Méditation :

Alors, commençons cette belle et parfaite journée… d’abord, amenons-nous à la 13e octave, à ce lieu d’amour, à ce lieu d’union divine, à ce foyer de plénitude.

Et l’une des choses qui ont émergé de « l’Ascended Self Master Class » est qu’il y a eu un autre clic ajouté à notre mantra mudra. Alors, mettez vos mains l’une contre l’autre, du bout des doigts, et formez votre pont électrique, magnétique, arc-en-ciel et allez au fond de votre cœur. Et sentez votre tri-flamme, sentez votre brillant, beau, rose Diamant caressé et embrassé par le Diamant d’Or du Père et le Diamant Bleu de la Mère ancré dans le siège de votre âme, dans les profondeurs de votre être.

Et dès le premier clic…clic…sentez-vous accueilli par Jacques, Jacques l’Apôtre de notre Seigneur Jésus Christ, Sauveur, Fils de Dieu…c’est ainsi que Jacques s’annonce toujours. Et que vous passez votre pont arc-en-ciel… que ce soit un chemin de fleurs ou un pont vers l’infini… et vous entrez dans votre temple sacré, entouré par les maîtres et votre Cercle des 13, et recevez les bénédictions et les cadeaux qu’ils ont à partager avec vous.

Et vous vous voyez partir, et pendant que vous étiez dans votre temple, une énorme spirale dorée s’est formée au-dessus et autour de votre espace sacré. Et il y a Gabriel, notre Gabriel bien-aimé, Lys d’Amour, et Trompette de Vérité, Messager d’Un, et il vous élève et vous enroule dans ses bras. Le deuxième déclic…clic…c’est que nous montons cette spirale dorée,[au] pied du trône, et Gabriel déploie ses ailes et se place dans les bras ou le genou du Père et vous êtes accueilli en lui, aimé. Et Il vous prend, et tout doucement, vous plonge dans son cœur, dans la protection, et la force, et la sagesse, et la douceur. Il vous borde dans le silence du Tout. Mais maintenant, Il fait signe et tend les bras à la Mère Divine et Elle s’avance en lui et se joint à vous.

Clic…troisième clic, union complète…Père/Mère/Vous…la Trinité infinie et éternelle. Sentez-le et allez plus profondément, ne restez pas simplement à la surface du 13ème, allez plus profondément comme si cette spirale continuait, à l’intérieur, de plus en plus profondément. Allez-y. Et mouillez l’ancre ici.

Mais nous savons aussi que nous sommes des Êtres Nouveaux qui accomplissent le Plan de Mère, sur la planète, maintenant. Et ainsi, avec le quatrième clic, tout en vous laissant là, vous vous bilocalisez, apportant toute votre énergie dans votre cordon d’argent, à travers votre couronne, votre racine, en bas de votre cordon rouge, au cœur de Gaïa ? quatrième clic…clic ? et sentir la connexion avec Gaïa et comment elle tient votre cordon rouge, comment elle vous ancre pour que vos pieds et l’ accomplissement de votre mission soient fermement implantés sur la planète.

Maintenant, nous allons faire un cinquième clic… nous allons apporter toute cette énergie d’en haut et de Gaïa dans votre cœur….clic…en haut de la corde rouge avec tout ce que vous avez et dans votre cœur.

Et respire le vert, et respire le rouge, plein de cette ferveur, de cette vigueur et de cette vitalité. Et respirez l’argent de votre cordon supérieur…plus profondément…et maintenant, ensemble, respirons profondément ce magenta riche et magnifique. Le magenta de la compassion, et de la compassion pour nous-mêmes et pour tout autre être qui existe et a existé.

Canalisation :

Bonjour, JE SUIS Gandhi Ji. C’est un honneur pour moi de m’adresser à vous, mes amis. Un jour ou l’autre, j’aurais dit mes compatriotes, mais maintenant je vous dis, mes concitoyens planétaires, comment vous vous appelez ces jours-ci, en tant que Gaïens… c’est un très bon terme. Et oui, je viens pour vous enseigner et pour marcher avec vous, car comme j’étais humain, je suis à peu près le même, car je n’ai pas vraiment de biens ou de possessions terrestres à vous offrir. Mais c’est bien parce qu’il ne peut pas y avoir de considération ou parler de corruption, hein ?

C’est le moment pour ceux qui croient vraiment en la liberté et en l’indépendance de se tenir clairs et de réclamer leur liberté et leur indépendance. Et oui, je sais, par l’expérience d’un vieil homme, que ce n’est pas toujours facile. En effet, que vous vous déclariez libre pour vous-même par rapport à votre famille ou aux sociétés qui pensent que vous devriez vous comporter d’une certaine manière ou suivre rigoureusement des traditions ou des chemins, ou que vous tentiez de vous libérer et de libérer des millions de personnes des chaînes de la trahison et des abus de pouvoir, cela importe peu.

