Il y a un chemin sûr à suivre pour vous. C’est un chemin de lumière. C’est un chemin d’aisance et de joie – une aisance et une joie que l’on partage. Ce chemin est la lumière elle-même, illuminant les ténèbres, se montrant plus apparent et évident que n’importe quelle invention de l’imagination.

Vous n’avez pas à vous inquiéter de perdre ce chemin ou de garder une trace de ce chemin. Vous n’avez qu’à savoir que le chemin est à votre disposition à tout moment. Vos sentiments sont votre guide. Si jamais vous vous sentez dérangé pour une raison apparente, il n’y a qu’une seule raison pour laquelle vous vous sentez dérangé : vous avez perdu conscience du chemin. Le chemin n’est pas vraiment un chemin, mais quand vous expérimentez encore le temps, ce chemin semble être un ruban allongé qui vous emmène dans le temps.

Quel que soit ce que vous semblez ressentir, le but de l’expérience est de vous faire entrer, de permettre à la lumière intérieure de vous illuminer et de la voir briller parmi toutes les autres, de permettre au chemin de l’aisance de se déployer devant vous d’une manière très claire et évidente.

Ce chemin est le moment présent. C’est la seule constante que vous semblez avoir dans le temps. Le chemin est le pouvoir lui-même. Quand on s’égare de sa conscience, qu’on se laisse prendre dans des envolées de fantaisie, dans des jugements et des prédictions fabriqués par l’ego, on ne se sent pas bien. Au fur et à mesure que vous commencerez à valoriser le sentiment de bien-être par-dessus tout, vous apprécierez votre conscience de ce chemin sur lequel vous êtes engagé.

 

Vous ne pouvez pas quitter ce chemin. Vous ne pouvez pas vous perdre. La seule chose qui peut arriver, c’est que vous pouvez permettre à un nuage distrayant de pensées de l’ego de bloquer votre conscience et de mal interpréter votre expérience. Quand vous pensez que vous êtes perdus, vous vous tenez seulement immobiles sur le chemin qui vous mène à la Source, rêvant des ténèbres sur un chemin de lumière.

Dans vos relations avec les autres, le chemin est la lumière intérieure. Chacun de vous éclaire le chemin pour tous les autres. Vous le faites en prenant conscience de votre lumière intérieure et en rendant votre conscience constante de celle-ci plus importante que toute pensée que l’ego vous enverrait. Vous pouvez prendre conscience de votre lumière intérieure en la voyant chez les autres. Regardez à travers toutes les structures de la personnalité et les jugements des personnages, les conditions et les actions que l’ego suggère, voyez cette lumière comme présente et vivante en ce moment. Ce que vous êtes capable de voir chez les autres, vous pouvez aussi le voir en vous-même, et c’est la fin de la culpabilité et du blâme.

Le chemin devient si évident maintenant qu’il est indubitable. C’est évident à cause de votre volonté de le tenir dans votre conscience, comme plus important que les jugements sur la trajectoire d’un personnage à travers l’aspect physique. Le chemin de la lumière brille plus vivement que n’importe quelle pensée de l’ego, et si vous vous permettez de voir cela, vous serez grandement réconforté, encouragé et assisté. Le confort que vous vous accordez est le confort que vous êtes capable de partager avec les autres.

Nous nous réjouissons de vous voir redécouvrir le pouvoir qui a toujours surpassé la phénoménalité. Maintenant vous voyez !

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Photo par Dyu – Ha sur Unsplash

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email