Je vous salue, mes chers enfants bien-aimés !

Continuons notre histoire.

La prémonition de Mère Marie ne l’a pas trompée.

De nombreuses dénonciations, écrites contre Yeshoua et venant de tous les coins du pays de Judée et des rumeurs sur ses sermons, sont finalement parvenues à Ponce Pilate, un procureur romain, qui était à l’époque le principal dirigeant de la Judée.

 

Il a voulu regarder par lui-même cet homme étrange, qui a inspiré des rumeurs si controversées. Certains l’appelaient Dieu, tandis que les autres le traitaient d’escroc.

Mais Ponce Pilate s’intéressait surtout aux récits de sa merveilleuse guérison. Pendant de nombreuses années, il avait souffert de maux de tête atroces, qui l’avaient complètement épuisé ; et il espérait secrètement que cet homme l’aiderait à s’en débarrasser.

Pilate ordonna de trouver Yeshua et de l’amener à son palais.

Mais ce qui se passa ensuite pourrait être appelé une série de coïncidences miraculeuses.

Dès que Pilate a donné l’ordre de trouver ce mystérieux vagabond, il a lui-même « frappé à sa porte ».

Les gardes ont rapporté à Pilate qu’un homme mal habillé appelé Yeshua veut le voir.

Pilate a ordonné de l’amener immédiatement.

En quelques minutes, Yeshoua se tenait déjà devant ce terrifiant souverain de Judée, dont le nom même inspirait la terreur dans le cœur de ses citoyens.

Il faut dire que Pilate a fait preuve d’une cruauté considérable et qu’il régnait d’une main de fer, essayant de soumettre au puissant Empire romain toutes les tribus vivant sur la terre de Judée.

C’est pourquoi, il a été habitué à ce que tout le monde soit terrifié par lui et n’ose pas le regarder directement.

Mais non seulement cet homme ne s’est pas agenouillé ou prosterné, mais il se tenait debout et le regardait paisiblement et gentiment, avec intérêt et curiosité.

C’est lui qui a finalement rompu le silence.

« Salutations, puissant Pilate ! Tu m’as appelé et je suis venu à toi. Je vais essayer de t’aider et d’alléger tes souffrances ! »

« Mais pourquoi as-tu décidé que je t’appelais ? » répondit Pilate, étonné.

« J’ai entendu la voix de ton âme épuisée », lui répondit cet homme étrange.

« Et qu’est-ce que mon âme t’a dit ? » demanda Pilate.

« Elle a dit que ta cruauté est sans limites, mais que tu en souffres toi-même, parce que tu te rends compte que tu vas contre Dieu. Cette souffrance sans limite est la véritable raison des spasmes dans ta tête, qui entraînent des douleurs insupportables et torturantes », répondit Yeshua.

Pilate est resté silencieux pendant longtemps et a finalement dit : « Est-ce que ma tête me fait mal maintenant ?

« Non, parce qu’aujourd’hui tu as bien dormi et ton âme est en paix. Tu as décidé d’annuler l’exécution d’un homme dont la culpabilité n’a pas été prouvée. Cela a calmé ton âme et t’a apporté un soulagement temporaire », a répondu Yeshua.

 

Il a regardé Pilate avec un sourire doux et légèrement ironique. Ses yeux irradiaient une telle gentillesse, un tel amour et une telle compassion que Pilate a voulu pleurer.

Mais il ne pouvait pas se permettre une telle faiblesse, et afin de cacher son état, il dit brièvement

« Bien. Va et viens ici quand mes maux de tête reprendront. »

Yeshua a mis la main sur sa poitrine, s’est incliné poliment et a quitté la pièce.

Mais nous allons nous arrêter ici aujourd’hui.

Le Père-Absolu et la Mère de l’Univers, qui vous aiment sans mesure, vous ont parlé.

Père-Absolu et Mère de l’Univers, canalisé par Marta

Voir tous les Messages de : La Seconde Venue du Christ

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email