Pamela Kribbe canalise Marie Madeleine

Chers amis, chers hommes et femmes, je suis Marie Madeleine. Je suis une amie aux vues similaires qui n’est pas élevée au-dessus de vous, mais qui est intimement liée à vous par votre battement de cœur qui transcende les âges. C’est exactement ce que font les connexions d’âme : elles transcendent les siècles et les nombreuses vies que vous avez menées ici sur Terre. L’âme est d’une dimension différente de la personnalité terrestre avec laquelle vous devez composer dans la vie quotidienne.

Il est normal que vous soyez ancré dans votre personnalité terrestre qui est formée par tant d’influences extérieures. Par exemple, votre prédisposition génétique, avec sa forme actuelle, est essentiellement quelque chose que vous avez hérité de vos parents lorsque votre âme est venue sur Terre. Puis, dans votre petite enfance, vos parents vous ont aussi aidé à vous façonner par leur énergie, leurs opinions et leurs antécédents. Leurs réactions à votre égard, leur ouverture émotionnelle et le degré de leur présence, ou l’absence de celle-ci, ont fait de vous ce que vous êtes maintenant. Plus tard, d’autres influences vous ont affecté : votre famille, votre terre natale, la société dans laquelle vous avez grandi, votre éducation, vos pairs. Vous avez absorbé comme vos propres influences tant d’influences extérieures de l’atmosphère terrestre autour de vous qu’elles ont submergé ce que vous êtes naturellement.

Cependant, quand vous naissez sur Terre, vous commencez quelque chose d’entièrement nouveau. Même si votre âme a erré sur Terre de nombreuses fois et a acquis de nombreuses expériences, chaque naissance est un pas vers l’inconnu, une nouvelle branche sur l’arbre de votre âme. Ce qui est nouveau et inconnu, c’est ce qui rend un enfant si spécial ; vous pouvez le sentir même avec un nouveau-né. Les parents, et ceux qui observent l’enfant, sont remplis d’émerveillement profond, de révérence et de crainte pour le grand miracle qui se produit lorsqu’un nouvel enfant apparaît dans le monde : unique, une ardoise blanche. Oui, et aussi un être humain avec une histoire d’âme complète ; mais, en même temps, avec une ouverture totalement nouvelle à l’expérience, et c’est quelque chose que l’âme, en tant que parent céleste de l’enfant, a déjà décidé.

Admirez le courage de chaque nouveau-né, et celui de l’enfant que vous avez été, qui a fait le saut dans ce monde. Vous saviez que vous alliez vers l’inconnu et que vous seriez plongé dans des influences extérieures, qui n’étaient certainement pas toutes bénéfiques, mais vous l’avez fait. Dans le monde dans lequel vous avez vécu quand vous étiez enfant, et dans lequel vous vivez maintenant, il y a encore beaucoup de peur et de douleur du passé. Les gens ont des traumatismes émotionnels : les parents, les membres de la famille, les amis – tout le monde doit y faire face. La structure de votre société, bien que changeante, n’est toujours pas ouverte à l’amour, à la voix du cœur, à la voix de l’âme. Il y a encore beaucoup d’impuissance, d’anxiété et de mauvaise communication entre les gens, et tout cela vous a influencé pendant votre enfance.

Vous êtes ici pour apporter quelque chose de nouveau à la Terre et à l’humanité ; quelque chose d’unique et même de nouveau pour votre âme. Bien que votre âme possède une richesse de sagesse accumulée dans les vies passées, vous pouvez maintenant, avec ce que votre âme vous offre, faire l’expérience et donner quelque chose de spécial et de nouveau à la Terre qui, à son tour, enrichit votre âme. Car si votre âme savait et comprenait déjà tout, pourquoi commencerait-elle une nouvelle vie ? Valorisez votre propre courage et sachez que vous ajoutez quelque chose à votre âme.

