Accueil Canalisations L’archange Michaël ~ Le vent a tourné (partie 1/2)

L’archange Michaël ~ Le vent a tourné (partie 1/2)

Canalisé par Linda Dillon

3213

La Nouvelle Terre n’est pas un lieu d’exclusion. C’est un lieu d’inclusion où tous les méfaits, toutes les mésaventures, toute la tristesse, tout le chagrin sont guéris – et où tous sont accueillis dans la création et la co-création d’un monde d’amour.

À la demande de l’archange Michel, Andrew partage avec Linda Dillon ce beau joyau canalisé de sa lecture personnelle.

L’Archange Michel ~ Le vent a tourné (partie 1/2)

Salutations, je suis Michael. … Bienvenue à toi, vieil ami, nouvel ami. Bienvenue à ce Conseil et à ce Cercle d’Un.

Et oui, je viens comme toujours en tant que frère, allié, ami, mais je viens aussi en tant qu’Archange de la paix, Guerrier de l’amour – et il est d’une importance capitale, dans toutes les questions, grandes et petites, que le sentiment de paix, le sentiment de calme, le sentiment de centralité et d’équilibre soient non seulement maintenus, non seulement ancrés, mais étendus et partagés sur toute la planète.

C’est l’heure de la mort du drame. Cela ne signifie pas, et n’a jamais signifié, que c’est la fin – sous quelque forme que ce soit – mais ce n’est pas non plus la fin de ce que l’on pourrait considérer comme des défis personnels ou mondiaux ou planétaires ou universels. Mais « défis », lorsque nous utilisons ce mot, signifie croissance, expansion, ancrage et vie, engagement dans une réalité dimensionnelle supérieure et dans une réalité interdimensionnelle plus fluide.

Le drame est une vibration qui, en fait, se fige et tente de s’attacher aux vibrations inférieures de l’ancien tiers, et ce serait – selon vos termes, selon votre science – comme être largué dans l’espace et tenter simplement de s’attacher à l’air. Cela ne fonctionne pas de cette manière en termes pratiques.

 

Le Plan pour cette Ascension, comme l’a prévu la Mère Divine depuis des éons et des éons, consiste à être attaché par choix, par libre arbitre, par autorité divine, sur la planète, dans la forme, dans la communauté, dans l’unité du cœur, de l’intelligence du cœur, de la parole du cœur, de l’écoute du cœur, et dans le partage dans l’unité de la communauté.

Lorsque nous parlons de communauté, comme vous en avez fait l’expérience récemment, nous ne parlons pas de hiérarchie. Nous n’opérons pas dans une hiérarchie. L’ancien paradigme des hiérarchies humaines, où certains sont privilégiés et d’autres non, est une mauvaise interprétation de l’unicité des rôles individuels ; c’est une négation de l’autorité suprême de chaque être.

Ainsi, lorsque nous parlons d’unité, nous ne parlons pas de « certains sont dedans, certains sont dehors, certains sont coupables, certains sont privilégiés ». C’est important. Tous sont également pardonnés. Tous ont également la possibilité de renaître directement du Coeur de l’Unique – et de renaître dans l’équilibre, au-dessus-dessous, à l’intérieur-sans, de divers corps et chakras et systèmes énergétiques.

La Nouvelle Terre n’est pas un lieu d’exclusion. C’est un lieu d’inclusion où tous les méfaits, toutes les mésaventures, toute la tristesse, tout le chagrin sont guéris – et où tous sont accueillis dans la création et la co-création d’un monde d’amour.

Il n’y a pas un seul être… enfin, il y a un couple en fait… mais il n’y a pas d’êtres sur la planète qui n’ont pas la force de remplir cette mission. Et il n’y a aucun être sur cette planète qui n’ait pas fait un faux pas ou mal orienté son autorité divine et sa mission à un moment donné, que ce soit il y a 10 000 ans ou hier.

