Campagne de financement

Votre aide est importante : En savoir plus...

 

Ce n’est pas seulement un temps de renaissance, de reconstitution. C’est aussi un temps de révélation – révélation de la nature de Gaïa, de la Terre en tant que station de cheminement intergalactique, station de cheminement angélique, station de cheminement planétaire des gardiens de la terre… Belle, dans toute sa diversité !

Ce beau joyau est amoureusement partagé par Elle à partir de sa lecture personnelle avec Linda Dillon.

Kuthumi ~ Vous Êtes Ici pour ÊTRE !

[Rires] Salutations, JE SUIS Kuthumi.

 

Elle : Oh bien-aimé, je suis si heureuse !

K : Oui, car vous m’avez sentie et, oui, la pièce a été assez remplie avec votre bien-aimée, avec Belle’Anna, avec Sylvianna, avec Gabrielle et Mi-ka-el et Dieu sait qui d’autre… oh, Serapis Bey est très présente aussi, tout comme St. Germain… bien sûr, votre et mon frère bien-aimé, Jésus Sananda/Yeshua, la Madeleine… car nous venons en ce jour non seulement pour vous apporter des félicitations, des jubilations, des congratulations pour votre retour solaire humain, mais aussi pour vous étreindre, vous embrasser, vous soutenir, vous élever, vous honorer… et, très cher, pour être tout simplement avec vous.

Pensez-y de cette façon. Cette pièce, votre pièce, votre pays, son pays, cette planète est remplie de piliers de lumière, d’ancres d’amour. Oui, certains sont petits, d’autres sont gigantesques, ancrés au plus profond du cœur de Mère Gaïa, faisant naître et ancrant la vérité non seulement de ce que signifie être humain et faire partie du collectif, non seulement de ce que signifie être Nouveau Gaïen, mais de ce que signifie simplement ÊTRE… car, n’est-ce pas le cœur du problème !

Il ne s’agit pas et il n’a jamais été question d’ÊTRE ceci ou cela, d’habiter telle ou telle forme, tel ou tel mystère, telle ou telle réalité, car ce ne sont que des costumes. Ce ne sont que des expériences que l’on essaie pour le bal magique où tout le monde est masqué jusqu’à minuit. Mais ce que je te dis, c’est qu’il n’y a pas que l’horloge qui sonne minuit ou une minute après minuit. Il est bien plus tard que minuit et les masques ont été et sont enlevés.

Oui, il y a ceux qui sont trop prudents, et ceux qui sont réticents à être révélés, et ceux qui souhaitent s’accrocher à leur masque parce que cela leur donne le visage qu’ils souhaitent. Cela n’a pas d’importance. Parce que ce n’est pas seulement un temps de renaissance, de reconstitution. C’est aussi un temps de révélation – révélation de la nature de Gaïa, de la Terre en tant que station de cheminement intergalactique, station de cheminement angélique, station de cheminement planétaire des gardiens de la terre… Belle, dans toute sa diversité !

La majesté de cette planète est inégalée. Et je ne parle pas seulement de la majesté de sa beauté physique, qui est phénoménale. Je veux dire la majesté de son être ! Et elle se tient et se tient depuis si longtemps pour enseigner aux humains comment ÊTRE simplement. Maintenant, les royaumes, les élémentaux, les éléments, les étoiles, ils ont appris cela… et, bien sûr, en sachant cela et en retenant cette énergie, ils ont contribué à la vibration qui dit, « Vous êtes ici pour ÊTRE. »

Ce qui est souvent curieux chez les humains, c’est qu’ils pensent que le simple fait d’ÊTRE – un état que vous avez perfectionné, très cher – c’est qu’ils pensent que cela signifie ne pas bouger, ne pas agir, ne pas faire, ne rien faire, et c’est le contraire ! Pour eux, c’est contre-intuitif alors qu’en fait, c’est l’état le plus intuitif, le plus naturel de tous !

