Photo Arwen de La Réault 

Bien-Aimés, nous sommes les Guides de l’Evolution Planétaire, nous éprouvons toujours du bonheur à nous entretenir avec vous. Nous vous adressons ici un message que nous voulons efficace, explicite, presque simpliste. Nous souhaitons que ces lignes vous aident à appliquer, en les pratiquant dans votre quotidien, tous les enseignements que vous entendez suivre, en sachant faire vos choix au travers de la profusion d’informations qui vous est importée depuis de nombreuses sources. 

Bien des personnes s’interrogent encore ainsi : pourquoi ceci ou cela ? Pourquoi je ne parviens pas à ci ou ça ?

Quand est-ce que ci ou ça va se produire ou se terminer ? Quand vais-je pouvoir ceci ou cela ?

Comment faut-il faire ? Comment puis-je faire ou éviter de… ?

Tout ce que vous expérimentez, tout ce que vous « faites » ou avez l’impression de « refuser », tout ce que vous vivez ou avez l’impression de subir, peu importe la manière dont vous avez le sentiment de l’accomplir ou pas, tout cela n’a qu’un seul but, une seule direction : vous rassembler à la Source, vous rendre Conscients de votre indéniable Intégration à la Source de votre Être, à la Source de Tout ce qui EST, Conscients également qu’aucune séparation n’a jamais eu lieu ailleurs que dans votre représentation conditionnée à entretenir l’idée que cette séparation ait pu, d’une quelconque façon, exister….

Vous êtes là pour apprendre à Aimer tout ce qui EST, vous avez entendu cela maintes et maintes fois. Mais comprenez que vous devez spontanément et sincèrement exécuter cette recommandation à la lettre. Ce qui veut dire que dans l’expression de votre Foi indéfectible, vous êtes conduit(e)s à ressentir l’Amour inconditionnel pour chaque situation rencontrée, chaque pas accompli, chaque émotion perçue, que cela soit plaisant ou le soit moins, voire même redoutable. Car quelle que soit sa nature et sa qualité, chaque instant de vie compte, chaque geste (réel ou symbolique) se consigne à bon escient dans votre Plan divin d’incarnation. Ceci inclue les tragédies que vous vous exposez à endurer parfois.

Vous ne le comprenez pas forcément facilement lorsque vous êtes au cœur de la tourmente, et pourtant tout, absolument tout ce que vous choisissez d’expérimenter est un acte d’Amour immense, consenti dans un double courant de communication : 1) une preuve d’Amour de la Source, le soutien, la marque du lien permanent envers son reflet sur Terre – 2) une action de Grâce que vous rendez au Ciel par le fait d’accepter ce qui est, de le vivre dans la Conscience de l’Unité, et de saisir que toute chose contribue à votre bénéfice, bien que ce ne soit pas évident pour l’entendement humain. Dussiez-vous déchiffrer cette vérité a posteriori.

Vous n’avez aucune possibilité d’échapper au courant ascendant, quoi que vous « fassiez » ou ne « fassiez pas », tout s’inscrit parfaitement dans la spirale de votre Evolution jusqu’à ce que vous ayez pleinement et clairement Conscience de Qui vous Êtes exactement : un Créateur infini, uni au Flux de la Création, dans la plus pure des Vibrations, c’est-à-dire l’Amour inconditionnel, la Conscience divine (au Commencement était le Verbe… Verbe = Vibration).

Dans l’état d’incarnation, vous n’avez que l’illusion d’accomplir quelque chose par la lutte, l’illusion de manquer quelque chose ou l’illusion de pouvoir retarder les échéances.

Tout dépend de votre capacité à gérer les émotions auxquelles vous choisissez d’être confrontés afin de réaliser votre Maîtrise des fréquences inférieures. Lorsque vous savez gérer vos émotions, plan par plan, vous dégager la Voie de la Lumière et du Flux éternel dans votre vie.

Rappelez-vous bien : vous n’êtes qu’une extension de vous-même, une prolongation de votre Être divin complet ayant accepté pour un temps, de revêtir la combinaison d’un « guerrier de Lumière » que rien ni personne ne peut contenir ou influencer tant qu’il a conscience de son rôle, à l’intérieur du contexte fallacieux dans lequel il doit acter.

