Message de l’Ami (Jésus) reçu par Agnès Bos-Masseron

Belle était cette question du sens de la relation entre chaque être et la terre, entre chaque être et la fraternité.

N’oubliez jamais les deux plans. Il est vrai, la terre est être lumineux. En soi, rien ne peut affaiblir ou altérer la puissance de la lumière de cet être qu’est la terre. Et pourtant, à quel point cette planète qu’est la terre dans son expression tridimensionnelle est défigurée. A quel point elle est écrasée.

De même, rien ne peut altérer ou affaiblir la beauté et la puissance de la lumière qu’est chaque être. Cette fraternité que vous nommez fraternité lumineuse, fait le choix inconditionnel de n’honorer que cet aspect qui est lumière, qui est ce que Je Suis. Et pourtant, à quel point la dimension angélique, par exemple, est écrasée, à quel point son rayonnement est ombragé par tout ce déversement non considéré de ce qui peut se nommer négativité.

Il est vrai, l’on ne pourrait jamais dire que les anges ont besoin d’aide, et pourtant les anges ont besoin de réciprocité et de coopération. La nature elle-même a besoin de réciprocité et de coopération. Chaque membre de la fraternité a besoin de réciprocité et de coopération. Cela n’altère en rien la perfection du Un, la perfection du sublime. Il est temps que chaque être se réveille et choisisse de n’honorer que les voies de l’amour.

Il est vrai, la terre a choisi, par infinie bienveillance, d’honorer le libre arbitre. Ainsi dans chaque moment de maintenant, chaque être a le libre arbitre de choisir. Il est temps que chaque être comprenne l’importance des dégâts créés par chaque vague de négativité. Il n’y a pas que les canons qui détruisent, il n’y a pas que la pollution qui salit.

La grande majorité se croit honorable en condamnant les canons et en condamnant ceux qui laissent les fleuves, les océans, les rivières, l’air et la terre être pollués. Et qui veille à n’émettre aucune pollution ? Cela, c’est le libre arbitre et le choix d’honorer sa propre grandeur. Rien ne peut excuser ou ne peut même expliquer cette indulgence des êtres humains, cette nonchalance qui fait qu’au moindre chamboulement – le foie peut être un peu agité ou l’autre, cet autre imaginaire, un peu secoué – pour que se déverse une énergie aussi puissante et aussi destructrice que le feu des canons.

Il faudrait pouvoir le dire, le pouvoir créateur des mots et le pouvoir destructeur des mots. Il faudrait pouvoir le dire, le pouvoir créateur de la pensée et le pouvoir destructeur de la pensée. Alors il est vrai, la fraternité reste la fraternité. La lumière de toute éternité reste la lumière. Pourtant la Fraternité appelle, et implore peut-être, certainement même : « cessez, cessez les voies de dysharmonie, cessez les paroles abruptes, cessez les pensées chaotiques, cessez même les soucis, cessez les voies de tristesse ou de ressentiment « .

L’humanité devrait le savoir pourtant, à quoi bon ? Depuis des siècles et des siècles et des siècles, les humains s’entredéchirent à coup de mots, à coup de pensées. Depuis des siècles et des siècles et des siècles, les humains polluent la terre par leur attitude. Et voyez, rien ne change si ce n’est que la planète est de plus en plus obscurcie. Pourtant il est vrai, elle reste lumière. La logique d’être lumière est d’agir en être de lumière. C’est la seule logique. Être lumière, être l’infinie noblesse.

Alors, qu’attend l’humanité pour s’éveiller à sa propre noblesse ? Ces drames qui semblent si pesants ne sont que des enfantillages. Pourtant tout le monde le sait, tout le monde condamne les canons. Alors pourquoi en créer encore et encore et encore avec des mots qui ne sont que le résultat d’un manque total de loyauté envers sa propre noblesse ? Qu’attend l’humanité pour s’éveiller à elle-même ?

Il est vrai, l’humanité est divine et rien n’altère cela. La terre est divine et rien n’altère cela. Et la fraternité reste la fraternité. Pourtant il est temps de se réveiller, car dans cette réalité tridimensionnelle, la terre très sérieusement courbe l’échine, accablée, non pas tant par la pollution chimique ou électromagnétique, mais bien plus par celle que la plupart déverse à travers des mots trop hâtifs et négatifs, à travers des pensées trop hâtives.

 

On ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour la situation de la terre. Alors comprenez et cessez de vous inquiéter, agissez. Œuvrez. Entourez chaque être de l’infinie bienveillance, de l’infinie bonté et de l’infinie beauté. Peu importe l’attitude de chaque être puisque vous savez que l’attitude que vous recevez n’est que celle que vous émettez.

Il est temps que l’humanité se réveille. Il faudrait pouvoir le dire et le répéter. L’heure est au grand réveil à l’infinie beauté, à l’infinie tendresse. A chacun de l’actualiser.

Nous vous remercions.

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email