Accueil Canalisations L’archange Uriel parle de potentiel

L’archange Uriel parle de potentiel

Canalisé par Linda Dillon

1527

Tout est possible ! Rien n’est impossible !

Un beau bijou canalisé que Susan partage avec amour dans sa lecture personnelle avec Linda Dillon.

L’archange Uriel parle de potentiel

Salutations, je suis Uriel, Archange d’Argent, de Rubis, d’Or… vous pouvez me donner n’importe quel rayon et n’importe quelle couleur car ils sont tous inspirés et magnifiques, tout comme vous, bel ange, soeur de l’inspiration, ancre de l’amour dans le coeur même de Gaia, dans les royaumes d’en haut et d’en bas, car tout est possible ! C’est ce que l’humanité – les êtres humains qui se sont élevés, les êtres humains qui se sont élevés, les anges qui se sont élevés, le son du sommeil – c’est ce qu’il faut leur rappeler.

Et je ne dis pas cela de manière grandiose, mais tout… tout est possible ! Pensez-y dans la puissance et la sagesse infinies de la mère. Souvent, nous avons tendance à contourner ou à minimiser subtilement ce pouvoir de création qui fait partie de la Mère, c’est-à-dire la Mère, le Père, l’Unique, et donc une partie de nous tous. C’est la similarité, c’est le miroir, c’est le lien entre nous tous.

Oui, bien sûr, le lien est l’amour, le carburant est l’amour, mais le potentiel, le pouvoir – parce qu’il y a une histoire si sombre sur la planète Gaia d’abus et d’abus de pouvoir – le vrai sens du pouvoir est souvent ignoré ou minimisé.

 

Mais ce que cela fait, siècle après siècle après siècle, c’est qu’il s’est infiltré, s’est infiltré dans la conscience collective et qu’il est littéralement ancré dans les os humains, l’ego et le sens du moi qu’il y a une limitation et que le pouvoir et le potentiel sont quelque chose dont il faut se méfier et se lasser, au lieu de comprendre que c’est le vrai cadeau de l’Infini à tous, que ce soit vous, mon ami bien-aimé, ou votre Famille des Étoiles, ou les lézards sur le sol.

Quand vous voyez les lézards, vous comprenez, en particulier les caméléons. Ils ne s’arrêtent pas pour réfléchir et s’interroger sur leur capacité à se déplacer, à faire pousser de nouvelles queues. La connaissance de leur potentiel fait tout simplement partie de ce qu’ils sont. Alors comment, comment se peut-il qu’un petit lézard ait cette sagesse innée et que les humains la remettent en question ? Il ne calcule dans aucune réalité.

Alors, y a-t-il une mort collective dans cette renaissance collective, et oui, douce, individuelle ? La réponse est oui, bien sûr qu’il y en a une. Lorsque le don de Yeshua est le don de la renaissance, lorsque la Mère déclare un nouveau cycle de vie, qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que l’inspiration coule et que les rêves sortent, montent. Et ils ne viennent pas pour être cachés à nouveau, mais pour être embrassés, nourris et mis en avant.

Y a-t-il donc un sentiment de tristesse, de chagrin, d’adieu à l’abandon de l’ancien ? Est-ce une forme de mort ? Oui, car même si elle a été difficile, fastidieuse ou bienvenue, elle est familière. Et les humains, indépendamment de leurs déclarations d’être aventureux – et il n’y a pas un seul individu sur la planète en ce moment, d’ailleurs, qui ne soit pas extraordinairement aventureux – mais ils aiment aussi ce qui est familier. Ils aiment leur zone de confort, que ce soit une paire de chaussures, une vieille chaise, une pantoufle, un ami ou une planète ! Ils aiment le familier.

Et oui, ils veulent l’aventure et ils le déclarent, mais il y a ce sentiment de léthargie – léthargie spirituelle, physique, émotionnelle. Et il y a le questionnement. Il y a la question, avant même que la question ne soit formulée, de ce qui est vraiment le potentiel d’un individu et du collectif parce que, en arrivant au point de formuler réellement la question, cela prédispose le mouvement à l’action. Et cela signifie qu’il faut descendre dans la chambre d’accouchement et, oui, recommencer à zéro.

Vous avez donc ressenti, ma douce, à la fois pour vous et pour la planète, pour le collectif, cette poussée et cette traction, ce sentiment de lâcher prise de l’ancien, de lâcher prise du familier – même si, au fur et à mesure que vous transcendez dans le nouveau, c’est en fait et ce sera très familier, mais vous ne le savez pas encore. Il y a donc ce sentiment de pousser et de tirer, de lâcher prise de l’ancien et en même temps de pousser la chambre de naissance vers le nouveau, de le vouloir, de l’exciter, de l’aspirer. C’est donc ce moment entre l’adieu et le bonjour.

C’est ce moment entre le bonjour et l’au revoir. Et une partie de vous, car vous êtes vraiment une aventurière, mais il y a cette partie de vous, ma douce – que je viens réconforter en fait – qui est fatiguée de dire au revoir parce que cela ressemble à une perte. C’est comme si on vous poussait et vous tirait, et que ce que vous aimez et chérissez ne s’efface pas simplement, mais qu’on vous arrache littéralement.

 

Et alors que vous avez une compréhension plus profonde/plus large/plus élevée, de la compassion, de la compréhension, de la sagesse de ce qui se passe, vous ressentez en même temps cette désolation collective du collectif qui pousse et tire. Tous les êtres, et pas seulement les terriens ou les gaïens, aspirent à l’amour. C’est aussi naturel que de respirer. Et si vous deviez dire l’ADN des maîtres ascensionnés, des êtres éclairés, oui, nous, les archanges – tous les êtres aspirent à l’amour. C’est ce qui nous motive.

Vous pourriez dire que nous sommes dans une position plus favorable dans la mesure où nous savons et où non seulement nous acceptons volontiers, mais nous embrassons, nous invitons, nous célébrons cet amour et nous reconnaissons et construisons que nous sommes cet amour, et nous le partageons donc dans les deux sens, dans les deux sens, dans les deux sens. Mais c’est là que vous en arrivez. Donc, ce qui devient de plus en plus inconfortable sur la planète et dans ce développement, c’est l’acceptation de tout ce qui ne ressemble pas à l’amour, ne le ressent pas, ne le sent pas.

Sous la direction de Linda Dillon

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email