Sachez donc bien qu’une émotion n’est qu’une émotion. C’est une simple énergie, une sensation, elle n’a aucune consistance, aucune action possible dans la matière, sauf…. Sauf si vous lui donnez une forme, une importance et surtout, si vous vous laissez dominer par l’emprise de ce qui au départ, n’existe que dans l’illusion.

Une émotion n’est qu’un hologramme qui ne peut ni vous servir ni vous nuire en tant que tel.

Cependant, et c’est là tout l’enjeu, votre croyance qu’il représente un atout ou un danger potentiel pour vous, crée la manifestation décalquée sur votre croyance (« il sera fait selon votre Foi » Matthieu 8 :13). C’est uniquement votre croyance à son sujet, qui rend une émotion active et réelle !

Si vous dites : « le Père et moi, ne faisons qu’UN » ou si vous préférez « La Source, la Conscience d’Amour, le Tout ce qui EST et moi, ne faisons qu’UN », si vous dites : « Je suis la Lumière en mouvement », ou « Je suis la Conscience christique en incarnation » ou encore « Je suis le Chemin, la Vie éternelle, le Phare d’Amour jamais éteint, qui rayonne pour tout ce qui EST en moi et autour de moi »… Si vous dites tout cela sincèrement, du plus profond de votre cœur, comment pouvez-vous simultanément, imaginer un seul instant, pouvoir manquer de quelque chose ! Comment pouvez-vous concevoir un seul instant l’idée d’être possiblement agressé, altéré, submergé par une quelconque émotion en particulier, ou quoi que ce soit en général ????? Croyez-vous sérieusement que la Conscience divine (dont vous venez de reconnaître être le prolongement incarné), puisse être entravée ou limitée en quoi que ce soit ?????

Qu’est-ce qui permet que quelque chose, surgissant de votre pensée, puisse se manifester dans la matière ? Simplement votre croyance, votre certitude qu’il va se produire quelque chose qui n’est pas encore arrivé, mais qui vous semble imparable, parce que votre émotion vous rappelle à des situations passées, bien tangibles celles-là, qui ont laissé une empreinte forte en vous.

En principe, il s’agit de souvenirs douloureux que vous n’avez nulle envie de voir se reproduire, mais dont la revivance vous semble inévitable.

Votre cerveau (redisons-le, le manipulateur pervers en vous), profite de votre vulnérabilité pour vous faire souvenir que telle émotion correspond à des contextes par lesquels vous avez connu l’échec, le manque, la douleur, le chagrin, l’abandon, la perte etc.

Le « phénomène » qui produit la manifestation, procède de la force énergétique de votre croyance. C’est-à-dire la force créatrice divine qui vous irrigue et que vous êtes libres de diriger soit vers le meilleur, vers une « happy end », soit vers la déception et le désarroi de voir se produire ou se reproduire une fois de plus, ce que vous ne désiriez pas.

D’où l’absolue nécessité de ne plus croire en tous les poncifs que le monde véhicule. C’est-à-dire ne plus adhérer à tout ce qui s’accorde à la « norme », au « socialement correct » et au « culturellement acceptable » …. Plus vos archaïsmes sont présents, plus vos rituels sociaux sont contraignants et plus vos déséquilibres vous confinent dans l’anxiété. N’oubliez pas que tous les systèmes sont conçus pour que l’homme acquiesce à ce qu’on l’incite à croire, de manière à ce qu’il développe des émotions destructrices pour lui-même, mais nourrissantes, encourageantes et porteuses pour les acteurs de la Domination obscure.

Pourtant, vous n’êtes pas vos émotions ! Surtout pas les émotions émises en densité lourde telles que la peur, le désespoir, la colère, l’impuissance, la dévalorisation etc. Vous Êtes l’une des milliards de milliards d’Etincelles d’Amour divin venues pour éclairer le monde, vous Êtes omnipotents et illimités… Tout dépend de l’accord profond qui résonne en vous à la lecture de ces affirmations !

