Voulez-vous faire l’expérience de l’Unitude de nous entièrement ? Si vous ne voulez pas le faire entièrement, vous le ressentez sous la forme d’une résistance que vous éprouvez pendant la journée, d’une négativité quelconque. Bien qu’il semble lié à ce que vous vivez, causé par lui, il ne l’est pas. La seule chose à laquelle il est possible de résister, c’est la réalité de ce que vous êtes – l’amour. Nous vous invitons à le noter pendant la journée. Partout où vous ressentez de la résistance ou de l’irritation, vous ne voulez pas vivre ce que vous êtes – ce que tout le monde est – parce que vous avez peur.

Pour en revenir à l’histoire que vous connaissez bien maintenant, vous avez peur parce que vous croyez que vous avez mal agi. Croyant que vous avez fait le mal, vous vous êtes caché comme un ego – une identité séparée et vulnérable qui naît et meurt – dans le temps et dans l’espace. En vous identifiant à cet ego, vous croyez en la cause et l’effet physique, et vous croyez en la punition. Au fond, vous croyez que vous méritez une punition pour vous être séparé de votre créateur, alors vous avez peur de retourner à la plénitude de ce que vous êtes. Quelque part à l’intérieur, vous êtes certain que le châtiment vient pour vous.

En remontant dans le temps, vous vous êtes demandé ce qu’était la non-paix, puis l’illusion de non-paix a apparemment explosé devant vous. Au lieu d’être étonné et de rire de ce que la pensée pouvait faire – mais seulement dans un monde de rêves – vous vous cachiez dans ce monde de rêves comme une identité séparée. Nous vous raconterons cette histoire aussi souvent que nécessaire pour vous rappeler que chaque moment de perturbation au cours de votre journée n’a rien à voir avec sa cause apparente. Il s’agit de ce qui semblait initialement se produire – votre perception que vous avez réussi à vous séparer de votre créateur et que vous avez donc fait quelque chose de mal.

Nous vous le répéterons autant de fois que nécessaire : Les actes répréhensibles ne sont possibles pour personne, en tout temps et en tout lieu. Une fantaisie d’actes répréhensibles dans un drame est possible. Nous sommes ici pour vous soulager du drame et pour vous aider à retourner à la Source. Lorsque vous rentrez à la Source, vous amenez tout le monde avec vous, sans exception.

Partout où vous ressentez de la tension et de la résistance, vous voulez toujours le drame plutôt que la réalité, mais seulement parce que vous avez peur. Vous vous attachez volontairement à la peur parce que vous pensez qu’elle vous protégera. Progressivement, vous allez découvrir ce qui semble être des points d’attachement à la peur, et vous allez les libérer volontairement. Célébrez quand vous trouvez un point d’attachement à la peur. C’est votre chance de laisser tomber. Quand vous lâchez prise, vous aidez les autres à trouver leur chemin pour lâcher prise. L’effet de ce lâcher-prise est immédiat et télépathique à travers tout le temps et l’espace, mais il se reflète aussi dans la facilité et la joie de votre expérience physique. De plus en plus, vous constaterez que vous ne voulez pas de la peur sous toutes ses formes, et vous cesserez de vous y attacher.

Vous allez découvrir, de plus en plus, que ce que vous pensiez vouloir, vous ne le vouliez pas du tout, et tout cela va s’effilocher à merveille. Il devient facile de lâcher prise de quelque chose qui ne vous attire plus. Parce que vous êtes prêt à ressentir, il deviendra clair quand quelque chose n’aura plus d’emprise sur vous. Laissez les choses devenir évidentes, et elles le deviendront. Lorsque vous éprouvez des difficultés, prenez un moment pour vous reposer. Vous êtes toujours soutenu, toujours aimé et chéri.

En lâchant ce que vous pensiez vouloir, vous relâchez la résistance. Lorsque vous relâchez la résistance, le flux qui a toujours été là pour vous entrera dans cet espace. Vous êtes guidé, toujours, et cette orientation ne deviendra plus forte et plus évidente que si vous acceptez d’accepter la guérison quand elle est disponible. Chaque fois que vous ressentez de la résistance, la guérison est disponible, et vous savez maintenant qu’elle est disponible pour vous dans l’espace d’une respiration. Arrêtez-vous et reconnaissez que vous êtes prêt à accepter cette guérison, et c’est tout ce qu’il faut. Vous êtes digne d’une guérison si puissante et si omniprésente sur votre visage que vous l’êtes. Vous en revenez tout simplement à en prendre conscience maintenant, en toute sécurité, toujours.

 

En comprenant comment fonctionne l’abandon de la résistance, vous vous sentez joyeux et motivé. Vous avez maintenant la clé ! Il suffit de permettre la guérison chaque fois que vous en avez l’occasion, et vous savez toujours par ce que vous ressentez. Il est encore plus encourageant que toute guérison acceptée soit immédiatement partagée d’esprit à esprit. Votre volonté augmente à mesure que vous vous rendez compte que l’aide véritable est toujours disponible pour tous, de sorte que le déroulement du drame continue et s’étend.

Nous sommes si heureux de vous aider à vous détendre du drame, et pleins de joie de voir vos compagnons découvrir comment se libérer de l’hypnotisme de l’ego comme vous faites de même. Pour nous, c’est un beau spectacle de lumière, et c’est toujours avec plaisir que nous vous assistons.

Si vous souhaitez vous entraîner, voir Acceptation de la clarté.

Photo par Hisu lee sur Unsplash

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email