Mais ce processus de donner quelque chose au monde, d’apporter une contribution unique, n’est certainement pas sans douleur. Pour entrer en contact avec l’expérience de votre âme, pour réaliser qui vous êtes vraiment et pour donner quelque chose de nouveau de vous-même à votre tour, vous devez d’abord vous débarrasser de tout ce qui ne vous ressemble pas. Vous devez vous débarrasser de ce que vous avez absorbé sans vous poser de questions de votre environnement. Et il est certain que les personnes sensibles – et beaucoup d’entre vous le sont – ont absorbé tellement de ces influences environnementales qu’elles ne peuvent souvent plus discerner ce qui les concerne et ce qui vient du monde extérieur : des parents et des autres. C’est donc une grande entreprise, une recherche en profondeur, que de tenter de rétablir la connexion avec son âme et d’avoir l’intention de vivre de cette source.

J’en viens maintenant au thème des relations. Chacun de vous aspire à la connexion, à la compréhension, à la chaleur. Vous voulez être vu par un autre pour ce que vous êtes, bien qu’au niveau le plus profond vous désiriez ardemment la connexion de l’âme. Vous savez que si votre âme entre en contact avec une autre âme, vous devenez plus vivant. Vous rayonnez alors de l’intérieur, vous devenez excité, vous êtes inspiré dans de nombreux domaines de la vie. La connexion d’âme à âme éveille quelque chose en vous ; c’est comme si vous rentriez à la maison. C’est ce qui est éveillé et encouragé lorsque vous vous connectez avec un autre.

 

Cependant, le problème des relations humaines réside dans le fait que tout le monde n’est pas pleinement connecté à son âme, et ce manque crée un vide en lui : une nostalgie, un désir, une soif de connexion. De ce vide, vous commencez à voir l’autre comme un être presque surhumain qui vient à votre secours, parce que quelqu’un vous comprend enfin pleinement. L’autre est considérée comme divine, la mère primitive ou le père primitif que vous n’avez jamais eu dans votre jeunesse, le dieu ou la déesse qui est resté hors de portée dans vos prières et vos médiations.

L’amour – l’amour romantique, l’amour sexuel, l’amour entre partenaires – se présente à vous comme l’idéal qui libérera ces désirs ultimes de votre âme. Et cet amour idéal a une base solide, parce que découvrir son âme derrière les voiles terrestres des illusions et de la peur est précisément ce pour quoi vous êtes ici. Cependant, si vous n’êtes pas à l’aise en vous-même, et que vous cherchez à combler le vide en vous avec quelque chose d’extérieur, alors une spirale négative peut se produire dans une relation intime, une histoire d’amour, et cela peut mener à une douleur énorme, ce que vous voyez se produire régulièrement entre partenaires amoureux. Ils se serrent l’un contre l’autre comme deux noyés, à la fois brisés et tourmentés par un vide intérieur qu’ils espéraient, au départ, que l’autre personne comble. Mais cette autre personne est aussi aux prises avec son propre vide intérieur. Ainsi, l’amour idéalisé peut mener à l’incompréhension, à la désillusion et à des comportements blessants. Il est donc essentiel que vous preniez contact avec votre propre âme.

Une relation sous la forme d’une rencontre, d’une connexion de cœur d’âme à âme, qui peut se produire dans toutes sortes de domaines de la vie, peut vous aider. Un grand amour, certainement un amour érotique, peut vous toucher si intensément qu’il peut vous mettre en contact avec votre propre âme, ce qui signifie que vous pouvez en venir à sentir que vous êtes pétillant et plein de vie à nouveau, frais comme un nouveau-né. Vous êtes alors complètement en feu ! Et cela arrive, essentiellement, parce que vous vous souvenez de votre moi le plus profond, de votre âme, et que la raison pour laquelle vous êtes né était pour exprimer cette joie.

J’aimerais maintenant parler du rôle, du lien entre l’amour romantique et l’attirance sexuelle. L’amour et la sexualité vont de pair. L’intention originelle de l’attraction sexuelle entre deux partenaires est qu’ils ouvrent l’âme de l’autre. Vous vous souvenez sûrement de ce que c’était que de tomber amoureux et d’expérimenter comment tout s’est ouvert en vous. L’autre vous a touché si profondément que vous avez libéré toutes sortes de garanties et de préoccupations. Vous étiez ouvert dans l’émerveillement total pour l’être, le visage, les pensées et les sentiments de l’autre. C’est comme si vos propres pensées étaient éteintes.

