Ce que les Guides pour l’Évolution planétaire aimeraient que vous sachiez

A vous tous, notre Fratrie de la Terre que nous aimons tant,

Les réalités se déplacent et se transforment à grande vitesse mes Chers, cela vous demande une grande souplesse d’adaptation et surtout un discernement très aiguisé.  Il y a ce que l’on vous a fait passer pour réalité (r) et la Réalité, la Vérité, la seule, l’Unique, l’indivisible et non séparée…

Savez-vous vraiment vous laisser Aimer par le Divin ? Acceptez-vous vraiment d’Éveiller, de faire Eclore, puis de Développer l’Etincelle divine que vous affirmez avoir reconnue en votre Être ?

 

Vous réclamez souvent la Guidance de la Source, mais lorsqu’Elle se présente (ce qu’Elle fait chaque instant de votre vie terrestre), acceptez-vous vraiment de poser vos pas dans ses marques et de la suivre sans emporter le bagage de vos raisonnements et de vos désirs personnels ?

Acceptez-vous de vous laisser déplacer de bonne grâce, sans rien dire, ou bien de vous laisser approcher sans fuir ou montrer les dents ?

Appelez-la comme bon nous semble, l’Énergie divine, l’Intelligence suprême, le Principe universel Père/Mère, le Grand Tout, la Création, la Source, l’Unité, l’Amour, la Vie, la Lumière…, il est un fait que si vous voulez renverser l’ancien paradigme activé par des principes involutifs, vous ne pouvez que vous orienter vers l’Amour (la Vibration UNE du Créateur, votre seule Réalité).

Cependant, pour vous fondre dans sa Lumière, vous devez vous défaire de tout ce qui en vous, se manifeste comme étant moins que la Lumière (de cela vos passés sont rebondis et saturés).

Afin de vous aider favorablement à déposer votre dépouille, la Source vous montre le Chemin sur lequel poussent des ronciers suffisamment épais et résistants, de telle manière qu’en empruntant ces voies, vous effilochiez naturellement vos carapaces et vos écailles, jusqu’à les abandonner tout à fait.

L’Amour vous ferme des portes pour que vous soyez conduits malgré vous, vers d’autres intérêts, vers d’autres opportunités dont vous ignoriez jusqu’à l’existence. Il est bien obligé de vous bousculer parfois, ou de vous arrêter dans vos courses effrénées, sinon vous n’auriez jamais l’envie de vous diriger ailleurs et autrement.

Vous vous fixez souvent des objectifs disproportionnés par rapport à vos Connaissances en Sagesse, pour pouvoir les atteindre. Ils finissent par vous sembler des obstacles inexpugnables, car vous oubliez que s’ils sont entrés dans votre esprit, c’était le désir de notre Âme. Cependant, vous aviez commis l’erreur de vouloir parvenir au but avec des moyens ou des savoirs tridimensionnels inadaptés…, ce qui rendait impossible le dénouement.

Acceptez donc de vous laisser chambouler par le Divin, lorsqu’il vous barre le passage d’un côté pour mieux l’élargir de l’autre… Cessez de vous raidir, d’avoir mal, de vous croire perdus ou spoliés et de ne savoir que gémir quand quelque part, le chemin s’arrête en pleine forêt, qu’il vous faut donc renoncer à vos vieilles certitudes, vos déterminations bourrues, ou dulcifier vos résolutions, si vous souhaitez revenir sur la juste voie.

Vous êtes Aimés, accompagnés et parfaitement enseignés à tout instant, si vous permettez de recevoir la Guidance, sans rien y retoucher.

En toutes circonstances, principalement durant les plus houleuses, rappelez-vous que vous êtes plus que des enfants divins, vous êtes des Dieux en apprentissage, afin de retrouver le souvenir des Hautes et Puissantes Énergies d’Amour que vous avez déjà maintes fois illustrées dans l’Histoire de l’Univers. Vous êtes le Divin omniprésent, omniscient, omnipotent, en incarnation, en mouvement tangible. Votre Lumière et votre Amour sont donc bien plus Puissant que n’importe quel simulacre d’absolutisme se terrant dans l’obscurité.

Tant que vous ne percevez de vous qu’une version linéaire, sous l’apparence d’un corps humain, sommé de ne réussir que sa vie terrestre, en respectant les stéréotypes des directives imposées, et en ne voyant là que réalité incontournable, vous ne risquez pas d’être éblouis par vos prouesses ou la magnificence de l’être humain divin sommeillant en chacun.

