Campagne annuelle de financement

En cette année qui s'achève, je fais appel à vous afin de contribuer à maintenir ce site en ligne. Par votre contribution, vous pouvez aider un grand nombre de vos frères et soeurs qui tout comme vous, par l'appel du Coeur, participent activement à l'élévation de la Conscience personnelle et planétaire... LIRE LA SUITE

------------------------

Il est temps de faire très attention, chers Habitants de la Terre. Nous avons souvent dit que votre monde sera « sens dessus dessous », et il va donc de soi que les différents concepts que vous chérissez, ainsi que les différents usages de divers termes que vous préférez, seront brisés ou auront une signification complètement différente de ce que vous pensiez réellement. L’un de ces termes est le mot ABANDON.

Qu’est-ce que l’abandon ? L’abandon n’est pas une défaite, mais un alignement choisi avec le Divin. Pour beaucoup sur terre, se rendre signifie être faible, céder, arrêter de se battre, se rendre à l’ennemi. C’est, dans votre esprit, une nécessité honteuse et pécheresse, au cours de laquelle on sacrifie ses idéaux, ses loyautés et ses convictions. C’est la connotation que vous portez après des siècles de guerre et de contrainte à genoux, et bien pire encore. Autrefois, ceux qui étaient contraints de se rendre étaient soumis à toutes sortes de violences, de viols et de morts. C’était une progression, sur votre plan terrestre, lorsque les prisonniers n’étaient pas abattus ou mangés, mais emmenés comme esclaves. Le fait que cela ait été une progression dans votre comportement vous montre à quel point votre progrès a été long et fastidieux au cours des âges, et en effet, il n’est pas encore terminé, car les guerres frayent encore aujourd’hui sur le sol terrestre à un rythme alarmant.

 

Ainsi, vous êtes convaincu que d’abandonner est une MAUVAISE CHOSE pendant laquelle vous êtes dépouillé de toute dignité, honneur et liberté. OR, C’EST EXACTEMENT LE CONTRAIRE. Nous ne parlons pas ici de prendre part à une guerre et de devoir déposer les armes. Il s’agit de RECONNAÎTRE LA SAGESSE ULTIME ET DE S’ALIGNER SUR CETTE SAGESSE POUR MIEUX SERVIR L’HUMANITÉ. Et en tant que membre de l’humanité, vous en bénéficierez aussi, bien sûr.

Cela ressemble-t-il à un SACRIFICE ? Comme renoncer à quelque chose ? Comme ne plus pouvoir faire ce que vous voulez ? D’une certaine manière, c’est vrai, mais les babioles et les petits divertissements auxquels vous vous accrochez sont largement inférieurs aux joies que vous connaîtrez lorsque vous vous abandonnerez à la sagesse divine et à la loi cosmique. Vos anciens passe-temps vous apparaîtront comme des babioles sans éclat sur un arbre en comparaison avec les rencontres riches et profondes qui résultent d’un tel alignement. Vous vivrez, en effet, dans une joie continuelle, au lieu de naviguer dans les « hauts et les bas » d’une existence sans direction.

Nous aimerions nous étendre davantage sur le mot « direction ». Si vous savez à 100 % que la direction que vous suivez aura un résultat agréable et fructueux, pourquoi ne pas la suivre ou ne pas y « succomber » ou  » vous y abandonner  » ? Suivre la loi cosmique, c’est suivre une DIRECTION DIVINE. Elle ne peut pas échouer. Il n’y a pas de déceptions (ce que vous donnez, vous le recevez, est un exemple de loi cosmique infaillible). De même, il n’y a pas d’échappatoire ou d’exception, et il n’est pas possible de faire une simple déviation ou de s’éloigner du chemin, car cela mettrait en péril vos expériences futures. Tout simplement, vous avez le choix d’avancer dans une direction valable ou d’errer au hasard, avec un sentiment de désespoir.

Avez-vous déjà fait l’expérience d’un véritable abandon, mes bien-aimés ? Il existe des états d’être qui peuvent vous donner une idée de ce qu’est le véritable abandon. Le premier est de flotter dans l’eau. L’eau représente la nature qui vous aime, se déplaçant sans hésitation dans chaque crevasse, remplissant chaque espace entre vos orteils et vos doigts, s’infiltrant dans chaque pore. Elle ne pose pas de questions. Elle ne fait pas de demandes. Elle ne signe pas de contrat avec vous. Elle coule simplement, et elle vous transporte sur des vagues flottantes. Il est possible de flotter dans une position complètement détendue, en relâchant tout, en se sentant en apesanteur. Vous n’êtes pas à l’affût de gouttes d’eau qui pourraient vous blesser, vous exploiter, exiger votre attention ou vous causer du stress. Vous acceptez simplement l’amour de la nature.

