Considérez vos perceptions comme des cadrans. Lorsque vous laissez la pensée égoïste ajuster les niveaux des cadrans de telle ou telle façon, vous vous sentez mal. Vous ne vous sentez pas mal parce que vous avez fait quelque chose de mal. Vous ne vous sentez pas mal parce que quelqu’un d’autre a fait quelque chose de mal. Vous ne vous sentez pas mal à cause des conditions. Tout cela n’est que fiction. Vous vous sentez mal parce que vous avez permis à votre ego d’ajuster les cadrans de la perception, en mettant en évidence un monde de peur. Se sentir mal est une alarme très utile.

Lorsque vous vous sentez joyeux et paisible, vous permettez à ce qui est d’ajuster les cadrans. Tant que vous semblez être ici, vous pouvez donner le contrôle des cadrans à ce que vous êtes vraiment, et non à une fiction de ce que vous êtes en opposition aux autres. Donnez le contrôle des cadrans de perception à ce que vous avez toujours été avec tous les autres.

 

Pensez à donner le contrôle de ces perceptions à l’Esprit. L’esprit est bon sans opposition. L’esprit peut redresser tous les torts. L’esprit vous aide tous à vous réveiller. L’esprit vous ramène à la pleine conscience de la vie éternelle. Une personnalité ne vous ramène qu’à travers l’illusion à une répétition de l’expérience de la mort. Regardez toutes les personnalités – la vôtre et celle des autres – et faites confiance à l’Esprit qui a toujours été vivant en dessous d’elles.

Après tout, vous êtes l’Esprit. Tout le monde est Esprit. Cela signifie que tout le monde va bien, parfaitement bien. Lorsque vous regardez le monde et que vous semblez voir ceux qui ne vont pas bien, souvenez-vous qu’en tant qu’Esprit, ils ont toujours été parfaitement bien. Il n’y a aucune raison de se sentir coupable. Alors que vous traversez des expériences illusoires en croyant que ce que vous êtes ne va pas, souvenez-vous de votre véritable identité en tant qu’Esprit – celle qui ne pourrait jamais avoir de défaut, celle qui ne pourrait jamais souffrir. Portez votre attention, que vous pouvez contrôler, sur ce qui est réel.

L’idée que vous, en tant que personnalité, contrôlez quoi que ce soit dans le monde est une fiction. Aujourd’hui, saisissez l’occasion de remarquer les endroits où vous pensez contrôler quelque chose dans le monde. C’est la fiction dans laquelle vous vous êtes engagé. C’est de là que vient tout le sentiment d’avoir fait quelque chose de mal et de culpabilité. Voyez à travers l’illusion des actes du monde. En vérité, il ne s’est jamais rien passé ici – seulement des rêves fébriles.

La seule chose que vous pouvez contrôler est votre pensée, il est donc logique d’y consacrer toute votre attention. Trouvez votre volonté de vous voir retirer les pensées de faire et les pensées de contrôler des aspects d’un monde. Lorsque vous permettez que de fausses pensées vous soient enlevées, la vraie pensée peut surgir à sa place, et cette vraie pensée guidera chaque moment de votre expérience dans l’illusion de la physicalité.

Nous venons avec une torche pour vous montrer la lumière partout. C’est à vous de permettre à cette lumière d’affecter votre expérience. Nous savons que vous voulez être heureux, et nous savons que vous permettrez à la lumière de briller à travers l’obscurité.

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne Annuelle de Financement 2020

Cliquez pour plus de Détails

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don