Les enfants de 0 à 3 ans

Les enfants de zéro à trois ans méritent la plus grande attention car durant cette période, ils absorbent absolument toutes les énergies environnantes extérieures pour former leurs caractères définitifs. Bien entendu, il sera toujours possible de modifier la programmation initiale qui elle même a également été influencée par le passé génétique des parents ; quelle complexité n’est-ce pas ?

Heureusement qu’à la naissance, l’esprit est totalement neutre. C’est comme une partie de l’âme à qui on aurait effacé toutes les mémoires et qui reprend à zéro lors de la conception.

Si on tient compte de ce qu’on vient de vous dire il faudrait, avant même de vouloir un enfant, donner un cours aux parents qui eux- mêmes très souvent n’ont pas reçu la base solide et indélébile de cette première tranche de vie. Le bébé n’a pas cette protection imaginaire mais bien réelle que se crée l’enfant plus grand. Il est, on pourrait dire, à tout vent percevant toute vibration de son entourage.

 

Il est indispensable qu’il puisse être protégé des ondes néfastes dès les premiers jours ; il retiendra ainsi uniquement la positivité et aura dès le début de sa vie cette force incommensurable qu’est la joie de vivre.

Les rayons de couleur ont un grand effet sur lui, il faudrait donc régulièrement l’inonder de cette invisible recharge d’énergie positive envoyée par le canal d’un ou plusieurs de ses proches. Les couleurs peuvent varier en fonction de l’ambiance à la maison.

Nous utiliserons le vert lorsque la déprime gagne un des parents ou alors une petite maladie (lorsqu’une petite diarrhée, par exemple, se manifeste en lui.)

Le rayon rose servira à enlever de l’endroit où il dort les effets négatifs des personnes dans des sentiments tels que la jalousie, la haine ou la révolte.

Le rayon bleu sera d’une grande efficacité pour toutes les fois où il sera agité, la nuit principalement.

Enfin le jaune n’aura qu’un effet bienfaisant car ouvrant ses centres d’énergies aux vibrations élevées uniquement.

C’est donc à vous de les utiliser sans modération. Pour cela, vous vous retirez quelques minutes dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangés, vous invoquez les Maîtres Ascensionnés pour leur demander de mettre en vous la couleur que vous désirez et que vous stockerez au niveau de votre cœur. Pour cela, inspirez fortement la couleur demandée, gardez-la pendant quelques minutes en vous avant d’expirer et profitez á ce moment-là de sortir vos propres négativités. Faites-le au moins une vingtaine de fois jusqu’à ce que vous ayez l’impression que votre corps entier est teinté de cette nuance. Alors allez vers votre enfant et par les mains ou le souffle, déversez sur lui ces rayons colorés ; l’effet est indiscutable et merveilleux !

Lorsque votre enfant ne réagit pas comme vous le voudriez, posez- vous la question de savoir si vous avez émis sincèrement et avec foi l’intention de lui transmettre ce bienfait.

 

Les enfants de 3 à 6 ans

Nous allons parler principalement des enfants plus grands car le but de cette étude est la création de l’école du ciel.

Prenons maintenant ceux de trois à six ans, bien que nous préconisons le travail d’apprentissage de la lecture et tout ce qui s’ensuit à partir de l’âge de six ans. Les parents qui ne peuvent s’occuper de leurs enfants, pour différentes raisons, trouveront un réconfort de laisser leurs petits dans un cadre tel que celui que vous allez créer.

Les branches varieront d’une école à l’autre car chaque pays a une culture et son climat par exemple. Chacune des écoles pourra l’adapter dans son cas bien précis.

Durant cette période de la vie, l’important pour les petits est de comprendre comment fonctionne les plus grands. Ils s’intéressent à tout ce qu’ils font et passent leur temps ou une partie de leur temps à les imiter. L’imitation est donc une période du planning scolaire supérieur à toutes les autres.

Mais attention pas l’imitation où l’enfant n’a pas besoin de se mettre à profit. Il s’agira d’une imitation calquée sur les jeux des aïeux. À quoi les adultes peuvent-ils bien passer leur temps ? À travailler, à parler, à se promener, à se faire beau ou belle, à méditer, à faire du sport, à jardiner, à dessiner, à écouter de la musique, à se soigner, à rouler, à voyager, à prendre du bon temps, à manger, à cuisiner, à faire des travaux dans la maison, etc. etc. etc.

Le programme est donc très varié pour faire comme les grands. Dans le planning on inclura des jeux plus intellectuels comme de rassembler des pièces identiques ou de couleurs similaires, empiler des cubes de multiples façons, chanter des comptines ou réciter en mimant les petits poèmes.

