Aujourd’hui, l’accent est mis sur la façon dont l’orientation devient plus forte et plus évidente lorsque nous laissons la voix de l’ego s’estomper. Regarder nos perceptions des autres est un moyen très efficace de permettre à la voix de l’ego de s’estomper.

Jour 9 – Acceptation de la guérison pour entendre les conseils d’un guide

Vous méritez pleinement la facilité. Comme tous les autres.

Si vous prenez le temps de remarquer comment les relations sont structurées, vous pouvez voir beaucoup d’attentes les unes envers les autres. Examinez les idées d’obligation, d’effort, de respect des normes. Vous n’avez besoin d’aucune de ces idées pour vous épanouir dans votre relation, mais vous pensez que vous en avez besoin parce que vous vous attachez d’abord à la peur. La peur vous dit que vous avez besoin des choses des autres, et vous y croyez. Votre pouvoir est votre pouvoir de croyance.

Chaque fois qu’une personne qui semble être une autre ne répond pas à vos attentes, cela signifie pour vous que vous avez des attentes injustes envers vous-même. L’interaction vous montre que vous êtes en train de répondre à vos attentes.

Ça ressemble à ça : S’ils pouvaient être assez bons, vous pourriez être heureux. La vérité, cependant, c’est qu’ils sont assez bons, à l’heure actuelle. Êtes-vous prêt à les voir de cette façon ? La seule raison pour laquelle vous estimez qu’ils ne sont pas assez bons, c’est que vous ne vous estimez pas assez bons. Si vous avez du mal à le croire, fouillez dans vos pensées pendant 24 heures. Remarquez quand vous pensez que vous n’êtes pas assez bon. C’est parce que ces pensées vous tourmentent que vous cherchez un soulagement en voyant et en expérimentant « pas assez bien » en dehors de ce que vous percevez comme étant vous-même.

Vous exigez que les autres se manifestent dans votre vie dans des rôles de « pas assez bien » uniquement parce que vous vous voyez de cette façon, et c’est douloureux de vous voir de cette façon. Projeter un monde dans lequel le « pas assez bon » semble être présent dans l’autre, et non dans vous-même, est une tentative d’échapper à cette douleur.

C’est pourquoi le seul qui a besoin de pardon, c’est vous – parce que vous voyez tous les autres comme imparfaits seulement pour vous cacher de ce que vous pensez de vous-même.

Nous vous invitons à prendre le raccourci chaque fois que vous interagissez avec quelqu’un d’autre et que vous percevez un défaut. Sachez profondément qu’en ce moment, c’est l’occasion d’accepter la guérison, et que c’est vraiment de vous qu’il s’agit, peu importe à quel point cela ressemble à l’autre. La douleur que vous ressentez est toujours parce que vous croyez qu’un ego de mensonge vous envoie sur « pas assez bon ». L’ego est la source de toute douleur, tant physique qu’émotionnelle. La douleur est toujours une alerte utile pour vous faire savoir que vous croyez à un mensonge.

Plus vous en venez à considérer la douleur comme une alerte utile, plus vous êtes prêt à explorer ce en quoi vous croyez. Plus vous êtes disposé à explorer ce que vous croyez, moins vous avez besoin d’alertes. Lorsque vous vous engagez à interpréter la douleur comme le signal qu’il est temps de laisser l’ego se dissoudre, vous constaterez peut-être d’abord que vous ressentez plus de douleur. C’est parce que vous avez rapidement détourné l’attention de la douleur en portant un jugement sur les conditions et les personnages de ce drame de guérison. Si vous êtes prêt à ressentir la douleur à laquelle vous avez été distrait par la projection, sachez que vous avez une aide illimitée pour faire face à la douleur et lui permettre de se dissoudre. La douleur est temporaire, et votre volonté de la ressentir sans fuir est votre liberté.

 

Sachant cela, jetez un coup d’œil au drame de guérison que vous projetez. Dans ce drame, localisez l’endroit où vous avez une attente d’un personnage.

