Chères belles âmes, hommes et femmes,

C’est une joie pour moi d’être ici. Lors de l’une de mes vies terrestres, mon nom était Marie. Je suis à présent ici avec vous en esprit, de cœur à cœur. Voyez en moi une égale, une amie, une sœur. Je ressens beaucoup de joie et d’enthousiasme à être parmi vous car je vous vois briller. Vous êtes ouverts à l’amour, à cette abondance qui est en partie le fruit de votre création. Quand des gens se réunissent pour partager leurs ressentis profonds, leur peine, leurs aspirations, cela crée une ambiance d’acceptation et de connexion, jointe à de la simplicité et de la franchise, ce qui suscite le meilleur en chacun. Célébrons cela ensemble !

Revenez à votre cœur, à votre essence, et sentez à quel point vous y êtes détendus et heureux. Les choses sont bien plus simples que vous ne le pensez. Vous considérez souvent la croissance spirituelle comme quelque chose de compliqué, difficile, lent, progressif, comme si vous étiez en train de passer un diplôme universitaire où vous devez donner le meilleur de vous-même, travailler dur et accumuler des connaissances et des compétences. Mais la vérité est très simple : dans votre cœur, vous savez déjà tout, vous êtes déjà là, votre destination est déjà présente et vibrante en vous. Sentez la lumière vive dans votre corps, présente sans jugement sur le bien ou le mal, sur ce que vous pouvez ou ne pouvez pas être. Elle est tranquillement présente en chacune des cellules de votre corps, dans l’attente que vous la voyez et que vous vous reliez à elle.

Quand vous voulez recouvrer votre essence, le fait d’œuvrer avec un animal intérieur, une sorte de totem, est très bénéfique, car l’animal est libre, instinctif, intuitif. C’est dans votre cœur que réside la vérité, et non dans le mental ou dans les idées qui vous sont transmises par les traditions culturelles. Sentez la lumière vive qui danse en vous et autour de vous, laissez aller vos soucis et jouissons de l’instant présent ! Il y a quelque chose de bien plus vaste qui vous soutient. Il n’est pas nécessaire que vous le connaissiez ni le compreniez avec votre personnalité humaine. Sentez ce grand flot de lumière vive qui circule dans la nature et en vous, car vous faites partie de la nature.

Aujourd’hui, nous allons parler de la puissance masculine et féminine. L’intention de ces deux énergies est d’éxécuter ensemble une danse de bonheur, de joie, de plaisir, voire d’extase. Mais ce qui est arrivé au cours de l’histoire humaine, c’est que ces deux énergies sont devenues tellement étrangères l’une pour l’autre que les hommes et les femmes trouvent difficile d’établir une passerelle entre eux. Parfois, ils vivent chacun sur leur île et cela les meurtrit.

La vie est faite pour être célébrée dans l’acceptation et la spontanéité. Imaginez que je vous emmène au commencement de la création. En réalité, il n’y a jamais eu de commencement, mais pour faciliter la compréhension, je vais parler d’un commencement. Imaginez donc que l’essence de Dieu, de la création, est un noyau de feu concentré, plein de potentiel, mais sans signes distinctifs ni différenciations, seulement l’Un. Sentez la puissance concentrée de ce noyau de feu. Sentez ce profond silence spacieux qui enveloppe tout et qui a en même temps une urgence pressante de s’ouvrir, telle une fleur au printemps. Dans le cœur de Dieu, il y a une soif de création, un désir d’expérience, de variété, de diversité, de richesse de possibilités de création.

C’est ainsi que de cette force nucléaire, de ce feu de création vivante, qu’une différenciation a émergé donnant naissance aux courants d’énergie mâle et femelle, nés de l’Un : les deux visages de Dieu. Imaginez symboliquement comment le premier homme et la première femme se sont éveillés de cette Source d’Unité. Chacun revêt une forme de corps différente. Encore peu familier du monde des formes, l’Un s’investit dans le masculin et le féminin.

Imaginez leur surprise et leur émerveillement en se voyant mutuellement, quand l’homme et la femme se regardent pour la première fois. D’un côté, il y a la reconnaissance de leur similitude, de leur enracinement dans la même Source : la vie qui veut découvrir, célébrer, expérimenter. Mais il y a aussi l’altérité, la différence et l’attirance entre deux pôles opposés. Il y a l’émerveillement et le désir de se connaître.

