Salutations, mes chers enfants bien-aimés !

Ainsi, nous approchons d’un point culminant de notre histoire sur la première venue du Christ.

Le lendemain matin, Yeshua devait terminer la mission pour laquelle il était venu sur Terre.

Il savait déjà quel serait le choix de la foule, car Père lui avait montré sa sortie du plan terrestre dans tous ses détails, en le déplaçant dans le futur.

 

Ensemble, ils avaient déjà « répété » le dernier acte de cette « pièce » divine, et maintenant Yeshua n’avait plus qu’à finir de jouer son rôle jusqu’à la fin.

Il n’avait aucune crainte pour l’exécution à venir, car il avait déjà maîtrisé la technique de sortie de son corps ; et il savait que lorsqu’il serait crucifié, il ne ferait que s’observer de côté, sans ressentir ni douleur ni souffrance.

C’est exactement ce qu’il voulait transmettre à sa mère et à son épouse bien-aimées, lorsqu’il leur disait adieu. Cela a été particulièrement difficile pour sa mère, qui n’a pas été initiée à toutes les subtilités de ce qui se passait. Mais il savait que sa femme Marie serait toujours près d’elle, ainsi que sa fille, avec laquelle Marie prévoyait de se retrouver en Inde juste après la sortie de Yeshua.

Yeshua avait passé sa dernière nuit sur Terre dans des pensées profondes, ne fermant pas les yeux même une minute.

Il essayait de résumer toute sa vie, mais plus il y réfléchissait, plus il voyait clairement l’énorme travail qui attendait ses disciples.

Il a compris que tout ce qu’il avait fait pendant ces années était une goutte d’eau dans l’océan ; parce que la dualité était profondément ancrée dans la conscience des gens, et comme la rouille, elle avait corrodé leur conscience, ne leur permettant pas de briser les stéréotypes communs de la pensée.

Son combat contre les reptiloïdes n’était pas un combat entre égaux, parce qu’ils avaient pris le pouvoir et avaient asservi les gens, les maintenant dans la peur.

Il savait déjà quel destin attendait ceux qui avaient suivi de tout cœur son enseignement et qui avaient commencé à croire en leur propre divinité.

Et maintenant, il devait faire le dernier pas – leur montrer le miracle de la Résurrection.

C’est exactement ce qui allait devenir le Grand Symbole Divin, qui allait conduire des millions de personnes et les aider dans les moments difficiles, renforçant leur esprit et les empêchant de tomber dans le désespoir dans ce monde cruel de la dualité.

L’aube approchait déjà, quand le garde est entré dans la pièce, disant que Ponce Pilate veut le voir.

Yeshua fut conduit dans les quartiers de Ponce Pilate. Lorsqu’il l’a regardé pour la première fois, il a réalisé qu’il n’avait pas non plus dormi cette nuit, paraissant si pâle et épuisé.

Pilate a demandé à Yeshua de partager son repas avec lui.

La table chargée de nourriture les attendait dans le jardin. Pilate invita Yeshua à s’asseoir.

Pilate lui-même ne toucha pas à la nourriture et continua à regarder Yeshua comme s’il essayait de résoudre son mystère, de comprendre quelque chose qui l’avait dérangé.

Il voulait comprendre pourquoi cet homme mystérieux restait si paisible et imperturbable, pourquoi il regardait Pilate avec amour et compassion, malgré le fait qu’il l’envoyait à l’exécution aujourd’hui.

Yeshua aussi a à peine touché à sa nourriture, ne prenant que quelques fruits.

Ce fut un repas étrange, porté dans un silence complet.

Enfin, Pilate a dit : « Je suis prêt à exaucer n’importe laquelle de vos demandes, n’importe lequel de vos souhaits avant la mort. »

Yeshua a dit : « S’il vous plaît, permettez à Marie Madeleine de quitter la Judée sans être dérangée, et assurez-vous qu’elle et ma mère ne seront pas persécutées à la suite des accusations portées contre moi. »

Pilate a promis de le faire.

Yeshua le remercia, se prosterna et dit qu’il voulait être seul avant l’exécution.

 

Pilate le regarda avec le long regard d’adieu et ordonna ensuite à son garde de l’emmener.

En se retournant sur le seuil, Yeshua dit tranquillement : « Ne te sens pas coupable à cause de moi. Tout devait se passer exactement comme ça. Et je suis prêt pour cela. Adieu Ponce Pilate, et que les puissances supérieures soient avec vous. »

Nous allons nous arrêter ici aujourd’hui.

Le Père-Absolu et la Mère de l’Univers, qui vous aiment sans mesure, vous ont parlé

Père-Absolu et Mère de l’Univers, canalisé par Marta

Voir tous les Messages de : La Seconde Venue du Christ

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email