Campagne annuelle de financement

LIRE LA SUITE

------------------------

J’ai l’impression d’avoir évolué à la surface des choses, de m’être occupé de ce qui devait l’être dans ma vie, d’avoir maintenu l’équilibre, d’avoir observé l’agitation du monde, mais sans m’y plonger. Récemment, nous sommes allés au Nouveau-Brunswick rendre visite à de la famille pour le Thanksgiving Canadien. Un jour, nous sommes allés sur une plage de la partie sud de la baie de Fundy, où l’océan Atlantique entre dans la baie.

Les marées les plus spectaculaires du monde se produisent dans la baie – l’eau monte et descend jusqu’à 56 pieds deux fois par jour. L’océan m’a beaucoup manqué ces dernières années. C’était comme rendre visite à un vieil ami (j’ai grandi près de l’océan à Long Island, New York). La marée descendait lorsque j’ai marché pieds nus jusqu’à l’eau. L’océan était chaud et lorsque j’y ai mis les pieds, j’ai senti une vague d’amour innocente se déverser sur moi, ouvrant mon être, m’accueillant « à la maison ». Je me suis sentie ouverte pour recevoir cet amour, souhaitant me souvenir que ce sentiment est toujours disponible, mais comme la marée, il va et vient. Je veux connaître cet amour comme une source dans laquelle je peux puiser à chaque fois que j’en ai besoin.

 

Maintenant, de retour chez moi, j’ai vu des gens se disputer sur facebook à propos des vaccins et des traitements pour le Covid. Tant de colère, s’en prenant les uns aux autres. Pourquoi ai-je regardé les commentaires ? Je suis curieuse de savoir ce que les gens disent, mais j’ai aussi été attirée par la colère et les sarcasmes. Je m’en suis éloignée et je me suis sentie triste et découragée par l’énergie qui se dégageait, tout en m’en voulant d’avoir été attirée pour la regarder.

Alors je vais à l’intérieur, je me mets en résonance avec la l’Immensité de l’Être, pour avoir une lecture de l’énergie des choses. Voici ce que l’Immensité de l’Être a à dire :

C’est comme si vous regardiez dans une pièce où la colère bouillonne et se répand. Si vous la regardez d’un point de vue énergétique, il y a une agitation qui sème des graines de méfiance, d’incertitude, de manque de fondement. Comme un cri sans fin, c’est une énergie qui creuse profondément dans l’ombre, une tornade de lumière qui remue les sédiments sombres de siècles d’oppression et de contrôle, de peur et de haine, les remuant, les dégageant du fond et troublant les eaux de sorte que l’on ne distingue plus le haut du bas.

Des projections de scénarios effrayants s’élèvent et de nombreuses personnes maintiennent ces projections devant elles, se concentrant sur des situations qui n’existent pas réellement dans le présent, alimentant la peur qui se réveille à partir d’autres lignes de temps dans les mémoires ancestrales collectives de l’Humanité de traumatismes non guéris. Cela va continuer pendant un certain temps sur le chemin de l’Humanité. Les gens se battent les uns contre les autres, comme ils le font depuis la division originelle de la conscience. En fait, il n’est pas dans la nature Humaine d’être si craintif et de s’attaquer les uns aux autres, mais cette énergie de division, de dérision, d’arrogance et d’indignité a été encouragée et maintenue en vie par les magnétiques du traumatisme. L’énergie de la peur, de la colère et de la haine attire l’attention des gens comme une substance addictive. Beaucoup de vos êtres terrestres la maintiennent en vie, elle tourne à travers eux et nourrit une soif de détruire la créativité et la libre pensée et d’avoir le pouvoir sur les autres, sur la nature et sur toute la vie. C’est une fréquence d’énergie – un choix – elle se déchire au plus profond d’elle-même et se replie sur elle-même. Elle se dirige vers l’implosion, mais pour l’instant, vous faites l’expérience des eaux troubles et agitées de la discorde. Permettez à cette énergie d’être aspirée loin de vous comme la marée.

En même temps, ce dont vous n’entendez pas parler, c’est de la beauté de l’amour qui imprègne la plupart des êtres humains. Ce doux réveil, au sein du chagrin, de la tristesse, du désespoir, filtre à travers l’obscurité comme des rayons de lumière à travers les feuilles de la forêt, une douce touche d’amour est partout, coulant tout autour, sortant par vagues, et il y a beaucoup de gens qui sont capables d’incarner cet amour et de rayonner avec lui, dans la joie, dans l’appréciation et la gratitude, et comme ils rayonnent, ils partagent la douceur de l’amour par de petites interactions, de petites gentillesses avec les autres et par la gratitude et l’appréciation des petites miséricordes de la vie sur Terre.

En dehors de toutes les machinations mentales pour savoir quelle est la vérité des choses, si vous descendez dans votre centre du cœur et que vous vous concentrez sur les petites choses que vous traitez tout au long de vos journées, vous trouverez ce rayon de lumière, ce faisceau d’amour. Souvent, cela vient de la Terre elle-même. Comme lorsque vous mettez vos pieds dans l’océan Atlantique et que vous sentez les vagues d’amour venir à vous. La nature nous touche tous avec amour.

Ceux qui se débattent avec des situations dans leur vie qui ont à voir avec d’autres personnes et des décisions à prendre, peuvent trouver la voie à suivre lorsqu’ils se mettent à l’écoute de leur cœur et souhaitent que l’amour les guide. Ceux qui sont en deuil, suite au départ d’un être cher, peuvent se baigner dans la richesse de l’amour qui vit dans le deuil. Le lâcher prise – l’abandon à ce qui est – ouvre la voie aux chauds rayons de l’amour qui coulent si tendrement dans tout leur être. En ressentant la douleur profonde de la perte et la beauté de l’amour qui existe encore, on peut envoyer cet amour à la personne qui a fait la transition, en lui envoyant la possibilité de la joie, quelle que soit son expérience du moment.

 

Rien ne peut changer ce qui est, mais la façon dont on perçoit ce qui est peut changer.

Pour ceux qui s’accrochent à peine à la vie, aimez-les, faites confiance à l’intégrité de leur expérience et à leurs choix dans le moment présent.

Bien que la confusion et la peur entourent de nombreuses personnes, les poussant à s’en prendre aux autres, il y a l’éclat de l’amour qui rayonne dans toute l’existence, il s’agit de savoir si les gens voient ou ressentent cet amour, s’ils permettent ou non à l’amour de vivre dans leur cœur. C’est toujours un choix de ce sur quoi on se concentre et on porte son attention. C’est ce qui compte vraiment.

Canalisé par Nancy Wallace Ward

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne annuelle de financement.
Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0