La Mère est vénérée en Inde sous le nom de Parashakti, Mahakali.

(Conclusion de la première partie.)

Il y a parmi vous ceux qui ont la plus haute intention, qui vous suggèrent que ce changement dont je parle, la création – oui, cher Steve, j’utilise vos mots – d’un monde qui fonctionne pour tout le monde, tout le monde et chaque être, prend des décennies ou des millénaires. Ça ne correspond pas à mes capacités, n’est-ce pas ? Je vous suggère, je vous guide : ce n’est pas correct.

Est-ce que cela peut se produire en un clin d’œil ? Oui. C’est le cas ? Pour certains d’entre vous, oui. L’interrupteur s’est allumé et vous avez dit : « Ah, j’ai compris. Je le suis. » Mais la création, cette création dont nous parlons, d’un nouvel être humain, de la forme originelle, quelque peu améliorée, se fait en co-création, en union sacrée et en partenariat avec chacun de vous.

Et je m’adresse à vous, bien sûr, qui êtes à la tête de la vague, mais je m’adresse aussi à tous les habitants de la Terre. J’appelle l’extrémiste qui porte le missile, ou qui brandit le fusil, ou qui crie des obscénités au nom de Dieu. Où est l’amour ? Où est l’organisme de bienfaisance ? La compassion ?

Je vous fais signe à tous, et je vous pénètre tous. Alors, y aura-t-il une crise de foi, de conscience ? Pour beaucoup, oui. Parce que ce guerrier, ce soldat dira : « Je ne me sens pas bien à propos de ça. Je sens que je dois déposer les armes. » Et ils diront : « Comment suis-je censé servir ? »

Mais comprenez, vous avez servi une image faite par l’homme de Dieu et de ce que nous désirons. Vous vous trompez. Je ne souhaite ni effusion de sang ni chaos. Le chaos est ennuyeux. Abandonnez, et abandonnez maintenant.

Maintenant, je sais que j’ai recommencé, cher Steve.

SB : Pas du tout, maman.

MD : Mais j’en avais besoin. Vous pouvez commencer vos questions.

 

SB : Merci, maman. Cette Ascension n’est pas seulement unique en ce sens que c’est une Ascension physique, que nous montons avec le corps, et ce n’est pas seulement unique en ce que c’est une ascension de masse, que nous montons tous comme un, tous ceux qui sont désireux de partir.

Mais c’est aussi unique en ce sens que, dans les générations passées, les maîtres nous auraient poussés à nous détourner du monde et à chercher Dieu, à nous réaliser et à faire notre ascension. Et dans cette Ascension particulière, on demande à cette génération de construire la Terre Nouvelle en plus de l’ascension. Il y a donc une composante divine et une composante humaine.

Et ça peut être déroutant. Parce que certains diront : « Eh bien, vous devriez méditer davantage », par exemple. Mais les autres personnes travaillant sur les projets pourraient dire : « Oui, mais oui, mais je me concentre sur la construction de la Terre Nouvelle. »

Pouvez-vous en parler un moment ? Comment pouvons-nous accomplir ces deux tâches simultanément, s’il vous plaît ?

MD : Maintenant, chacun d’entre vous a apporté toutes ses capacités sur Terre. Donc, je ne suis pas simplement désinvolte ou retournée quand je dis,  » Faites tout cela « . Parce que la méditation est connexion et direction, mais si elle n’est pas dans ce temps, particulièrement dans cette phase, suivie d’action, alors vous n’êtes pas dans la plénitude de la co-création, le partenariat sacré d’union dont nous parlons. Vous ne le traduisez pas en forme.

Et puis, si vous construisez, construisez, construisez, sans jamais méditer, prier ou vous connecter, alors vous construisez une planète sans un plan directeur.

C’est unique en son genre. C’est une nouvelle création. Pouvez-vous imaginer, mon fils, dans toute cette étendue, que c’est nouveau ?

SB : Et c’est sur Terre que cela se produit pour la première fois.

