Nous vous offrons le cadeau de vous-même. Lorsque nous communiquons avec vous et à travers vous, nous vous amenons à prendre conscience de la beauté, de la force, de la grâce, de l’amour, du pouvoir, de la vérité, de l’innocence, de l’éternité et de la vérité de vous-mêmes. On ne se parle pas vraiment. Vous entrez en communion avec nous. Vous sentez la lumière que nous sommes, la lumière que nous partageons. Vous recevez ce qui est approprié pour partager cette lumière avec les autres. Ces autres sont vos sauveurs.

Lorsque vous partagez la lumière que nous partageons avec vous (et c’est vrai pour tout le monde), elle se reflète à vous, d’esprit à esprit. Il y a une résonance, et quand cette résonance est partagée, elle prend le dessus. Ce qui est vrai efface ce qui est faux.

Aussi, quand cette lumière vient, s’il y a de la résistance à elle, c’est aussi ressenti comme une vague qui se déplace dans les esprits. Si vous êtes toujours attaché à la perception de séparation d’une manière ou d’une autre, cette vague vous semblera être une perturbation, mais c’est un appel à la guérison. C’est une mise en évidence de la structure égoïque qui reste, que vous utilisez encore comme une fondation, et c’est un rappel que la guérison est toujours disponible en ce moment. Quoi que révèlent ces ondes de perturbation que vous partagez d’esprit à esprit, le moment optimal pour les libérer est maintenant.

C’est toujours un service, peu importe comment il se manifeste. C’est vrai de toutes vos interactions avec tous vos semblables. C’est pourquoi ils sont toujours vos sauveurs. Soit ils reflètent la joie que vous êtes de retour vers vous, éliminant les fausses conceptions de soi, soit ils révèlent la distorsion à laquelle vous vous accrochez, vous rappelant de nous libérer de cette distorsion dès maintenant.

Quand vous venez dans le calme, la douceur de ce que nous sommes, vous partagez ce don, toujours et automatiquement. Si vous vous délectez de quoi que ce soit, vous partagez ce plaisir avec tout le monde. Vous servez tout en restant dans un état de délice. Vous servez tout en réalisant exactement où vous êtes dérangé et en acceptant la guérison qui est toujours là pour vous. Quand vous semblez coincé dans un endroit perturbé, vous servez même tout alors. L’un de vos frères et sœurs divins sentira que l’enlisement, lui aussi, trouve le chemin de la guérison qui est toujours présent, et agira comme la soupape de détente pour le collectif. Comme celui-là s’allume avec la guérison, cette guérison est partagée immédiatement, d’esprit à esprit.

Il se peut que vous receviez des messages vous invitant à partager l’amour que vous êtes d’une manière qui semble extérieure, et nous parlons ici d’expression créative ou même de simple convivialité et d’aide. C’est une façon de faire résonner la joie, une belle façon de demeurer dans ce que vous êtes pendant que vous vivez encore du temps, pendant que vous ressentez encore le besoin de soutenir et de vous souvenir. Vous recevez et suivez ces messages pour partager la joie que vous êtes, et c’est un très beau cadeau, tant pour celui qui exprime que pour ceux qui reçoivent cette expression.

Mais nous voulons vraiment attirer votre attention sur le fait que tout est aussi partagé immédiatement, d’esprit à esprit. C’est une force très puissante dont vous et vos camarades semblez largement inconscients… Nous disons « semble l’être » parce que vos rôles peuvent changer très rapidement. Si nous disons que vous n’êtes certainement pas conscient de quelque chose comme votre connexion d’esprit à esprit, nous vous donnons un obstacle pour en avoir apparemment conscience. Il n’y a pas d’obstacle, cependant, et nous ne voulons pas vous donner l’impression qu’il y en a un. Il n’y a pas d’ascension ou de lutte ardue à mener. Nous vous invitons simplement à prendre conscience de ce que nous sommes, de ce que vous êtes, de ce que vous avez toujours partagé avec tous les autres.

Lorsque vous recevez et partagez des cadeaux d’esprit à esprit, vous les partagez aussi dans le monde à travers les rôles que vous jouez. En partageant la conscience de qui tout le monde est, vous la recevez plus pleinement en vous-même. La résonance devient plus forte. Au fur et à mesure que la résonance se renforce, elle prend le dessus. Ce que vous êtes réellement prend le dessus. Ce que vous n’avez jamais été s’envole dans les égouts. Comme vous recevez le don de la conscience de soi plus pleinement, vous pouvez voir très clairement qui sont tous les autres, et qui ils n’ont jamais été. Cela devient très évident pour vous. Quand vous les regardez à la lumière de leur être, qu’ils n’ont jamais été tourbillonné dans le drain, et ils sentent le soulagement et l’aisance de celui-ci.

En recevant pleinement le don de la vérité de ce que vous êtes, vous partagez ce don avec tous. On ne peut s’empêcher de le partager parce que tous les esprits sont connectés. Ce que vous voyez et vivez change parce que vous avez cessé de projeter une superposition de perception de séparation sur ce qui a toujours été là pour vous, la paix et l’harmonie. Vous commencez à vivre dans ce monde de paix et d’harmonie parce qu’il ne vous vient même pas à l’esprit de projeter une superposition de conflit et de lutte sur elle.

 

Quand nous vous regardons tous, quel que soit le rôle que vous jouez actuellement dans ce drame de guérison, nous voyons le magnifique spectacle de lumière de votre interaction de guérison. Nous ne nous intéressons pas tant à la table et à la chaise – dans les concepts individuels de séparation – mais nous sommes heureux de reprendre les concepts que vous nous donnez (et merci de les partager) pour les utiliser en votre nom. Ainsi, vous nous donnez une distorsion, et nous vous rendons les composantes de ce que vous aviez l’habitude de voir tout comme séparé et en conflit d’une manière qui partage notre résonance, celle de la lumière et l’amour que nous sommes et avons toujours été.

Merci de votre accueil aujourd’hui. Merci de partager d’esprit à esprit, un partage qui n’a pas besoin d’être remercié parce qu’il est automatique, mais c’est quand même notre joie de le remercier parce que nous sommes la gratitude elle-même, et vous aussi. Nous demeurons dans la célébration éternelle, et nous vous appelons à cette célébration, non pas parce que vous êtes enfin devenus dignes, mais parce que vous êtes enfin prêts à remarquer que vous et tous les autres avez toujours été si dignes et si aimés.

Si vous désirez une pratique, voir Pratique 27 – Il y a beaucoup de chemins vers la célébration éternelle.

Photo par Pixabay de Pexels

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email