Il n’y a aucune différence, aucune difficulté supplémentaire entre croire en votre illimitation et croire aux bornages éducationnels et intellectuels de vos raisonnements préfabriqués… La seule différence, réside dans vos habitudes, votre malléabilité à vous conformer au « prêt-à-penser » de vos sociétés désorientées. C’est ce qui, par ailleurs, permet aux obscurs de si bien enfoncer les clous dans votre cerveau.

Il n’y a pas de différence entre prendre une bonne ou une mauvaise habitude… L’important consiste à savoir si l’on va accepter ou refuser d’adopter une habitude.

Toute croyance s’épuise et se tarit quand vous cessez d’y répondre, quand vous cessez de vous laisser asservir par elle…

Sachez bien que rien ne peut vous arriver « par hasard ». Rien ni personne ne peut vous forcer à vivre quelque chose que vous ne souhaitez pas, ou à vous faire revivre quelque chose que vous n’avez plus nécessité à expérimenter. Par conséquent, comprenez que, même lorsqu’une situation désagréable (voire une épreuve) se produit ou se reproduit, cela signifie que vous l’avez appelée dans votre « contrat d’apprentissage » sur Terre, pour finir par découvrir à quel point, si vous le décidez, vous êtes toujours en mesure de transmuter cette « réalité » 3D en une perception vous révélant à votre Conscience d’Unité.

La Voie est toujours libre, c’est à vous de le ressentir et de vous y engager quand vous le voulez, quand vous le décidez avec votre Cœur et non avec votre volonté mentale.

L’illusion de la menace d’une obstruction, n’est qu’une illusion, de même, n’importe quelle illusion de tout ce qui semble manquer, être contrecarré ou imparfait…

Vous avez entendu l’expression : « il y a ceux qui croient ce qu’ils voient, et ceux qui voient ce qu’ils croient ». Ce n’est pas simplement une expression populaire, c’est une vérité qu’il vous appartient de vérifier par vous-mêmes.

Ceux qui guérissent d’une grave maladie sont ceux qui savent qu’ils vont guérir et non pas ceux qui pensent juste « possible » le fait qu’ils puissent guérir !

Ceux qui gagnent un challenge ou sortent vainqueurs d’une épreuve difficile, quelle qu’elle soit, sont toujours ceux qui, sans aucune explication plausible pour l’affirmer, n’avaient néanmoins aucun doute sur leur succès, et non pas ceux qui se contentent « d’envisager la possibilité » de pouvoir réussir à surmonter les embûches !

Certaines personnes peuvent être tentées de rétorquer : « comment fait-on alors, lorsque des énergies inférieures malveillantes s’interposent pour induire l’échec, malgré la croyance positive de l’individu ? »

Formulée ainsi, la question traduit que vous croyez aux mensonges qu’émet votre cerveau… Oui, votre mental cherchera encore longtemps à vous « protéger », en vous interdisant d’aller là où il se sent en territoire inconnu, et par conséquent, zone considérée comme dangereuse. En d’autres termes, là où il n’a pas le contrôle sur vous. N’attendez pas que votre cerveau vous laisse tranquilles et cesse de vous induire en erreur, il ne s’arrêtera jamais de vous impulser un discours falsificateur. N’oubliez pas qu’il est le serveur de la matière, il s’active à partir du réservoir des savoirs limités et des perceptions subjectives dont il a déjà été instruit.

Oui également, plus vous vous approcherez de la Lumière, plus vous aurez accepté de ne Servir qu’Elle, et plus « l’ombre » tentera avec beaucoup de perfidie, de vous dissuader de suivre les voies qui vous rendent inatteignables, ingouvernables par les pouvoirs obscurs.

Soyez vigilants, vous vivez une époque propice à ce que tous les courants d’enseignements dits « spirituels » affluent, endossant de nombreux costumes, prétextant vous aider à traverser cette transition. A vous de ressentir ce qui vous correspond, vous fait progresser en vous respectant, et de distancier ce qui vous indispose ou vous infantilise d’une certaine manière. Sachez distinguer le bon grain de l’ivraie, bien que cela ne soit pas toujours immédiatement détectable. Le langage des obscurs a su s’adapter pour emprunter les formules et les présentations qui semblent diffuser la Lumière, mais tout ce qui brille n’est pas d’or, il s’agit parfois d’impostures, de très belles imitations !