A quoi continuez-vous de croire ? Comment persistez-vous à interpréter l’impalpable selon vos représentations personnelles, puis à le traduire en termes linéaires ? Très vite vous en venez à dire que vous ne recevez pas, que vous ne ressentez rien ou bien que pour vous, rien ne fonctionne et que vos dispositions spirituelles ne sont pas suivies d’effets.

Les êtres insuffisamment évolués, encore tout pétris de raisonnements tridimensionnels, ne parviennent pas à se diriger comme ils l’entendent. S’ils pratiquent une certaine forme de spiritualité, c’est souvent selon une courbe très erratique. Leur âme doit redoubler de vigilance et insister pour les replacer sans cesse sur une voie d’expériences, afin de leur apprendre à pouvoir créer les choses à partir des Lois cosmiques et non à l’aide de la volonté volontaire fondée sur les clichés de la vie en dimension involuée.

En acceptant de laisser s’évacuer les vieux schémas, les vieilles exigences le plus souvent fondés sur l’absence d’Amour et de Connaissance universelle, donc la peur du manque ou de l’échec, chacun peut faire de la place en son cœur, pour accueillir les fruits des apprentissages divins, enseignés avec constance et ferveur accrues depuis ces derniers mois. La plupart d’entre eux vous parle d’enrichissement intérieur, de Sagesse, de Conscience amplifiée, de Hauteur de vue. Autrement dit, il s’agit de mettre un terme à l’inconsistance de vos actions irréfléchies, planifiées sur la base de croyances artificiellement implantées, de même qu’il faut en finir avec la spirale pernicieuse de vos systèmes de pensées préprogrammées par un mental conditionné de longue date.

Le Support céleste ne soutient pas les principes de l’ombre, pas plus que les manifestations du mental inférieur de ceux qui leur sont affidés.

Vous êtes invités et attendus pour refléter partout votre Lumière, votre Bonté, votre Paix, votre Ouverture d’esprit, de Cœur et de Conscience, en dépit de tous les contextes désastreux que vous présentent « les effets spéciaux » de l’illusion.

L’obscurité ne peut avancer qu’à l’ombre de vos peurs, de vos ignorances, de vos redditions affolées. Elle ne progresse que sur un terrain dissimulé à la lumière, là où elle peut sans mal vous arracher jusqu’au moindre élément susceptible de laisser filtrer le soleil capable de réchauffer et ranimer vos vies…

Chacun porte en lui la Lumière en son Cœur. Si vous voulez demeurer Lumière dans la matière (ce que vous êtes venus pour incarner sur Terre), vous n’avez plus d’autre choix que de faire exploser les remparts de votre condition humaine afin de vous hisser à la fréquence plus confortable et juste de l’homme-divin.

« Il sera fait selon votre Foi » proclament les textes sacrés… En d’autres termes plus contemporains : il sera fait selon vos croyances, selon ce que vous cautionnez et ce à quoi vous vous arc-boutez ou que vous abandonnez à la Source, c’est-à-dire à votre Âme, la Magnificence de ce que VOUS ÊTES.

 

Vous êtes tous propulsés avec plus ou moins de brusquerie (selon la part du Chemin déjà parcourue), dans ce que nous appellerons « la partie resserrée de l’entonnoir », avant d’accomplir le grand saut, vous unir à l’Énergie de l’Ascension et vous hisser sur une fréquence plus éthérée que celle du plancher des vaches. Il va donc vous falloir très vite, bien saisir la teneur et le sens du message décerné à chacun, car désormais, vous entrez dans la centrifugeuse énergétique de la transformation quantique…

Même si le montoir est un peu ardu d’accès, vous n’êtes jamais seuls pour gravir la montagne… Il s’agit d’une auto-analyse introspective pour la souvenance, le centrage, le réordonnancement de l’Être.

Il convient d’appliquer dans le concret, ce qui prend source dans la Conscience christique en chaque Cœur. C’est-à-dire, comme cela a déjà été souligné maintes fois, ne plus rien régler à partir des faits, sous l’égide d’un raisonnement rationnel linéaire, un mental tridimensionnel intellectualisé et conditionné, mais savoir interchanger les données d’une situation, dans n’importe quel contexte, en fonction de la qualité et du taux vibratoire des énergies qui sous-tendent ce contexte, ces événements et leurs protagonistes.