L’amour romantique est une initiation, une porte qui s’ouvre, ainsi vous accédez à un autre qui vous regarde sans jugement dans un émerveillement radieux. Mais cette porte va dans les deux sens. L’amour romantique vous ouvre aussi les yeux sur vos propres possibilités, pour ce qui a été caché ou recouvert par la poussière des conventions et le tracas de la vie quotidienne. L’amour, la rencontre amoureuse entre deux âmes, ouvre les portes et, en ce sens, c’est une initiation pour vous aider à vivre votre propre âme à un niveau plus profond.

On pourrait dire que chaque rencontre spéciale entre deux personnes contient un élément d’amour romantique. Vous pouvez le voir même avec un père ou une mère qui vient d’avoir un bébé. Ce qu’ils ressentent s’apparente à l’amour romantique : ils sont fascinés par l’enfant, l’émerveillement, l’immédiateté, la liberté du conditionnement. Et il y a quelque chose de semblable au flux de l’amour romantique, même au niveau de votre travail, quand vous faites quelque chose de créatif, d’inspiré, quelque chose qui vous comble. C’est un courant d’extase, d’élévation, qui éveille tout en vous, et c’est bon, c’est le pouvoir de votre âme.

Quand vous sentez ce flux en présence d’une autre personne – par exemple, un être cher, un partenaire, un enfant – les choses peuvent mal tourner et vont mal tourner si vous vous attachez tellement à l’autre personne que vous pensez ne pas pouvoir vivre sans elle ; que vous vous sentez dépendant de cette personne pour avoir ce sentiment, cette connexion réintégrée avec votre âme. Dans cette dépendance se trouve un danger, parce que si vous devez dépendre d’une autre personne extérieure à vous-même, vous finirez par vouloir posséder cette personne. Ou vous avez tellement peur de perdre cette personne que vous construisez un mur et vous vous éloignez. L’anxiété de séparation et la peur des relations sont toutes deux des défenses contre la dépendance à l’égard de quelqu’un d’extérieur à soi-même.

 

Ainsi, vous voyez que l’amour même qui vous a conduit une fois dans l’extase, peut aussi apporter le désespoir total si cette personne n’est pas complètement disponible pour vous, ou si votre amour n’est pas rendu comme vous l’aviez espéré. Ou – et cela peut aussi arriver – l’amour romantique se développe, mais vous rencontrez aussi les aspects sombres les uns des autres, des caractéristiques qui appellent des jugements ou la peur ou la colère. L’amour romantique est une porte par laquelle vous entrez dans une relation, mais quand cet amour devient plus terre à terre, il peut aussi vous conduire à des aspects sombres et inconscients. Lorsqu’elles remontent à la surface dans une relation, les choses peuvent devenir conflictuelles et jeter les deux partenaires dans un vide intérieur qu’ils ne peuvent que combler eux-mêmes. L’amour, et l’amour romantique, sont des incitations ; ils vous réveillent, vous ouvrent à plus de possibilités. Mais en fin de compte, ils vous forcent aussi à regarder dans les ténèbres les plus profondes de vous-même, à enquêter sur ce qui reste encore caché.

Il ne s’agit pas seulement d’une question de dépendance, mais aussi d’un désir de pouvoir qui veut posséder l’autre personne et être complètement en sécurité dans l’autre. Parce que dans toute forme de dépendance, il y a aussi un besoin de pouvoir, un besoin de contrôle, un besoin de ne pas pouvoir lâcher prise, et aussi une douleur profonde qui se cache derrière : la peur d’être seul, d’être séparé non seulement des autres, mais de l’intégrité de la vie, de Dieu. C’est substantiellement la peur la plus profonde qui vit en vous : être rejeté, être à l’extérieur du Tout, être mort. L’accès, c’est la vie : une connexion profonde qui jaillit éternellement ; une source de créativité et de joie. Je définis la mort comme étant l’absence d’un lien vivant, qui est aussi l’absence de l’âme et c’est ce qui vous effraie le plus profondément. L’amour romantique crée un tel désir intense, mais il a aussi le potentiel de créer un sentiment intense d’être perdu.

Je vous invite maintenant à faire appel à votre âme, à imaginer que votre noyau le plus profond est vivant en vous, même si votre conscience terrestre ne peut pas toujours y accéder ou si elle n’est pas ressentie immédiatement par vous. L’enfant que vous avez été, qui est venu au monde, frais et nouveau, avec ses propres dons et sa contribution unique, vit encore dans toutes les cellules de votre corps. Faites appel à lui ! Dites votre propre nom et sentez intérieurement votre visage original derrière lui. C’est ce que vous cherchez vraiment : le lien vivant avec votre propre noyau divin. Si vous vous connectez avec ce noyau intérieur, avec cette source de joie et de bonheur, la vie devient plus abondante. Vous n’avez pas besoin de faire autant de preuves et vous avez moins besoin de dépendre des autres. Alors vous êtes suffisant pour vous-même.

Vous vous aimez, non pas parce que vous avez accompli toutes sortes de choses et que vous avez réussi, mais parce que vous vous voyez avec les yeux émerveillés, de la même manière que quelqu’un qui tombe amoureux. Vous vous intéressez à vous-même, vous êtes fiancés, curieux. Vous savez que Dieu vit en vous ! Si vous engagez le monde avec ce sentiment fondamental, les relations avec les autres peuvent vous enrichir, vous inspirer, vous rendre heureux, sans dépendre d’eux ; vous vous sentez connecté à votre propre essence, à votre propre noyau, et vous restez en vous-même. En fin de compte, c’est le but de toutes les rencontres de l’âme dans cette vie, qu’elles soient éphémères ou de longue durée ; que vous soyez grand ouvert à vos propres capacités, à votre propre inspiration, et que vous les preniez pleinement en vous. Ce qui signifie que vous ne devenez pas dépendant de l’autre qui a appelé ces sentiments en vous, mais que vous vivez ces sentiments comme votre propre héritage – ils sont vous. Un véritable amour romantique est toujours un amour pour soi-même, pour l’enfant intérieur – l’enfant originel – qui est en relation directe avec son âme.

Si vous désirez ressentir à nouveau l’enfant intérieur, et vous sentir émerveillé, avec compassion, avec confiance que la vie est bonne, alors restez ouvert à la vie. La vie vous réveillera constamment en vous secouant à travers des situations et des rencontres avec d’autres personnes et des événements. Ils ne sont peut-être pas toujours amusants, mais de tels événements fonctionnent comme une porte : quelque chose s’ouvre. Ayez confiance que ces événements ont de la valeur ; restez ouverts aux miracles de la vie. Pour recevoir un miracle, il faut parfois traverser de profondes vallées sombres, ce qui est indéniablement le cas. La douleur et la souffrance chez les gens peuvent être énormes, mais ce qui peut vous aider, c’est que vous allez éveiller la conscience de votre âme. Cela donne à la douleur un fondement et l’entoure de douceur.

 

Votre âme porte en elle une sagesse qui va bien au-delà de l’horizon terrestre. Ayez confiance en cela ! Vous pouvez créer et entretenir une connexion avec votre âme dans le silence et le calme. Et ne vous jugez pas vous-même : vous êtes un bel être humain, parfait comme vous êtes. Regardez-vous un instant avec nos yeux. Sentez l’énergie rassemblée ici autour de vous, dans laquelle sont présents tant de guides et d’énergies d’aide qui vous aiment et vous chérissent. Vous êtes si précieux pour nous, si précieux. Chaque être humain est comme une perle, unique et irremplaçable. Croyez que vous êtes une telle perle. Soyez doux avec vous-même.

Je vous salue avec amour. Merci de votre présence.

Traduit par Frédérik pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email