MD : C’est exact. C’est donc physique, et c’est spirituel. Mais ce n’est pas à l’exclusion de l’un ou l’autre.

Maintenant, y aura-t-il des individus qui dépendront particulièrement de leur ascendance, de leurs racines ou de leur dimensionnalité qui préfèrent la voie de la prière et de la méditation, qui pourront recevoir les conseils et dire : « Voilà à quoi ressemble le plan directeur » ? Oui.

Et y a-t-il ceux qui sont plus à l’aise pour prendre le marteau ou les dessins CAO pour construire la Terre Nouvelle ou les villes de la lumière ? Bien sûr que oui. Mais c’est la coopération, c’est l’unité…… Disons les choses comme ça : Je me suis incarné à un moment donné, comme vous le savez…

SB : Oui.

MD : …. comme la mère [de Jésus], et Yeshoua, et mon mari bien-aimé, Joseph, étaient des charpentiers et des charpentiers de la plus haute qualité. C’étaient des bâtisseurs. Et ils étaient des bâtisseurs d’hommes, et ils étaient des bâtisseurs du royaume physique, surtout des maisons. Mais ce n’était pas un choix.

Je demande donc à chacun d’entre vous de ne pas devenir chrétien, car ce serait certainement une erreur ! Un faux pas ! Je vous demande d’être à la fois le charpentier et le guide de l’humanité.

Et comment allez-vous guider ? S’écouter soi-même et nous écouter, recevoir, recevoir, recevoir, puis donner, donner, partager, partager. Nous vous l’avons enseigné, et vous vous y êtes beaucoup amélioré. Mais c’est le flux constant.

Oui, avant d’essayer de nous rejoindre. C’est pourquoi j’ai insisté, nous sommes venus à vous. Les vibrations ne correspondent pas encore tout à fait, mais vous ne m’avez jamais entendu vous parler de cette façon. (1) Nous sommes avec vous.

C’est donc rendre l’énergie, la fréquence, la vibration – peu importe comment on l’appelle – c’est ancrer l’amour, notre amour, dans la construction humaine, pour que tout ce que l’humanité construit, que ce soit un bâtiment ou une ville de lumière ou une institution ou une fondation ou une famille, tout soit imprégné d’amour, de grâce, des qualités divines.

Oublierez-vous l’ancien ? Ce sera un mauvais souvenir, mais nous avons fait en sorte que vous ne puissiez pas l’oublier parce qu’il n’y aura jamais de répétition. C’est un de mes dictons. Vous ne retournerez pas dans l’ancien. C’est pourquoi Michael et St-Germain et tant d’autres avec qui je parle et pour qui je parle de la poussée en avant.

Vous ancrez l’avenir. Vous vous ancrez en haut et en bas, à l’intérieur et à l’extérieur. Et permettez-moi d’être clair : il n’y a rien – pensez à ce que je dis – il n’y a rien qui puisse vous arrêter. Réfléchissez à ce que vous ressentez quand je dis ça. L’expression de votre divinité, de votre contrat, ne sera pas entravée.

De nombreux obstacles ont été surmontés. Et oui, je vous ai entendu dire : « Combien de fois dois-je faire mes preuves ? » Eh bien, la réponse est, combien de fois, doux anges de lumière, sentez-vous que vous devez faire vos preuves avant de reconnaître votre valeur glorieuse, votre splendide soi ? Vous n’avez pas besoin de plus.

Je vous en donne plus. Mais vous aviez tout ce dont vous aviez besoin le jour de votre arrivée. C’est pourquoi je parle de l’éveiller en vous, de laver le sable et la crasse pour que vous puissiez voir et expérimenter non seulement qui vous êtes, mais qui sont les uns les autres et pour expérimenter Gaïa, pour expérimenter les royaumes, que dans la plénitude de votre être vous accueillez vos frères, d’Arcturus, d’Andromede et CCC, pas comme êtres inférieurs – différents êtres, oui ; moins, non. Et ils sont déjà parmi vous, et ils s’amusent beaucoup.

SB : Maman, une autre question ?