Maintenant, permettez-moi d’être très clair… quand je dis abus de pouvoir, je ne parle pas dans un code mystérieux, je ne parle pas d’une manière qui vous fait penser que vous devez vérifier derrière chaque buisson et sous chaque pierre, car ce n’est pas là que réside la conspiration de toute façon ? cela est dans le coeur des gens, cela repose dans leur âme attendant comme un tigre qui bondit et vous détruis. C’est une façon pour les êtres humains de se laisser manipuler… c’est par ces tigres de papier et les tigres réels et les gens qui se disent tigres mais, en fait, lorsqu’on les défie, ce sont de simples chatons.

Maintenant, je le sais parce que j’ai marché, et j’ai parcouru un long chemin, et j’ai marché comme un homme, et j’ai marché avec certains, et aucun, car il y en avait beaucoup au début qui ne voulaient pas me rejoindre ou même reconnaître ce que j’avais à offrir. Parce que vous voyez, je n’avais aucun de ces biens pour offrir une quelconque corruption. Je parle donc de la liberté d’esprit, de la liberté de résistance, de ne pas être contraint et de ne pas se laisser contraindre de quelque façon, manière ou forme que ce soit.

Là où il y a tyrannie, il faut l’identifier et s’y opposer. Dans notre situation, et pour la première fois, c’était les Britanniques. Maintenant, pensez-vous vraiment qu’il y a eu une conspiration massive avec les Britanniques ? Non. Pensez-vous vraiment que mon travail, en fait, a entraîné l’évacuation britannique et le retour de l’Inde à l’Inde ? Non. Il est simplement devenu trop fastidieux pour eux de continuer sur un chemin qui était abusif et autoritaire et qui ne reconnaissait pas la dignité de chaque personne, oui, sans distinction de caste ou de religion.

C’est ainsi qu’ils s’en allèrent. Ils sont partis et ont conservé leur dignité, ce qui, lorsque vous travaillez avec un adversaire, est très important pour lui permettre de conserver sa dignité. De cette façon, ils n’ont pas besoin de continuer leur rôle d’abus ou de se sentir sur la défensive pour se retirer.

Cela m’a brisé le cœur lorsque nous n’avons pu trouver un point commun, une voie médiane pour les Hindous et les Musulmans. Il y avait beaucoup de violence et de haine. Et vous voyez, la raison pour laquelle j’en parle, c’est qu’en cela, dans toutes les personnes qui migraient… près de quinze millions… il y avait toujours des accusations de banditisme, d’abus et de viol, d’assassins et de nombreux voleurs. Mais la vérité, c’est que ce sont les individus et les familles, c’étaient les petits enfants et les nourrissons, les mères et les grands-mères, les pères et les fils qui cherchaient un endroit sur cette planète où ils seraient libres, en sécurité, où ils pourraient poursuivre non seulement leurs convictions religieuses, mais leurs rêves sans crainte de représailles, sans crainte d’ingérence.

Chaque personne sur cette planète a le droit, donné par Dieu, d’avoir un endroit où elle peut vénérer, exercer son métier, protéger sa famille et vivre dans le bonheur, pour lui permettre de réaliser ses rêves… et cela est différent pour chacun ! Il n’est pas nécessaire qu’il y ait effusion de sang. Il n’est pas nécessaire qu’il en résulte de la haine. Et j’espère qu’après soixante-dix, quatre-vingts ans, l’humanité a en fait appris quelque chose sur le désir d’être libre et sur les moyens compatissants d’y parvenir !

Résistez à ceux qui vous disent que la liberté n’est pas possible, que vous n’avez pas un droit inaliénable… non, pas tel que dicté par les gouvernements, mais dicté par l’esprit humain. Que vous n’avez pas la liberté de poursuivre ce que vous savez être juste et ce que vous savez être juste. Et dans la justice, la justice est divinement orchestrée… J’étais avocat, vous savez, et j’ai pratiqué dans de très nombreux endroits… ce n’est pas la légalité des tribunaux et des dirigeants, c’est la connaissance de l’équité.

Et donc je vous dis, oui, de pratiquer la résistance. Mais si vous pratiquez la résistance en silence, personne ne sait à quoi vous résistez. Alors, mes amis, il est important de prendre la parole, de faire connaître la vérité de votre cœur. C’est donc ce que je vous demande, non seulement dans votre méditation, mais dans votre vie quotidienne. Vous êtes les ancêtres de l’avenir ; je ne suis qu’un vieil homme qui parle du passé, mais j’ai cette perspective que je souhaite partager.

Allez avec l’amour de Gandhi Ji. Au revoir.

Traduit par Diane L. pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email