Session n° 11 du 14 octobre 2018 – Traduction Française – original néerlandais (Anglais).

Lieu: Mezza Verde en Belgique.

Commentaires de Wivine :

J’avais reçu une question de quelqu’un de notre groupe la semaine dernière suite à un père qui était venu lui rendre visite avec son enfant handicapé mental et physique de +/- 15 ans. Le père étant une personne croyante s’inquiétait. Il posa la question suivante: « Mon enfant ne peut que rire et pleurer. Quel est l’avenir spirituel de mon enfant parce qu’il ne peut pas vivre comme les gens ordinaires? »

Une question à propos de laquelle le Livre d’Urantia n’est pas très clair, même peu encourageant pour les parents. Surtout quand on ne prend en compte que les considérations génétiques physiques, et que pour se développer spirituellement il faut être en bonne santé mentalement et disposer d’un cerveau qui fonctionne bien.

Cela n’était pas compatible avec l’immense Amour du Père Universel et la Compassion de son Fils du Paradis, Christ Micaël, plus connu sous le nom de Jésus de Nazareth. Certainement pas pour notre planète qui a tellement souffert de la rébellion de Lucifer.

La personne de notre groupe m’a également demandé si un tel enfant recevait une personnalité du Père au Paradis qui possède la base de l’âme embryonnaire? En plus, selon le Livre d’Urantia, un tel enfant ne pourrait pas développer son âme embryonnaire car il ne recevrait pas de Fragment de Dieu pour l’aider en cela. Le Fragment de Dieu ne viendrait que chez des enfants capables de penser et de communiquer normalement; c’est à dire chez des enfants qui ont un cerveau suffisamment développé. Donc si c’est oui, la personnalité d’un tel enfant serait reprise après sa mort dans l’Etre Suprême -La Surâme des 7 Superunivers. Sa petite âme serait perdue et ne pourrait alors jamais évoluer dans les cieux pour devenir une âme spirituelle individuelle dotée de personnalité.

Je lui ai répondu mais je n’étais pas satisfaite, il y avait plus à savoir. Puis j’ai commencé à méditer, à chercher dans le Livre d’Urantia (ou j’ai aussi trouvée des réponses satisfaisantes) et dans d’autres lieux sous la conduite céleste. Ne pensez pas que les célestes vous jettent des réponses toutes faites dans votre assiette. Il faut chercher, continuer à se poser des questions et chercher jusqu’à ce que vous le découvrez vous-même intérieurement. Jusqu’à ce que vous le comprenez à votre façon.

Il y a une grande différence entre lire des vérités avec son intellect cérébral et vivre des vérités. Ce n’est que le vécu et en sortir les leçons spirituelles qui compte ; c’est le vécu en combinaison avec la compréhension et la mise en pratique qui a de la vrai valeur pour le développement de l’âme. Uniquement lire, comprendre intellectuellement et mémoriser ne vous sert pas vraiment. Cela m’a été clairement dit dans plusieurs sessions.

Après chaque réponse, de nouvelles questions surgissent et c’est ainsi qu’on vous mène de plus en plus loin. Cela prend du temps. J’ai aussi une vie humaine à vivre pour apprendre de mes expériences, pour obtenir des sagesses vécues et non lues ou reçues sur un plateau. J’ai voulu écrire une session plusieurs fois mais j’ai été retenue jusqu’à ce que je comprenne tout moi-même et que je sois convaincue intérieurement de l’immense Amour de Dieu pour toutes les bébés- âmes. Et je dois reconnaître qu’ici il m’a épaté. Dieu est Grandiose et très Fort, c’est le moins qu’on puisse dire.

La réponse sera en parties car elle est longue et on m’a autorisé à commencer par ce qui suit.

Ce qui suit est le témoignage d’une mère américaine dont le fils, Josiah, fût diagnostiqué vers l’âge de 5 ans avec un autisme rare suite auquel l’enfant ne pourrait jamais parler. Les parents ont gardé l’enfant à la maison et ont tout essayé pour pouvoir communiquer avec lui. Ils l’ont entouré de tout leur amour parental et de leur profonde foi en Dieu. Et Dieu les a aidés d’une façon étonnante.

Un jour la maman, qui demandait toujours à Dieu ce qu’elle devait faire, est entrée en contact avec une nouvelle méthode pour apprendre ces enfants à lire et à transmettre des concepts. Cette méthode travaille avec des questions et des réponses où l’enfant indique la bonne réponse à la main. Elle avait également acheté une «tablette» (iPad) avec laquelle elle pouvait utiliser ce système plus facilement. Et un jour l’enfant déjà plus âgé prit la tablette en mains et commença à taper des mots.

C’est à partir d’ici que j’ai repris une partie de son histoire.

Cela commença par une phrase sur une histoire biblique et l’enfant devait choisir entre deux réponses écrites chacune sur une feuille séparée:

C’était “Jésus a guéri l’aveugle.”

Question à Josiah: Jésus a-t-il guéri l’aveugle ou a-t-il joué avec l’aveugle?

Réponse de Josiah : il indique avec sa main la feuille avec la bonne réponse: Jésus a guéri l’aveugle.

Maman était toute heureuse, il avait indiqué la bonne réponse et c’est alors que tout commença. Josiah ne connaissait pas l’alphabet et ne pouvait donc pas lire ni écrire comme n’importe quel autre enfant de son âge. Il prit la tablette des mains de sa maman et commença à taper lettre après lettre.

Et ceci devint sa première phrase écrite de manière indépendante:

Dieu est un bon bienfaiteur! Dieu est très compétent!

Sa maman était bouleversée et lui demanda: comment t’est-il possible de faire quelque chose comme ça? Comment as-tu réussi à faire ça?