Par conséquent, ceux qui ont été, devrais-je dire, engagés dans des comportements flagrants et offensants le font, oui, par intérêt égoïste et par manque de vision véritable. Mais ils le font aussi pour que le collectif puisse se rassembler à un niveau de clarté – et non de jalousie ou d’envie ou de punition ou de culpabilité – où la communauté de Gaia peut se rassembler et dire : « Ce n’est pas ce que nous avons choisi. Ce n’est pas la façon dont notre communauté fonctionne », et ensuite vous les enfermez dans un nouveau royaume d’être.

Maintenant, il y en a beaucoup sur votre planète – pas seulement ceux qui ont, dirons-nous, fait des « détours scéniques », mais ceux qui sont simplement fatigués, ceux dont les contrats sont terminés – il y en a beaucoup qui rentrent chez eux, qui suivent une trajectoire différente et qui choisissent de travailler, de témoigner, de participer à cette renaissance de la Nouvelle Gaia de ce côté.

Est-ce une réaction de Gaia pour se débarrasser de ceux qui la blessent? La réponse est en fait «non». Cela lui donne-t-il du soulagement de voir certains qui ont perpétré des méfaits, de les faire quitter la planète? Eh bien, la réponse est en fait mitigée car, bien qu’il y ait la libération physique de quelqu’un qui ne vous martèle pas complètement en permanence – et permettez-moi d’être très clair, les mauvaises actions nuisent à Gaia – ce ne sont pas seulement ceux qui polluent ou créent le changement climatique, etc.; ce sont ceux qui se comportent mal.

Alors, Gaia, est-elle heureuse quand les gens partent ? La réponse est « oui » et « non » parce que, pour ceux qui partent pour revenir à la maison et qui ont déjà été dans la lumière, elle est heureuse pour eux ; et pour ceux qui n’ont pas eu la percée nécessaire pour atteindre ce niveau de compréhension, il y a un élément de tristesse, de chagrin, d’opportunité perdue. Gaia a été extraordinairement patiente – comme seul un Archange peut l’être ! – car elle est pleinement consciente de son rôle dans cette évolution.

Alors soyez très attentifs, mon frère, [frères et sœurs] pour vous assurer que la porte de l’inclusion reste ouverte. Oui, les mauvais comportements – et c’est peu dire – doivent prendre fin. Eh bien, c’est déjà en cours, mais il faut qu’individuellement, collectivement, globalement et certainement universellement, il y ait toujours une place pour le pardon.

Maintenant, vous le savez. En tant que médecin sacré, si quelqu’un vient vous voir avec un malaise ou une blessure, qu’il a eu un accident de voiture et qu’il a des os cassés, vous ne dites pas : « Je ne vous soignerai pas parce que vous étiez ivre ! Bien sûr que non ! Vous les guérissez, vous les aidez dans la situation d’urgence et vous vous attaquez ensuite aux causes sous-jacentes.

 

L’addiction aux mauvais comportements sur cette planète, qui est généralement masquée par des égos démesurés, n’est pas vraiment due au fait que les gens se sentent supérieurs. C’est parce qu’en fait, ils se sentent inférieurs ; ils se sentent dépourvus d’estime et d’amour de soi, et sont donc incapables d’aimer quelqu’un d’autre ou d’agir de manière amoureuse.

Le vent a donc tourné et, oui, il s’est échoué sur les rives de la Mère Gaia, beaucoup de personnes ont besoin d’être triées. Mais on ne leur dit pas simplement de retourner dans l’océan et de se noyer ; on les aide d’abord et on leur permet ensuite de guérir. Est-ce difficile pour beaucoup ? Bien sûr que ça l’est !

Mais c’est aussi la raison pour laquelle tant d’entre vous, qui ont déjà participé aux guerres intergalactiques, sont ici sur Gaia en ce moment – parce que vous connaissez la dévastation, la destruction, la haine qui a causé et résulté de ces guerres, et vous savez combien de temps il a fallu à ces blessures de guerre pour guérir. Mais ces leçons ont été apprises, et il y a donc un élan collectif pour ne pas répéter ce niveau de cruauté et de jugement, pour ne pas les pénaliser.

Il n’y a qu’une seule planète appelée Terre – l’archange Gaia – et c’est la Vérité.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email