Campagne annuelle de financement

LIRE LA SUITE

------------------------

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS MARIE !

C’est avec beaucoup de gratitude que je suis en mesure de venir ici aujourd’hui. Et je me suis rendu compte que le voyage a été assez douteux pour vous. Il nous appartient donc de clarifier certaines choses.

Qu’est-ce qu’une pensée ? Une pensée est une phrase, une action non exécutée, en son et en acte. Mais elle existe pour l’univers. Ne croyez donc pas que vous pouvez penser ce que vous voulez sans qu’il y ait de conséquences. La simple pensée est suffisante pour une émanation dans l’univers. Vous ne l’avez simplement pas traduit en mots, en sons ou en actes, mais vous l’avez pensé. Et la pensée compte comme un acte ou comme une parole.

 

Alors ne continuez pas à vous justifier, ne continuez pas à croire que « Ah, j’ai juste pensé, je n’ai pas parlé, je n’ai pas agi, donc tout va bien. Non. Si vous avez pensé, parlé, agi, ce n’est que de manière cachée. Donc, ne vous laissez pas berner par l’ego. L’ego essaie tout le temps de vous montrer que vous avez toujours raison, que ce, ce petit dérapage, personne ne l’a vu ; alors tout va bien. Arrêtez de croire ça.

Tout ce que vous faites, tout ce que vous dites, tout ce que vous pensez, est une émanation, sous différentes formes, mais elle est ; et elle est reçue par l’univers. Alors arrêtez de vous faire des illusions. Arrêtez de penser que vous faites des choses derrière votre dos et il n’y aura pas de retour en arrière. Celui qui dit ce qu’il pense n’a eu que le courage de parler, d’émettre le son. Celui qui agit comme il pense a aussi eu le courage d’agir comme il pense, ce qui ne signifie pas que ce courage doive être applaudi ; il n’a fait que mettre en mots et en gestes ce qu’il pensait, il ne l’a pas fait secrètement.

Ne vous méprenez pas, mes enfants. La pensée a du pouvoir. La pensée a autant de pouvoir qu’un mot, qu’un geste, qu’une action. Ne vous trompez donc pas. Vous essayez de justifier vos erreurs, et je vous dis : aucune erreur n’est justifiable. Maintenant je vous réponds : qu’est-ce qu’une erreur. Une erreur est très subjective, car pour une personne, parler fort est impoli dans votre monde ; pour une autre personne, c’est la façon dont elle entend sa propre voix, car elle est un peu sourde. Alors qui a tort ? Qui peut pointer du doigt et dire que c’est une erreur ?

Alors pour nous, qu’est-ce que cela signifie de se tromper ? Se tromper, c’est faire tout ce qui est contraire à l’amour de Dieu le Père/Mère. Comprenez donc qu’il s’agit d’un très large éventail d’actes, de mots, de choses ; il est impossible de les énumérer. Donc, apprenez : tout ce qui va à l’encontre de ce qu’émane Dieu Père/Mère, qui est l’amour inconditionnel, est une erreur. N’essayez donc pas de vous justifier. Je le répète : aucune erreur ne peut être justifiée. Vous commettez ce que vous voulez parce que le moment vous a conduit à le faire, mais qui vous y a forcé ? Vos propres consciences, vos propres egos, alors ne vous justifiez pas.

 

Vous avez cette terrible habitude d’essayer de justifier l’injustifiable. Tout ce que vous faites de contraire à ce que Dieu Père/Mère émane, il n’y a aucune justification. Vous l’avez fait parce que vous le vouliez, personne ne vous a forcé, personne ne vous a ordonné de le faire. Alors, ne vous justifiez pas. C’est laid pour vous d’insister sur une justification qui n’existe pas. À chaque erreur que vous commettez, acceptez-la, essayez d’en tirer des leçons et ne la répétez plus jamais. C’est la sagesse. Tant que vous continuerez à justifier vos erreurs, vous continuerez à faire des erreurs, pourquoi ? Parce que vous n’admettez pas que vous avez fait une erreur. Vous blâmez l’autre, vous blâmez ce qui a été dit, vous blâmez quelqu’un d’autre, jamais vous.

Ensuite, vous continuerez à répéter la même erreur, car dans votre esprit, vous n’avez pas fait d’erreur, vous avez été incité à en faire une. Qui vous a induit, qui vous a fait faire le mal, quelqu’un vous a forcé, quelqu’un vous a forcé ? Ou vous, dans votre compréhension, dans votre façon de penser, vous l’avez compris de cette façon. Et puis je vous dis que vous l’avez compris ainsi pour vous justifier, pour rentrer dans votre erreur et pouvoir dire : « Non, je n’ai pas fait d’erreur ». C’est ce qui a été dit. J’ai été induit en erreur. Vous justifiez donc l’erreur en disant que quelqu’un d’autre vous a induit.

Ce sont mes frères. Le combat avec l’ego fait toujours rage. Je vous le demande donc une fois de plus : regardez en vous. Faire une erreur et admettre son erreur est un grand pas dans votre évolution, car lorsque vous faites une erreur, que vous comprenez votre erreur et que vous faites tout pour ne pas la refaire, vous faites un bond en avant. Maintenant, à chaque tentative pour justifier votre erreur, vous faites un bond en arrière.

Alors faites attention mes enfants. Personne ne vous marque, personne ne vous montre du doigt parce que vous avez fait une erreur. Et je vous dis que vous ferez encore beaucoup d’erreurs jusqu’à ce que vous appreniez à vivre l’amour inconditionnel. Nous essayons seulement de vous montrer qu’à chaque erreur, vous devez être conscient d’avoir fait une erreur ; ce n’est que de cette manière que vous pourrez avancer. Ne vous sentez pas inférieur. Tout le monde fait des erreurs. Certains plus, d’autres moins. Celui qui aujourd’hui, s’il ne s’est pas trompé, ne serait plus dans la troisième dimension, il vivrait dans l’amour inconditionnel total et aurait déjà évolué.

 

Ainsi, ceux qui sont encore dans la troisième dimension continuent à faire des erreurs ; ce qui diffère, ce sont les types d’erreurs et le moment où elles sont commises. Apprenez donc : aucune erreur n’est justifiable. N’utilisez pas les autres pour justifier vos erreurs. C’est très laid et très grave. C’est le moyen le plus préjudiciable que l’ego utilise pour essayer d’échapper à l’erreur que vous avez commise, en accusant l’autre. C’est laid et cela entraîne de mauvaises conséquences, car en plus de ne pas admettre que vous avez fait une erreur, vous accusez l’autre d’être responsable de votre erreur. Comme c’est laid !

Alors réfléchissez. Réfléchissez beaucoup. Et n’oubliez pas que penser, parler ou agir ont le même poids ; il n’y a pas de différence. Alors faites attention à tout ce que vous pensez.

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais pour Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne annuelle de financement.
Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0