Bien évidemment, cela sous-entend accepter de perdre le contrôle factuel sur tout !

Accepter de s’en remettre à l’Unité afin d’être judicieusement inspiré(e) en tout domaine, et non poursuivre sur la voie de l’entêtement aveuglé, de la volonté savante ou de la résignation par défaut, alors qu’il s’agit de poser un terme définitif à vos croyances superstitieuses, si vous voulez vraiment vous extraire de la matrice !

La matrice justement, n’est qu’un film se déroulant devant vos yeux non-initiés à voir au-delà des supercheries qui vous sont imposées depuis des millénaires. Ce film, par définition sans consistance réelle, n’a pu cependant perdurer dans le temps et les formes, qu’avec la force des croyances humaines en la solidité, la validité et la véracité des apparences.

Lorsque l’homme s’apercevra enfin qu’il n’a affaire qu’à un gigantesque hologramme, projetant des effets spéciaux de nature à provoquer la peur, la soumission et le désespoir dans le cerveau humain, lorsqu’il aura suffisamment grandi en Sagesse et en Lucidité, pour ne plus considérer chez lui que sa Divinité, son Amour de lui-même et par-delà, son Amour de toute la Création, tout l’ancien monde pourra s’effondrer dans une colossale éruption de poussière. L’âge d’OR sera né.

Vous êtes donc parvenus à l’estuaire des temps, l’embouchure sacrée à l’escale du transvasement de vos vies. C’est pourquoi nous avons fait allusion au goulot de l’entonnoir. Le fleuve de vos existences dans la densité, va bientôt se fondre dans une autre Conscience, en se jetant dans l’Océan infini de l’Amour éternel divin. Personne ne pourra y survivre qui n’ait déjà raffiné en soi le « grossier » des dimensions involutives qu’il vous fallait néanmoins traverser pour Connaître votre Magnificence agissante dans la Lumière Source.  

Nous avons beaucoup insisté sur l’importance à ne plus rien régler dans la vie, en ne traitant que l’unique plan de la forme et des faits. Ne rien prétendre gérer simplement de manière pratique, théorique, technique, pragmatique, rationnelle, selon les méthodes ou habitudes connues de la conscience ordinaire, généralement pratiquées pour bien faire (ou encore parce qu’elles auraient déjà fait leurs preuves), sans avoir préalablement observé l’énergie qui sous-tend chaque situation, chaque événement, chaque contexte auxquels vous êtes confrontés (qu’il s’agisse d’êtres vivants, de lieux, de conjonctures, d’actions, dans tous les domaines de l’existence, sans exception). Ce, afin d’agir et de transformer ces circonstances, quand besoin est, d’un point de vue vibratoire, et ainsi permettre qu’elles se modifient d’elles-mêmes dans leur manifestation physique.

C’est d’ailleurs la réalisation de ce processus dimensionnel qui fait s’exclamer certains au « miracle » !

Lorsque vous autorisez qu’un « miracle » ait lieu, vous permettez qu’un sentiment de Paix intérieure et d’ordre divin restauré, vienne se substituer au sentiment de manque, de trouble, d’embarras ou de blocage qui posait problème.

Autoriser un « miracle », c’est accepter que son état d’esprit puisse se transformer à propos d’une situation perçue auparavant comme antagoniste, déplaisante, pénible, ou indépassable. C’est admettre que le regard discerne enfin la Réalité derrière l’irréalité de l’illusion, considérée avant, comme vraie ou non convertible. C’est également expérimenter au-delà des limites imposées par le mental surconditionné. C’est réfléchir à tout ce que la situation vous apporte, par effet miroir, pour que vous saisissiez ce qui appelle à être encore réformé au cœur de votre propre personne.

Lorsque l’ego vous désigne un obstacle, le plus souvent il vous en disproportionne les formes et les symptômes. Vous vous laissez déclencher dans l’émotion, la fuite ou le combat, l’affolement, la culpabilité, ou la dévalorisation. Vous vous laissez distraire par vos pensées réactives, car vous estimez que leur contenu est réel. C’est pourquoi vous êtes tentés de répondre selon les normes du raisonnement courant. Vous résistez à la Vérité, au Flux de l’Amour. Lesquels, par le biais de cette difficulté, cherchent à vous démontrer la Puissance de Transformation créatrice et guérisseuse qui est la vôtre.  

