J’ai créé les humains pour pouvoir avoir, dans une véritable intimité sexuelle, une expérience similaire de ce que c’est que de fusionner avec moi.

Un autre fabuleux joyau amoureusement partagé par Hairol à partir de sa lecture personnelle avec Linda Dillon.

Divine Mère sur les choix ~ Choix de la nourriture, choix de l’intimité sexuelle, choix de la pause

 

Hairol : J’ai une petite question. Y a-t-il dans mon régime alimentaire quelque chose que je ne devrais pas manger ?

Mère Divine : Oui, tu ne dois pas manger ce que tu n’aimes pas !

H : Très bien…

DM : ( Rire ) Je te taquine, mon chéri ! Tu es très conscient et… tu vois, c’est lié à la race créatrice. Je ne dis pas qu’il faut toujours suivre un régime de sucre raffiné, mais si vous le faisiez, vous pourriez toujours le transformer en énergie pure.

Mais l’une des choses – pour reprendre cet exemple de la race créatrice – est ce sens rigoureux des règles et du jugement, et donc « vous ne pouvez manger que ceci, vous ne pouvez respirer que ceci, vous ne pouvez boire que ceci ». Et en faisant cela, ce qui se passe, c’est que vous adhérez à ce sens de la limitation.

Alors, est-ce que je veux que vous ayez une belle alimentation, fructueuse et saine ? La réponse est oui ! Mais comment le savoir, c’est en mangeant ce que vous aimez.

H : D’accord, parce que j’ai remarqué que le poisson et la viande sont très denses quand j’en mange, alors j’ai arrêté d’en manger.

DM : Et si jamais tu as envie de manger un morceau de poisson, vas-y ! Mais si tu n’en as pas envie, alors ne le fais pas !

H : Oui, je vois ce que tu veux dire. Maintenant, disons que quelqu’un libère son énergie sexuelle par l’acte sexuel. D’après mon expérience, cela a eu un impact très négatif sur moi et c’est pourquoi j’hésite beaucoup à m’engager dans une relation sexuelle.

DM : La libération de l’énergie sexuelle… allons plus loin que cela… l’implication, le véritable engagement dans l’intimité sexuelle, qui est très mal compris par la plupart des humains, est vraiment une fusion d’énergies entre les deux personnes – et quand ce n’est pas fait consciemment, cela peut diminuer votre champ d’énergie plutôt que de l’étendre.

Et puis il y a des situations où les humains essaient de s’engager dans l’intimité sexuelle et de ne pas fusionner, et cela provoque un sentiment de grand malaise comme : « Pourquoi s’embêter ? Pourquoi ai-je fait cela ? Je me sens plus mal, pas mieux ! » Et donc ce que l’union de fusion est censée être est une réplique de votre Union Divine avec moi, avec le Père, et si elle n’est pas entreprise avec ce niveau d’amour, alors c’est juste du sexe et n’est, pour quelqu’un dans votre gamme vibratoire, pas du tout satisfaisant.

H : Donc vous dites, en gros, que je dois me voir comme Un avec cette personne… eh bien, nous devons tous les deux nous voir comme ça… comme Un, en faisant l’amour ?

DM : C’est exact, et ce n’est pas que vous deveniez Un. Mais pensez-y de cette façon. C’est beaucoup plus intime – et c’est un drôle de mot, n’est-ce pas – c’est beaucoup plus intime que ce que les gens imaginent. Imaginez que vous vous tenez à côté de votre partenaire, épaule contre épaule, et que vous vous fondiez au milieu de l’autre. Ce n’est donc pas que vous devenez simplement Un ; vous devenez une entité combinée.

Et l’autre erreur, le malentendu, que les gens commettent, c’est qu’ils veulent être complètement l’autre personne, et ce n’est pas non plus le but de la fusion. L’objectif est la fusion… le partage sacré par choix, pas par force… le choix de partager, de fusionner les énergies car alors vous partez tous les deux avec plus que ce que vous avez apporté.

H : Donc vous partez avec plus que ce que vous avez apporté, même si vous libérez de l’énergie sexuelle ?

DM : Oui, parce que vous avez reçu l’amour.

H : J’ai lu des livres sur le sujet et ils n’en ont jamais parlé, alors j’ai eu l’impression que je ne pouvais pas libérer mon énergie sexuelle parce qu’elle est nocive ; elle contient beaucoup de molécules très importantes pour la santé qui peuvent être recyclées dans votre corps pour remplir d’autres fonctions corporelles.

DM : J’ai créé les humains pour pouvoir avoir, dans une véritable intimité sexuelle, une expérience similaire de ce que c’est que de fusionner avec moi. Maintenant, la plupart des humains ont oublié cela. C’est pourquoi, encore une fois, nous n’en avons pas parlé plus en détail jusqu’à présent. Mais c’est pour ajouter à votre champ [d’énergie], et non pas pour en soustraire, en ce sens que vous lâchez, comme vous le dites, quelques molécules précieuses ! (Rires)

Mais ce que vous gagnez énergétiquement, dans votre cœur et dans votre forme littérale, c’est l’énergie de l’amour – et c’est du carburant, pas de l’épuisement. Maintenant, ce que vous pouvez faire, si vous choisissez – et c’est un choix d’être célibataire – alors vous maintenez simplement cette énergie, mais en cela ce que vous faites réellement est un partenariat avec votre moi sacré.

