Salutations, mes très chers enfants bien-aimés !

Pour faire suite à notre exposé sur l’intrusion étrangère dans la structure matérielle subtile du corps humain, je voudrais aujourd’hui parler des opérations de transplantation d’organes qui ont commencé à être effectuées à grande échelle il y a longtemps.

Et, bien sûr, nous allons considérer ce processus du point de vue énergétique et Divin.

 

Mais nous allons commencer par y travailler afin de comprendre dans quelle mesure cette intrusion est appropriée : si elle apporte du bien ou du mal.

En ce qui concerne les causes psychosomatiques des maladies, une défaillance complète de tel ou tel organe résulte du déséquilibre émotionnel le plus puissant d’une personne, lorsque l’énergie négative de tel ou tel type atteint un degré de concentration suffisamment élevé pour « dévorer » l’organe qui reçoit le coup.

C’est le principe sur lequel repose la psychosomatique : la dépendance énergétique de chaque organe ou fonction vitale d’une personne à la qualité de ses pensées et de ses émotions.

L’apogée de ce processus – son stade final – est le dysfonctionnement de tel ou tel organe ou son arrêt complet.

Et pour prolonger la vie d’une telle personne, la médecine moderne n’a rien trouvé de mieux que de remplacer cet organe qui a fait son temps par un autre appartenant à quelqu’un d’autre.

La raison pour laquelle une telle idée surgit est à nouveau le fait que vos médecins traitent l’homme non pas comme une structure matérielle subtile mais simplement comme un corps physique dans lequel il est possible, comme des pièces de rechange, de changer les organes défectueux.

Et, bien sûr, on ne tient pas du tout compte du fait que chaque être vivant est tellement unique que même une intrusion passagère dans son espace énergétique lui cause du tort, pour ne pas dire l’introduction dans son corps d’un organe physique étranger qui conserve toutes les particularités physiologiques, génétiques et énergétiques de celui dont il a été retiré.

Malgré toutes les tentatives des médecins pour trouver un organe « approprié » – le plus compatible avec cette personne, il est TOUJOURS rejeté par le corps comme étant étranger ; c’est pourquoi ces personnes doivent prendre toute leur vie des médicaments qui ont été développés pour ce cas et qui suppriment leur immunité.

En conséquence, l’ensemble du corps commence à souffrir, car il est privé de son don naturel – la « batterie » Divine qui garantit son fonctionnement bien coordonné et régulier.

Ainsi, du point de vue de la personne du monde de troisième dimension, la transplantation d’organes est une percée dans la médecine, mais du point de vue de l’ordre supérieur, il s’agit d’une intrusion inadmissible dans une création Divine, ce qu’est l’homme puisque le corps humain est juste une petite partie de la structure matérielle subtile de loin la plus complexe et à plusieurs niveaux qui, dans ce cas, n’est pas du tout prise en compte.

Combien de temps peut-on vivre avec un organe transplanté ?

Cela dépend d’un certain nombre de facteurs, mais avant tout des énergies dans lesquelles on se trouve, c’est-à-dire de ses propres vibrations et de celles des personnes qui l’entourent.

Ainsi, un organe étranger qui se retrouve dans un environnement énergétique favorable peut s’adapter plus rapidement à ses nouvelles « conditions de vie ».

En revanche, si son nouvel « habitat » s’avère défavorable, les énergies à faible vibration de son nouveau « propriétaire » produiront un effet « étouffant » sur lui et il est peu probable qu’il y reste longtemps.

Dans ce cas, les mêmes principes de la psychosomatique lui sont applicables mais dans une variante intensifiée car cet organe se trouve dans un environnement étranger et, par conséquent, est exposé à l’influence destructrice des énergies négatives de manière plus rapide.

La situation est également aggravée par le fait que les personnes ayant reçu une greffe d’organe se considèrent souvent comme des handicapés et, par conséquent, vivent dans une crainte constante pour leur vie.

 

Par conséquent, très chers, si vous avez été opérés de cette façon, essayez de vivre pleinement sans vous sentir déficients et accordez une attention particulière à l’aspect spirituel de votre vie afin de maintenir vos vibrations à la hauteur appropriée.

Cela suffira à créer un environnement propice à l' »invité » – votre sauveteur – qui se trouve involontairement dans votre corps et à établir l’équilibre énergétique entre cet organe et votre corps en général, ce qui lui permettra de s’adapter précisément à votre propre espace énergétique.

Et soyez sincèrement reconnaissant envers la personne qui, intentionnellement ou non, a prolongé votre vie dans ce but en vous accordant une partie d’elle-même.

Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui.

Vous aimant infiniment,

Père-Absolu vous a parlé

Voir tous les Messages de la série : La Vie sur la Nouvelle Terre :

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email