Mais depuis très longtemps, ces humains ont rempli leur esprit, et plus tristement leur cœur, en pensant que faire c’est réaliser, c’est servir, mais cela vient d’un sentiment de manque de valeur et de reconnaissance de soi. Mais la situation est en train de changer. Et mon amie bien-aimée, ce que vous avez fait, c’est ÊTRE, et vous tenez, transmettez et communiquez cette énergie à des milliards de personnes.

 

Et bien sûr, bien-aimée, vous le faites au nom de votre gigantesque moi universel – c’est l’être dont vous avez été témoin – mais vous le faites aussi au nom de moi, de nous, de « notre »… Vous le faites au nom de votre famille intergalactique. Vous le faites au nom de la Mère. Ce n’est donc pas seulement que vous avez été mis dans un cocon. Vous avez été positionnés. Et en cela, je veux dire que vous vous êtes également positionnés avec nous pour que vous puissiez faire ce que votre cœur désire, pour que vous puissiez vous préparer – et vous vous êtes préparés – à ce qui vous attend.

Car comme vous l’avez vu dans votre rêve lucide – ce que vous avez cru être un rêve lucide – le changement peut être prolongé et vécu sur ce que les êtres humains considèrent comme le temps, mais ce que vous avez vu dans votre préparation au mariage, c’est qu’il peut aussi se produire en une microseconde ! Et cela ne peut pas se produire si vous n’êtes pas seulement dans votre cadre sacré, mais dans le cadre sacré.

Alors, bien-aimée, nous ne venons pas seulement vous souhaiter un bon anniversaire et des félicitations. Nous venons vous dire « bravo » et que nous sommes avec vous dans la joie, dans l’amour. Et c’est ce que vous tenez dans vos mains. C’est la joie qui a été oubliée sur la planète. Sans espoir et sans joie, les gens ne voient pas l’intérêt de progresser, de s’engager pleinement, pas seulement avec nous – nous sommes secondaires ! – mais en s’engageant avec eux-mêmes et avec leur propre être afin qu’ils puissent eux aussi ÊTRE.

E : Souhaitez-vous que ce document soit publié et partagé ?

K : Oui !

E : D’accord, merci beaucoup. Cela m’a manqué de vous parler ainsi et je suis heureux de vous savoir toujours à proximité.

K : Je suis aussi proche que votre peau, les follicules pileux de votre bras, votre tête, comme vous le savez bien ! [Rires]

E : Reviendrez-vous ?

K : Oui, c’est notre heure !

E : Oui, l’heure d’or !

K : Le temps d’or de la flamme d’or, de la grille d’or, de la couronne d’or, de l’âge d’or. Ce n’est pas fastidieux. Ce n’est pas difficile. C’est pourquoi les humains se sont trompés. C’est une marche de joie ! Ce n’est pas une promenade de santé.

Oui, parfois, quand on avance, on a envie de marcher dans la quiétude pour sentir la terre, le sable, les rochers sous nos pieds… pour sentir la mer et entendre le clapotis des vagues, le silence et le chant des oiseaux. Parfois on a envie de sauter à cloche-pied, de faire la roue et de sauter de joie, et parfois on a envie de courir à fond ! Mais il n’a jamais été question de se laisser entraîner.

 

Pensez-y. Cette vie est vraiment la plus réelle, la plus phénoménale, la plus suprême des naissances actuelles. Ce n’est pas un sac de malheurs, ce n’est pas un fardeau. C’est un cadeau de naissance à savourer, à embrasser avec joie, oui, avec de multiples expressions.

Et parfois ce voyage, cette marche, vous avez juste envie de vous asseoir, que ce soit à flanc de montagne, dans un pré ou au bord de l’eau. Vous voulez juste vous asseoir et vous réjouir du fait que vous êtes réellement ici – que non seulement vous vous êtes choisi, mais que la Mère vous a choisi. Et en vous asseyant là, vous ancrez cette puissante colonne de lumière !

Est-ce que cela s’améliore vraiment ? …

Va avec mon amour, ma douce. Au revoir.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne Annuelle de Financement 2020

Cliquez pour plus de Détails

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don