Message d’Orel

Cher ami de la Terre, tu dois laisser aller les choses tout en douceur, lorsque tu es troublé.

Laisse les s’agiter d’elles mêmes, puis retomber posément dans le grand vase de la vérité. Les choses se stabiliseront d’elles-mêmes, tu verras. Lorsque tout est calme, apaisé, c’est alors que tu peux prendre un décision, prendre ton envol vers de nouveaux possibles.

Les choses qui t’entourent dépendent avant tout de ton état intérieur, vibratoire, plus tes vibrations sont apaisées, plus tu es dans l’acceptation, plus tu te relâches profondément, plus les problèmes s’estompent, parfois même disparaissent d’eux mêmes.

Nous t’invitons à faire cet exercice de laisser-aller aussi souvent que nécessaire.

C’est Orel qui parle et cette astuce m’a permis de m’immerger plus aisément au delà de la troisième coordonnée propre aux navigateurs.

Je suis navigateur, cela veut dire que je dois aider constamment Dorian, mon pilote, à trouver le chemin le plus sécurisant, le plus court dans l’espace.

Notre activité a été concentrée au cours de ces dernières années sur des missions extrêmement périlleuses, de sauvetage, ou d’assistance envers des blessés. Notre intervention directe s’est souvent effectuée sur des mondes aliens, pour secourir des populations entières.

Il nous a été demandé d’agir pour recueillir tous les aliens dissidents, aux quatre coins de la galaxie. Ces aliens se sont éveillés avec une révolte intérieure profonde, comme ne souhaitant plus faire allégeance à la grande entité suprême, que leur peuple nomme Ankora.

Cette entité obscure se servait d’eux, et souvent ils étaient emprisonnés par les leurs, promis à une mort certaine.

Évidemment lorsque l’on peut passer à travers les murs, il est très amusant d’aider ces êtres en détresse à s’échapper.

Il nous a été également demandé de surveiller la disposition des couloirs de l’intra-terre, afin que les niveaux des cités obscures n’interfèrent pas avec le lieu d’agissement des êtres demeurant à l’intérieur des cités de lumière. Il nous a fallu édifier nombre de murailles infranchissables pour bloquer leur avancée, il nous a fallu aussi sécuriser des voûtes anciennes, des couloirs qui menaçaient de s’effondrer.

Et la tâche la plus gratifiante a été d’aider les jeunes enfants aliens égarés à trouver leur chemin vers des centres de lumière, des centres de guérison.

Il leur fallait souvent franchir des gouffres insondables, et beaucoup ont été blessés lors de la descente.

Alors, les nôtres nous placions au bas de ces gouffres pour leur permettre de chuter sans dommages. Il vous faut savoir que de tels gouffres font jusqu’à 3000 mètres de profondeur, il est épuisant pour des petits de descendre ces parois très lisses sans cordages malgré leur souplesse.

Il nous est agréable, aisé de les aider, de leur permettre de franchir de tels obstacles.

Nous sommes des êtres d’amour, qui aiment porter secours à autrui, et aussi montrer à ces êtres combien ils ont été courageux de croire en eux-mêmes.

Il nous arrive de leur apparaître de manière éthérée ou non et cela est un spectacle qui les rassure toujours.

En dehors de ces interventions nous participons de près à la dépollution océanique, nous sommes des êtres prompts à agir dès qu’un problème se pose. Nous venons aussi en aide aux cétacés, aux baleines et aux dauphins qui subissent la pollution liée aux ondes maritimes de plein fouet. Ces animaux qui sont d’immenses consciences galactiques, ont du mal à s’orienter, à sentir les lignes de côtes.

Nous savons qu’ils sentent les nœuds telluriques, mais tous les appareils employés par l’armée, par la navigation maritime pour entrevoir les fonds sous-marins brouillent ce reflet naturel émis par la Terre. Ils sont donc aveugles et s’échouent régulièrement par groupes entiers pour cette raison.

 

Ces lignées de cétacés sont très importantes, nous félicitons ceux qui leur viennent en aide. Ils ont accès à des informations cosmiques de grande ampleur, et ils échangent en permanence avec la Terre, pour stabiliser son activité marine, leur chant, leurs mouvements dans l’eau ont une action qui permet de canaliser de hautes énergies de guérison de la Terre, de transmutation. Leur ballet au fil des saisons permet à votre étendue océanique, qui est très importante, d’être habitée de courants vitaux nouveaux. Il existe des zones dévitalisées dans l’océan, du fait de la pollution, et les baleines n’empruntent que les voies sûres, mais le plastique cause des ravages parmi les animaux marins.

Dès lors, il est extrêmement important que la population de la Terre recycle absolument tous ses déchets plastiques et cesse d’en répandre dans la nature.

C’est le message que je souhaite faire passer, car même si vous êtes loin des côtes, toute cette pollution se retrouve finalement dans l’eau de mer, et dans le poisson que vous mangez, sous forme de microparticules.

Je vous adresse tous mes remerciements pour votre lecture attentive, nous sommes très heureux de voir que les vôtres ont à cœur de préserver l’environnement, de le protéger.

Nous sommes vos amis souriants du dessus de la Terre et c’est avec joie que je vous adresse ce message, recevez toute ma gratitude et celle de mon frère de lumière Dorian,

Nous vous embrassons et nous vous envoyons tout notre amour, que ces jours soient heureux,

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email
 
En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don