H : Donc aucun des deux n’est plus important que l’autre ?

 

DM : Non, il y a de la place pour toutes les expressions.

H : Oh, donc tu dis que tu peux avoir un moment de célibat et ensuite faire l’amour à d’autres moments ?

DM : Oui, bien que ceux qui se sont vraiment engagés sur la voie du célibat n’ont pas tendance à s’engager, une fois cette décision prise, dans la fusion sexuelle.

H : J’ai lu que les moines qui ont pratiqué le célibat ont acquis des super-pouvoirs. Est-ce dû à la pratique du célibat ?

DM : Pas nécessairement. Tout d’abord, à ce stade de l’évolution humaine, pour revenir à moi, c’est un environnement différent de celui auquel vous pensez. Je ne veux pas… laissez-moi être très clair… Je ne veux pas que la plupart de mes enfants vivent comme des moines ou des nonnes. Ce n’est pas la voie à suivre. La façon dont la Nouvelle Terre et les Nouvelles Communautés sont construites, c’est par l’interaction. Non, je ne parle pas de tout le monde qui couche avec tout le monde, mais c’est dans l’intégration et le facteur amour.

Donc oui, si vous conservez votre énergie sexuelle et que vous apprenez très clairement à la diriger, cela peut vous aider à percer. Mais ce que vous ne savez pas – et quand je dis « vous », je veux dire le collectif – c’est que vous pouvez aussi percer à travers l’intimité sexuelle, et les gens l’ont oublié.

H : Alors comment fonctionne ce carburant de l’amour produit par l’intimité sexuelle ? Une fois que vous vous engagez dans l’intimité sexuelle, vous transférez de l’énergie et c’est l’énergie de l’amour, si l’intimité sexuelle se fait avec de l’amour pour l’autre. Alors, à quoi servirait ce carburant de l’amour : à le donner aux autres ?

DM : Oui – et pour vous alimenter vous-même.

H : D’accord, je vois…

DM : Alors, pensez-y de cette façon… parce que vous êtes sous une forme physique, n’est-ce pas ? Donc, sous votre forme physique, vous urinez ou déféquez et vous vous débarrassez de ce que vous pouvez considérer comme des « molécules précieuses » [rire]. Maintenant, vous ne voudriez jamais arrêter ces fonctions biologiques [gloussement], mais pensez à cela de cette façon : si vous apportez des repas sains, nutritifs et bénis, de la nourriture, alors ce que cela fait, c’est alimenter votre corps physique au sens propre.

Ce que fait l’amour, c’est qu’il alimente littéralement vos corps mental, émotionnel, physique, spirituel, astral, causal. Il les alimente donc – et là où vous sentez que cela a tendance à être non seulement dans votre cœur mais dans l’équilibre de vos chakras et de vos méridiens. Ainsi, vous vous sentez plus équilibré, comme si vous ne cherchiez pas à obtenir quelque chose. Vous vous sentez plus paisible et plus capable de partager l’amour – et l’amour peut être compassion ou gentillesse ou douceur ou considération… toutes les qualités divines.

H : Disons qu’un partenaire aime l’autre mais que ce n’est pas réciproque. Est-ce que le carburant de l’amour est toujours créé ?

DM : Non.

H : Oh, donc il faut que ce soit une union entre les deux ?

DM : C’est exact parce que, pensez-y, s’il n’y a pas de mutualité, alors l’énergie n’est pas vraiment partagée de manière sacrée. Ainsi, par exemple, si vous aimez quelqu’un et que vous l’alimentez mais que l’autre personne ne vous alimente pas, vous vous sentirez épuisé. …

H : Avez-vous d’autres idées ? Je vous laisse la salle ouverte pour discuter de tout ce que vous voulez avec moi.

 

DM : Le plus grand problème pour toi en ce moment, mon fils bien-aimé, c’est de maintenir ton sentiment de paix intérieure, de calme intérieur. Et ce que je veux te dire et ce que je t’offre aujourd’hui est prudent, une détermination patiente. Tu es clair. Doux ange de lumière, tu es clair dans ce que tu es, qui tu es, et ce que tu es venu faire ici.

Dans ces hauts et ces bas de la Pause – que j’utilise ! – il y aura des moments où vous penserez : « J’ai le choix maintenant », et c’est là que je veux que vous vous arrêtiez ! « J’ai le choix en ce moment de me sentir très mal à l’aise », c’est là que vous commencez à faire les exercices de respiration avec moi. Ou bien « J’ai le choix d’être vraiment l’observateur-décideur et de garder mon regard très concentré sur qui je suis, pourquoi je suis et où je vais ».

Tu es prêt et tu es à moi. N’oublie pas, mon cher, que je suis aussi le tien.

Va avec mon amour et va en paix, et je t’aime, mon cher. Je t’aime, mon chéri. Au revoir.

H : Au revoir.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0