Quand tout est Un, dans un état d’unité, il existe peu d’occasions de découverte, d’exploration, d’investigation, d’apprentissage. Tout cela ne vient que dans le deux, la dualité. L’intention originelle de la dualité est la joie, l’abondance, la découverte et la jouissance mutuelle. L’intention et la valeur de la relation homme-femme est de faire l’expérience en chacun d’une part de secret et de mystère, et de continuer à rechercher cela d’une manière joyeuse et heureuse. Retrouvez cette signification à nouveau.

En tant qu’âme, vous venez directement de l’Un, vous êtes un émissaire direct, une étincelle divine, du feu originel. Vous êtes plein de sagesse et conscient de l’arche d’alliance que vous n’avez jamais perdue en réalité. Seul, votre mental le pense. Depuis cette profonde Source de l’Un que vous êtes, vous avez choisi un corps masculin ou féminin, pour les expériences qu’il vous procure. Par conséquent, vous n’êtes pas le masculin ou le féminin, mais vous avez fait le choix de faire vôtre cette expérience et de revêtir un corps mâle ou femelle.

À présent, regardez votre corps, votre sexe d’homme ou de femme. Regardez-le de manière neutre, émerveillée, c’est ce que vous êtes, mais aussi ce que vous n’êtes pas. Vous êtes plus que cela, vous êtes illimité dans votre être. Quand vous regardez votre féminité ou votre masculinité ainsi, vous prenez du recul et vous revenez à votre demeure de base, à l’énergie de votre âme qui a choisi d’être homme ou femme. Et je vous demande d’imaginer votre énergie féminine sous la forme d’une fillette. Vous, qui êtes une vieille âme qui a tant voyagé dans l’univers, voyez cette fillette, votre énergie féminine, et vous lui donnez la main. Puis vous regardez votre énergie masculine et vous la voyez sous la forme d’un garçonnet et vous lui donnez la main, à lui aussi. Vous les aimez tous les deux et tenez la main.

Prenez le temps de laisser cette image pénétrer en vous. Honorez ces deux aspects de vous-même. Percevez le caractère éternel de votre âme tout en respectant ces formes, en étant homme ou femme, fille et garçon. Vérifiez avec lequel vous avez un accès plus facile, celui ou celle avec qui vous vous connectez sans difficulté. Observez qui va bien. Les enfants sont-ils heureux, comblés ? Ou bien l’un d’eux se sent-il seul, négligé ? Regardez leurs habits, s’ils peuvent bouger librement et spontanément.

 

Regardez-les de près, en commençant par la fille. Regardez-la dans les yeux. Si cela vous est difficile, fabriquez-en une, visualisez une jeune fille espiègle, belle ou forte, selon votre fantaisie. Que cela reste léger et ludique. Quelle fille voudriez-vous emmener avec vous ? Demandez-lui : « Que puis-je t’offrir pour que tu sois complète ? » Et la fille vous le montre par un mot ou un geste. Puis faites la même chose avec le garçonnet et si vous ne le voyez pas apparaître, laissez libre cours à votre imagination pour en créer un. Regardez cet enfant avec les yeux d’une mère sage, accueillez-le, car il est beau, tel qu’il est. Puis demandez à cet enfant qui représente votre énergie masculine : « Est-ce que tu es bien chez moi ? Tu te sens bienvenu ? Que puis-je t’offrir ? Qu’as-tu besoin de recevoir pour être complet ? »

Et tenez fermement les mains des deux enfants. Ressentez que vous êtes le maître, un gentil maître, quoique puissant, qui a la capacité d’étreindre les deux éléments en lui. Traitez les enfants avec déférence et respect et enfin, voyez comment ils se relient l’un à l’autre. Demandez-leur de se donner la main. Est-ce qu’ils peuvent se voir et communiquer ? Aiment-ils être ensemble ? Ou bien y a-t-il une certaine distance ou de la méfiance entre eux ?

Dans tout ce que je vous demande de faire, je vous invite à avoir une approche ludique et détendue. Ce n’est pas un exercice mental. C’est là pour vous aider à vous connecter avec des parts de vous qui vous appartiennent et qui vous mènent à votre essence. Par le passé, l’énergie masculine s’est rétrécie et elle est devenue unilatérale dans vos sociétés. C’était une énergie de décision et de structuration hostile à l’énergie féminine fluide. Il y a eu une séparation artificielle entre les deux énergies. L’énergie masculine est devenue étrangère à sa source originelle. Elle s’est dissociée de l’âme, de l’Un.

