La connaissance n’est pas quelque chose que vous accumulez dans le physique. La connaissance n’est pas faite de faits et de chiffres. Utilisons le langage pour faire une distinction. Si vous utilisez le mot connaissance pour décrire ce que les gens observent comme étant physiquement vrai de ce monde, alors nous vous invitons à utiliser le mot Connaître pour représenter la « vraie connaissance ». Il y a de fausses connaissances qui font partie du jeu de l’espace et du temps auquel vous jouez, et puis il y a la vraie connaissance, le souvenir du fait que ce que vous vivez ici est juste un jeu.

Donc, pour être clair, lorsque nous parlons d’accumulation de faits et de chiffres, nous pouvons appeler cela de la connaissance. Il est basé sur le monde et non sur la réalité. C’est basé sur l’illusion. Elle est fondamentalement instable. Quand nous nous référons à ce qui vous aide à retourner à la Vérité, nous appelons cela la Connaissance. Il ne s’agit que d’une distinction temporaire pour votre aide. Il n’est pas nécessaire de donner aux mots un pouvoir qu’ils n’ont jamais eu.

Savoir, c’est ce que vous êtes. C’est quelque chose à laquelle vous revenez. Quand vous savez (comme tout le monde le sait) qui vous êtes et que vous reconnaissez votre personnage comme un rôle, vous commencez aussi à reconnaître l’aspect physique comme un ensemble. C’est un ensemble que vous avez investi d’un pouvoir, un pouvoir sur ce que vous percevez comme étant vous-même et les autres. Les corps font partie de cet ensemble auquel vous accordez la capacité de contrôler votre corps et d’autres corps. C’est toute la perception, et c’est la perception choisie.
C’est toute perception, et c’est la perception choisie.

Quand vous acceptez la guérison pour vous-même parce que vous remarquez que vous adorez la connaissance plutôt que de revenir à la Connaissance, vous laissez votre perception changer. Au fur et à mesure que votre perception change, vous pouvez voir que l’aspect physique n’a pas de pouvoir ou de domination qui lui soit propre. Il a toujours le pouvoir que vous lui accordez perceptiblement par la pensée. Quand vous accordez le pouvoir à la physicalité, vous entendez et croyez les pensées de l’ego. Vous avez permis à des pensées ego répétées de se figer dans ce qui semble être des croyances assez solides.

Quand vous permettez au Savoir de revenir, cependant, ces croyances ne peuvent pas se tenir à côté de la Vérité. Ils s’effritent et fondent. Parce que vous considériez ces croyances comme votre sécurité et votre stabilité, il peut y avoir de la souffrance si vous les laissez être exposées. Toute croyance fixe représente un attachement à la peur, une volonté de permettre à la peur de diriger l’expérience, de diriger la physicalité, de vous maintenir dans un conflit perceptif et un enfer.

Lorsque vous permettez à la croyance, à l’attachement à la peur, d’émerger dans la lumière, la douleur surgit, mais la douleur disparaît aussi à la lumière de votre observation. Lorsque vous ressentez la douleur et l’insécurité de la croyance exposée, prévoyez également du temps pour le remède de son enlèvement. Si vous décidez qu’il est trop douloureux de ressentir la douleur d’une identité séparée et conflictuelle à sa sortie, vous continuerez d’essayer de conserver cette fausse identité, et cela en soi est douloureux.

La connaissance n’est en aucun cas basée sur le physique ou la relation à celui-ci. Le savoir est unifié, il n’a pas besoin de la perception d’une chose séparée pour exister. Lorsque vous transférez tout ce que vous percevez comme étant sous le contrôle de la personnalité à la Connaissance, alors cette Connaissance vous guidera sans effort à travers le temps et l’espace. Vous saurez quoi faire. Vous saurez quoi dire. Vous saurez où aller. Il n’y aura pas de réponse. Ce que vous perceviez auparavant comme un raisonnement logique sera plutôt un naufrage dans la pensée conflictuelle du passé pour accéder à ce que le Savoir vous dirait.

Savoir, c’est avant l’espace et le temps. Cela n’a rien à voir avec l’espace et le temps. Quand vous accédez à la Connaissance, vous revenez à ce qui était avant l’expérience de l’espace et du temps. Vous devez trouver une solution au problème du monde de l’extérieur et non de l’intérieur. La connaissance entoure le monde perceptuel que vous avez créé. Il n’y participe pas parce que le monde perceptuel que vous avez créé n’est rien.

Quand vous remettez tout à la Connaissance, vous permettez à toutes les parties apparemment séparées du monde que vous avez faites (avec les pensées égoïstes comme éléments constitutifs) d’être remises au service de la guérison. Il n’est pas nécessaire de juger une partie apparemment distincte pendant que vous percevez encore la séparation. Sachez simplement que chaque partie apparente a été confiée à la Guérison, et permettez à la Guérison de faire ce qu’elle veut, à travers vous et à travers le monde apparent et tous ses personnages de rêve.

 

Savoir est votre don, un don que vous partagez toujours avec tous les autres pendant que vous semblez demeurer dans l’espace et le temps. Lorsque vous vous surprenez dans une situation où il semble que deux ou plusieurs personnes sont en conflit réel, rappelez-vous que tous les êtres ont accès à la Connaissance, et lorsque vous y accédez, vous permettez que les personnages de vos rêves soient dirigés par elle. C’est une autre façon de dire que lorsque vous acceptez la guérison pour vous-même, elle est partagée immédiatement d’esprit à esprit.

Tout le monde le sait. Chaque être a un accès immédiat et complet à la Connaissance. Quand vous vous en souvenez, vous n’emprisonnez pas vos frères et sœurs divins dans des corps, dans des croyances, dans la connaissance. Vous allumez un chemin vers la Liberté parce que vous acceptez la Liberté en ce moment.

Nous vous remercions pour votre volonté de voir, pour votre volonté de donner la Réalité à vos frères et sœurs. Quand vous le leur donnez, vous l’acceptez pour vous-même.

Photo par Andrew Ruiz sur Unsplash

Si vous désirez une pratique, voir Pratique 7 -J’autorise un retour à la connaissance.

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email