Résumé de l’émission “Creation Energies” de Brenda du 19 octobre 2018, diffusée en 15 minutes sur BlogTalkRadio.com/brenda-hoffman : Grâce à vos phares de lumière en masse, le chaos des jours précédents a été moins intense que prévu. De plus en plus d’humains fonctionnent à partir de leur cœur, de sorte que votre monde passe rapidement de la peur à l’amour. La dette karmique ne fait plus partie de votre être, car vous avez fait la transition au-delà des modèles karmiques 3D.

Très Chers,

Beaucoup d’entre vous poussent un soupir de soulagement car votre monde commence à s’épanouir d’une manière inattendue. Vous vous détendez dans votre nouvel être. Et comme vous le faites, le stress et l’angoisse s’estompent lentement.

Ce n’est pas vrai pour tous, car beaucoup d’entre vous n’ont pas encore atteint ce point de non-retour. Ce moment où vous vous déclarez souverain et libre. Quelque chose de presque impossible à comprendre jusqu’à ce que vous le fassiez. Car vous vous êtes entraînés pendant des éons à rapporter, à attendre que quelqu’un de plus avisé que vous prenne soin de vous.

Ce moment “aha” peut être presque invisible pour votre être extérieur ou peut entraîner des actions ou des paroles auxquelles vous ne vous attendiez pas. Le résultat, que l’action de l’altruisme soit grande ou petite, est que vous devenez vous dans votre totalité.

De telles réactions sont difficiles à décrire tant que vous n’avez pas franchi la porte de la liberté. Qu’il vous suffise de savoir qu’une telle chose se produira bientôt si ce n’est déjà fait. Car il y a beaucoup de choses à réclamer et à déchiffrer avant votre nouvelle année.

C’est le moment de reconnaître votre être et de permettre aux autres de faire de même.

Dans le passé, vous cachiez votre véritable être, votre vrai pouvoir derrière le rideau de l’altruisme. Ce n’est plus approprié ou nécessaire. Comme vous le déterminerez en observant d’autres personnes qui s’occupent d’autres personnes ou qui agissent comme victimes.

Le fait d’agir en tant que victime ou aide-soignant vous a déjà valu des points dans la société. A chaque point, vous vous êtes enchevêtré davantage dans la société 3D jusqu’à ce qu’il y ait un besoin de créer du karma – un moyen de sauver ce que vous aviez perdu ou donné. Mais à chaque action karmique, vous deveniez plus profondément enchevêtrée. Car si vous avez fait du mal à quelqu’un dans une vie, ils vous ont remboursé dans une autre, développant le besoin pour vous de faire la même chose dans une autre vie en continuant la victimisation vie après vie. Ce faisant, vous avez limité vos interactions à ceux avec qui vous aviez déjà eu des relations auparavant. Créer un sentiment de malheur et de peur qui ne s’approfondit qu’à chaque retour sur terre.

Même si cette explication est généralisée, l’essentiel est que vous avez interagi avec les mêmes humains sous des formes différentes au cours de votre vie terrestre, créant un modèle de peur et de représailles.

Maintenant que vous devez élargir vos horizons d’interaction humaine, vous craignez ce que de nouvelles entités vont apporter à votre vie.

Même si ce n’est pas nécessaire, c’est le résultat naturel d’éons d’interaction avec les mêmes entités ou surtout les mêmes entités dans la peur.

Vous étendez vos interactions à ceux avec qui vous n’avez jamais eu d’interaction pendant vos séjours sur terre, et vous avez un peu peur que de telles interactions créent un nouveau karma – quelque chose que vous ne voulez plus vivre.

Vos nouvelles interactions créeront une sorte de karma, mais pas comme vous le prévoyez maintenant. Pour vos souvenirs de vies passées alors que vous étiez sur terre, le karma était un cercle sans fin de peur, de pardon, de représailles et de nouvelles peurs.

C’est donc avec appréhension que vous entrez dans cette nouvelle phase. Ce n’est pas nécessaire, mais vous ne croirez pas que c’est vrai tant que vous n’en ferez pas l’expérience.

Vous pouvez continuer à interagir avec ceux des vies passées en 3D, mais à un niveau bien différent. Car vous déclarerez votre autosuffisance à ceux qui connaissent bien votre rôle de victime/soignant de vie en vie.

Votre déclaration pourrait passer presque inaperçue, ou elle pourrait être créée à la suite de votre force intérieure qui remonte à la surface dans une explosion d’identité que vous n’attendiez pas.

Peu importe comment vous déclarez votre liberté, car déclarer votre liberté est votre prochaine étape. Une phase qui vous surprendra probablement, vous et le(s) destinataire(s) de votre déclaration. Pour votre besoin de libre arbitre, distancez n’importe quel besoin de s’adapter à l’intérieur. C’est alors et seulement alors que vous commencerez votre phase générale de la terre d’amour.

Car vous déclarerez votre liberté et donc votre amour-propre avant de vous permettre d’entrer dans la sphère plus grande de l’amour et de l’acceptation.

Beaucoup d’entre vous déclarent que vous aimez les autres même si vous n’avez aucune connaissance personnelle d’eux. Nous ne sommes pas d’accord. Car à ce stade, si le fait d’accepter de nouveaux êtres dans votre cercle faisait une différence négative dans votre vie, vous refuseriez de le faire.

C’est-à-dire, jusqu’à ce que vous déclariez votre liberté des frontières de votre vie actuelle. Car ces frontières sont enchevêtrées avec d’autres, vous avez créé le karma de vie en vie.

Cette transition n’est pas une question de répétition, mais de création nouvelle. La terre et l’être humain, en plus d’élargir vos horizons à tous au lieu des quelques personnes avec qui vous avez interagi toute votre vie.

Il est temps d’élargir vos horizons d’interaction. La première étape consiste à déclarer votre liberté de ne pas répéter ce que vous connaissez le mieux, y compris des humains et des lieux spécifiques.

Votre monde est sur le point de s’ouvrir de plus de façons que vous ne pouvez comprendre maintenant.

Ne vous reprochez pas de vous mettre en colère, de déclarer votre liberté. Vous n’avez pas non plus à avoir peur. Car cette déclaration n’est guère différente de celle que vous faites lorsque vous sortez de l’université et que vous déclarez avoir le droit de déterminer vos actions futures.

Bien sûr, vous pouvez changer de cap plusieurs fois car vous sentez que vous allez de l’avant. Mais l’essentiel de cette liberté est que vous n’avez plus de dettes karmiques à craindre ou à jouer avec. Vous n’êtes pas non plus lié au petit groupe d’entités avec lesquelles vous avez joué pendant des éons.

Vous êtes libre et vous l’avez toujours été. Vous ne faites que déclarer cette liberté à vous-même et à toute personne désireuse ou ayant besoin d’écouter. Qu’il en soit ainsi. Amen.

Traduit par Diane L. pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email