Dans un discernement raffiné, dans un équilibre raffiné, dans l’ancrage de la connaissance divine et de l’autorité divine, ce que l’on initie, choisit d’expérimenter, c’est l’amour dans toute sa merveilleuse splendeur et sous toutes ses formes.

Un beau bijou canalisé partagé à partir d’une lecture personnelle avec Linda Dillon.

Mère Divine ~ L’amour est tout

Mère Divine : Salutations, je suis la Mère, infinie et éternelle, Mère du changement, Mère de la constance. Mère de l’Un, Mère de tous. Bienvenue, mes bien-aimés, doux ange de lumière, doux professeur de bleu, pont, visionnaire, magenta, aqua des étoiles lointaines.

 

Vous m’avez fait signe, comme je vous ai fait signe, à travers l’infinité de mon omnivers et de notre omnivers dans le royaume de [?] afin que vous puissiez m’entendre et, plus important encore, non seulement me sentir, mais aussi m’expérimenter, car c’est le but de notre union aujourd’hui.

Bien-aimés, oui, vous êtes venus en tant qu’enseignant, en tant que visionnaire, en tant que pont entre les réalités, entre les dimensions, entre les existences. Il est temps pour mes enfants de ce système planétaire de s’éveiller à une plus grande conscience – une plus grande compréhension – et ils ont atteint ce point de préparation. Ils avancent dans l’ancrage d’un nouveau royaume, d’une nouvelle réalité, de nouvelles compréhensions qui en fait ne sont pas du tout nouvelles [mais] qui sont anciennes et éternelles.

Comprenez – vous êtes inspirés… inspirés… de vous souvenir, de vous recueillir, d’apprendre, de vous développer… oui, bien sûr pour votre moi sacré… mais comme vous commencez à comprendre, il n’y a rien de tel que votre moi sacré. C’est tout et ce n’est rien. Et je ne dis pas ça pour désintégrer votre étincelle essentielle qui est brillante et sacrée.

Ce n’est pas une coïncidence si vous avez et vous étudiez ce que vous pouvez considérer comme le domaine physique, l’interaction chimique, la formulation de la matérialité, parce qu’à bien des égards, l’étude de cette réalité vous permet de voir qu’en fait, elle n’est pas du tout réelle – elle est tout à fait transitoire, elle est tout à fait en devenir. Et c’est donc une réflexion pour que vous compreniez l’infinité de mon univers.

C’est aussi un ancrage, parce que je ne veux pas que vous erriez simplement à travers les dimensions ou que vous vous promeniez dans les étoiles, car vous êtes venus sur ma planète – cette belle planète de beauté, de diversité, de potentiel, d’émerveillement, d’amour – vous êtes venus à ce temps et à cette incarnation avec la compréhension que vous serez le maître, que vous serez la voix – la voix qui ne pleure pas dans le désert ; c’est fini ! – pour vraiment ouvrir et étinceler, pour agir comme le catalyseur, pendant ce temps de transition pour ceux qui cherchent.

Et ce que je vous suggère et ce que l’on sait, c’est que ceux qui cherchent sont sur le point d’imploser et d’exploser – non, pas en termes de fin ou de destruction – mais en termes de conscience et d’éveil. Et pendant qu’ils font cela – qui est mon plan – pendant qu’ils font cela, ils regardent autour d’eux. Beaucoup sont incertains et ne savent pas très bien dans quelle direction aller.

Pensez-y de cette façon. Si vous avez été dans un sommeil très profond et que vous vous réveillez pendant quelques instants, vous êtes désorienté. Vous vous demanderez : « Où suis-je et qu’est-ce que je faisais ? » C’est ce qui se passe avec le collectif de l’humanité, et c’est une bonne nouvelle. C’est l’ouverture à laquelle vous et tant d’autres avez non seulement aspiré, mais pour laquelle vous avez prié.

Et vous avez positionné, et je vous ai positionné, avec un accord total et une connaissance – et une connaissance claire – de l’endroit où vous devez être en tant que porteur d’espoir, en tant que point d’ancrage de la vision, dans la douceur de l’existence. Ce système de croyance auquel tant de gens se sont accrochés – qui en fait non seulement est fixe, mais qui est difficile et rempli de douleur et de souffrance – n’est tout simplement pas vrai.