L’âge est idéal pour commencer à leur faire prendre conscience de leur corps. Pour cela, certaines disciplines comme le yoga, le tai-chi et d’autres seront de très bons outils. La relaxation avec visualisation aussi devra être, devra faire partie du programme hebdomadaire.

L’introduction d’une langue étrangère sous forme de jeu également peut être un bon atout car l’enfant est tout à fait capable d’assimiler des mots nouveaux et comme il n’aura pas beaucoup de branches intellectuelles, pourra les retenir facilement. Ce qui est très important, c’est d’amener ces enfants à une prise de conscience du « moi-je » dans un sens bien différent qu’il l’utilise. Le « moi-je » ou plutôt le « je suis » avec le mot adéquat à l’arrière, le fera entrer dans l’univers cosmique.

Vous dites que la musique adoucit les mœurs ; la musique a également un grand pouvoir d’accompagnateur lorsque les enfants doivent s’appliquer sur une tâche précise.

 

Les moments à l’extérieur sont tout aussi importants que ceux á l’intérieur. Aussi, on coupera les journées en quatre et selon la météo alterneront intérieur, extérieur, intérieur, extérieur. Les enfants de cet âge-là ont encore besoin d’être avec leurs familles. On ne prolongera donc pas cinq heures de temps à l’école. Cinq heures par jour.

Les enfants s’occuperont de leurs propres affaires, de nettoyer leurs assiettes, de brosser leurs chaussures, de ranger leurs matériels, etc. Le respect de l’autre commence par le respect de soi-même. L’enfant a tout à apprendre à niveau-là et il attend des parents, comme des éducateurs, qu’on lui montre avec patience comment s’y prendre pour devenir de plus en plus indépendant et il attend de ces mêmes personnes qu’elles le guident dans la vie. Donc, les parents et éducateurs auront bien souvent à mettre des limites dans l’excitation dans laquelle ces enfants se retrouvent fréquemment. L’enfant apprendra en silence, il saura écouter les bruits environnants, le chant des oiseaux, le vent dans les branches, etc.

L’enfant de cet âge n’a pas à proprement dit un programme scolaire si ce n’est une préparation et ouverture pour les années suivantes. Déjà, à cette période de la vie, les éducateurs pourront réaliser dans quelle direction l’enfant se dirigera ; ses préférences et passions seront dévoilées. Il sera ainsi beaucoup plus facile de passer à l’étape supérieure où les enfants commencent à étudier les branches intellectuelles.

Durant cette phase, il faudra rendre attentifs les enfants au ressenti ; c’est très très important. On pourra déjà leur donner quelques bases des aides naturelles en cas de faiblesse ou de maladies par l’énergie cosmique, le Reiki, les cristaux, la pensée positive, les huiles essentielles que l’on cultivera dans la mesure du possible dans un jardin de l’établissement, les plantes, les décoctions… Bien entendu, dans un niveau adapté à leurs capacités de comprendre.

Une réunion hebdomadaire entre éducateurs et parents est souhaitable car c’est indispensable que les bases soient les mêmes dans les deux camps afin que l’enfant ne soit pas déstabilisé.

L’étude du comportement animal motive beaucoup les petits enfants et permet aux professeurs d’expliquer les relations non seulement entre animaux mais également entre êtres humains.

On gardera une grande place pour la musique, les enfants pourront ainsi créer leurs petits groupes avec diverses percussions et autres.

Chacun s’impliquera personnellement dans la bonne marche de l’école. Des petites responsabilités générales seront données aux enfants, responsabilités interchangeables semaine après semaine ; arroser les fleurs, nourrir les chats, vérifier que tout soit bien rangé, nettoyer les tables, placer les coussins pour la relaxation, etc.

Les enfants de cet âge sont très vite déstabilisés dès que quelque chose change dans leurs habitudes. Aussi, parents et éducateurs doivent les préparer en douceur à chaque nouveauté que ce soit à la maison ou à l’école. L’enfant ainsi préparé s’adaptera bien plus facilement et n’aura pas cette peur du changement quand il sera plus grand. Il est nécessaire de lui expliquer les raisons d’un déménagement, d’un changement de profession du père ou de la mère, par exemple ; et dans le cadre de l’école, de l’ajout de nouvelles disciplines ou des moments où les enfants ne réagissent pas comme d’habitude à cause de diverses influences, comme la lune ascendante qui peut perturber la bonne ambiance de la classe ou toute autre différence dans l’attitude de l’un ou de l’autre.

L’enfant apprendra à se dévoiler et n’aura pas peur du jugement des autres car le professeur aura toujours cette devise : la différence crée l’harmonie, chacun est complémentaire par sa différence au sein du groupe. Ainsi l’enfant dès son plus jeune âge, au lieu de juger l’autre qui n’est pas comme lui, en fera une force pour accepter ses propres différences. Comme il est bon de se sentir aimer et apprécier tel que l’on est vraiment ! Ces enfants seront très rapidement dans une énergie de compassion vis-à-vis de ceux qui n’ont pas compris l’importance de la différence des uns et des autres.