Le deuxième état d’être est celui qui précède le moment où vous vous endormez. Vous avez (espérons-le) mangé à votre faim, vos besoins physiques ont été satisfaits, vous êtes allongé dans un lit chaud, vous vous sentez (espérons-le) calme et plein de gratitude, vous arrêtez de parler et vous vous abandonnez au sommeil. C’est ce que vous faites quotidiennement, mes bien-aimés, mais cet état d’esprit vous est également demandé pendant la journée. Nous allons vous citer quelques exemples.

L’ABANDON EST REQUIS SI VOUS VENEZ APPRENDRE, et nous pouvons dire qu’il y a tellement de choses que vous aurez à apprendre sur cette planète, car vous êtes très en retard dans votre niveau de spiritualité. Il est absolument NECESSAIRE que vous reconnaissiez votre IGNORANCE et que vous vous soumettiez à la Sagesse des Anciens et des Enseignants qui se présenteront devant vous. Cela exige que vous écartiez l’ego. Cela exige également que vous écartiez tout sentiment de honte lié aux erreurs passées. Cela exige que vous surmontiez le sentiment de « perdre la face ». C’est un problème majeur, surtout – mais pas seulement – dans les hémisphères orientaux de votre monde. Faire semblant de savoir, alors qu’on ne sait pas, est un défaut majeur. Faire preuve de bravade, alors qu’on ne l’est pas, est un autre défaut majeur. Admettre que l’on a beaucoup à apprendre est une vertu majeure. La volonté de connaître la vérité vous incitera à découvrir les principes et les qualités qui, s’ils sont adoptés par tous, transformeront votre société mondiale.

LA CAPITULATION EST NÉCESSAIRE SI VOUS VOULEZ TRAVAILLER ENSEMBLE. Il ne peut plus y avoir de déclarations du type « je suis meilleur que toi ». Il ne peut plus y avoir de batailles pour gravir les échelons de manière indépendante, en écartant les autres du chemin. Vous aurez pour mission de mettre en commun l’intelligence et les idées afin de produire le meilleur résultat possible. Cela signifie souvent qu’il faudra tenir sa langue et laisser les autres parler. Vous devrez faire preuve de patience. Vous devrez écouter les experts qui vous donneront des conseils. Cela signifie également que, quel que soit le projet, ou quelle que soit l’organisation, elle doit se soumettre à une CAUSE DIVINE. Elle ne peut pas exister simplement pour le plaisir, pour gagner le plus d’argent possible, ou pour exploiter les ressources de la terre afin de produire des biens bon marché et inutiles. Elle doit avoir une mission, et toutes les personnes impliquées dans cette mission doivent avoir à cœur la mission plutôt que l’intérêt personnel. L’intérêt personnel est secondaire.

 

La reddition est nécessaire pour un équilibre parfait et une joie continuelle. Imaginez, si vous le voulez bien, l’image de deux enfants sur une balançoire. Pour qu’ils apprécient tous les deux la balançoire, il doit y avoir un va-et-vient régulier et rythmé, un échange régulier d’énergie, une pulsation régulière des opposés, une alternance continue entre donner un coup de pouce et s’abandonner au coup de pouce que l’autre personne fournit.

L’ ABANDON EST NÉCESSAIRE POUR UNE PAIX DURABLE ENTRE LES INDIVIDUS et LES NATIONS. Ressasser sans cesse de vieilles plaintes, des dettes ou des « problèmes » (et vous êtes toujours au moins à moitié responsable de toute façon), c’est porter constamment la marmite à ébullition et faire en sorte que l’autre partie se défende constamment. La solution à ce problème est de travailler sur soi-même, en réalisant comment son propre comportement négatif a contribué à ces problèmes. Cela implique de se PARDONNER À SOI-MÊME ET AUX AUTRES. Cela signifie renoncer à son droit supposé de se plaindre. Cela implique de CHOISIR DE S’ABANDONNER EN FAVEUR DE LA PLUS GRANDE HARMONIE DE L’ENSEMBLE, AU LIEU DE CHOISIR DE PROMULGUER LE CONFLIT. Encore une fois, cela ne signifie pas qu’il faille ignorer ou passer sous silence les réalités désagréables. Il s’agit de libérer les vieux schémas comportementaux qui, en fin de compte, ne vous servent pas personnellement, ni votre société, ni votre nation.

L’ABANDON EST NÉCESSAIRE POUR PRÉSERVER LA SANTÉ DE VOTRE HÔTESSE, LA TERRE. Sans cela, vous ne survivrez pas. Vous devrez renoncer à vos styles de vie dilapidateurs, à vos attitudes « je m’en fous » et à votre inattention aux questions environnementales et à la durabilité.

