, de la Conscience UN, de la Puissance expressive UN de Dieu.

Réaliser cela, c’est avoir ressuscité et compris l’omniprésence de Dieu.

La comprendre, ou du moins la ressentir de telle sorte que l’on puisse vivre la paix, la sympathie et la compassion.

Saisir cette portée est une nécessité absolue, et cela est plus que jamais d’actualité.

Mes frères et sœurs sont partis. Certains, cependant, sont restés à Jérusalem. Ainsi mon frère Jacques et mon fils Josué. La communauté juive avait besoin de leur attention bénie pour grandir, pour être amenée à cette prise de conscience de notre être.

NOUS SOMMES TOUS UN !

Ces trois « vertus » ont été déterminantes et, forts de cette connaissance, nous sommes partis dans le monde pour servir le peuple et porter la lumière, notre lumière, là où l’illusion de l’obscurité tenait le cœur des hommes dans une peur menaçante.

Miriam est partie, et avec elle Sarah, qui, comme Josué, est née de notre amour. Leur chemin les conduisit finalement en Gaule, et les récits qui en sont faits sont essentiellement corrects. Mais pas dans le but de maintenir la soi-disant « lignée ». Ce n’est pas le but, et toutes les suppositions à ce sujet sont trompeuses, déroutantes et nuisibles !

Nous sommes tous UN !

Et mettre en évidence une lignée sanguine va à l’encontre de cela. C’est l’œuvre de personnes, de ceux qui n’ont pas compris, qui n’ont aucune connaissance de la vraie nature de toute vie.

S’il vous plaît, ne soyez pas confus. Miriam avait aussi le message UN, la mission UN et l’élément UN éternel d’amour inconditionnel à apporter au monde.

À l’endroit que vous appelez aujourd’hui la France. Pour répandre dans le sud de ce pays cette semence, et nous étions toujours reliés par les canaux intérieurs de la lumière et surtout par le cordon ombilical de l’amour.

C’est donc ainsi que nous sommes partis.

Pierre arriva finalement à Rome. Mais là aussi, il faut remettre un peu d’ordre dans l’histoire qui vous a été racontée. Il n’est pas mort de cette mort barbare qu’on vous présente comme héroïque.

(Selon la légende, Pierre a été crucifié à l’envers à sa propre demande après son arrestation par les Romains. Ce signe de martyre était censé représenter sa dévotion singulière à Jésus, note de l’auteur).

Bien que de nombreuses personnes aient trouvé la mort dans les arènes de Rome, ce sort a échappé à Pierre, qui est finalement monté dans la lumière à un âge avancé. Même sa crucifixion n’a pas eu lieu !

LA BONNE NOUVELLE

Acceptez ce fait et libérez-vous maintenant complètement de ces images effrayantes qui vous paralysent et vous donnent ainsi un faux exemple.

– La Bonne Nouvelle de l’amour inconditionnel pour votre prochain.

– La Bonne Nouvelle de savoir qui vous êtes et ce que vous êtes.

– La Bonne Nouvelle que toute vie est UN.

C’est pourquoi nous sommes nés, et maintenant nous avons été envoyés pour proclamer ce message. Ce sont mes instructions, et en ce temps-là, elles ont été intégrées par les personnes qui y étaient destinées.

 

L’envoi des apôtres a commencé, et pour tous ceux qui y ont participé, leur vie est finalement devenue une affaire entre eux et Dieu.

Nous sommes partis pour élever le monde et rappeler aux gens leur statut originel.

Et aujourd’hui, c’est à vous d’accomplir ces tâches. Car la graine lève, une riche récolte s’annonce. Aujourd’hui, c’est vous qui êtes envoyés pour établir enfin cette conscience :

La conscience de l’interconnexion de toute vie. De l’amour de l’être, qui n’est expérimenté inconditionnellement que dans l’unité de tous les hommes.

Béni soit celui qui vient, et en vérité je suis au milieu de vous.

JESUS CHRIST.

Canalisé par Jahn J. Kassl

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0