La peur crée des êtres fragiles, la confiance les pousse à agir, nos petits auront toutes les armes pour vaincre les différentes peurs de l’être humain. La société actuelle pousse les gens à vivre dans l’indifférence par peur de s’impliquer et d’être jugé.

Avec l’ère nouvelle, les adultes de demain n’auront plus cette peur en eux. Aussi, les actions seront dirigées pour le renouvellement des nouvelles structures qui fera de votre monde une terre accueillante et chaleureuse où tous pourront trouver la joie de vivre.

Un autre concept à intégrer dès le plus jeune age à vos enfants est de prendre conscience de leurs âmes car l’enfant peut sans aucune difficulté se relier à son Soi supérieur pour être en connexion avec sa propre divinité.

L’enfant apprendra qu’il peut puiser en lui toutes les forces nécessaires à son apprentissage de la vie terrestre. Il faudra lui montrer comment il peut raviver sa flamme intérieure brûlant ainsi toutes les peines et les jalousies.

L’enfant a besoin de beaucoup de reconnaissance et il est des fois difficile pour l’adulte d’être toujours disponible. Si l’enfant sait comment parvenir à ce bien-être, à ce bain d’amour et de tendresse provenant des Êtres de Lumière, il sera moins impatient de toujours avoir votre approbation pour tout ce qu’il entreprend. C’est ainsi qu’il se crée une loi fondamentale de l’amour partagé : le respect des uns et des autres.

L’enfant a beaucoup de difficultés à comprendre qu’il n’est pas seul sur terre et doit apprendre à ménager votre temps. Il doit accepter que d’autres aient besoin de vous sans pour autant se sentir mis de côté ou négligé. Lorsqu’il aura conscience qu’il n’est jamais seul, que des Êtres lumineux veillent sur lui et que sa propre âme peut puiser à chaque instant dans les forces de l’univers, ce besoin inné de reconnaissance par ses parents ou ses éducateurs se transposera en bénéfice pour lui-même car il aura acquis la certitude de n’être jamais abandonné.

 

L‘enfant peut très facilement ressentir les énergies cosmiques. Durant cette tranche d’âge, il découvrira avec délice ses premiers échanges conscients avec Dieu le Père et toute la hiérarchie spirituelle. En guidant de petites méditations adaptées à cet âge et avec des mots que l’enfant utilise, vous lui montrerez que Dieu est en lui et il saura faire la différence entre un ressenti d’amour et de paix. Les sourires de nos enfants faisant de telles expériences en disent long sur ce partage intérieur, et cette grande joie profonde qui les habite à ce moment-là vous touchera au plus profond de vous-mêmes. Cette étape est naturelle pour l’être humain.

C’est un don qui a été donné à chacun pour suivre sa route sans tomber dans les pièges du matérialisme et de la compétitivité à outrance. Pour atteindre ce but, nous ferons tous les jours une introspection en posant des mots simples sur les ressentis de chacun. Plusieurs exercices différents pourront être proposés aux enfants pour y parvenir.

La lumière sera toujours symbolisée par une lampe à l’huile allumée en permanence dans un coin de chaque salle de l’établissement. Nous préférons ne pas mettre des images de nos guides sur les parois des salles de classe car nous voulons que nos enfants laissent parler leurs images intérieures.

Dieu peut être représenté de multiples façons, les anges également et l’âme sait très bien quel visage mettre sur les Êtres Lumineux, c’est-à-dire la lumière.

La religion a déformé beaucoup de merveilleux concepts que les prophètes avaient émis. Nous ne voulons pas que nos enfants suivent l’une ou l’autre de celle-ci mais prennent uniquement ce qui semble bon à leur cœur. Aussi, bien que l’étude des différentes religions soient à l’ordre du jour, laissons l’enfant apprendre la seule et unique religion valable pour tous : l’Amour Universel.

Dans l’Amour Universel, toutes les réponses sont données, toutes les solutions existent. Une fois que l’enfant aura intégré cela, il sera bien facile pour lui d’analyser en toute quiétude les divers paraboles et histoires du monde et de l’univers. D’ailleurs chacun, en fonction, de ses antécédents sera plus ou moins attiré par les êtres qui ont marqué l’histoire.

Chaque âme a déjà en elle des empreintes dues aux vies antérieures. Un enfant sera tout de suite interpellé par Jésus alors que l’autre sentira une proximité avec Krishna. L’important est, là aussi, d’accepter la différence car toutes les routes de lumière mènent vers Dieu.

À SUIVRE…

Voir les autres textes du Manuel de Pédagogie Ashtarienne

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email