L’Astrologie

L’étude des astres connus sur terre et de ses influences sur tous les mondes physiques, terrestres, sera également une leçon fort appréciée des enfants. Aujourd’hui tout est à votre disposition dans le commerce, notamment les documentaires ludiques, très enrichissants comme assistant de cours.

Il serait bon d’avoir dans une pièce prévue à cet effet un télescope suffisamment puissant pour quelques soirées prévues dans ce cours

La science englobe également l’étude des comportements humains

face à l’adversité de la vie terrestre. Point besoin de chercher trop loin pour voir les conséquences physiques, des conflits, des tristesses. Il sera alors temps de commencer à parler à vos élèves des influences négatives agissant sur le corps physique. De là débouchera des cours de yoga qui mettent bien en évidence tous les aspects subtils agissant sur le corps physique de même que l’étude des énergies et des centres de vie, chakras, méridiens.

 

Chaque enfant devra très rapidement savoir comment parvenir à calmer une douleur. Des thérapeutes expérimentés se mettant au niveau des enfants expliqueront certaines bases faciles à comprendre pour le début. Vous verrez comme c’est amusant d’assister à certaines scènes où les uns, les autres se donnent des soins énergétiques.

La façon d’aborder les problèmes physiques sera longuement étudiée par l’éducateur car vous êtes encore beaucoup trop sous l’égide de la médecine allopathique.

Programme

Lorsque vous serez à même de mener votre petite classe dans un échange permanent, vous serez alors un éducateur Ashtarien. Les journées devront être ponctuées de pauses où tous pourront vaquer à leurs occupations préférées. Les enfants ont besoin de s’inventer des jeux et de faire des tâches selon leurs affinités.

Vous constaterez aussi que de ces moments ressortiront de bons thèmes d’étude pour un éducateur dans ce type d’établissement. Il sera quasi impossible de faire un programme journalier ; c’est pour cela que le temps déterminant pour avoir des aptitudes pour monter aux degrés supérieurs sera très large sur plusieurs années et vous constaterez que, bien avant le délai, tous les enfants auront leurs bagages suffisants.

Certaines règles seront tenues comme, par exemple, celle de parler au moins une fois par semaine de chaque élément constituant l’enseignement général afin de faire le point et de préparer la suite du programme. Lorsque le professeur constatera qu’une des branches a été mise de côté durant la semaine, il proposera aux enfants de commencer par celle-ci la semaine suivante.

Dans les branches principales il y aura calcul, géométrie, arithmétique,

etc., enfin tout ce qui a trait aux chiffres et décodages dans la logique. Je vous en prie, n’en faites pas une torture mentale pour vos petits ! Tout doit être exécuté par des exemples faciles à comprendre pour les enfants en fonction de leurs âges.

Il y aura souvent des incursions, dans cette leçon, d’exemple vivant. Je m’explique : si un enfant ne comprend pas comment faire pour soustraire certains chiffres avec des décimales par exemple on prendra la peine de lui faire faire un jeu de pratique auquel il pourra toujours se référer lors d’autres opérations du même type.

Ceci est très important pour n’importe quel cours ; aucune règle ne doit être apprise par cœur, car le cœur, s’il comprend, n’a pas besoin de l’intellect pour mémoriser. Tout est dans la compréhension et la pratique régulière pour l’enregistrement dans les mémoires. De même que la géométrie, quel casse-tête pour celui qui n’a pas réussi à comprendre les bases logiques de cette science. Pour les plus grands, on inclura évidemment la géométrie sacrée dans ce cours.

Il est clair que les enseignants ne seront pas non plus sortis d’un moule de l’éducation nationale. Après leurs études ils auront dû s’intéresser par tout ce qui a trait au monde parallèle et au sens de la vie, de l’âme. Pour pouvoir faire de nos enfants des êtres libres et heureux, faut-il encore avoir trouvé les clefs de notre bonheur ou tout au moins connaître les chemins qui nous y mènent.

 

Dans l’ordre logique des choses, nous mettrons une grande importance au sport physique et énergétique.

Des classes seront formées par des professeurs spécifiques à chaque corps. Ceux-ci devront, bien entendu, connaître l’ensemble des corps que forme un être humain car à quoi sert de se muscler les jambes si l’on ne sait pas pourquoi courir ?