C’est comme si le masculin s’était desséché, comme s’il n’était plus nourri par une source vive de lumière. Vous tous, aussi bien les hommes que les femmes, portez cet héritage. Aujourd’hui, en ce jour de transformation de l’énergie masculine, j’aimerais vous demander d’observer ce que ce passé a fait au petit garçon en vous, à votre enfant intérieur. L’attention est souvent focalisée sur l’énergie féminine et sur la façon dont elle a été victimisée, combien elle a souffert d’une énergie masculine agressive dominante. Mais je vous invite maintenant à regarder ce que cela a fait à votre petit garçon intérieur, à l’énergie masculine originelle sous sa forme pure et innocente. Ce qu’il s’est passé pour beaucoup de gens, hommes et femmes, c’est qu’ils ont intérieurement désavoué leur énergie masculine, car cette énergie a fini par être associée avec l’abus de pouvoir, la manipulation et la violence inauthentiques.

Ce qu’il se passe intérieurement, en particulier sur le chemin spirituel quand votre cœur s’ouvre et que vous vous intériorisez, c’est que votre énergie féminine s’accroît, vous devenez alors plus sensible pour percevoir d’autres énergies et aussi pour capter les humeurs et les émotions des autres. Et cette sensibilité n’a pas de limites. Cela fait que vous chancelez sur vos pieds à cause de cette connexion si facile avec les autres. Votre cœur s’ouvre, votre énergie féminine se développe, mais l’énergie masculine est encore indéterminée et reléguée dans un coin oublié. Elle n’est pas permise à cause de toutes les connotations négatives qui lui sont associées.

C’est également vrai pour les hommes sensibles qui ont peur de montrer leur force, de montrer leur vision des choses, leur passion, par peur d’être agressif et de retomber dans une vieille énergie masculine. Voyez cela maintenant, quelle résonance cela a-t-il en vous ? Est-ce que votre garçon intérieur a vraiment le droit de vous montrer sa force, son goût pour l’aventure, sa vision du monde ? L’énergie masculine originelle a quelque chose de très créatif, elle peut amener un changement, elle veut créer et construire, faire la différence. L’énergie masculine en vous est celle par qui vous osez vous distinguer dans un groupe, ou qui vous pousse à oser rompre une relation, à oser dire « Je » et tout ce que vous pouvez faire en vous connectant à votre âme, à votre cœur.

 

C’est ce que beaucoup d’entre vous ont à apprendre et à expérimenter à nouveau : la possibilité d’être grand et puissant tout en étant connecté à votre âme. Demandez à votre énergie masculine de rentrer chez vous grâce à l’animal totem que vous avez vu aujourd’hui, ou grâce au petit garçon intérieur, cet enfant venu vivre chez vous. À présent, demandez très clairement et explicitement à recevoir cette énergie en vous. Cette énergie masculine équilibrée et pure fait partie de votre essence. Elle donne à l’être unique que vous êtes le pouvoir de prendre racine. Personne n’est comme vous. Faites la différence ! C’est la raison pour laquelle vous êtes venus ici sur Terre. Ressentez votre puissance masculine de l’intérieur et comme elle est amicale envers votre force féminine. Votre puissance masculine respecte la féminine. Elle veut être avec elle, la servir, coopérer avec elle. Appropriez-vous votre force masculine ! Sentez-la circuler dans votre colonne vertébrale. Redressez-vous et sentez comme elle circule de haut en bas. Sentez la puissance de l’énergie masculine dans les bras et les jambes, les mains et les pieds. Percevez aussi comme cette énergie vous offre de l’espace en posant des limites autour de votre sensibilité.

Une ère nouvelle arrive sur Terre. On en voit déjà les prémices. Ce temps nouveau a besoin de vous, de gens qui ont un cœur vivant, relié à l’Un, et de là, sont capables de se servir des éléments masculins et féminins qui sont en eux : la faculté de connexion, la compréhension, la douceur, ainsi que le pouvoir de se tenir debout, de se distinguer, d’occuper l’espace, de discerner et d’oser dire « non ». Cette énergie masculine est absolument indispensable en connexion avec l’énergie féminine. Sentez-vous libre ! Laissez briller votre lumière ! Tel est le dessein de votre vie. Que la vie soit une danse ! Offrez à la dualité l’occasion d’être à nouveau une source de joie, de curiosité, de découverte et d’aventure. Vous pouvez accomplir cela dans votre vie en ressentant l’énergie originelle en vous.

Merci pour votre attention.

©Pamela Kribbe

Traduit de l’Anglais par Christelle Schœttel

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email