L’enfant : Père, je me suis toujours demandé ce que cela faisait d’être à deux endroits (ou plus) en même temps.

Le soleil : Et qu’avez-vous trouvé mon enfant ?

L’enfant : Au début, je me suis toujours demandé quelle technique je devrais essayer et laquelle serait la plus appropriée pour me préparer. J’ai essayé, jour et nuit sans faute, certaines étaient vraiment compliquées mais j’ai appris tout ce que je pouvais, tout ce qu’il y avait de disponible écrit et enseigné par des hommes. Mais rien ne s’est passé et pourtant, je n’ai pas abandonné.

J’ai essayé encore, j’étais très consciencieux mais à la fin rien n’a aidé, j’étais juste très fatigué. Et puis j’ai arrêté. J’ai cessé de me poser des questions et j’ai cessé d’attendre et même de vouloir jusqu’à ce que j’oublie la question que j’avais posée la première fois.

 

Et un jour, c’est arrivé tout seul. Tout comme l’herbe qui pousse. C’était à la fois un sentiment et une connaissance. C’était la chose la plus naturelle de tout l’univers, la plus familière. Le temps s’est arrêté et une partie de moi a voulu rentrer chez elle.

Le soleil : Il est possible de se sentir à plusieurs endroits en même temps. Cette connaissance ne vous affectera pas, ni votre travail, tant que vous ne voudrez pas contrôler les endroits dont vous avez conscience. Si vous essayez de le contrôler, vous créerez des obstacles inutiles à votre progression et vous oublierez que vous devez absolument aimer votre vie et le moment présent tel qu’il est maintenant.

Cela semble être la chose la plus naturelle de l’univers parce que cela fait partie de votre essence, de votre totalité. Et pourtant, c’est la chose la plus limitante que vous puissiez ressentir dans votre corps. Mais l’amour arrive et vous oubliez les limites… Ce monde matériel dans lequel vous vivez, avec toutes ces choses qui se passent autour de vous, dont certaines ne peuvent même pas être évoquées ou comprises, ce monde terrible qui est le vôtre, il est spécial pour vous. Ce monde désacralisé dans lequel vous vous réveillez chaque jour et auquel vous aimeriez échapper, il est en fait très important pour vous. Vous aimez ce monde parce qu’il est aussi votre création. Et vous ne voulez pas qu’il soit détruit.

L’enfant : Pourquoi cette prise de conscience maintenant ?

Le soleil : Simplement – il est temps. Plus vous serez unifié, plus vous percevrez votre multidimensionnalité et le voile sera plus mince.

L’enfant : Cela se passe toujours si doucement, et bien que ce soit inattendu, je le reconnais immédiatement et je ris !

Le soleil : Cela se passera toujours ainsi. Lorsque vous renoncez à toute nécessité de contrôler ou de prévoir l’événement. Au fur et à mesure que vos efforts pour travailler sur vous-même grandiront, vous ne ressentirez plus le besoin d’extraordinaire et vous ne le chercherez plus.

Votre propre passion de travailler pour la vérité et l’amour crée l’événement. Votre amour amincit le voile, il n’y a pas de technique extérieure à vous qui soit capable de le faire. Riez toujours, laissez-vous emporter par votre vie et ne regardez jamais le rivage que vous avez laissé derrière vous.

Canalisé par Mia Pal

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Suivez-nous...