Oui, il y aura des attaques que vous saurez intercepter et juguler comme il convient (ne soyez pas trop crédules, ayez confiance en votre intuition quand elle émane de l’Amour : tout ce qui provient d’en bas comporte des failles, le discours est souvent cousu de gros fils blancs). Cependant, si ces tentatives de déstabilisation (qui sont par ailleurs, vos tests sur le Chemin de la Maîtrise), font naître en vous la peur, ne serait-ce que le doute, alors cela veut dire que peu ou prou, quelque chose en vous, répond en écho à l’énergie assaillante de basse fréquence.

Tant que vous n’aurez pas entièrement accueilli, pardonné, Aimé, Illuminé TOUT ce que vous Êtes, tant que vous n’aurez pas le FERME RESSENTI de porter le Divin en vous, inondant ces énergies involutives de votre Amour transformateur, elles pourront vous pénétrer et vous imposer leurs ramifications sans problème.

Car quand vous présentez la moindre défaillance, tous vos corps deviennent poreux, et votre mental d’autant plus réceptif, pour abonder dans le sens des modèles sociétaux qui vous entourent et vous entrainent par les grands fonds.

Vous ne vous permettez pas suffisamment de transgresser les frontières intellectuelles que l’on vous a imposées. Vous avez peur de vous tromper, vous avez peur de devoir vous juger vous-mêmes et d’être jugés par les autres, si vous prônez des idées divergentes des conventions sociales, sans pouvoir parvenir à ce que vos pensées soient suivies d’effets congruents : votre preuve pour avoir raison.

Ce sont là, les bases fondatrices du système de la manipulation perverse, laquelle a pour objectif de vous affaiblir, vous écarter de la Connaissance, vous dessaisir de votre propre Puissance, en vous démontrant de façon « logique », que vous avez besoin de tutelle directive, d’encadrements rigoureux, et surtout en attestant du fait (par tous les moyens, même les plus grossiers, les plus inconcevables), que vous vous trompez lourdement en vous imaginant détenir la vérité, grâce à ce que vous venez de découvrir, précisément quand on avait tout mis en place pour que vous ne compreniez jamais ! 

La menace d’une situation malencontreuse, ne comporte pas davantage de vraisemblance, que l’assurance d’une issue favorable. Entre les deux probabilités attendues, c’est la force de votre croyance, de votre « certitude » en l’une plutôt qu’en l’autre, qui caractérise et produit le résultat.

Nous ne sommes surtout pas en train de dire que la qualité du résultat de votre manifestation, se joue sur votre préférence… Nous insistons sur le fait que tout dépend de la fréquence sur laquelle vous vous situez. Soit, vous êtes en basses fréquences, donc vous vous référez à votre mental, vous vous maintenez dans le passé, vous écoutez et obéissez à ce que l’émotion induite par votre cerveau vous commande ; vous répondez aux injonctions de la conscience de masse et conduisez votre vie sur ce modèle.

Soit, vous vous êtes élevés dans la Conscience du « Je Suis », vous ne faites Confiance qu’au Flux divin qui vous porte, vous vous alignez sur la Volonté divine, vous savez parfaitement enrayer le mécanisme obsolète et simulateur de votre mental, vous vous souvenez d’Être un Créateur de votre vie et non une créature asservie, limitée ; vous manifestez une création correspondant à l’Être divin dont vous faites, chaque jour un peu plus, la réjouissante découverte. 

Savoir transmuter vos émotions douloureuses (peurs, colères, chagrins, etc.), constitue le seul chemin pour reprendre votre Pouvoir divin, et la pleine possession de vos dispositions à vivre dans la félicité.

Personne n’est encordé de force à quoi que ce soit, l’on ne peut que se ligaturer soi-même.

Libérez toutes vos croyances, vos attachements, vos comportements compulsifs.