 

Et comme vous l’avez appris et l’apprenez encore, cette réactivité mentale et émotionnelle n’est que cela. Donc, là où mes humains changent, ce n’est pas seulement parce qu’ils sont réactifs, mais aussi parce qu’ils ne sont plus des initiateurs. Pourquoi est-ce important ? Dans un discernement raffiné, dans un équilibre raffiné, dans l’ancrage de la connaissance divine et de l’autorité divine, ce que l’on initie, choisit d’expérimenter, c’est l’amour dans toute sa merveilleuse splendeur et sous toutes ses formes.

C’est le but entier de toute la Création, de toute l’existence. C’est simplement pour vous de connaître, d’être, d’aimer – l’Unique.

Et vous commencez à comprendre cela et donc, oui, je vous envoie beaucoup d’énergie pour que vous continuiez sur ce chemin d’expansion joyeuse, avec la compréhension du collectif – leurs pierres de touche – parce que pour communiquer pleinement, de tout cœur, avec n’importe quel être dans n’importe quelle galaxie ou système solaire, vous avez besoin de connaître et de comprendre et d’être capable de vous relier à leurs pierres de touche, à leurs points de référence, à leur cadre de ce qu’ils croient être la réalité.

Donc la clé n’est pas [ que ] vous avancez dans votre compréhension, mais vous n’avancez pas, en termes de votre vision et de votre enseignement, trop loin pour qu’ils ne puissent pas vous voir, ou vous entendre, ou se relier à vous plus longtemps.

Alors, très cher, par où aimeriez-vous commencer cette journée ?

Q : Bonjour, Mère Divine, je vous suis reconnaissante pour vos compliments. Je vous suis reconnaissante pour tout ce que vous avez fait pour moi – toutes vos interventions divines sans lesquelles je serais perdue dans l’obscurité. Et je vous remercie de m’avoir guidée vers l’amour inconditionnel.

Ceci étant dit, j’aimerais commencer ma première question. Comme vous le savez, je sens intuitivement que je ne suis pas destiné à faire des études supérieures… que je suis destiné à être un professeur spirituel, ce que vous avez confirmé. Et je veux être votre serviteur éternel. Donc, donc, Mère Divine, je souhaite te demander comment je pourrais te servir au mieux une fois que j’aurai obtenu mon diplôme universitaire vers mai 2020 ?

Mère Divine : Tout d’abord, mon enfant bien-aimé, tu es le bienvenu et tu es accueilli dans mes bras, dans ma sphère, dans cet espace.

Que vous ayez voyagé dans l’obscurité – et que vous ayez fait l’expérience de ce que vous appelez la nuit noire de l’âme – est très important parce que beaucoup non seulement y ont voyagé, mais ils y vivent. Et dans cette tristesse, ils ne savent pas qu’il y a une voie de sortie, [et] qu’il y a des choix, des options et des expériences différentes.

Donc, le fait d’avoir été là vous sert bien, et me sert bien, parce que vous comprenez. Et c’est-à-dire, comme je le dis : vous devez parler aux gens et toucher leur cœur là où ils vivent. Ne pensez donc pas que cela a été un gaspillage d’expérience. Ce n’est pas le cas. C’est la quintessence même.

Maintenant, que vous fassiez des études supérieures ou non – et nous vous suggérons [de] ne pas nécessairement mettre cela de côté ; celles-ci, bien-aimés, peuvent être des voies parallèles – vous voyez ce que les humains ont oublié. Ils ont tendance à penser que c’est un choix ou l’autre, et ce dont ils ont besoin, c’est de cet exemple humain de non pas un choix ou l’autre, mais tout… que vous pouvez faire TOUT.

 

Cela ne signifie pas qu’en tant que professeur spirituel vous divorciez ou que vous vous excluiez de ce que nous appelons « le courant dominant », parce que vous y voyagez parce que c’est là que sont vos élèves. Ce n’est pas à vous, dans cette vie, de venir à l’ashram et de vous retirer de l’endroit où se trouvent les gens.

Maintenant, oui, vous êtes destiné à être un professeur spirituel. Mais dans un premier temps, ne pensez pas ou ne choisissez pas simplement que cela doit être l’un ou l’autre, parce que je vous guide et je vous demande – parce que je n’interviendrai jamais dans votre libre arbitre et vos choix, parce que vos choix sont brillants.

Ne pensez pas qu’il faille choisir l’un ou l’autre. Vous serez l’enseignant et vous serez l’individu – l’homme qui dit : « Oui, je sais ce qu’est l’éducation supérieure. Je sais ce qu’est la carrière. Je l’ai fait, mais ce n’est pas ma priorité. Cela ne peut pas être l’un ou l’autre. »

Cette dualité de l’expérience humaine est ce qui est vraiment en transition.

Canalisé par Linda Dillon

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email