Exemple :
Je m’attends à ce que les enfants fassent preuve d’un niveau raisonnable de politesse.

Vous avez donc identifié le ou les personnages du drame de guérison avec lesquels vous allez travailler en pensée. Remerciez le(s) être(s) de guérison :
[Nom(s)], merci d’avoir travaillé avec moi en pensée aujourd’hui.

Que se passe-t-il lorsque les enfants ne font pas preuve d’un niveau de politesse raisonnable ? Que se passe-t-il lorsque les personnages du drame de guérison ne semblent pas répondre à vos attentes ?

Explorez ceci.

Comment vous sentez-vous ?

Comment agissez-vous envers les êtres guérisseurs ?

Que croyez-vous de vous-même ou de votre vie ?

Maintenant, revenons à la perception originale. Dans cet exemple, les enfants n’ont pas fait preuve d’un niveau de politesse raisonnable. Énoncez vos attentes et comment il semble que quelqu’un d’autre ne les a pas satisfaites.

Je m’attendais à _____________________________. Il semble que [Nom] n’a pas _____________________________.

Dans l’exemple, l’ego offrait la croyance que les enfants n’avaient pas fait preuve d’un niveau raisonnable de politesse. Vous ressentez de la douleur chaque fois que vous acceptez un mensonge que l’ego vous envoie. Trouvez un énoncé de jugement sur l’être de guérison qui semblait ou semble toujours vrai, basé sur l’attente qui n’a pas été satisfaite.

[Nom] est _____________________________.

La tentation, une fois que vous croyez au mensonge, est de blâmer ceux qui semblent autres. Dans le cas de cet exemple, il semble que ce soit les enfants. L’ego vous maintient dans la perception de séparation et envoie des pensées pour maintenir ce mode de perception en marche. Vous devez croire les pensées pour maintenir la perception de séparation en marche, cependant.

Vous pouvez utiliser le pouvoir que vous avez pour remettre en question les mensonges de l’ego. Disons que vous avez jugé un être guérisseur comme étant méchant. Vous avez juste besoin d’un interrupteur doux pour voir la vérité. L’ego est méchant. L’ego est ce qui favorise la perception entière de la méchanceté. Si vous voyez de la méchanceté chez les autres, c’est une garantie à 100% que d’une certaine façon vous croyez que vous êtes méchant, et vous fuyez cette perception en la voyant chez les autres.

Pour accepter la guérison qui vous est offerte, vous devez abandonner le rôle de victime, mais c’est bien. Le rôle de victime n’est que quelque chose que l’ego vous a offert, et ce n’était qu’un autre mensonge.

Pour en revenir à l’exemple de la méchanceté, si vous vous trouvez à vous comparer à un autre et à vous trouver gentil à côté de leur méchanceté, c’est une garantie à 100% que vous croyez que vous êtes méchant d’une certaine façon. Si vous n’y croyez pas, alors soyez simplement conscient de chaque pensée qui vous traverse l’esprit pendant 24 heures. Remarquez-vous des pensées sur votre propre méchanceté ? Ce sont aussi des mensonges d’ego, mais vous essayez d’y échapper en acceptant d’autres mensonges sur la méchanceté des autres.

La pensée passe en premier. Les pensées sont crues. Puis l’expérience vient « prouver » la vérité des pensées égoïstes.

 

Une fois que vous voyez comment vous êtes, le pouvoir qui maintient la perception de séparation en marche, vous voyez la clé de votre liberté. La voix de l’ego est la voix de l’instabilité. L’expérience de ce monde exige l’instabilité comme fondement. Quand vous choisissez d’écouter la voix de l’ego, vous choisissez l’expérience de l’instabilité.

Il existe cependant une autre alternative. Il y a deux ensembles de pensées que vous pouvez entendre. Vous pouvez apprendre à faire la distinction entre les pensées douloureuses et les pensées aimantes. Vous pouvez apprendre à inviter la voix aimante à prendre le relais de la voix de la douleur. Comment rendre la voix d’amour plus forte et plus évidente ?