L’attachement aux êtres vivants, aux lieux, aux objets est un sentiment caractéristique des 3e et 4e dimension. Dans ces fréquences, l’être est encore obnubilé par la perception de sa personnalité en séparation ou semi-séparation d’avec sa Source. Il est encore tout imprégné, tout au moins, fragilisé par le pouvoir qu’il donne à la peur, toutes les formes de peur. En conséquence, il a peur de perdre. Il cherche à contrôler, à posséder, à se rassurer, se sécuriser par l’emprise qu’il croit avoir sur ce qui l’entoure et ce à quoi il tient…

Mais dès qu’il atteint au minimum la 5e dimension, il entre dans la Conscience de l’Unité : physiquement présent, mais psychiquement en lien perpétuel avec le Divin. Or, tout être conscient d’être habité par le Flux, se laisse conduire par Lui, et n’a donc plus peur de perdre quoi que ce soit, puisque la Source n’a nul besoin de posséder ou de se sécuriser : Elle ne peut être détruite, Elle crée et recrée à volonté en permanence toute chose.

Ainsi, tout Être élevé en fréquence, n’éprouvera naturellement, plus aucun attachement à la matière. Ce qui ne l’empêche en aucun cas, et nous ajoutons même, « au contraire », d’aimer et de prendre infiniment de plaisir à bénéficier des bonnes et belles choses qu’il a su attirer à lui, sans chercher à les « immortaliser » ou à les séquestrer.

Vous avez été endoctrinés pour voir « petit », vouloir « petit », accepter soi-disant de bonne grâce, le fait de vous contenter de peu et d’être moins que…

Vous cherchez des preuves pour tout, une assurance d’avoir bien compris ou bien agi. Selon vos habituelles façons de penser, la seule « guidance » jugée fiable se situe dans votre cerveau. Vous rendez-vous compte à quel point vous vous appuyez sur une canne vermoulue ?

Pourquoi n’acceptez-vous pas que votre conscience soit directement reliée, identifiée au Créateur ?

Vous vous représentez La Conscience, La Présence, comme quelque chose de différent de vous, parce que vous ne vous observez que sous le prisme déformant et réducteur de la vision humaine.

Le jour où vous pourrez admettre et ressentir sans ciller, que cette Conscience dite « supérieure » est bel et bien la vôtre, alors tout pourra s’éclairer et se manifester… Tous les freins résidents dans votre pensée, vos croyances, vos réflexes conditionnés se dissoudront.

Mais interrogez-vous avec lucidité et intégrité : qu’est-ce qui peut interférer dans la Conscience de Dieu ? Rien ! Et vous le savez !

« Que la Lumière soit » ! Est-ce que le Créateur s’est autorisé au doute, est-ce qu’Il a réfléchi au « comment faire », est-ce qu’Il a sollicité une aide extérieure ? Est-ce que Jésus hésitait en se demandant si son miracle allait réussir ?

Laisser l’Amour divin vous soutenir en toute circonstance et s’occuper de tout pour vous… Laissez-le accomplir sa magie et soyez assez purs pour ne pas douter un instant que cette magie existe et que c’est vous qui êtes aux commandes…

N’attendez pas d’avoir le temps ou de n’être plus noyés dans vos occupations pour vous donner le droit de penser à élever vos vibrations, car ce moment ne viendra jamais de lui-même, et le fait de l’attendre vous barrera la voie de votre éclosion. Décidez d’agir pour vous, n’attendez pas les conditions favorables…. La voie est libre, c’est quand vous voulez !

C’est parfois dix ou vingt ans plus tard, que vous réalisez combien telle ou telle épreuve, tel ou tel schéma répétitif, n’avait qu’une finalité : vous préparer à l’état de celui ou celle que vous êtes devenu(e).

Ce qui importe ne sont ni les événements, ni vos victoires à l’issue de luttes interminables mais la beauté du Chemin, de même que le courage, la force d’Amour avec lequel vous l’avez parcouru….

Nous sommes heureux d’avoir pu nous entretenir avec vous et nous le sommes encore plus si cette transmission a permis d’ouvrir en vous de nouvelles perspectives d’Evolution par les voies de votre Cœur.

Notre soutien vous accompagne, Paix et Harmonie sur vous tous.

Photo Arwen de La Réault

 

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0