MD : Oui ?

SB : Certains disent que l’ascension est graduelle, d’autres disent qu’elle est soudaine. L’ascension est à la fois graduelle et soudaine, n’est-ce pas ? Pouvez-vous parler un peu plus de l’aspect soudain de l’ascension, s’il vous plaît ?

MD : C’est ce sentiment – enfin, c’est plus qu’un sentiment ; c’est savoir ; c’est l’allumage (2) – c’est ce sentiment d’avoir été allumé sur une fréquence différente, et ça arrive soudainement. Vous pouvez travailler dessus, travailler dessus, travailler dessus, et puis vous vous réveillez un matin, et vous voyez, percevez, sentez, savez différemment.

Vous pouvez sortir d’une méditation, et la plupart d’entre vous sont surpris ! Vous pensez, « Je vois les couleurs », ou les créatures, ou la lumière, « d’une manière différente ». Vous savez, hier, je ne pensais pas pouvoir faire ça, et aujourd’hui je pense que je peux faire cette tâche et 20 autres. »

Vous embrassez vous-même vos talents multidimensionnels. C’est donc très abrupt. C’est le sentiment, « Je ne suis plus la même personne qu’hier. » Vous ne savez peut-être pas comment ou pourquoi, mais c’est très clair et très précis.

 

SB : Mais ce n’est pas Sahaja Samadhi, (3) Mère, n’est-ce pas ? Quand se produit Sahaja Samadhi ?

MD : Cela se produit avec un réveil et un soulèvement plus progressifs. Il y a donc le brusque « je ne suis pas le même », puis il y a le travail et l’ancrage, l’intégration, puis il y a un autre saut, et un autre saut, et un autre saut, et un autre encore. Et vous ne le savez pas – eh bien, certains d’entre vous le savent – mais vous êtes en train de sauter par-dessus bord – et alors vous serez là.

SB : Ces sauts sont-ils équivalents à des sous-plans ? (4)

MD : Vous pouvez le considérer comme des sous-plans, des sous-plans dimensionnels, oui.

SB : D’accord. C’est très utile.

MD : Mais sachez aussi ceci, ce que je vous dis : Ne soyez pas restrictif.

SB : Oui.

MD : Certains d’entre vous se sentent comme des bébés grenouilles un jour et vous sautez d’un sous-plan au suivant, au suivant. Et le lendemain, vous êtes une panthère, et vous sautez 10 niveaux. Alors, ne faites pas de pré-détermination.

Laissez votre conscience du cœur, votre savoir, vous guider simplement. Oui, l’Ascension consiste à prendre des risques et à faire confiance à ce que vous savez être vrai, puis à arriver et à dire : « Oui, je le savais. Me voici. » Et je suis là avec toi. Je t’attrape. Je t’attrape.

SB : Ainsi, l’Archange Michel a parlé de l’Ascension Lumière. Il a parlé de passer au lave-auto, puis de repasser au lave-auto. Ceux qui font cela, les lève-tôt, ne devraient pas se sentir du tout dérangés de ne pas être dans un état de Sahaja ?

MD : Non. C’est le processus. C’est la reconstruction et, avouons-le, vous êtes les modèles pour cela. Vous êtes le modèle, et vous êtes le modèle non pas parce que nous faisons de l’expérimentation, mais parce que vous avez dit : « Je désire, je choisis, je désire et je le ferai. Il n’y a pas de place pour le découragement.

SB : Merci, maman. Ce sont les gardiens qui passent au lave-auto. Les piliers qui restent derrière et aident tout le monde à traverser, et je présume que les lumières s’éteignent et que la porte se ferme. Participeront-ils à l’Ascension d’une manière ou d’une autre avant que tout ne soit fini ? Comme, doivent-ils attendre jusqu’à la fin complète de tout pour expérimenter l’ascension, ou quel est votre plan pour les piliers, Mère ? (5)

MD : Non. En fait, nous avons… n’oubliez pas que les piliers sont également pénétrés par le tsunami.

SB : Oui ?