L’ABANDON EST NÉCESSAIRE DANS TOUTES LES RELATIONS ET TOUS LES COUPLES. En ce qui concerne les hommes et les femmes, ils sont uniques, et uniquement différents. Ils ne peuvent pas se tromper. Ni l’un ni l’autre ne peut « gagner ». Aucun homme ou femme ne peut JAMAIS être meilleur que son partenaire, ou se placer au-dessus de son partenaire, s’il veut que sa relation soit un succès. Leurs décisions seront toujours prises pour leur bien en tant que couple, par opposition à leur bien en tant qu’individu. Et en tant que couple, ils auront également une mission qu’ils définiront personnellement et qui ne se limitera pas à des objectifs égoïstes. Cela ne signifie pas qu’il faille sacrifier certains intérêts ou compétences. Il s’agit d’utiliser ces compétences pour réaliser ensemble quelque chose de merveilleux qui profitera aux autres, et qui manifestera une manière d’être en relation avec l’autre que les autres pourront imiter. Vous serez des modèles l’un pour l’autre, quelle que soit la combinaison, quelle que soit la relation de travail. Si ce degré d’abandon d’une direction purement personnelle est accompli, il y aura un effet de synergie massif qui ne peut être atteint par une seule personne, et qui dépasse largement l’imagination.

L’exemple classique est celui du chef d’orchestre et d’un orchestre. Tous les musiciens sont professionnels, capables de jouer en tant que solistes, et chaque instrument est différent, avec des timbres et des sonorités variés, MAIS ILS SUIVENT TOUS LE MÊME SCRIPTE, ILS S’ÉCOUTERONT TOUS INTÉRESSÉMENT, ET ILS S’ABANDONNERONT TOUS POUR PRODUIRE UN ENSEMBLE HARMONIEUX. Un musicien ou un chanteur dans un chœur doit toujours se retenir, jouer quand c’est son tour et s’accorder avec ses collègues musiciens. Si l’un d’entre eux « se rebelle » et ne le fait pas, c’est toute la musique qui est gâchée. Nous souhaitons ainsi souligner le potentiel de jeu unique de chaque individu dans la création d’une société nouvelle et harmonieuse sur terre. Si vous ne l’avez pas encore fait, vous vous rendrez compte que ce genre de nouvelle direction est cruellement nécessaire.

Plutôt que d’être un fardeau, L’ABANDON EST LIBÉRATEUR. Ce n’est pas une seule personne – vous – qui est invitée à s’abandonner, mais TOUT LE MONDE. Cela signifie que le terrain de jeu est nivelé. Il peut toujours y avoir des leaders, des organisateurs et des chefs d’orchestre, mais il y a un respect mutuel. Cela signifie la fin du harcèlement, de l’intimidation, de l’exploitation et de l’arrogance. S’abandonner, c’est faire avancer les principes spirituels, soutenir la vie spirituelle (dont nous avons parlé dans un message précédent), et co-créer glorieusement un avenir imprégné d’un sentiment d’égalité et d’amour.

Et nous arrivons ici au cœur du problème. Se rendre, c’est manifester son amour – l’amour de quelque chose de plus grand que soi. C’est abandonner l’ancien et s’efforcer de trouver une meilleure voie. C’est savoir que chaque pas fait avec soin contribuera à une solution merveilleuse. Abandonner son propre point de vue encroûté, non pertinent et tordu, et tout voir à partir d’une position neutre, ouvrira des perspectives de potentiel.

Pour beaucoup, cela ne sera pas facile. Vous devrez abandonner vos opinions erronées, vos convictions religieuses erronées, vos idées débilitantes sur la vie et la mort, vos sens corrompus de l’identité et votre histoire inexacte. Tout tombera. Que ferez-vous alors, mes bien-aimés ? Gémirez-vous et vous débattrez-vous avec vos mains, vous lamentant que le cauchemar ait pris fin ? Serez-vous capables de le laisser partir ? Serez-vous même capables de reconnaître qu’il s’agissait d’un cauchemar, et que des changements importants doivent être effectués ?

 

Lorsque tout cela est tombé, vous pouvez vous sentir désolés. Vous pouvez vous sentir vide, mais c’est dans ce moment même de vide et d’abandon que vous pouvez être rempli d’amour, et c’est l’élément essentiel qui doit guider vos pas dans le futur. Vous vous abandonnerez aux paroles de votre cœur. Vous apprendrez à vous aligner sur le cœur. Vous succomberez à ses conseils. Vous le laisserez prendre les rênes. Et ainsi, vous inonderez conjointement votre monde de bonté aimante. Toutes les actions qui n’entrent pas dans cette catégorie ne seront plus tolérées.

Nous espérons vous avoir donné un aperçu de l’importance de l’abandon. Sans cela, vous resterez des individus et des nations malhonnêtes, instables et arriérés qui courent le risque de répéter la terrible expérience que vous vivez actuellement. Cela ne sera plus permis par la hiérarchie céleste qui vous observe et qui, le moment venu, vous guidera ouvertement.

Notre travail ici est également caractérisé par l’abandon. C’est notre volonté personnelle de vous élever et de vous éclairer, vous les égarés de la planète Terre, et bien qu’il existe des emplois plus agréables et plus confortables, nous choisissons d’entrer dans ce scénario parce que l’amour nous y incite.

Séraphin.

Canalisé par Rosie

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne annuelle de financement.
Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0