Je m’explique : la force d’attraction du corps humain est régie par l’atmosphère qui règne sur terre. Dans celle-ci, les éléments qui la constituent sont faits d’énergies diverses qui vous permettent de rester debout les pieds au sol. Lorsque vous donnez l’impulsion à votre corps de vous lancer en avant, ce même air vous laisse un passage dans lequel vos propres énergies vont activer le déplacement. À chaque mouvement que vous faites, plusieurs éléments sont bousculés et permettent de faire la rapidité de votre pas. Regardez la différence si vous courez dans l’air ou si vous courez dans l’eau. Il est très important de toujours expliquer aux enfants que chaque élément est constitué d’énergie plus ou moins dense ; ainsi ils réaliseront depuis tout petit qu’ils sont co-créateurs de la terre sur laquelle ils évoluent et de l’air dans laquelle ils avancent.

Le travail énergétique sera plus centré sur les ressentis : comment augmenter sa vitalité en étant toujours à l’écoute de son corps tant physique qu’émotionnel, donc énergétique. Nous vous conseillons de vous référer aux différents ouvrages qui traitent des disciplines alliant physique et énergétique.

Analyse globale de l’être humain

Lorsque les enfants sont dans des énergies où ils se sentent en harmonie, ils deviennent très vite indépendants dans le groupe. Cela amène des forces supérieures qui permettent à chacun de se sentir confiant dans leurs différences.

La pédagogie Ashtarienne n’est autre que le rassemblement des forces cosmiques en un point central nécessaire à l’évaluation de chaque individu. Ce n’est pas indispensable que tous soient au même niveau d’évolution pour que tous intègrent ce qu’ils ont à apprendre. Ce n’est pas parce que nous avons dans nos groupes des enfants d’âges différents que le plus grand sera défavorisé par rapport au plus petit parce que chacun retiendra ce qu’il est possible pour lui de retenir, c’est-à-dire en fonction du programme mémoire mis à sa disposition selon l’âge et selon la nature même de son essence.

Chaque enfant est totalement différent des autres. Cette différence au lieu d’être traitée comme un aspect négatif, comme cela se passe toujours dans les écoles traditionnelles, est un plus car c’est par celle-ci que chaque individu transmettra aux autres sa potentialité de l’infini savoir.

Lorsque plusieurs enfants étudient les mêmes données, le mélange de leurs différences va pousser le groupe à avancer dans l’étude selon les lois de l’infiniment grand. Qu’est-ce qui n’est pas normal, qu’est-ce qui est anormal, qu’est donc le paranormal ?

La normalité a fait de l’être humain un faible individu incapable d’accepter même sa propre différence dans vos institutions. Il n’y a rien de normal car tout est régi par l’ouverture sur le parallèle, sur le monde parallèle bienfaisant ou quelquefois contradictoire.

Lorsque l’être humain aura compris que un plus un ne font pas obligatoirement deux, alors il sera prêt à affronter toutes les situations avec sagesse et sérénité. Dans nos écoles, la foi est la marche vers la réussite. Par de multiples expériences, nos âmes nous font douter pour raffermir notre foi.

Dans ces établissements de vie, chaque expérience est décortiquée afin de comprendre le processus de l’âme visant à nous faire grandir. Ainsi au lieu de répéter pendant des années et des années le même type d’expériences jusqu’à ce que l’esprit comprenne les raisons de celles-ci, il sera prêt à le faire dans son quotidien car il aura acquis la sagesse suffisante pour prendre conscience des erreurs qui les aident à se remettre sur la bonne route.

 

Dans vos établissements la foi et la confiance en soi deviendront donc des branches, si l’on peut s’exprimer ainsi, de la plus haute importance.

De même que le pardon et la libération des émotions négatives. Je ne vais pas répéter ce que beaucoup d’entre vous ont déjà appris et sont prêts à enseigner. Ces lois célestes basiques devront être pratiquées et connues par les éducateurs qui pourront à leur tour en faire des synthèses adaptées aux enfants.

Il nous reste à aborder l’aspect commercial dans le sens où, au sortir de ces écoles, ces jeunes adultes devront pour la plupart intégrer une entreprise qui n’est pas encore dans la fusion avec la terre nouvelle. Aussi quelques approches devront être étudiées pour que nos jeunes ne soient pas rejetés par leurs évolutions supérieures d’un point de vue spirituel. Car, bien sûr, il est bien plus facile pour un être ayant suivi une scolarité traditionnelle d’entrer dans le monde du travail où il continuera à être traité comme un objet de rendement que pour un de nos jeunes qui aura grandi dans l’amour, la tolérance et la joie profonde d’appartenir à un tout.

Aussi quelques approches devront être étudiées pour que l’abîme entre ces mondes ne soit pas une barrière pour leurs futures vies dans le monde du travail.

À SUIVRE…

Voir les autres textes du Manuel de Pédagogie Ashtarienne

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email