Lorsque vous avez le réflexe de discerner combien l’ego ne sait qu’envoyer de fausses informations, en tous cas, des impulsions émotionnelles fondées sur les blessures du passé, les lacunes en Connaissance, en bien-être, en Confiance, en Plénitude…, il vous est plus facile de vous tourner vers l’Énergie grâce à Laquelle tout vous est offert sans conditions, sans restriction ni trahison possible.

Certes, il y a un temps différentiel d’adaptation nécessaire entre ce que, sous l’impulsion de l’Âme, l’Esprit supérieur comprend, et ce que l’esprit inférieur intègre, afin que le corps le démontre en l’exprimant dans la matière.

Néanmoins, vous êtes entrés dans une période où l’Ordre divin se réalise par votre Conscience de l’Unité avec toutes les formes de vie, toute la Vie universelle.

Votre Connexion à la Source vous permet de réaliser que vous êtes libres et Souverains en vous-mêmes.

 

Au travail les Amis, la Tâche consiste à avoir envie de se détacher des incitations de la matrice involutive dont le seul but est de vous empêcher de recouvrer l’État de votre Divinité oubliée… Vous ne pouvez y parvenir que si le souvenir de ce que vous Êtes (Toute Énergie) prévaut sur ce que l’on vous a fait croire que nous étiez (séparés, impuissants, condamnés à subir ou à fournir des efforts démesurés jamais vraiment récompensés). Le meilleur est à venir !

Nous vous avons indiqué plus haut, comment réformer vos attitudes humaines spontanées, consistant le plus souvent à vouloir résoudre les difficultés les plus courantes, par des réponses ne visant qu’à agir sur la matière, sans être intervenus préalablement sur l’énergie de la matière.

Maintenant, nous allons tenter de vous expliquer pourquoi il est nécessaire de procéder ainsi, précisément avec l’entrée en dimension supérieure, ainsi que beaucoup y prétendent.

Ce qui vous est donné à vivre, ce dont vous vous rendez témoins ou acteurs, n’est énergétiquement parlant, rien d’autre qu’une représentation hologrammique, un film en quelques sortes, nous l’avons déjà dit. C’est la raison pour laquelle, de tous temps, les Sages ont défini la vie terrestre en employant le terme « illusion ». L’illusion n’étant pas à entendre au sens où ce que vous viviez n’existait pas, mais au sens où votre manière de vous positionner mentalement face à votre contexte, était illusoire et faussée à l’origine de la pensée.

C’est à partir de cette disposition holographique (qui produit les hologrammes), que les reptiloïdes ont élaboré et façonné sur la Terre, ce que vous appelez : les principes de la matrice.

Aujourd’hui, après des millénaires de lutte énergétique opposant le monde de la Lumière au monde de l’ombre, et dans un ultime élan d’Amour accompagné d’un déferlement massif des rayons gamma en provenance du Soleil central, la matrice a disparu.

Elle ne « fonctionne » plus en tant que telle, mais subsistent tous les processus induits, les fausses pistes normalisées, les codes implantés, les incitations énergétiques mémorisées, les croyances artificiellement enracinées, et bien d’autres choses encore qui furent inoculées dans le mental humain. En cela consistait le « jeu » de la vie sur Terre, destiné à tenir le rôle nécessaire de ce qui devait permettre aux âmes incarnées de passer sous « le voile de l’oubli ».

C’est ainsi que nous avions comparé votre temps d’incarnation sur Terre, au fait d’être prisonniers d’un système virtuel, tel un jeu vidéo, dont vous ne pouviez vous extraire qu’à deux conditions. 1) avoir saisi que vous étiez otages « volontaires » mais inconscients, d’un labyrinthe infini, rempli de pièges incontournables sur mesure pour chacun, et ne comportant aucune sortie dans la matière (hormis la mort physique). 2) avoir compris que la seule échappatoire était de nature énergétique (s’élever vibratoirement au-dessus du terrain de jeu), et par conséquent ne plus s’apparenter aux règles du jeu.

Les processus de fonctionnement de la matrice ont été démantelés par les Forces de Lumière, mais le film continue d’être auto-projeté, parce que perdure la mémoire collective assujettie à se passionner pour ce film et les sensations qu’il procure. Des milliards de personnes, quotidiennement et simultanément, continuent de croire à l’existence réelle de ce film, de même qu’à la réalité des prestations qui s’y manifestent. Elles se battent même pour faire partie du casting et y interpréter un rôle de premier plan.

