Le travail d’aujourd’hui est seulement de remarquer ce que vous pensez voir quand vous regardez l’être guérisseur. L’être guérisseur a semblé causer votre douleur, mais celui-ci offre en fait une opportunité de guérison.

Quand je regarde [Nom], je vois ______________________________.

Si vous voyez des choses aimantes quand vous regardez l’être guérisseur, merveilleux ! Mais soyez tout à fait honnête. Croyez-vous vraiment que l’être guérisseur possède certaines qualités dont elle se passerait mieux ? Trouvez-en au moins un que vous sentez honnête pour vous. L’un représente tout le reste, et c’est suffisant.

Je vois de la colère.
Je vois une incapacité à écouter.
Je vois quelqu’un qui est inconscient.
Je vois de la méchanceté.
Je vois quelqu’un qui est fermé.
Je vois de l’agressivité.

Ce sont toutes des formes différentes de votre résistance à l’amour, qui vous sont reflétées. Peu importe celui que vous choisissez, tant qu’il vous semble honnête.

Maintenant, il est temps de voir comment fonctionne la pensée. Cela devient une habitude. Si vous avez accepté les pensées affectueuses comme les vôtres, elles deviennent habituelles, et vous en entendez davantage. Si vous avez accepté les pensées troublées comme les vôtres, elles deviennent habituelles, et vous en entendez davantage.

Remarquez ceci. Vous entendez les pensées, puis vous les acceptez. C’est toujours vous qui décidez de croire la pensée ou de la rendre à l’expéditeur. C’est votre liberté et votre pouvoir. Une fois que vous avez accepté les pensées, votre monde reflète ces pensées vers vous. Les personnages de votre monde confirment les pensées que vous avez acceptées. Les pensées d’amour viennent à vous de la Source avec laquelle vous ne faites qu’un. Les pensées malveillantes utilisent le pouvoir que vous êtes pour déformer les pensées du Ciel en une illusion que vous croyez. Croire en une illusion fait toujours mal.

Sachant cela, reconnaissez qu’une habitude existe déjà ou se forme. Par exemple, si lorsque vous regardez Ellen, vous voyez de la colère, demandez-vous si cette habitude existe déjà, ou si elle est en train de se former.

Quand je regarde [Nom], je vois ___________________________. Cette habitude est établie/formative.

Quand vous pensez à l’être qui guérit aujourd’hui, souvenez-vous de ceci :
[Nom], vous m’aidez à voir comment les pensées deviennent croyances et expériences. Merci pour votre rôle dans ma guérison.

Terminez par cette reconnaissance :
[Nom] est un être de guérison qui joue un rôle important dans mon acceptation du bonheur qui est toujours là pour moi. Je suis prêt à laisser mes perceptions changer. Mon travail est entier, parfait et complet.

Photo de Håkon Helberg sur Unsplash

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email