Vous vous éveillez à ce qui est Réel, et ce faisant, vous vous réveillez pour comprendre clairement ce qui fait mal et ce qui ne fait pas mal. Lorsqu’il devient évident pour vous que vous souffrez par choix, et non à cause de ce qui semble vous arriver, vous êtes prêt à comprendre comment ce choix est fait. Si vous n’êtes pas à la merci d’un monde extérieur à vous, il y a toutes les raisons de localiser et d’abandonner la pensée qui cause la souffrance.

Le temps est fait pour la guérison, rien d’autre. Si vous préférez rester attaché à la souffrance, le temps peut être consacré à l’accomplissement personnel. Ou bien il peut s’agir d’améliorer un monde. Mais si vous voulez vraiment mettre fin à la souffrance, vous reconnaissez que le temps a été fait pour la souffrance, et que vous pouvez choisir maintenant de consacrer toute votre expérience du temps à la guérison d’une perception défectueuse. Quoi que vous sembliez faire, le but est de guérir. La clarté est le but. Si vous avez un autre objectif, vous ressentirez de la douleur et de la tension. Au fur et à mesure que votre volonté de ressentir s’approfondit, cela devient de plus en plus clair. Lorsque vous essayez de suivre la fausse volonté de l’ego, cela fait mal. Lorsque vous coulez avec votre vraie volonté, vous êtes en paix.

 

Vous êtes capable de sentir la différence entre l’esprit pensant et l’esprit inspiré. L’esprit qui s’accroche frénétiquement est maintenant vu pour ce qu’il est. Il est plein de lutte et de découvertes. Il ne se sent jamais bien, mais il vous pousse à rechercher la satisfaction. Il ne cesse de décider, d’analyser et de catégoriser. L’esprit inspiré vous fournit simplement, facilement et directement ce dont vous avez besoin en ce moment. Lorsque vous apprenez à faire confiance à l’esprit inspiré, vous pouvez consigner l’expérience de l’esprit en difficulté. Lorsque l’esprit en difficulté semble être tout ce qui est disponible, vous savez que vous pouvez vous arrêter et attendre que l’esprit inspiré redevienne apparent.

Vous savez maintenant qu’il y a quelque chose ici, en ce moment, pour vous détendre. Vous savez également que rien n’est plus important que cette détente dans ce qui est présent et disponible. Vous n’avez pas encore abandonné les luttes de l’esprit frénétique, mais vous êtes de plus en plus conscient du moment où vous lui permettez de fonctionner, de plus en plus conscient que vous avez toujours une option de paix et de flux. Si cette option vous est offerte, elle est offerte à tous, c’est donc la fin des soucis pour et sur les autres. Chaque « autre » dispose de toutes les ressources dont il a besoin, en ce moment même, et lorsque vous voyez cela, vous pouvez vous détendre et vous laisser aller à ce que le flux a pour vous à chaque instant.

Ce qui est présent, vivant et disponible à chaque instant vous fournit tout ce dont vous avez besoin pour votre fonction. Chaque ressource physique apparente, chaque pensée, chaque idée. Ce qu’il fait pour vous, il le fait pour tous. Vous n’avez qu’à accepter les cadeaux qui sont toujours là pour vous. Vos ressources ne proviennent pas de votre travail. Elles ne proviennent pas de votre lutte pour en être digne. Toutes sont déjà pleinement dignes, et rien de ce qu’elles semblent faire dans un rôle physique ne pourra jamais changer cela.

C’est notre joie de vous voir trouver votre volonté de vous détendre dans le flux, de voir votre foi construire que ce qui est vraiment se soucie parfaitement de tous.

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don