MD : Et par tous les cadeaux. Mais de nombreux piliers sont également passés par le portail – ou il y en a suffisamment ; nous pouvons en manquer quelques-uns de temps en temps – et ils viennent les renforcer, parce que leur travail est le plus difficile et le plus fastidieux de tous.

SB : Ils attendront le plus longtemps. (6)

MD : Eh bien, ils ont affaire à des inconscients.

SB : Oui.

MD : Mais, vous savez, considérez que c’est comme une marche en avant que les piliers poussent l’inconscient de plus en plus loin, de plus en plus loin. Donc, non, les piliers n’ont pas à attendre. On leur a donné une forme de – voyez cela comme une dispense pour leur service.

SB : Eh bien, j’espère qu’ils se retrouveront, parce que ça va être un peu solitaire vers la fin ! Il va y avoir l’oubli et les piliers !

MD : Et puis il y aura les masses à la porte…… Considérez-le comme un marathon – ce qui a vraiment été le cas – un marathon céleste et terrestre, et tout le monde est sur la ligne d’arrivée pour les encourager et les accueillir.

Il y aura de nombreuses récompenses. Et chaque récompense n’est pas seulement décidée par moi, par nous, par tous ; elle est décidée par vous. Pour certains, c’est l’entrée dans la plénitude d’une plateforme et d’un rôle très publics. Pour d’autres, c’est une maison tranquille à la campagne, en parfaite union avec Gaia.

Pour d’autres, c’est une enceinte familiale où tous peuvent se rencontrer, se rassembler et partager. C’est ce que le cœur désire qui engendre ce qui est créé. Mais tous recevront également et dans la même mesure, tout comme vous l’êtes maintenant. Ce n’est pas que j’en nettoie certains et en laisse d’autres sur le bord de la route. Non. Tout le monde. Et tout le reste. Et maintenant nous augmentons cette énergie.

Alors je te fais signe, et je te le redemande encore une fois, est-ce que tu m’aimes ?

 

SB : Oh, oui, maman.

MD : M’aimes-tu comme je t’aime ?

SB : Est-ce possible, maman ?

DM : C’est ton expression de moi, et elle grandit, mon fils bien-aimé. Elle grandit en chacun de vous. Alors tu dis : « Je peux aimer comme je n’ai jamais aimé auparavant. »

SB : C’est vrai.

MD : Laissez-moi entrer.

SB : Oui, maman.

MD : Pars avec mon amour, et pars en paix.

SB : Merci, maman.

MD : Au revoir.

SB : Au revoir.

MD : Nous reparlerons !

SB : Oui, maman. Quand tu veux, quand tu veux.

[fin]

Notes de bas de page

(1) Quand, à un moment ou à un autre, une génération a-t-elle eu un tel accès facile à l’information de la Mère Divine et une telle profondeur d’information ? Si c’est arrivé, je n’en suis pas au courant.

(2) « Allumage » est le mot utilisé maintenant pour ce que Sanat appelait auparavant le « snap », l’Ascension soudaine de tous. Mais …. mais… même après notre entrée dans la Cinquième Dimension, il y aura encore d’autres pas avant que nous atteignions réellement Sahaja Samadhi.

(3) Sahaja Samadhi est le niveau d’illumination qui apporte la libération du besoin de renaître. C’est une ouverture permanente du cœur. Pour un exemple de Sahaja (l’état naturel), regardez Ramana Maharshi.

(4) Chaque dimension ou plan, tel que la Cinquième Dimension, connue sous le nom de Plan Mental du côté de l’au-delà des choses, a plusieurs sous-plans.

(5) L’archange Michel m’a depuis dit dans une lecture personnelle du 11 juillet que les Piliers aussi passeront au lave-auto et vivront l’Ascension de la lumière.

(6) En fait, étant donné que l’allumage aura lieu dans un avenir pas trop lointain, même les Piliers n’ont pas longtemps à attendre.

Traduit pour Messages Célestes: https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne Annuelle de Financement 2020

Cliquez pour plus de Détails

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don