Campagne de financement

Merci pour votre aide précieuse : En savoir plus...

 

Vous a-t-on dit que vous deviez faire face à la réalité ? Ou que vous avez besoin de voir la réalité ? Ou que vous avez perdu le contrôle de la réalité ? Bien sûr, la personne qui vous a dit cela a supposé qu’elle avait une emprise sur la réalité et que vous n’en aviez pas. Explorons cette réalité que certains pensent avoir.

Par exemple, imaginez que vous êtes dans un magasin et que vous faites des courses avec un ami. Lorsque vous sortez au soleil, vous voyez une mère et son fils qui s’éloignent d’un étang dans le parc. Le garçon arbore un sourire radieux. Lorsque vous étiez dans le magasin, votre réalité n’incluait rien de tout cela. Il est possible que votre réalité n’incluait pas du tout la mère ou le fils. Même maintenant, vous n’avez aucune idée de ce que le garçon a vu et qui l’a rendu si excité. Vous ne savez pas ce qu’il y a dans l’étang. Vous ne savez pas combien de voitures sont passées devant vous pendant que vous faisiez vos courses. Vous ne savez pas combien d’écureuils se trouvent dans le parc ni où chacun d’entre eux se trouve. Bref, de toute cette réalité, vous avez une connaissance extrêmement limitée.

Examinons une réalité encore plus petite. Combien de fois, dans les derniers instants, avez-vous fait battre votre cœur ou remarqué ses battements ? Combien de respirations avez-vous prises au cours des deux dernières minutes ? Réglez-vous la digestion des derniers aliments que vous avez mangés ? Êtes-vous sûr de la santé des nouvelles cellules que vous créez en ce moment ? Quelles vieilles cellules avez-vous choisi de remplacer ?

 

La personne qui vous a recommandé de faire face à la réalité connaît-elle l’une de ces choses ? A-t-elle la moindre connaissance de ce qui est le mieux pour vous, ou vous incite-t-elle à adhérer à ses hypothèses parce qu’elle a besoin de renforcer ses convictions ? Parce que, voyez-vous, si vous avez raison, alors ils doivent avoir tort. Ce n’est pas nécessairement vrai, mais cela peut leur sembler vrai.

Même si vous, les humains, étiez les seuls êtres conscients de l’univers, ce qui n’est pas le cas, nous vous l’assurons, toutes les perceptions de vos sens regroupées en une seule « réalité » ne commenceraient même pas à connaître votre propre monde, sans parler d’un système solaire, d’une galaxie, d’un trillion de galaxies.

Sur quoi pourriez-vous donc fonder vos propres croyances ? Pourrions-nous vous offrir que votre seule vérité, celle sur laquelle vous pouvez compter, est votre propre expérience et ce que vous pouvez connaître dans votre propre cœur. Votre cerveau peut être induit en erreur. Mais, en supposant que vous soyez vraiment en contact avec votre moi le plus profond, votre cœur ne le sera pas. Il s’agit là, il est vrai, d’une hypothèse assez large.

Mais cette connaissance intérieure est exactement l’objet de ce « grand réveil ». Certains pensent qu’il s’agit d’une meilleure connaissance des faits politiques, sociétaux ou financiers. Ce n’est pas le cas. Toutes ces choses ont changé et continueront à changer. S’il existe une réalité immuable, c’est bien celle du changement. Tout ce qui vous entoure va passer.

Qu’est-ce qui ne passe pas ? Qu’est-ce qui ne passe pas ? C’est ce qui est important. Parce que vous en faites partie.

Copyright © Ronald Head.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne Annuelle de Financement 2020

Cliquez pour plus de Détails

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don