Avant de se réveiller, personne n’a conscience d’avoir en quelques sortes, un cathéter virtuel implanté dans la tête, injectant constamment des concepts éducatifs, sociaux et culturels illusoires, de même que des principes de pensées conduisant inexorablement à ressentir de la souffrance, des émotions de basses fréquences à commencer par la peur, l’ignorance qu’il puisse exister un autre monde que celui de la dualité, l’asservissement à des sentiments fondés sur la soumission, la dépendance ou leur contraire : la haine, la violence, la domination etc…

Pourtant aucune de ces émotions, aucun de ses sentiments ne vous appartiennent puisqu’ils sont le résultat inéluctable des influx artificiels reçus.

Chez les personnes non conscientes, ceci s’accumule tout au long d’une vie jusqu’à constituer un bagage d’une lourdeur extrême, un barrage naturel empêchant votre nature Réelle d’Amour et de Lumière de prendre possession de sa Souveraineté pour pouvoir s’extirper allègrement du champ de bataille.

C’est pour aider à mettre un terme à cette mascarade mortifère géante que certains d’entre vous ont choisi de venir vivre le jeu en conscience, puis une fois dans la place, déployer toute leur Lumière afin d’aider leur fratrie de la Terre à s’envoler loin du cloaque.

C’est aussi pourquoi il vous est demandé avec tant d’insistance de vous center dans votre Cœur, là où le film ne peut pas être diffusé, là où seule prévaut la Vérité, l’Amour et tous leurs attributs.

La gouvernance obscure a déroulé le film de l’illusion sur la Terre, mais cette projection ne se contentait pas de diffuser des images, elle commerçait aussi avec l’homme en lui prodiguant tous les produits dérivés du film (les sentiments supposés lui appartenir, en l’obligeant à prendre part à l’histoire). Toutefois, lorsque vous avez bien saisi, telle une évidence, que vous ne pouvez pas participer au déroulement du film sans votre consentement, lorsque vous avez bien ressenti que votre propre cerveau constitue le projecteur central sur la toile, et qu’il vous suffit de l’éteindre pour ne plus être distraits ou happés par l’histoire et les sentiments qu’elle suscite en vous, alors seulement, vous choisissez consciemment de ne plus allumer l’interrupteur de votre mental pour traiter quoi que ce soit de votre vie.

Vous refusez de croire un instant de plus, aux suggestions des effets spéciaux de ce film en 3D, parce que vous savez qu’il n’y a rien de vraiment réel dans tout cela. Vous activez votre lucidité, votre responsabilité consciente, et ainsi vous déjouez les pièges, vous démontrez que vous ne faites plus partie du film : ni du scenario, ni des acteurs, ni du tournage, ni du montage ou de la post production sous toutes ses formes… Vous ne dépendez plus des Systèmes. Votre cerveau n’est plus le moteur, l’élément commandeur, mais un outil d’exécution de vos propres décisions, de vos propres créations.

Alors ces Systèmes ou leurs résonances, ne peuvent plus s’accrocher à vous, car leur vibration est trop basse, et la vôtre bien trop près du Divin pour concevoir quoi que ce soit sur le modèle de l’ancien, dans l’esprit de séparation.

 

Cette étape de votre transformation est cruciale, car vous savez bien que l’Énergie matérialise ce sur quoi vous vous concentrez, selon l’esprit et la fréquence avec lesquels vous fixez votre mental sur une idée, un projet, voire une obsession. Quand vous dites « je ne fais plus partie du film et rien ne peut donc plus, ni me concerner, ni rejaillir sur moi », vous cessez de concevoir les choses avec la mentalité de la matrice, la conscience de masse. Votre seul fil conducteur devient la Guidance suprême, que vous suivez en confiance et en légèreté. Vous le faites quoi qu’il arrive car vous ne réagissez plus (en tous cas moins vite et moins facilement) aux stimuli préconçus dans le film, pour vous enchevêtrer dans les écheveaux de la pensée inférieure.

Les auteurs, producteurs et réalisateurs du film de la matrice 3D savent que l’ego a une prédilection pour le défaitisme, la culpabilité et l’auto dévalorisation, autrement dit, à la fois la peur et le goût pour la valeur de la condamnation/punition. C’est pourquoi l’on vous fait vous concentrer sur des informations laissant présager d’une pénalité probable. Cela sert la conviction que l’on vous a appris à développer : « j’ai mal pensé ou j’ai mal agi, je ne suis pas capable, je dois me soumettre, c’est de ma faute, etc., je mérite une sanction ». Cette conviction intérieure, souvent inconsciente puisqu’elle a été induite sur le temps, demeure inconnue de vous tant que vous vous évertuez à contourner ou à déguiser le véritable sens des situations difficiles qui se présentent à vous. Dès que vous dites « je ne fais plus partie du film » vous êtes prêts à lâcher-prise et à laisser s’évanouir la croyance ou la conviction inconsciente selon laquelle vous mériteriez l’échec et l’insatisfaction (ces deux derniers mots peuvent tout aussi bien se traduire par une rupture relationnelle, professionnelle, un accident de santé, une perte matérielle etc.)

Tout encore une fois, dépend de votre positionnement vibratoire. Dans les hautes fréquences, vous ne faites effectivement plus partie du film, vous êtes dans l’Esprit du Divin.

Dans les basses fréquences, vous êtes attachés à la conscience involutive, dans l’esprit de séparation, et vous prêtez le flanc à toutes les déconvenues imaginables.

Du reste, de séparation il n’y en a jamais eu. Tout ce que vous avez pu vivre et ressentir sous l’emprise des vibrations sombres, n’a jamais réellement existé, puisqu’il s’agissait d’un film… Or, un film n’est qu’une fiction, sans existence ni matérialisation réelle.

Il n’est pas nécessaire d’entretenir la honte ou le culte de la faute, pas plus que le regret ou la peine, vous n’avez jamais été séparés du Divin et tout ce qui a été vécu ou conçu dans la matrice, n’avait pour autre finalité que vous faire prendre conscience de votre pleine Lumière. Plaise à chacun d’aller la rejoindre et s’y fondre, en sortant délibérément de la projection programmée.

Ne vous alarmez donc pas de ce qui est exposé à l’extérieur, sur l’affiche du film en quelques sortes. Ce ne sont que les charbons ardents moribonds des figures apparentes et autres aspects de l’hologramme projetés sur l’écran d’illusion que la dictature obscure vous a imposé de voir, de croire, et d’assumer comme seule réalité possible.

Toutes les anciennes créations ont abouti à des expériences sous l’empire de l’erreur nécessaire. Cependant, tout cela peut disparaitre aussi vite que disparait le souvenir d’un film que vous venez de visionner, aussitôt après être sortis de la salle.

Plus vous vous exercerez à chercher à l’intérieur de vous et à vous y maintenir, plus l’ancien paradigme se désagrègera intégralement dans votre esprit. Cela, quelles que soient les bribes de souvenirs du film qui pourront revenir vous hanter encore quelques temps, et quelles que soient les apparences qui pourront encore tenter de vous faire imaginer qu’elles ont une densité, une réalité à laquelle vous devez répondre ou obéir.

Certes, vous serez tentés de résister. Mais vous devrez ne pas lutter contre les aspects de vous-mêmes dont les réflexes conditionnés, dans lesquels vous vous êtes englués depuis si longtemps, resurgiront pour vous faire glisser… Il faudra libérer… Le monde que vous vivez est l’exact reflet de vos pensées ! Choisissez quelle énergie éclaire vos actions ou votre réponse à une question : le conditionnement à ce qui se passe dans le film, ou bien la liberté rayonnante des grands espaces dans la Lumière… Que voulez-vous Éveiller et développer dans votre Être, de même que dans votre vie, ainsi que dans le monde ?

Vous ferez appel à la Flamme de Résurrection, la Flamme de Transmutation présente en chacun, pour vous reconnecter à votre Vérité : la Réalité avec un grand R (ou un grand air) ce qui va de pair.

 

Merci à chacun de se ressentir des Nôtres.
Nous vous accompagnons avec tout notre Amour,
Nous sommes les Guides pour l’Évolution planétaire, Paix et Harmonie sur vous.

Transmis par Arwen de LA REAULT
https://www.facebook.com/FrequencesCelestes/
https://www.youtube.com/channel/UCiS5NfKeXmZSTgVSAv79Xbg

Canalisé et Envoyé par Arwen de LA REAULT pour publication sur Messages Célestes

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0