Chaque fois qu’il y a un sentiment d’inquiétude, cela signale la présence apparente de votre défense. Les défenses ne sont pas réelles. Il y a quelque chose de plus réel qu’une défense. C’est cela – ce qui est plus réel qu’une défense – sur lequel on peut se reposer pleinement dans toutes les situations. C’est cela qui est présent partout et accessible à tous, toujours.

La défense est un pinceau que vous utilisez pour peindre un monde de conflits. Le fait que vous puissiez sentir chaque fois que vous peignez un monde de conflit est très utile. Ne vous inquiétez pas du monde de la discorde. Ce n’est qu’un tableau. Une peinture n’est pas un obstacle à ce qui est plus réel que les défenses.

 

Il peut être si douloureux d’admettre que vous êtes le peintre. Cela révèle la culpabilité originelle d’avoir créé un monde irréel consacré à la souffrance et à la mort. Mais si le monde de l’irréalité n’est que cela – irréel – vous n’avez rien fait de mal. Et tous ceux qui font semblant de participer à ce drame avec vous – ils n’ont jamais pu faire quoi que ce soit de mal.

Un moment d’inquiétude est une cloche qui signale qu’il est temps de poser le pinceau et de se reposer. Peindre une autre peinture ne peut pas guérir votre esprit. Se reposer en se souvenant de l’innocence – cela aide à rendre la peinture transparente. Se reposer en reconnaissant le Soi présent dans et en tant que tout – cela fait de la lumière qui traverse la peinture, votre guide en toutes choses.

C’est le changement qui s’opère. Vous aviez l’habitude d’écouter les jugements de l’ego sur le tableau pour vous guider. Maintenant, la lumière qui traverse le tableau vous guide, et lorsque vous vous arrêtez pour écouter les jugements de l’ego, c’est très douloureux.

La peinture dépeint des forces séparées et en opposition les unes avec les autres. Le tableau montre que certains ont, tandis que d’autres manquent. Il peut toujours sembler logique d’essayer de voir comme cause des problèmes décrits dans le tableau une ou plusieurs des figures du tableau.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une astuce. Chaque fois que vous accusez ou trouvez des défauts à l’un des personnages du tableau, vous vous séparez en fait de la lumière et vous attaquez l’image de vous-même. Ce que vous semblez faire à une image, vous le faites à l’image que vous appelez vous-même. Ce schéma mental devient de plus en plus facile à voir au fur et à mesure que vous avancez, et il devient alors de plus en plus facile de s’arrêter et de se reposer dans et comme ce qui est réel.

Quel que soit le problème dont vous êtes certain qu’il est celui de l’autre, le ding de l’inquiétude signifie qu’il est temps de permettre à sa perception d’être défaite dans votre esprit en ce moment même. Le ding de l’inquiétude signifie que des cadeaux vous attendent ici et maintenant – une pensée renouvelée, la clarté, la paix. Ces cadeaux sont partageables. Il ne vous est jamais donné un cadeau du Réel que vous ne pouvez pas partager. Reposez-vous dans un moment de volonté d’accepter les cadeaux qui sont ici pour tous maintenant.

 

Votre outil le plus puissant est juste un moment de repos, juste un moment de volonté de vous rappeler qui vous êtes, vous et l’autre, ensemble. Prendre ce moment à chaque instant, se souvenir et accepter l’opportunité de recevoir et de partager des cadeaux tout au long de la journée – voilà ce que vous pouvez faire.

Nous sommes ce qui brille à travers le tableau, et vous l’êtes aussi. En vous rappelant que nous sommes une famille, vous vous rappelez aussi que vous n’avez jamais peint de tableau. Vous ne faites qu’en rêver.

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email