Tout d’abord, vous saisissez toutes les occasions de guérison qui se présentent à vous. Remerciez l’être de guérison qui a fait équipe avec vous pour vous aider à voir cela :

[Nom], merci de m’aider à voir que ____________________________ (qualité comme la méchanceté ou la cruauté) vient de l’ego et non de vous. Merci de m’aider à voir que ________________ vient de l’ego et non de moi. Je sais que mon esprit communique amoureusement avec le vôtre en ce moment, et cela m’aidera dans nos interactions futures.

Concentrez-vous sur l’autre voix. Il y a une voix aimante qui est toujours disponible pour vous guider avec amour à travers ce que vous vivez maintenant. C’est la voix de votre Vrai Soi. La voix de votre Vrai Soi vous dira exactement quoi dire, où aller et quoi faire. Vous avez l’habitude de vous tourner vers l’ego comme guide. On vous dit toujours quoi dire, quoi faire et où aller. La question est de savoir ce que vous utilisez comme guide ou qui vous utilisez comme guide.

L’ego est un quoi. C’est quelque chose que vous avez utilisé comme guide pour maintenir la perception de séparation. Il bloque la voix de votre Vrai Soi, et il vous suggère une série de pensées sur qui vous êtes en tant que personne séparée. Cet ensemble de pensées, considéré comme une unité distincte de la structure de la personnalité, est le moi petit et vulnérable avec lequel vous avez l’habitude de vous identifier. Vous pensez que l’image que l’ego a de vous, c’est vous.

Plus vous reconnaissez la voix de l’ego et plus vous reconnaissez la douleur émotionnelle et physique comme un indicateur que vous croyez les mensonges de l’ego, plus la voix de l’ego semble silencieuse. Lorsque vous baissez le volume sur l’ego, le volume sur le guidage venant de votre Vrai Soi est augmenté. Au fur et à mesure que vous suivez les conseils de votre Vrai Soi, la voix de l’ego diminue encore plus. Le temps viendra où vous ne verrez aucune valeur dans la voix de l’ego, et c’est alors que vous cesserez de l’entendre.

Pendant votre guérison, il y aura des moments de douleur intense, car vous permettrez à ce que vous avez ignoré d’être révélé. Il y aura des moments où vous vous tournerez temporairement vers l’ego comme guide parce que vous laissez le doute ou l’incertitude prendre le dessus, mais ces moments seront si douloureux que vous cesserez de chercher des réponses à l’ego. Vous apprendrez à quel point c’est vraiment douloureux en vous permettant de ressentir cette douleur. Vous saurez que la dépendance à l’ego est le seul moyen d’éprouver de la douleur, alors vous arrêterez.

Rappelez-vous que nous sommes toujours ici, et que nous éclairons toujours le chemin vers les pensées d’amour qui vous guideront.

Souvenons-nous donc à quel point tous les êtres guérisseurs méritent notre gratitude parce qu’ils vous montrent très clairement comment vous cherchez l’ego pour les définir.

 

Merci, [Nom], de m’avoir montré comment fonctionne l’ego dans ma vie. Je suis prêt à vous voir briller sous le masque que je vous ai projeté. Alors que je suis prêt à laisser tomber votre masque, je suis prêt à laisser tomber le mien.

Quand vous demandez à vos pensées aimantes de vous dire qui sont les gens, vous verrez comment ils brillent toujours sous les masques que vous projetez sur eux. Si vous êtes prêt à voir les autres briller, vous êtes prêt à vous voir briller parmi eux comme leur égal. Puis les masques tombent parce qu’ils n’ont plus de valeur.

Reconnaissez la puissance du travail mental que vous avez accompli aujourd’hui, et vous reconnaissez la puissance qui appartient toujours à tous :
Mon travail est parfait, entier et complet aujourd’hui.

Les Anges, canalisé par Julie

Photo par Han Lahandoe sur Unsplash

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email