L’enfant répondit: Jésus m’a appris l’ordre des sons.

Sa maman connu enfin la joie de pouvoir communiquer avec son enfant, de savoir ses gouts et les couleurs qu’il aimait. Et puis la grande aventure débuta. L’enfant commença à enseigner sa maman des notions d’histoire, de science et de concepts théologiques que même des adultes ont parfois difficile à comprendre. Tels que:

La Foi c’est de croire que les cerfs-volants peuvent voler dans les airs quand il n’y a pas de vent.

La Foi c’est visualiser que c’est déjà arrivé.

Il ne pouvait pas parler et ne le sait toujours pas, mais maintenant il pouvait écrire quelque chose sur une tablette.

Sa maman comprenait petit à petit qu’il était capable de voir des choses dans les cieux. Une nuit, il la réveilla et écrivit ce qui suit sur sa tablette:

Dieu veut que je te montre quelque chose à propos de la Divine Trinité.

Moi, la Trinité:

– Le Père est le Manager.

– Le Fils (Eternel) est l’amoureux des activités et des actions.

– Le Saint-Esprit (= Esprit Infini) est l’ouvrier et l’exécuteur.

Donc, ce sont les Trois en Un qui accomplissent les choses.

Dieu est Papa, Il est Guérisseur, Il aide.

Le monde a été créé par seulement 3 fonctions qui œuvrent comme suit:

– Le Père (Universel) y a pensé

– Le Fils (Éternel) a adoré

– Le Saint-Esprit (Esprit Infini) a réalisé le plan.

C’est comme ça que la Trinité fonctionne, maman.

L’homme doit leurs poser les questions suivantes et l’exprimer:

– Père, qu’en penses-tu?

– Jésus, qu’est-ce que tu aimes?

– Saint Esprit, comment allons-nous faire?

C’est cela notre mission, maman!

{Remarque Wivine: Cette famille connaît la Bible King James qui est largement utilisée en Amérique, mais pas le Livre d’Urantia. Donc, pour que les noms de la Trinité correspondent, vous devez prendre en compte que pour eux Jésus prends la place du Fils Éternel. Ou plutôt est confondu avec le Fils Eternel de la Trinité

Jésus est un Fils du Paradis. Est une création du Père Universel et du Fils Eternel ou Fils-Mère Éternel. Il a hérité des attributs divins du Père et du Fils.

L’Esprit Infini est le donneur du “Saint-Esprit”, qui le transmet à l’homme par sa Fille du Paradis : l’Esprit Mère de Nébadon et Compagne de Christ Micaël (Jésus).

Cela signifie que Christ Micaël et Sa Compagne l’Esprit-Mère de notre univers local Nébadon, représentent ensemble la Trinité pour l’homme. À travers eux deux, nous recevons quasi toutes les influences de la Trinité.)

La maman parle ensuite de choses que son enfant autiste écrit :

L’enfant a un ange gardien, il voit des anges et un jour, un ange est venu lui révéler son but.

La façon dont l’enfant l’explique est qu’il peut voir et entendre d’une manière ou d’une autre dans l’esprit et qu’il a parfois des visions. La nuit, c’est comme s’il était absorbé par l’esprit, comme si son esprit allait au ciel où il est enseigné dans certaines choses. C’est ainsi qu’un jour, pendant qu’il était assis à un bureau dans une sorte d’école dans le ciel qu’un ange, appelé Nathan, lui est apparu pointant le doigt vers lui. Cet ange mesurait environ 2m75, le désigna et dit: “Garçon du Feu de Dieu, est-ce que vous vous appelez Josiah? Vous aurez de nombreuses pages à remplir et vous aiderez ainsi à rallumer le Feu de Dieu parmi les gens”.

Josiah est amené au ciel toutes les nuits et y étudie. Il y rencontre des gens célestes et voit aussi des parents qu’il n’a jamais rencontrés de son vivant.

Il décrit des maisons et toutes sortes d’endroits et d’espaces dans le ciel qui sont tout simplement fabuleux. Le Seigneur a dit une fois à Josiah qu’il guérirait un jour et lui a raconté beaucoup de choses sur la guérison.

Sa Maman se tourne maintenant vers vous et vous dit :

Je m’adresse à vous, à toutes les personnes qui ont un «enfant à problème», même s’il ne s’agit pas d’un autiste, mais d’un autre problème, n’importe quel problème: il ne suffit pas d’être capable de gérer et faire face à la situation, il faut aussi avoir de l’Espoir.

Elle vous cite un passage de la Bible – Romains 15:13: Le Dieu de l’espoir vous donnera la paix et la joie en croyant, de sorte que vous pourrez avoir abondamment d’espoir grâce à la puissance du Saint-Esprit.

Elle continue :

Il n’y a pas de ‘savoir gérer ou savoir faire face’ au ciel. Il n’y a que de l’Espoir. Même Abraham a dit qu’il espérait encore et toujours dans la pire situation de désespoir.

Peut-être que vous ne vivez pas la même situation que moi. Votre situation est peut-être très différente, mais le Dieu de l’Espoir élargit cette corde. Espoir signifie en hébreu une corde.

Saisissez cette corde et je prie pour vous à l’instant, par la puissance du Saint-Esprit, que pendant que vous tenez cette corde et la suivez, vous trouverez la relation la plus étonnante avec Dieu le Père, avec Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit en toute intimité. Que dans cet espoir, vous retrouverez votre foi comme vous ne l’avez jamais connue auparavant et elle déplacera des montagnes.

Source : Tahni Cullen – Livres : Josiah’s fire -autism has stolen his words. God gave him a voice. The inner world of children with autism.

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes