Salutations, mes chers enfants bien-aimés !

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un autre niveau du monde astral qui touche autant les humains, bien qu’il soit beaucoup moins connu que les niveaux inférieur et supérieur.

On peut traditionnellement l’appeler le niveau astral moyen. Il est habité par des êtres astraux sans qualités prédominantes, ni positives ni négatives.

Ils sont le reflet du niveau subtil de ceux que l’on appelle habituellement les hommes de la rue et c’est ce qu’est l’écrasante majorité de la population de la planète.

 

Ils ne sont ni intelligents ni idiots, ni bons ni mauvais, ce sont des hommes moyens.

En règle générale, ce sont des citoyens respectueux des lois qui gagnent leur vie à la sueur de leur front en respectant les normes sociales communes et en suivant les traditions de leur pays d’origine.

Leurs rêves et leurs souhaits ne vont pas au-delà des normes et des modèles généralement acceptés.

Ils sont les premiers à s’élever à la volée des publicités et de toutes sortes de propagande. Leur conscience est facile à manipuler.

Ils sont le public au sens le plus général du terme.

Et les émotions avec lesquelles ils vivent sont celles dont se nourrissent les êtres astraux moyens.

Quelles sont ces émotions ?

Il y a certainement une part d’envie, de jalousie, d’avidité et de contrôle qui sont la proie des êtres inférieurs de l’astral.

Mais nous considérons le cas de citoyens décents qui sont considérés comme vivant une vie respectable par des moyens justes.

Mais ce sont des gens qui ont l’habitude de se plaindre de leur vie en ne faisant rien pour l’améliorer.

Ils n’hésitent pas à faire des commérages, à discuter de leurs connaissances mutuelles et à évaluer l’événement à leur manière.

L’un de leurs passe-temps est de critiquer les autorités et les fonctionnaires qui mettent tout sur le compte de la réglementation du pays.

En bref, ils se caractérisent par le mécontentement dans toutes ses variétés.

À première vue, cela peut sembler un inconvénient humain inoffensif.

Mais étudions les conséquences qu’elle entraîne.

Prenons l’exemple le plus fréquent.

On se met au travail et on commence à se plaindre du temps, des transports publics surchargés ou des embouteillages.

Puis on passe à la critique de son conjoint, de ses enfants, de ses voisins, de ses collègues et de son patron…

Petit à petit, ce « monstre » mécontent avale tout ce qui est positif dans la vie.

Pour maintenir la conversation, les interlocuteurs apportent leur part de plaintes et d’énergie négative qui a déjà rempli l’espace autour d’eux tel qu’il est.

C’est cette énergie dont se nourrissent les êtres astraux moyens qui, à leur tour, « fournissent » aux humains de nouveaux sujets de discussion qui engendrent le mécontentement à répétition.

C’est ainsi que se crée le cercle vicieux de l’interaction entre les humains et les êtres astraux, ces derniers étant « spécialisés » dans l’énergie du mécontentement, les plaintes, les critiques, les ragots, les reproches, l’anxiété et la méfiance envers le monde.

Ainsi, plus on vit longtemps dans ce type d’énergie, plus on est absorbé par le monde de la peur et du désespoir qui règnent.

 

Dès que l’on s’y installe, les êtres inférieurs de l’astral enlèvent leur manteau, ce qui les conduit à la dépression, à l’alcoolisme ou à la toxicomanie avec tout ce que cela implique.

Et dans mes prochains messages, je vais vous dire comment rompre avec des schémas de comportement si typiques de votre société et garder votre espace énergétique libre.

Père-Absolut, qui vous aime sans mesure, vous a parlé.

Père-Absolu, canalisé par Marta

Voir tous les Messages de la série : Le Monde de l’Astral

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne Annuelle de Financement 2020

Cliquez pour plus de Détails

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don